RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Femme sauvage

            Presses de la cité
            EAN : 9782258084766
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 264
            Format : 140 x 225 mm
            La Femme sauvage

            Collection : Terres de France
            Date de parution : 27/01/2011

            « Une femme nue au milieu des ours ! » Telle est la rumeur qui circule, en cet été 1807, dans la haute vallée ariégeoise. Au terme d'une enquête minutieuse, l'auteur Michel Gardère raconte et met en scène cette incroyable histoire.

            En 1807, dans les Pyrénées ariégeoises, deux chasseurs aperçoivent et traquent une femme nue, accompagnée d'un ourson. Capturée, hurlant comme une démente ? on l'appellera désormais la Folle du Montcalm ?, elle est conduite chez le curé du village. L'inconnue ne prononce que ces mots : « Robespierre a tué...

            En 1807, dans les Pyrénées ariégeoises, deux chasseurs aperçoivent et traquent une femme nue, accompagnée d'un ourson. Capturée, hurlant comme une démente ? on l'appellera désormais la Folle du Montcalm ?, elle est conduite chez le curé du village. L'inconnue ne prononce que ces mots : « Robespierre a tué ma famille », et s'échappe dans la nuit. Elle passera encore deux années dans la montagne avant d'être reprise et jetée en prison, à Foix. Pour y mourir peu après. Qui était cette femme ? Comment a-t-elle pu survivre ? Est-elle vraiment morte en prison comme on l'a dit ? Pourquoi le redoutable Fouché, ministre de la Police de Napoléon, s'intéressa-t-il tant à elle ? Et pour quelles curieuses raisons le préfet de l'Ariège tenta de la sauver ?

            C'est cette incroyable mais authentique histoire qu'a reconstituée Michel Gardère, secondé par Anne-Charlotte Delangle. Palpitant comme un polar et admirablement documenté, La Femme sauvage nous raconte une extraordinaire aventure humaine.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258084766
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 264
            Format : 140 x 225 mm

            Ils en parlent

            "Les hommes retournés à la nature sont nombreux, les femmes le sont moins. Dans "La Femme sauvage", Michel Gardère nous livre un récit-enquête passionnant. L'épithète qualifiant le mieux le style de Michel Gardère est : enlevé. Sa prose nous entraîne, bondissante comme un torrent de montagne, et en suivant les traces de cette femme mystérieuse, l'histoire singulière d'une région nous est dévoilée, pointe avancée de Gascogne en terre catalane."

            Eric de Saint Angel / Le nouvel observateur télé obs

             

            "Michel Gardère a la plume truculente et picaresque : ce qu'il raconte ici pourrait être un roman, mais c'est une histoire vraie."

            Jean-Marcel Bougereau / Le nouvel observateur

            "Mais qui était vraiment cette étrange sauvageonne ? Pour éclaircir ce mystère, Michel Gardère s'est plongé dans les documents de l'époque. Une enquête passionnante."

