En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Du feu de Dieu

            Julliard
            EAN : 9782260019299
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 270
            Format : 130 x 205 mm
            Du feu de Dieu

            Date de parution : 03/05/2018
            De la France occupée à Mai 68, itinéraire chaotique d’un enfant des Cévennes.

            Samuel grandit sous l’Occupation dans la campagne cévenole, tiraillé entre une mère très pieuse et un père communiste intransigeant. Seule la compagnie de la petite Nelly, qui garde avec lui les troupeaux, lui apporte un peu de réconfort. À la Libération, la famille troque sa vie au grand air contre...

            Samuel grandit sous l’Occupation dans la campagne cévenole, tiraillé entre une mère très pieuse et un père communiste intransigeant. Seule la compagnie de la petite Nelly, qui garde avec lui les troupeaux, lui apporte un peu de réconfort. À la Libération, la famille troque sa vie au grand air contre celle, harassante, d’Alès. Autre monde, autre enfer, même misère. Le père y endurera le sort des ouvriers de la mine.
            À vingt ans, Samuel se retrouve soldat en Algérie, enrôlé dans une guerre dont il sort brisé. Mais l’engagement syndical et la lecture lui apprendront bientôt à se forger des armes contre l’injustice…
            De la France occupée à Mai 68, Daniel Hébrard suit l’itinéraire chaotique d’un enfant des Cévennes. Dans la grande tradition des écrivains naturalistes, de Zola à Giono, il signe ici un roman âpre et dur. Avec son verbe haut en couleur et sa langue imagée, il compose une fresque sans concession d’une France ignorée et aujourd’hui disparue.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782260019299
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 270
            Format : 130 x 205 mm
            Julliard
            19.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Daniel Hébrard n’est pas un écrivain tendre, son écriture est portée par la rage politique, et elle nous emporte, tant l’histoire des hommes tient à cœur au romancier. »
             
