Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266308618
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm

Et pourtant, le bonheur est là

Anaïs BOUTEILLE-BOKOBZA (Traducteur)
Date de parution : 10/06/2021
Enrico Galiano, le nouvel auteur phénomène du roman jeunesse, avec plus de 100 000 livres vendus en Italie
 
À 17 ans, Gioia ne se résout pas à faire comme les autres. Enfermée dans sa bulle, elle écoute en boucle les Pink Floyd, discute avec son amie imaginaire, photographie les gens de dos et collectionne dans un carnet des mots étrangers intraduisibles.
Puis, sans prévenir, sa rencontre avec Lo fait...
À 17 ans, Gioia ne se résout pas à faire comme les autres. Enfermée dans sa bulle, elle écoute en boucle les Pink Floyd, discute avec son amie imaginaire, photographie les gens de dos et collectionne dans un carnet des mots étrangers intraduisibles.
Puis, sans prévenir, sa rencontre avec Lo fait voler en éclats ses convictions. Solitaire comme elle, ce garçon lui inspire des émotions qu’elle n’a jamais ressenties. Mais voilà qu’il disparaît sans laisser de trace. La jeune fille commence à douter : aurait-elle aussi imaginé cette relation incroyable ?
Pour être heureuse de nouveau, Gioia est déterminée à retrouver son amour perdu...

« Un auteur qui sait s’adresser directement au cœur des adolescents. » ELLE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308618
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • squalette Posté le 11 Octobre 2021
    Gioia, 17ans, adolescente issue d'une famille décomposée et défavorisée, est surnommée « miss rabat joie » dans son lycée. Elle est régulièrement harcelée mais fait face ce qui la prive de relation avec autrui, aussi elle s'est créer une amie imaginaire Tania. Sa passion prendre les gens en photos de dos. Un jour de fuite, elle découvre Lo, jeune homme de 18 ans qui comme elle semble bien seul. Ensemble ils vont se "guérir", enfin du moins aller mieux, mais Gioia sent que quelque-chose n'est pas clair avec Lo, elle enquête. Avec l'aide de son professeur de philosophie, Gioia se cherche, tente de se comprendre et essaye d'aider son nouvel ami. Une romance en fait avec tout le mal être des ados. On vit intensément cette histoire avec Gioia, on sent bien que l'issue ne peut-être celle que l'on aimerait qu'elle soit, mais on espère ... Merci à Netgalley
  • ChuutJeLis Posté le 11 Octobre 2021
    Gioia est une jeune fille de 17ans en marge de la société. Elle vit seule avec une mère démissionnaire et alcoolique et sa grand mère alitée. À l'école elle est la bête curieuse et n'a donc pas d'autre ami que Tonya, sa meilleure amie qui n'existe que dans son imagination. Mais un jour Gioia va rencontrer Lo par hasard et ce garçon va bouleverser sa vie... "Et Pourtant le bonheur est là" est le dernier roman que j'ai terminé ce mois ci et il me hante depuis plusieurs jours. J'ai énormément de mal à vous écrire mon avis car je l'ai adoré autant que je l'ai détesté. Je m'explique: j'ai eu pratiquement un coup de cœur pour la forme de l'histoire. Une fois le roman commencé je n'arrivais plus à m'en détacher et j'y pensais constamment lorsque je ne pouvais avancer ma lecture. Les chapitres sont courts et leurs fins amènent toujours un élément ou un moment clef qui donne incontestablement envie de poursuivre la lecture. Cet effet addictif s'est aussi présenté sur mes partenaires le lecture commune à savoir @summaries_books @reveurs_et_mangeurs_de_papier et @disorder.reef Ce qui prouve la force de l'auteur à monter son roman. Sauf que, et c'est la que je vais aborder les points négatifs... Au court de... Gioia est une jeune fille de 17ans en marge de la société. Elle vit seule avec une mère démissionnaire et alcoolique et sa grand mère alitée. À l'école elle est la bête curieuse et n'a donc pas d'autre ami que Tonya, sa meilleure amie qui n'existe que dans son imagination. Mais un jour Gioia va rencontrer Lo par hasard et ce garçon va bouleverser sa vie... "Et Pourtant le bonheur est là" est le dernier roman que j'ai terminé ce mois ci et il me hante depuis plusieurs jours. J'ai énormément de mal à vous écrire mon avis car je l'ai adoré autant que je l'ai détesté. Je