Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266307789
Code sériel : 17891
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ultimae Terrae

Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 20/02/2020
À 10 ans, il voulait marcher sur la lune. Mais faute de devenir cosmonaute, Bernard Lugaz s’est fait l’arpenteur, inlassable, de notre Terre. Les confins du monde ne sont-ils pas un peu lunaires ? Le Grand Nord, qu’il découvre fjord après fjord – expédition hostile sous un jour sans fin... À 10 ans, il voulait marcher sur la lune. Mais faute de devenir cosmonaute, Bernard Lugaz s’est fait l’arpenteur, inlassable, de notre Terre. Les confins du monde ne sont-ils pas un peu lunaires ? Le Grand Nord, qu’il découvre fjord après fjord – expédition hostile sous un jour sans fin – lui donne l’envie d’un autre pôle. Direction Ushuaia, puis les glaciers bleutés de soleil, le passage d’un manchot, le dos majestueux d’une baleine… L’émerveillement est total. Son rêve fou, de poser le pied où nul homme – ou presque – avant lui ne l’a posé, prend enfin vie : rendez-vous à l’extrême frontière…

Inclus un cahier photos
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266307789
Code sériel : 17891
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • delphlabibliovore Posté le 27 Mars 2020
    En ce lieu de confinement, quoi de mieux que d'ouvrir un livre documentaire et ça tombe bien " ultimae terrae" est le roman qu'il faut. Bernard Lugaz est un explorateur ; il tente de découvrir les terres hostiles du pôle Nord au Sud. Il y rencontre avec son équipe des lieux enneigés où l'infini est sidéral et spectaculaire. Les couleurs chatoyantes des paysages ont permis de m'évader et de me projeter dans cet univers. Le récit est empreint de poésie et de douceur. Le style est remarquable. Les terres antarctiques sont au premier plan. A la lecture de ce récit, tu te sens bien ; j'ai voyagé grâce à ce roman documentaire parfois c'était périlleux car l'auteur a perdu une partie de son matériel mais le danger ne l a pas freiné pour autant. Sa soif d'aventure a été plus forte. Merci à lui pour ce voyage inoubliable qui a su me divertir du monde actuel.
  • cicou45 Posté le 26 Février 2020
    Ouvrage reçu lors du dernier Masse Critique Non-fiction, je tiens comme il se doit à remercier tout d'abord Babelio ainsi que les éditions Pocket pour l'envoi de ce magnifique ouvrage. N'étant d'ordinaire pas très porté sur les documentaires et ne lisant que très rarement des récits de voyage, je me suis cependant ici laissé envoûtée à la fois par l'écriture poétique de Bernard Lugaz et par les descriptions de ses expéditions dans ses "Ultimae Terrae". Ici, notre explorateur écrivain se lance un pari fous : celui de se rendre au cours d'une année dans ces terres hostiles situées aux pôles nord et sud. Si tout comme lui son expédition dans l'archipel du Svalbard appartenant à la Norvège et situé à 80 ° de latitude Nord me laissa un peu sur ma fin, malgré ses rencontres humaines avec ses compagnons de routes et celles nouées avec son guide Patrick m'enthousiasmèrent, je m'attendais à un je ne sais quoi de plus. Peut-être est-ce parce que j'avais déjà lu des propos sur ce territoire qui me blasèrent un peu, je ne saurais le dire. En revanche, lorsqu'il explore les terres de l’Antarctique, où très peu d'hommes, excepté les scientifiques peuvent se rendre, alors là oui,... Ouvrage reçu lors du dernier Masse Critique Non-fiction, je tiens comme il se doit à remercier tout d'abord Babelio ainsi que les éditions Pocket pour l'envoi de ce magnifique ouvrage. N'étant d'ordinaire pas très porté sur les documentaires et ne lisant que très rarement des récits de voyage, je me suis cependant ici laissé envoûtée à la fois par l'écriture poétique de Bernard Lugaz et par les descriptions de ses expéditions dans ses "Ultimae Terrae". Ici, notre explorateur écrivain se lance un pari fous : celui de se rendre au cours d'une année dans ces terres hostiles situées aux pôles nord et sud. Si tout comme lui son expédition dans l'archipel du Svalbard appartenant à la Norvège et situé à 80 ° de latitude Nord me laissa un peu sur ma fin, malgré ses rencontres humaines avec ses compagnons de routes et celles nouées avec son guide Patrick m'enthousiasmèrent, je m'attendais à un je ne sais quoi de plus. Peut-être est-ce parce que j'avais déjà lu des propos sur ce territoire qui me blasèrent un peu, je ne saurais le dire. En revanche, lorsqu'il explore les terres de l’Antarctique, où très peu d'hommes, excepté les scientifiques peuvent se rendre, alors là oui, je me suis vraiment évadée comme partie à l'exploration d'un autre univers, ne pouvant pas m'imaginer que de telles merveilles puissent exister sur notre planète, et encore moins, qu'elles fussent accessibles à l'homme, à une certaine élite certes mais à l'homme tout de même. U récit qui vous entraînes aux antipodes en quelques centaines de pages, avec des descriptions à couper le souffle, à tel point que le lecteur semble souffrir lorsque c'est le cas en de pareilles températures ou de pareilles ascensions ô combien périlleuses en même temps que l'auteur. J'aurais beaucoup aimé que le lecteur insère plus de photos dans son ouvrage mais une malencontreuse aventure lui ayant fait perdre tout son matériel, le lecteur (moi en l’occurrence) lui pardonne aisément tant les mots qu'il utilise dans ses propos laisse au contraire bien plus de place à l'imagination du lecteur et je ne peux que me permettre de rêver même si je sais, qu'au contraire de lui, moi et nous lecteurs pour la grande majorité d'entre nous, n'aurons jamais l'occasion de nous rendre en de pareils endroits nous permettant ainsi, comme ce fut le cas pour l'auteur de "vivre ses rêves". A découvrir. En ce qui me concerne, je crois que je vais me pencher sérieusement sur les autres écrits de Bernard Lugaz tant je suis tombée amoureuse de sa plume !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.