Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260024224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 205 mm

Khalil

Date de parution : 16/08/2018

Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie...

Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie du commando qui s’apprête à ensanglanter la capitale.
Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?
Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d’un réalisme et d’une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l’esprit d’un kamikaze qu’il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l’insoutenable brutalité de la folie.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260024224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

« Si ce formidable roman de Yasmina Khadra était un ustensile de cuisine, ce serait une moulinette. De quoi, ici, s’obstiner à réduire en poudre ce mystère de la folie. Et nous laisser au bord du gouffre. » 
Pierre Vavasseur / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • malicon Posté le 14 Décembre 2019
    Qu'ajouter aux autres critiques déjà publiées? J'ai certes apprécié l'effort de l'auteur de tenter de nous brosser un tableau, au demeurant peu flatteur, d'un kamikaze qui aurait pu être un des acteurs de ce funeste attentat du 13 novembre 2015. Yasmina Khadra a fait le pari audacieux de nous raconter toute l'histoire à la première personne. Khalil, son personnage, nous livre son histoire dans une langue de la rue conforme au paumé qu'il est et qui n'a pas jugé utile de terminer ses études secondaires. Au début, ça fonctionne. L'auteur bride assez bien sa langue habituellement si lyrique mais dérape complètement vers la fin. Dans la finale, Khalil nous parle alors dans, une langue digne d'un érudit. C'est ainsi que, lors d'une longue envolée lyrique, il nous fait part de ses doutes, des ses hésitations, de ses errances, des ses colères, de ses peines. Certes, tout cela est fort bien écrit et nous fait pénétrer dans cette âme faible et tourmentée, mais dans une langue qui ne colle pas du tout avec le personnage qui nous parle depuis le début. Cette dissonance m'a fort agacé. Quant à la fin, j'avoue... Qu'ajouter aux autres critiques déjà publiées? J'ai certes apprécié l'effort de l'auteur de tenter de nous brosser un tableau, au demeurant peu flatteur, d'un kamikaze qui aurait pu être un des acteurs de ce funeste attentat du 13 novembre 2015. Yasmina Khadra a fait le pari audacieux de nous raconter toute l'histoire à la première personne. Khalil, son personnage, nous livre son histoire dans une langue de la rue conforme au paumé qu'il est et qui n'a pas jugé utile de terminer ses études secondaires. Au début, ça fonctionne. L'auteur bride assez bien sa langue habituellement si lyrique mais dérape complètement vers la fin. Dans la finale, Khalil nous parle alors dans, une langue digne d'un érudit. C'est ainsi que, lors d'une longue envolée lyrique, il nous fait part de ses doutes, des ses hésitations, de ses errances, des ses colères, de ses peines. Certes, tout cela est fort bien écrit et nous fait pénétrer dans cette âme faible et tourmentée, mais dans une langue qui ne colle pas du tout avec le personnage qui nous parle depuis le début. Cette dissonance m'a fort agacé. Quant à la fin, j'avoue avoir été surpris et totalement dérouté. Je ne peux que la trouver en totale discordance avec la longue confession que khalil venait de nous livrer. Ce roman nous entraîne quand même dans une réflexion dérangeante sur ce monde obscur du terrorisme que je n'arrive pas à appréhender.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chahrazed11 Posté le 13 Décembre 2019
    Dans Khalil, Yasmina Khadra nous transporte dans la tête de l'un des terroristes du 13 novembre. Khalil est l'un de ces jeunes de banlieue qui se sentent rejetés par la société et qui choisissent de se donner la mort pour se venger mais aussi pour le paradis (rien n'est gratuit). Or, si certains arrivent à leur fin rêvée (tuer le plus de kuffar et mourir), même la mort a rejeté Khalil. Khalil est ce frère, ce fils et cet ami sans père, sans mère, sans sœurs, sans pays, sans repère..seul entre-deux mondes qui le rejettent (la vie et la mort), il découvre la beauté de la vie, cette précieuse, juste avant de choisir d'être...
  • anastasibia Posté le 27 Novembre 2019
    Khalil est un kamikaze, un de ces hommes qui ont meurtri Paris lors d’attentats sanglants et inexplicables. Sauf qu’il s’en sort miraculeusement et là commence un long périple… On suit son histoire avant, pendant et après cette nuit de folie. Avec des flash-backs, on essaie de comprendre ses motivations et ses idéaux.   J’ai lu ce roman au moment des commémorations anniversaire et cela a donné encore plus de force au récit. Je trouve que le pari de Yasmina Khadra est osé et périlleux de se mettre dans la peau d’un terrorisme (en utilisant « je » ), dont l’idéalisme et la vengeance transpirent de tous les pores. Rien ne peut expliquer ce déferlement de violence. Ce jeune homme est une victime dans tous les moments de sa vie, il pense que tout lui est imposé. Pourtant, sa sœur jumelle a une tout autre vision, sa famille aussi… Qu’est-ce qui a débranché dans le cerveau pour en arriver là ? Cette lecture puissante m’a scotché, j’ai lu le roman d’une traite avec force, conviction et colère. Il est impossible de lire ce récit sans penser à la vérité, aux faits et aux actes commis. Rien ne peut clarifier ce désastre, aucune explication n’est envisageable. Malgré la dureté du sujet, je recommande... Khalil est un kamikaze, un de ces hommes qui ont meurtri Paris lors d’attentats sanglants et inexplicables. Sauf qu’il s’en sort miraculeusement et là commence un long périple… On suit son histoire avant, pendant et après cette nuit de folie. Avec des flash-backs, on essaie de comprendre ses motivations et ses idéaux.   