Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260024224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 205 mm

Khalil

Date de parution : 16/08/2018

Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie...

Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie du commando qui s’apprête à ensanglanter la capitale.
Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?
Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d’un réalisme et d’une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l’esprit d’un kamikaze qu’il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l’insoutenable brutalité de la folie.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260024224
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

« Si ce formidable roman de Yasmina Khadra était un ustensile de cuisine, ce serait une moulinette. De quoi, ici, s’obstiner à réduire en poudre ce mystère de la folie. Et nous laisser au bord du gouffre. » 
Pierre Vavasseur / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thomas_Harnois Posté le 30 Août 2020
    Avec « Khalil » Khadra navigue en terrain connu et tente de rentrer dans l’esprit d’un terroriste européen d’origine maghrébine. Cette plongée dans l’esprit tordu d’un homme aux valeurs inversées est dérangeante et malsaine. On y trouve la justification aveugle de commettre n’importe quel acte barbare pour atteindre un prétendu état supérieur, un paradis ou Allah récompenserait les terroristes morts en martyrs pour sa cause. Les discours habiles et vénéneux d’émirs dévoyés, trouvent un fort écho sur des paumés comme Khalil, des jeunes en situation de détresse, mal à l’aise dans leur vie et cherchant à retrouver un sentiment de dignité et de grandeur. On comprend que le terrorisme se nourrit de la détestation de soi, de pensées paranoïaques et victimaires pour fournir une voie nihiliste parsemée de haine et de violence. Malgré ce choix courageux collant à l’actualité, « Khalil » n’est pas pour moi le meilleur roman de Khadra, qui malgré la beauté de sa plume, ne se réinvente pas sur ce sujet qu’il a déjà bien mieux traité.
  • lugrinlouise Posté le 28 Août 2020
    #9888;️ Ce livre traite d’un sujet très délicat : celui des attentats du 13 novembre 2015. Ce livre est dérangeant, car le narrateur n’est autre qu’un des kamikazes de cette atrocité. #9888;️ Khalil, un kamikaze du 13 novembre 2015. On le découvre quelques heures avant, et à partir de là on ne fait que le suivre. Dans sa haine, dans sa peur, dans sa détermination. J’ai trouvé qu’une des choses très bien est le discours de Khalil, radical. Khalil étant le narrateur, on en vient à le plaindre - ses origines, la société... Mais l’auteur nous ramène très vite à la réalité ; il est haineux - radical. C’est un homme au cœur noir, emplit d’une haine immense et qui tue au prétexte que le Coran le demande. J’ai aimé ce roman, le sujet était dur - délicat - impétueux - nécessaire. Mais ce roman me laisse sur un sentiment mitigé. L’histoire est banale, presque trop...À en devenir un clichée... J’attendais beaucoup de ce livre. J’espérai en apprendre d’avantage sur l’Islam radical, sur la radicalisation, comme le laissait entendre la 4e de couverture « autopsie d’un kamikaze ». Cependant j’ai aimé ma lecture. Vraiment aimé. La plume de l’auteur est simple et j’ai... #9888;️ Ce livre traite d’un sujet très délicat : celui des attentats du 13 novembre 2015. Ce livre est dérangeant, car le narrateur n’est autre qu’un des kamikazes de cette atrocité. #9888;️ Khalil, un kamikaze du 13 novembre 2015. On le découvre quelques heures avant, et à partir de là on ne fait que le suivre. Dans sa haine, dans sa peur, dans sa détermination. J’ai trouvé qu’une des choses très bien est le discours de Khalil, radical. Khalil étant le narrateur, on en vient à le plaindre - ses origines, la société... Mais l’auteur nous ramène très vite à la réalité ; il est haineux - radical. C’est un homme au cœur noir, emplit d’une haine immense et qui tue au prétexte que le Coran le demande. J’ai aimé ce roman, le sujet était dur - délicat - impétueux - nécessaire. Mais ce roman me laisse sur un sentiment mitigé. L’histoire est banale, presque trop...À en devenir un clichée... J’attendais beaucoup de ce livre. J’espérai en apprendre d’avantage sur l’Islam radical, sur la radicalisation, comme le laissait entendre la 4e de couverture « autopsie d’un kamikaze ». Cependant j’ai aimé ma lecture. Vraiment aimé. La plume de l’auteur est simple et j’ai beaucoup apprécié. Ce roman est nécessaire en beaucoup de points, mais j’ai décidé de vous faire part des points qui m’ont dérangés. Car un tel sujet mérite, à mon sens, d’être questionné et interrogé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • NathalC Posté le 26 Août 2020