            Gilles Heuré / Télérama

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Annette55 Posté le 27 Juillet 2018
              Voici une fresque naturaliste, à la fois roman d'apprentissage et immense cri de colére ! Elle nous entraîne dans l'histoire de Samuel . Il grandit sous l'occupation en terre Cévenole entre une mère très pieuse et un père intransigeant . Parents et surtout grands - parents,"sa grand- mère qui frémissait de foi" , paysans pauvres , lui inculquent et le bercent à jamais de l'idée du péché. Seule, la compagnie de la petite Nelly, qui garde avec lui les troupeaux , lui apporte un peu de paix . Losrqu'il s'échappe de cette misére rurale, soumise au bon vouloir de la Bible toute puissante et du radotage indécent du pasteur, le voici qui plonge dans la ville noire: Alès, celle de la mine , auprès de son pére , devenu un ardent communiste . Aucune espérance , aucun horizon, Samuel, formaté , hanté par ses contradictions : se Parer au mieux du Dieu courroucé et vengeur et des moustaches de Staline, tout aussi redoutable ......Coincé entre deux barbus, il est consumé, calciné, entre la Bible et Le Capital ......tourmenté par le surnaturel, étouffé , bridé par un fatras d'idées contradictoires , ayant en... Voici une fresque naturaliste, à la fois roman d'apprentissage et immense cri de colére ! Elle nous entraîne dans l'histoire de Samuel . Il grandit sous l'occupation en terre Cévenole entre une mère très pieuse et un père intransigeant . Parents et surtout grands - parents,"sa grand- mère qui frémissait de foi" , paysans pauvres , lui inculquent et le bercent à jamais de l'idée du péché. Seule, la compagnie de la petite Nelly, qui garde avec lui les troupeaux , lui apporte un peu de paix . Losrqu'il s'échappe de cette misére rurale, soumise au bon vouloir de la Bible toute puissante et du radotage indécent du pasteur, le voici qui plonge dans la ville noire: Alès, celle de la mine , auprès de son pére , devenu un ardent communiste . Aucune espérance , aucun horizon, Samuel, formaté , hanté par ses contradictions : se Parer au mieux du Dieu courroucé et vengeur et des moustaches de Staline, tout aussi redoutable ......Coincé entre deux barbus, il est consumé, calciné, entre la Bible et Le Capital ......tourmenté par le surnaturel, étouffé , bridé par un fatras d'idées contradictoires , ayant en lui le doute, une peur lancinante et permanente . La barre des Cévennes obstrue son ciel , ses racines inventées à coups de peurs et de versets bibliques....... Il ne se décide pas à choisir , la guerre d'Algérie dans laquelle il plonge à 20 ans , au sein de l'horreur des tortures et de la destruction systématique des Mechtas le brise profondément . Devenu cheminot , Il porte sur ses contemporains un regard dégoûté et brûlé de celui qui ne croit plus en rien ni à la politique ni à l'amour .......Une femme tentera de le sortir de ce carcan sexuel et moral . Je n'en dirai pas plus ....... C'est une oeuvre pessimiste au souffle âpre et dur,vibrant, violent qui vient du fond des âges , à la beauté singulière . L'auteur manie avec dextérité une langue brute, crue, imagée et charnelle qui vous prend aux tripes. L'auteur nous livre la fresque sans concession d'une France ignorée, aujourd'hui disparue , animée et portée par une rage politique rare , au sein de cette nature rude, franche, nette, qui ne biaisait jamais. Daniel Hébrard n'a pas son pareil pour nous conter avec passion , presque sans espoir .......l'histoire de la culture occitane tant celle- ci semble lui tenir à coeur ! Une Histoire "Du FEU de Dieu "!
              Lire la suite
              En lire moins
            • coquinnette1974 Posté le 22 Juillet 2018
              Du feu de Dieu de Daniel Hebrard m'a été envoyé via net galley par les Editions Julliard que je remercie. Samuel grandit sous l’Occupation dans la campagne cévenole, tiraillé entre une mère très pieuse et un père communiste intransigeant. Seule la compagnie de la petite Nelly, qui garde avec lui les troupeaux, lui apporte un peu de réconfort. À la Libération, la famille troque sa vie au grand air contre celle, harassante, d’Alès. Autre monde, autre enfer, même misère. Le père y endurera le sort des ouvriers de la mine. À vingt ans, Samuel se retrouve soldat en Algérie, enrôlé dans une guerre dont il sort brisé. Mais l’engagement syndical et la lecture lui apprendront bientôt à se forger des armes contre l’injustice… Du feu de Dieu est un roman bien écrit, avec des personnages forts, et une ambiance assez lourde. C'est ce qui m'a un peu dérangé ici. J'ai peiné à lire ce roman car même s'il est très intéressant, j'en suis ressortie... fatiguée. C'est un bon roman d'apprentissage, également roman du terroir, toutefois je m'attendait vraiment à quelque chose de beaucoup plus léger. C'est lourd, très lourd à lire. Le style m'a parfois peiné, je me suis souvent demandé si j'allais continuer ma... Du feu de Dieu de Daniel Hebrard m'a été envoyé via net galley par les Editions Julliard que je remercie. Samuel grandit sous l’Occupation dans la campagne cévenole, tiraillé entre une mère très pieuse et un père communiste intransigeant. Seule la compagnie de la petite Nelly, qui garde avec lui les troupeaux, lui apporte un peu de réconfort. À la Libération, la famille troque sa vie au grand air contre celle, harassante, d’Alès. Autre monde, autre enfer, même misère. Le père y endurera le sort des ouvriers de la mine. À vingt ans, Samuel se retrouve soldat en Algérie, enrôlé dans une guerre dont il sort brisé. Mais l’engagement syndical et la lecture lui apprendront bientôt à se forger des armes contre l’injustice… Du feu de Dieu est un roman bien écrit, avec des personnages forts, et une ambiance assez lourde. C'est ce qui m'a un peu dérangé ici. J'ai peiné à lire ce roman car même s'il est très intéressant, j'en suis ressortie... fatiguée. C'est un bon roman d'apprentissage, également roman du terroir, toutefois je m'attendait vraiment à quelque chose de beaucoup plus léger. C'est lourd, très lourd à lire. Le style m'a parfois peiné, je me suis souvent demandé si j'allais continuer ma lecture. L'auteur est assez négatif, il a tendance à voir les choses en noir et je ne suis pas sure que c'est le genre de romans que j'ai envie de lire en ce moment :) C'est un peu trop noir pour moi, d'où le trois étoiles, mais je le recommande car ce n'est pas un mauvais roman, loin de là !
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
            Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.