Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260024224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 205 mm

Khalil

Date de parution : 16/08/2018

Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie...

Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie du commando qui s’apprête à ensanglanter la capitale.
Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?
Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d’un réalisme et d’une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l’esprit d’un kamikaze qu’il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l’insoutenable brutalité de la folie.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260024224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

« Si ce formidable roman de Yasmina Khadra était un ustensile de cuisine, ce serait une moulinette. De quoi, ici, s’obstiner à réduire en poudre ce mystère de la folie. Et nous laisser au bord du gouffre. » 
Pierre Vavasseur / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Coryne1966 Posté le 13 Mai 2021
    Yasmina Khadra (de son vrai nom Mohammed Moulessehoul) est un écrivain algérien. Il sert comme officier dans l'armée algérienne pendant 25 ans. Ensuite, il fait valoir ses droits à la retraite et quitte l'armée en 2000. Après avoir publié 3 recueils de nouvelles et 3 romans sous son vrai nom, à cause du Comité de Censure Militaire, il choisit l'anonymat pour ses écrits suivants. Il partira d'abord au Mexique, puis s'établira en France. "Khalil" est un roman écrit en août 2018. Nous sommes au soir de ce funeste 13 novembre 2015 où des kamikazes se feront sauter aux abords du Stade de France, et où le Bataclan et des terrasses des cafés seront ensanglantés. La mission de Khalil est de se faire sauter dans le métro mais sa ceinture ne se déclenchera pas. Nous allons suivre sa fuite, sa volonté de se faire oublier et surtout de comprendre pourquoi sa mission a raté. Ce livre, raconté à la première personne du singulier, nous montre le parcours et les raisons qui poussent Khalil à devenir terroriste. L'auteur essaye d'analyser mais ne juge pas. Il nous expose plusieurs points de vue pour comprendre l'incompréhensible et décortiquer le processus de radicalisation. Le fait que l'auteur rentre dans... Yasmina Khadra (de son vrai nom Mohammed Moulessehoul) est un écrivain algérien. Il sert comme officier dans l'armée algérienne pendant 25 ans. Ensuite, il fait valoir ses droits à la retraite et quitte l'armée en 2000. Après avoir publié 3 recueils de nouvelles et 3 romans sous son vrai nom, à cause du Comité de Censure Militaire, il choisit l'anonymat pour ses écrits suivants. Il partira d'abord au Mexique, puis s'établira en France. "Khalil" est un roman écrit en août 2018. Nous sommes au soir de ce funeste 13 novembre 2015 où des kamikazes se feront sauter aux abords du Stade de France, et où le Bataclan et des terrasses des cafés seront ensanglantés. La mission de Khalil est de se faire sauter dans le métro mais sa ceinture ne se déclenchera pas. Nous allons suivre sa fuite, sa volonté de se faire oublier et surtout de comprendre pourquoi sa mission a raté. Ce livre, raconté à la première personne du singulier, nous montre le parcours et les raisons qui poussent Khalil à devenir terroriste. L'auteur essaye d'analyser mais ne juge pas. Il nous expose plusieurs points de vue pour comprendre l'incompréhensible et décortiquer le processus de radicalisation. Le fait que l'auteur rentre dans la tête d'un terroriste met le lecteur mal à l'aise. Ce livre rappelle, par son sujet, un ancien roman de Yasmina Khadra : "L'attentat", écrit en 2006. Il est à préciser que Yasmina Khadra est un homme formidable et très accessible dans les salons et les dédicaces. N'hésitez pas à aller à sa rencontre si vous croisez sa route !
    Lire la suite
    En lire moins
  • levonslencre Posté le 12 Mai 2021
    Nous évoluons entre Paris et la Belgique, au moment des attentats de novembre 2015, aux côtés de Khalil, kamikaze dont la mission ne va pas se dérouler comme prévu. J’ai été très surprise par ce roman, que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt. Nous ne découvrons pas le horreurs des attentats, l’affliction des proches, la douleur, nous ne suivons pas des hommes que nous allons détester car plein de haines et de violences. Non. Nous suivons Khalil qui a voulu mourir car « on ne peut pas redresser le monde sans le débarrasser de ceux qui courbent l’échine » et avec les mots de Yasmina Khadra nous essayons de saisir son cheminement, de comprendre où repose la vraie violence, comment peut-on en arriver à vouloir se sacrifier ainsi que des centaines de vies, comment tout « s’écroule autour de toi comme des tentures de poussière et tu te retrouves face à la seule Vérité qui compte : toi, c’est-à-dire ou bien un soldat de Dieu ou bien un suppôt de Satan. »