m'explique: j'ai eu pratiquement un coup de cœur pour la forme de l'histoire. Une fois le roman commencé je n'arrivais plus à m'en détacher et j'y pensais constamment lorsque je ne pouvais avancer ma lecture. Les chapitres sont courts et leurs fins amènent toujours un élément ou un moment clef qui donne incontestablement envie de poursuivre la lecture. Cet effet addictif s'est aussi présenté sur mes partenaires le lecture commune à savoir @summaries_books @reveurs_et_mangeurs_de_papier et @disorder.reef Ce qui prouve la force de l'auteur à monter son roman. Sauf que, et c'est la que je vais aborder les points négatifs... Au court de ma lecture je tombe sur quelques phrases ou passages qui me font tiquer mais je n'y prête pas plus attention. Jusqu'au chapitre 42 ! Ce chapitre m'a hanté un bon moment puisqu'on assiste à une scène de sexe non consentie et non protégée. À la première lecture je n'ai rien relevé mais en avançant ma lecture je me suis rendue compte que ce passage me dérangeait et que j'y repensais beaucoup. Je suis donc revenue dessus, je l'ai relu et j'ai compris. À mes yeux j'ai assisté à un viol banalisé par l'auteur. J'ai eu peur de me monter la tête donc j'en ai discuté avec les filles qui en sont arrivées à la même conclusion moi... J'attendais avec impatience le moment où l'auteur allait revenir sur ce passage et expliquer à son jeune lectorat que c'est inadmissible. Mais non, aucune explication sur cette scène qui au final paraît banale et normale dans le roman. J'ai aussi eu du mal avec la relation toxique entretenue entre Gioia et Lo. L'auteur a voulu romancer ce genre de rencontre mais je n'arrive pas à accepter qu'on puisse faire croire aux jeunes que c'est une relation saine. La fin m'a aussi laissé un arrière goût d'inachevé puisque c'est une fin assez ouverte qui ne colle pas avec le titre. En bref ce roman à su me faire passer par toutes les émotions. J'aurais pu facilement avoir un coup de cœur au vu du bon développement des personnages et de l'idée de base de l'histoire mais le patriarcat et les messages véhiculés par un homme à un jeune public on su faire redescendre mon intérêt.
    Lire la suite
    En lire moins
  • BOOKSANDRAP Posté le 5 Octobre 2021
    Même si certains points ont fait que je ne me suis pas sentie immergée dans l'histoire c'était plutôt sympa ! Le sujet est très fort mais la narration ne m'a pas aidée à me sentir proche de Giulia. J'ai senti comme une distance avec le lecteur et du coup je lisais son histoire mais je n'étais pas à fond dans l'intrigue alors que les thèmes abordés, que ce soit les violences conjugales, le harcèlement scolaire ou le premier amour sont des sujets sensibles et qui sont importants de mettre en lumière. J'ai trouvé que le schéma se répétait un peu trop. École, rendez-vous secrets avec lo, maison. Et ça pendant toute la majeure partie du bouquin. Je n'ai pas réussie à m'investir dans cette romance. J'ai apprécié la voir vivre sa vie, faire des erreurs, j'ai aimé les jolis passages de son prof de philo qui nous fait réfléchir et qui fait avancer Giulia mais le tout n'a pas fonctionné avec moi aussi bien que je l'espérais. J'ai eu de la peine pour elle et aussi pour sa maman qui vivent des choses difficiles et qui acceptent aussi beaucoup de choses qu'elles ne devraient pas accepter. C'est une histoire qui se lit très bien... Même si certains points ont fait que je ne me suis pas sentie immergée dans l'histoire c'était plutôt sympa ! Le sujet est très fort mais la narration ne m'a pas aidée à me sentir proche de Giulia. J'ai senti comme une distance avec le lecteur et du coup je lisais son histoire mais je n'étais pas à fond dans l'intrigue alors que les thèmes abordés, que ce soit les violences conjugales, le harcèlement scolaire ou le premier amour sont des sujets sensibles et qui sont importants de mettre en lumière. J'ai trouvé que le schéma se répétait un peu trop. École, rendez-vous secrets avec lo, maison. Et ça pendant toute la majeure partie du bouquin. Je n'ai pas réussie à m'investir dans cette romance. J'ai apprécié la voir vivre sa vie, faire des erreurs, j'ai aimé les jolis passages de son prof de philo qui nous fait réfléchir et qui fait avancer Giulia mais le tout n'a pas fonctionné avec moi aussi bien que je l'espérais. J'ai eu de la peine pour elle et aussi pour sa maman qui vivent des choses difficiles et qui acceptent aussi beaucoup de choses qu'elles ne devraient pas accepter. C'est une histoire qui se lit très bien mais qui m'a laissée un peu de côté. Je n'ai pas ressenti beaucoup d'émotions bien que le récit s'y portait ! En bref une lecture que j'ai bien aimé mais sans plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nikouette Posté le 10 Septembre 2021