            Alexis Liebaert / Marianne

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • bookaddict02 Posté le 15 Mai 2019
              Le mystère d'une femme retrouve nue dans les montagnes. D’où vient elle qui est-elle et comment pendant de longues années a t elle vécut complétement isolé. Récit d'une histoire vraie
            • sammari Posté le 11 Mars 2018
              Je ne savait pas trop ou cela me mènerai mais j'ai été assez agréablement surprit. J'ai trouvé cette histoire intéressante et n'ai pas été déçu de cette lecture
            • lapublivore Posté le 15 Mars 2011
              Ce livre, reçu dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Presses de la Cité et Livraddict(que je remercie vivement), m’a beaucoup surprise. D’abord par le genre : ni vraiment polar (contrairement à ce qui est indiqué sur la 4ème de couv’), ni roman historique, ni essai, ni témoignage, il est « inclassable », car il mélange un petit peu de tout cela. Moi qui pensais ouvrir un roman historique à suspense (genre que j’affectionne particulièrement), j’ai été … déçue. En fait, il s’agit avant tout d’une enquête sur ce qui pourrait passer pour une légende, mais s’avère être une incroyable mais pourtant vraie histoire. La matière pour me plaire était donc tout de même là : le récit d’une vie sidérante, il y a longtemps, dans nos campagnes. Ensuite, par les choix stylistiques de l’auteur : bien que Michel Gardère nous ait indiqué lors d’un sympathique échange sur le site de Livraddict, que vous trouverez ici), que « la provoc’, c’est [son] métier » j’ai souvent eu une désagréable sensation de « too much », si vous voyez ce que je veux dire. LA SUITE SUR MON BLOG POUR LES CURIEUX !!
            • MarionJB Posté le 10 Mars 2011
              Les deux auteurs nous embarquent dans leur enquête palpitante pour retrouver les traces de cette femme sauvage pour laquelle ils ont développé une profonde affection. Au départ : une histoire, presque une légende, relatée aux auteurs par un ami restaurateur. Imaginez un peu : une femme aurait vécu plusieurs années, seule et nue, au cœur des montagnes, hiver comme été, faisant amie-ami avec les ours ! Jusqu’à être capturée, s’enfuir, être de nouveau capturée, puis mourir au fin fond d’une prison. Cette histoire restera longtemps dans un petit recoin de l'esprit des auteurs, avant d’être ressortie des cartons pour devenir une investigation longue, complexe et passionnante. Parcourant le Sud-Ouest et l’Espagne, furetant aux archives départementales et nationales, interrogeant des spécialistes, les auteurs tenteront de démêler le vrai du faux autour de l’histoire, pour le moins surprenante, de cette « folle » sauvage des Pyrénées ariégeoises. C’est cette enquête, pas après pas, victoires après échecs, enthousiasmantes découvertes après cuisantes déceptions, que Michel Gardère nous relate avec une plume particulièrement savoureuse et un schéma narratif réellement intéressant. Il commence par nous narrer l’histoire de cette femme telle que la légende la raconte, telle que son ami restaurateur la lui a servie, avec ses réalités... Les deux auteurs nous embarquent dans leur enquête palpitante pour retrouver les traces de cette femme sauvage pour laquelle ils ont développé une profonde affection. Au départ : une histoire, presque une légende, relatée aux auteurs par un ami restaurateur. Imaginez un peu : une femme aurait vécu plusieurs années, seule et nue, au cœur des montagnes, hiver comme été, faisant amie-ami avec les ours ! Jusqu’à être capturée, s’enfuir, être de nouveau capturée, puis mourir au fin fond d’une prison. Cette histoire restera longtemps dans un petit recoin de l'esprit des auteurs, avant d’être ressortie des cartons pour devenir une investigation longue, complexe et passionnante. Parcourant le Sud-Ouest et l’Espagne, furetant aux archives départementales et nationales, interrogeant des spécialistes, les auteurs tenteront de démêler le vrai du faux autour de l’histoire, pour le moins surprenante, de cette « folle » sauvage des Pyrénées ariégeoises. C’est cette enquête, pas après pas, victoires après échecs, enthousiasmantes découvertes après cuisantes déceptions, que Michel Gardère nous relate avec une plume particulièrement savoureuse et un schéma narratif réellement intéressant. Il commence par nous narrer l’histoire de cette femme telle que la légende la raconte, telle que son ami restaurateur la lui a servie, avec ses réalités et ses morceaux de fantasmes. Puis, il nous permet de l’accompagner dans son enquête sur les moindres détails de la vie de la sauvagesse. Les deux enquêteurs ont décortiqué chaque parcelle de la légende, afin de reconstituer autant que possible ce que fut réellement l’histoire de la « nue des Pyrénées ». Qui était-elle ? Comment est-elle arrivée dans ces montagnes ? Pourquoi y vit-elle seule ? Pourquoi est-elle nue ? Comment a-t-elle été capturée ? Comment-est-elle morte ? Voici quelques uns des très nombreux questionnements que Michel Gardère nous conte avec délice et talent. Pour nous embarquer sur le bateau de leur investigation, qui navigue tantôt tranquillement, tantôt vigoureusement sur les eaux du Sud-Ouest, de la Garonne aux rus montagneux et torrents pyrénéens, les auteurs s’adressent directement aux lecteurs en début et fin de chaque chapitre, expliquant simplement et clairement l’état d’avancement de l’enquête et les nouvelles questions qui seront détaillées dans ce chapitre. Ainsi, avec beaucoup d’humour et un style très agréable et unique (je n'ai jamais lu d'auteurs au style comparable), Michel Gardère parvient à créer du suspense, des rebondissements, et à faire de son livre et de cette enquête une lecture sans aucun ennui pour le lecteur, proche de l’enquête policière. Tout petit bémol très personnel, n’étant pas friande d’Histoire (avec un grand H), j’ai moins apprécié les quelques paragraphes retraçant l’histoire napoléonienne ou la guerre d’Espagne. Je reconnais pourtant l’indispensable présence des ces rappels historiques, nécessaires à la compréhension du contexte de l’époque ! Qui plus est, ces rappels nous sont servis par une écriture riche en anecdotes croustillantes, plein de vivacité et d’humour. C’est donc vraiment un ressenti tout à fait personnel, sur des éléments du livre qui sont loin d’être un défaut ! En lisant cet ouvrage, impossible de ne pas s’interroger sur l’identité de cette femme, impossible de ne pas se languir d’en savoir plus, de découvrir ce qu’avant nous les auteurs ont découvert. A chaque nouveau rebondissement, à chaque nouveau questionnement sur des détails de l’histoire de la « blondine », le lecteur plonge forcément dans l’enquête, savoure le récit qui en est fait, et espère un dénouement positif ! Ce livre fait partie de ces œuvres dont on a beau connaître la fin dès le début, on ne peut pas s’empêcher d’espérer une issue favorable. Vous l’aurez compris, pour moi c’est un coup de cœur !! Mon bilan : Un régal de lecture, un récit-enquête palpitant, bouleversant, « émotionnant » ! Une plume subtile, ronde, gourmande, pleine d’humour et de poésie, emplie de gouaille et de franc parler. Un savoureux mélange, unique en son genre, qu’il serait fichtrement dommage de ne pas découvrir. Un bon conseil : jetez-vous sur ce bouquin sans hésitation !! Attention : coup de cœur inside !
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité de la collection Terres de France
            Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.