    On retrouve ici l'excellente écriture de Yasmina Khadra Sujet brûlant, sujet épineux. Que dire ? Rien... Tout serait sujet à polémique.
  • legoergosum Posté le 4 Août 2020
    Itinéraire d'un enfant perdu dans la mouvance d'un combat aveugle. Khalil est déterminé à mourir "en héros" , son rôle lors des attentats du 13 novembre à Paris est majeur. Or, sa ceinture d'explosifs est un leurre, et le téléphone portable qui y est caché, et qu'il découvre plus tard, n'a pas fonctionné ... La frustration du jeune kamikaze est immense. Pas de complaisance vis-à-vis de ce paumé de la société, qui hait tout en bloc, y compris sa famille, à l'exception de sa sœur jumelle. Pas de complaisance, non, mais il n'empêche que ce "héros" nihiliste a le statut de protagoniste-narrateur dans ce roman, et qu'il joue dans la cour des Joseph K. , des Meursault : coupable ou innocent ? victime du système ? Yasmina Khadra est un écrivain généreux, et dont j'admire la tolérance et la lucidité ; pour moi, les pages 199 à 202 (Edition Pocket) sont capitales. J'en choisis un petit extrait, mais toutes les phrases sont essentielles : "Et puis vlan ! Ces choses-là arrivent. Tu ne sais pas comment elles te tombent dessus ni quand ça a commencé : une altercation qui dégénère, une réflexion raciste , un sentiment d'impuissance devant une... Itinéraire d'un enfant perdu dans la mouvance d'un combat aveugle. Khalil est déterminé à mourir "en héros" , son rôle lors des attentats du 13 novembre à Paris est majeur. Or, sa ceinture d'explosifs est un leurre, et le téléphone portable qui y est caché, et qu'il découvre plus tard, n'a pas fonctionné ... La frustration du jeune kamikaze est immense. Pas de complaisance vis-à-vis de ce paumé de la société, qui hait tout en bloc, y compris sa famille, à l'exception de sa sœur jumelle. Pas de complaisance, non, mais il n'empêche que ce "héros" nihiliste a le statut de protagoniste-narrateur dans ce roman, et qu'il joue dans la cour des Joseph K. , des Meursault : coupable ou innocent ? victime du système ? Yasmina Khadra est un écrivain généreux, et dont j'admire la tolérance et la lucidité ; pour moi, les pages 199 à 202 (Edition Pocket) sont capitales. J'en choisis un petit extrait, mais toutes les phrases sont essentielles : "Et puis vlan ! Ces choses-là arrivent. Tu ne sais pas comment elles te tombent dessus ni quand ça a commencé : une altercation qui dégénère, une réflexion raciste , un sentiment d'impuissance devant une injustice, - personne ne sait exactement à partir de quel moment et sous quelle forme le rejet de toute une société germe en toi. Tu prends ton mal en patience et tu attends, la susceptibilité à fleur de peau. "
    Lire la suite
    En lire moins
  • Allantvers Posté le 4 Août 2020
    Une lecture qui aura eu le mérite de me faire découvrir un auteur dont j'ai perçu, à tort ou à raison, à la fois une réelle épaisseur humaine et une forme de courage à regarder les choses en face. Ce qui me donne envie de poursuivre ma découverte. Pour ce qui est du roman, c'est un peu plus compliqué. le thème, glaçant, osé, nauséeux, pue la fatalité glauque et m'a donné le sentiment d'être aspirée vers le fonds, d'où une envie presque physique d'en sortir au plus vite, mais en même temps de ne pas lâcher ce minable terroriste paumé et manipulé jusqu'au bout de son chemin, calvaire, erreur, destin, allez savoir. Ce qui m'a gênée je crois, c'est justement ce qu'il n'y a pas dans ce livre: un questionnement, une remise en question, un sursaut de raison, de vie ou de volonté, une porte de sortie. Le parcours de Khalil est d'une absurdité et d'une morbidité absolue, pénible à lire et à revivre.

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.