    Gioia a eu une enfance chaotique et son adolescence l'est tout autant. Son père est violent et alcoolique, sa mère est alcoolique également, ils se séparent et se remettent ensemble périodiquement, mais dans tous les cas la famille vit dans une grande précarité. Gioia se sent différente des autres, elle se tient à l'écart autant qu'elle est tenue à l'écart. le seul dont elle soit proche au lycée c'est son professeur de philosophie. Elle a seulement une amie, Tonia, qu'elle voit en dehors, toujours franche avec elle, précieuse et indéfectible et pour cause c'est une amie imaginaire... Un soir alors qu'elle fuit l'ambiance familiale elle rencontre un jeune homme à la terrasse d'un bar désert. C'est une rencontre houleuse, mais elle en tombe malgré tout vite amoureuse. Quand il disparaît brusquement c'est l'incompréhension, elle ne peut se résoudre à l'explication la plus simple et la plus probable, qui est que maintenant qu'il a couché avec elle il se désintéresse d'elle. Elle va donc tenter de le retrouver par tous les moyens. Un récit au ton singulier mais qui m'a séduite dès le début. C'est une narration assez atypique, avec un humour singulier. Les chapitres sont courts et en font un roman... Gioia a eu une enfance chaotique et son adolescence l'est tout autant. Son père est violent et alcoolique, sa mère est alcoolique également, ils se séparent et se remettent ensemble périodiquement, mais dans tous les cas la famille vit dans une grande précarité. Gioia se sent différente des autres, elle se tient à l'écart autant qu'elle est tenue à l'écart. le seul dont elle soit proche au lycée c'est son professeur de philosophie. Elle a seulement une amie, Tonia, qu'elle voit en dehors, toujours franche avec elle, précieuse et indéfectible et pour cause c'est une amie imaginaire... Un soir alors qu'elle fuit l'ambiance familiale elle rencontre un jeune homme à la terrasse d'un bar désert. C'est une rencontre houleuse, mais elle en tombe malgré tout vite amoureuse. Quand il disparaît brusquement c'est l'incompréhension, elle ne peut se résoudre à l'explication la plus simple et la plus probable, qui est que maintenant qu'il a couché avec elle il se désintéresse d'elle. Elle va donc tenter de le retrouver par tous les moyens. Un récit au ton singulier mais qui m'a séduite dès le début. C'est une narration assez atypique, avec un humour singulier. Les chapitres sont courts et en font un roman qui se lit très vite malgré son épaisseur. Surtout que du moment où le garçon disparaît un suspense s'installe, le roman prend une tournure inattendue, on se met alors à douter et à s'interroger comme la narratrice. Gioia se pose aussi beaucoup de questions existentielles, c'est une jeune fille en construction, qui doit faire face à un quotidien difficile et que sa rencontre avec Lo va bousculer, car elle va découvrir l'amour avec lui, mais pas que… Autre petit plus que j'ai beaucoup apprécié lors de cette lecture, la découverte de mots qui n'existent que dans une langue et sont difficilement traduisibles en italien et que la narratrice collectionne, j'ai trouvé cela plein de beauté et de poésie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • FabtheFab Posté le 24 Août 2021