J’ai lu ce roman au moment des commémorations anniversaire et cela a donné encore plus de force au récit. Je trouve que le pari de Yasmina Khadra est osé et périlleux de se mettre dans la peau d’un terrorisme (en utilisant « je » ), dont l’idéalisme et la vengeance transpirent de tous les pores. Rien ne peut expliquer ce déferlement de violence. Ce jeune homme est une victime dans tous les moments de sa vie, il pense que tout lui est imposé. Pourtant, sa sœur jumelle a une tout autre vision, sa famille aussi… Qu’est-ce qui a débranché dans le cerveau pour en arriver là ? Cette lecture puissante m’a scotché, j’ai lu le roman d’une traite avec force, conviction et colère. Il est impossible de lire ce récit sans penser à la vérité, aux faits et aux actes commis. Rien ne peut clarifier ce désastre, aucune explication n’est envisageable. Malgré la dureté du sujet, je recommande vivement la lecture de ce roman.   Ce 13 novembre 2015, vous vous rappelez tous où vous étiez et ce que vous faisiez. Comme à chaque attentat, on essaie tous de comprendre pourquoi et comment on pourrait faire pour cela ne recommence plus jamais. Mes pensées vont à toutes les victimes, de près ou de loin, de ces attentats de Paris.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pitchou06 Posté le 18 Novembre 2019
    Yasmina Khadra aborde dans ce roman un sujet qui a touché la France entière , les attentats du 13 novembre 2015. L'auteur a choisi de relater les événements du point de vue des terroristes, et notamment de son personnage principal , Khalil. Roman intéressant du point de vue logistique, qui permet "d'expliquer" le parcours de ces bombes humaines qui se retournent contre leur propre pays, leurs psychologies, leurs doutes parfois ou au contraire leurs certitudes aveugles. Je me suis parfois demandé quelle était la limite entre fiction et réalité. Quant au talent d'écriture de Yasmina Khadra, il n'est évidemment plus besoin de le démontrer.
  • Helo586 Posté le 30 Octobre 2019
    Ce roman parle d'un jeune Kamikaze qui se fait enrôler... il nous explique comment il en est arrivé là mais aussi l'après. Comme nous le savons tous, ce jour du 13 Novembre 2015, au stade de France, l'attentat n'a pas eu lieu dans le stade comme prévu... Il nous raconte l'histoire de ce jour tout de même noir, empli de peur, de stress et de terreur. C'est un roman fort, que j'ai vite lu car le sujet est sombre et difficile à affronter finalement. Il nous renvoie à des événements passés mais aussi actuels qui se veulent terrifiants et terribles. Nous partageons ici la vie et les pensées d'un kamikaze. C'est un livre poignant et qui fait froid dans le dos en même temps. Je tenais à citer cette phrase du roman qui pour moi reflète bien son contenu et la réalité d'aujourd'hui qui est la nôtre : "Ce qui se passe est l'aboutissement logique d'un processus aussi vieux que l'instinct grégaire : l'exclusion exacerbe les susceptibilités, les susceptibilités provoquent la frustration, la frustration engendre la haine et la haine conduit à la violence. C'est mathématique."En effet, a force de discrimination, de mise à l'égard, d'insultes en tout genre certaines personnes ont soif... Ce roman parle d'un jeune Kamikaze qui se fait enrôler... il nous explique comment il en est arrivé là mais aussi l'après. Comme nous le savons tous, ce jour du 13 Novembre 2015, au stade de France, l'attentat n'a pas eu lieu dans le stade comme prévu... Il nous raconte l'histoire de ce jour tout de même noir, empli de peur, de stress et de terreur. C'est un roman fort, que j'ai vite lu car le sujet est sombre et difficile à affronter finalement. Il nous renvoie à des événements passés mais aussi actuels qui se veulent terrifiants et terribles. Nous partageons ici la vie et les pensées d'un kamikaze. C'est un livre poignant et qui fait froid dans le dos en même temps. Je tenais à citer cette phrase du roman qui pour moi reflète bien son contenu et la réalité d'aujourd'hui qui est la nôtre : "Ce qui se passe est l'aboutissement logique d'un processus aussi vieux que l'instinct grégaire : l'exclusion exacerbe les susceptibilités, les susceptibilités provoquent la frustration, la frustration engendre la haine et la haine conduit à la violence. C'est mathématique."En effet, a force de discrimination, de mise à l'égard, d'insultes en tout genre certaines personnes ont soif de vengeance. Bien sûr cela n'excuse en rien le comportement violent des kamikazes, mais se livre tente brillamment de nous éclairer sur l'envers du décor. Dans ce roman écrit avec brio, on est tout bonnement confronté à deux opinions que tout oppose : cet acte est-il un sacrifice pour Dieu ? Ou de la Barbarie ? À travers ces quelques lignes, nous suivons le résonnement des protagoniste à ce sujet. L'avez-vous lu ? Si ce n'est pas le cas je vous conseille de vous pencher dessus 📖 J'ai eu un réel coup de cœur pour la plume de l'auteur.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.