  • Francoise1983 Posté le 26 Avril 2021
    Parfois, on se demande comment on peut en arriver-là? Comment, on nom d'une cause on peut se faire exploser en entraînant d'autres dans le même temps? Il faut être fou ou malade, c'est pas possible!! C'est avec une poésie brutale et lucidité que l'auteur nous plonge au coeur de l'horreur et fait "exploser" tous les clichés. Un livre qui perturbe en prouvant que le diable à le don de se déguiser pour nous attirer.
  • lounna611 Posté le 9 Avril 2021
    Alors dès qu'on a ce livre entre les mains on ne veut plus le lâcher. Il se lit très vite cependant. On est dans la tête de Khalil terroriste tout au long des 256 pages, ça fait froid dans le dos. J'ai quand même un peu été déçu par la fin mais ça reste un livre que je recommande fortement.
  • jostein Posté le 3 Mars 2021
    Se mettre dans la peau d’un kamikaze, c’est le pari dangereux de Yasmina Khadra. Il faut des années de recul et une bonne dose de tolérance pour essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de Khalil, envoyé à Paris le 13 novembre 2015. Partis de Molenbeek avec un chauffeur, deux frères kamikazes chargés de s’immiscer au Stade de France et son meilleur ami, Driss, Khalil bardé d’une ceinture d’explosifs doit faire sauter une rame de métro bondée. La commande de son gilet étant défectueuse, l’objectif ne sera heureusement pas atteint. Mais Paris est durement touché. Parmi les nombreuses victimes, la nièce de Khalil perd la vie au Bataclan. « Il n’y a pas de place pour les cas de conscience. » Rayan, Driss et Khalil sont nés dans le même immeuble en 1992. Si Rayan est parvenu à s’intégrer, Driss et Khalil sont les résultantes de l’aboutissement logique de l’exclusion : frustration, haine puis violence. L’imam, de son ton imprégné de longanimité, n’eut aucun mal à leur faire miroiter la gloire et un monde meilleur. » La mosquée nous a restitué le RESPECT qu’on nous devait, le respect qu’on nous a confisqué, et elle nous a éveillés à nos... Se mettre dans la peau d’un kamikaze, c’est le pari dangereux de Yasmina Khadra. Il faut des années de recul et une bonne dose de tolérance pour essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de Khalil, envoyé à Paris le 13 novembre 2015. Partis de Molenbeek avec un chauffeur, deux frères kamikazes chargés de s’immiscer au Stade de France et son meilleur ami, Driss, Khalil bardé d’une ceinture d’explosifs doit faire sauter une rame de métro bondée. La commande de son gilet étant défectueuse, l’objectif ne sera heureusement pas atteint. Mais Paris est durement touché. Parmi les nombreuses victimes, la nièce de Khalil perd la vie au Bataclan. « Il n’y a pas de place pour les cas de conscience. » Rayan, Driss et Khalil sont nés dans le même immeuble en 1992. Si Rayan est parvenu à s’intégrer, Driss et Khalil sont les résultantes de l’aboutissement logique de l’exclusion : frustration, haine puis violence. L’imam, de son ton imprégné de longanimité, n’eut aucun mal à leur faire miroiter la gloire et un monde meilleur. » La mosquée nous a restitué le RESPECT qu’on nous devait, le respect qu’on nous a confisqué, et elle nous a éveillés à nos splendeurs cachées. » En remontant aux sources, Yasmina Khadra ne cherche pas les circonstances atténuantes car il ne peut y en avoir pour ceux qui touchent à la vie d’innocents.Mais il détaille le mécanisme, s’attache à montrer comment ça commence, à trouver » à quel moment et sous quelle forme le rejet de toute une société germe en toi. » Comme dans Embrasements, le roman de Kamila Shamsie qui m’avait aussi interpellée par la violence de son sujet, l’amitié et la famille restent des liens forts. Khalil est particulièrement attaché à sa sœur jumelle ( il est aussi question de gémellité dans Embrasements). Les évènements, la présence de Ryan, les mots de Moka percutent le travail d’endoctrinement des membres du clan terroriste,ouvrant une brèche dans l’esprit du jeune homme. « Le devoir, Khalil, est de vivre et de laisser vivre. Il n’y a pas plus précieux que la vie et nul n’a le droit d’y toucher. » Khalil est un roman audacieux, dérangeant. En se mettant dans la peau d’un kamikaze, Yasmina Khadra nous laisse entrevoir le parcours de jeunes gens qui en arrivent à sacrifier leur vie pour semer la mort. Certains seront gênés par l’empathie qui se dégage du personnage. Mais l’auteur ne lui cherche pas d’excuse. Il s’emploie aussi à montrer combien les musulmans de son entourage le condamne. C’est d’ailleurs ce qui induit le doute en l’esprit de Khalil. Il n’en reste pas moins qu’évoquer les attentats du 13 novembre 2015 sous ce biais est douloureux, glaçant et dérangeant. Et il faut toute la culture, l’art et la renommée de Yasmina Khadra pour oser parler de cette insoutenable évènement du point de vue d’un kamikaze.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.