    Gioia Spada a dix-sept ans, elle est mince, rousse et a des yeux bleus. Elle vit à Redona. Elle a une amie imaginaire, Tonia Vincenzi, une fille un peu délurée et souvent vulgaire, ce qui permet à Gioia de discuter avec quelqu'un car elle a beaucoup de difficultés à nouer des amitiés au lycée Leopardi Majorana. Elle vit seule avec sa mère, sans emploi et alcoolique, séparée de son compagnon Giorgio, et sa grand-mère, dépendante, Gemma, veuve d'Alfredo. Elle se réfugie dans son monde, supporte le harcèlement scolaire dont elle est victime, elle prend des photos de gens qu'elle rencontre mais uniquement des photos de dos. Un soir qu'elle a fui le domicile familial, elle rencontre sur une place un garçon, Lorenzo Vera, en fait Luca de Paolo. Ils se voient alors tous les soirs, se confient l'un à l'autre et sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre, ils s'aiment mais Lo disparaît subitement. A-t-elle imaginé cette idylle ? Ce best-seller italien décrit l'univers d'une adolescente au lycée en grande souffrance psychique. L'héroïne vit avec des parents défaillants, la mère est sans emploi, elle est alcoolique et elle multiplie les aventures sans lendemain, le père est aussi au chômage, il est... Gioia Spada a dix-sept ans, elle est mince, rousse et a des yeux bleus. Elle vit à Redona. Elle a une amie imaginaire, Tonia Vincenzi, une fille un peu délurée et souvent vulgaire, ce qui permet à Gioia de discuter avec quelqu'un car elle a beaucoup de difficultés à nouer des amitiés au lycée Leopardi Majorana. Elle vit seule avec sa mère, sans emploi et alcoolique, séparée de son compagnon Giorgio, et sa grand-mère, dépendante, Gemma, veuve d'Alfredo. Elle se réfugie dans son monde, supporte le harcèlement scolaire dont elle est victime, elle prend des photos de gens qu'elle rencontre mais uniquement des photos de dos. Un soir qu'elle a fui le domicile familial, elle rencontre sur une place un garçon, Lorenzo Vera, en fait Luca de Paolo. Ils se voient alors tous les soirs, se confient l'un à l'autre et sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre, ils s'aiment mais Lo disparaît subitement. A-t-elle imaginé cette idylle ? Ce best-seller italien décrit l'univers d'une adolescente au lycée en grande souffrance psychique. L'héroïne vit avec des parents défaillants, la mère est sans emploi, elle est alcoolique et elle multiplie les aventures sans lendemain, le père est aussi au chômage, il est alcoolique et violent. L'héroïne se réfugie dans son monde intérieur, elle parle avec une amie imaginaire, elle se passionne pour la photographie et elle aime saisir la démarche des gens de dos. Elle rencontre un soir à côté de chez elle un garçon avec qui elle vit un amour passionné mais celui-ci disparaît brusquement. Alors que son entourage pense qu'elle a inventé cette histoire, elle décide de mener l'enquête. Le roman se découpe en trois parties, tout d'abord la rencontre avec le mystérieux garçon est racontée par un narrateur externe au récit, ce sont des scènes courtes de dialogues, nous avons l'impression d'une pièce de théâtre qui se déroule sous nos yeux avec des didascalies sur la scène et le positionnement des personnages. Ensuite, l'enquête de l'héroïne intègre de nombreux articles de presse sur l'accident du héros. Enfin, la dernière partie intègre des échanges épistolaires entre les deux héros. L'auteur, professeur de lettres, a ajouté deux fils rouges, d'une part les échanges entre l'héroïne et son professeur de philosophie qui l'accompagne dans sa lente éclosion à l'âge adulte et l'amène à interroger ses croyances et ses représentations du monde, ce sont des réflexions intéressantes sur l'adolescence et plus généralement sur la vie et l'amour, d'autre part, la collection de mots rares de l'héroïne, elle accumule les mots de langues étrangères impossibles à traduire littéralement. Nous sommes immergé dans le monde de l'héroïne et nous perdons souvent le sens des réalités tant le monde imaginaire et le monde réel dans le roman sont brouillés, nous ressentons toute la détresse de cette adolescente broyée par une enfance malheureuse, des parents irresponsables, un harcèlement scolaire sans pitié. Ensuite nous suivons l'enquête sans aucune certitude sur la réalité des faits et la tension augmente quand l'héroïne rencontre le père du jeune homme tant aimé. Entre romance et sicklitt', ce roman italien bouleverse par l'exploration des sentiments de deux adolescents en souffrance psychique. Il ouvre sans cesse avec intelligence sur les questions philosophiques du sens de la vie. Coup de coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.