Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221240533
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 225 mm
La Part du démon
Collection : La Bête noire
Date de parution : 04/03/2021
Éditeurs :
Robert Laffont

La Part du démon

Collection : La Bête noire
Date de parution : 04/03/2021
Prix Bête noire des libraires 2021.
Certaines pulsions sont irrépressibles...

Une religieuse sauvagement assassinée et mutilée, à Paris, ça n’arrive jamais. Pourtant, c’est la première affaire du lieutenant Esperanza Doloria à son arrivée au 36, rue du Bastion.
Au couvent où...

Une religieuse sauvagement assassinée et mutilée, à Paris, ça n’arrive jamais. Pourtant, c’est la première affaire du lieutenant Esperanza Doloria à son arrivée au 36, rue du Bastion.
Au couvent où enquêtent Esperanza et le capitaine Manuel de Almeida, la religieuse est décrite comme un ange. Et qui voudrait tuer un...

Une religieuse sauvagement assassinée et mutilée, à Paris, ça n’arrive jamais. Pourtant, c’est la première affaire du lieutenant Esperanza Doloria à son arrivée au 36, rue du Bastion.
Au couvent où enquêtent Esperanza et le capitaine Manuel de Almeida, la religieuse est décrite comme un ange. Et qui voudrait tuer un ange ? Mais un mystère plane autour d’elle. À l’orphelinat où elle enseignait, les enfants semblent terrorisés... Certains prétendent même subir de terrifiantes expériences médicales. Disent-ils la vérité ou sont-ils manipulés ?
Esperanza se jette corps et âme dans cette enquête. Manuel, lui, est persuadé que seuls le sang-froid et la raison permettront de la résoudre. Se trompe-t-il ? Le grand patron de la brigade criminelle en est convaincu. Et bientôt Esperanza se retrouvera seule face à un complot démoniaque que le diable lui-même renierait...
Laissez-vous surprendre par Mathieu Lecerf la nouvelle voix du polar français.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221240533
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • les_lecturesdeflo Posté le 7 Avril 2022
    Il y a des livres qui trainent pendant des lustres dans mal PAL parce qu’à force de les voir passer sur les réseaux, ça me coupe l’envie de les lire. C’est ce qu’il s’est passé avec ce roman. Overdose d’avis dithyrambiques sur ce nouvel auteur et son premier roman au point où j’étais presque sûre d’être déçue. Alors comme je suis faible, je l’ai offert à ma mère pour son anniversaire en me disant que je lui piquerai plus tard. La suite (Au royaume des cris) est sortie le 24 mars, il était donc plus que temps de lire ce premier opus. Manuel De Almeida est capitaine à la brigade criminelle. Avec son nouvel élément, le lieutenant Doloria Esperanza, ils vont enquêter sur le meurtre sordide d’une jeune religieuse. Entre doutes et complicité, ce duo tout neuf va devoir apprendre à se connaitre, à se faire confiance, pour débusquer le mal absolu. Une enquête aux ramifications insoupçonnables menée tambour battant fait de ce premier roman un page turner diablement efficace. Et bien oui, je rejoins tous les retours élogieux et je confirme la régalade avec cette lecture qui se dévore. La plume est terriblement additive, et bien que l’histoire en elle... Il y a des livres qui trainent pendant des lustres dans mal PAL parce qu’à force de les voir passer sur les réseaux, ça me coupe l’envie de les lire. C’est ce qu’il s’est passé avec ce roman. Overdose d’avis dithyrambiques sur ce nouvel auteur et son premier roman au point où j’étais presque sûre d’être déçue. Alors comme je suis faible, je l’ai offert à ma mère pour son anniversaire en me disant que je lui piquerai plus tard. La suite (Au royaume des cris) est sortie le 24 mars, il était donc plus que temps de lire ce premier opus. Manuel De Almeida est capitaine à la brigade criminelle. Avec son nouvel élément, le lieutenant Doloria Esperanza, ils vont enquêter sur le meurtre sordide d’une jeune religieuse. Entre doutes et complicité, ce duo tout neuf va devoir apprendre à se connaitre, à se faire confiance, pour débusquer le mal absolu. Une enquête aux ramifications insoupçonnables menée tambour battant fait de ce premier roman un page turner diablement efficace. Et bien oui, je rejoins tous les retours élogieux et je confirme la régalade avec cette lecture qui se dévore. La plume est terriblement additive, et bien que l’histoire en elle même soit assez classique, sa construction et ses personnages lui permettent de ne pas atterrir dans les bonnes lectures qu’on oublie rapidement. J’aime le principe d’entretenir le mystère sur la vie des personnages et de dévoiler leur vécu au fur et à mesure. Ainsi, on s’attache à eux, on comprend leur souffrance et on en excuse presque leurs névroses. Ils sont travaillés, aboutis, quasi vivants. En lisant la biographie de l’auteur, je me suis même demandée s’il n’y avait pas un peu de son histoire dans ses personnages tellement ça sonne vrai. Traumatismes du passé, blessures enfouies, sensibilité exacerbée façonnent des personnalités déséquilibrées et peuvent parfois faire naitre une haine insidieuse. Alors, le démon qui sommeille se réveille.
    Lire la suite
    En lire moins
  • melyb3386 Posté le 5 Avril 2022
    Quand tout au long de la journée, vous pensez qu'à une chose, reprendre votre livre pour continuer l'enquête c'est que l'auteur a déjà réussi un premier pari, vous rendre addicte à sa lecture. C'est ce qui s'est passée avec "La part du démon" de Matthieu Lecerf. C'est son premier roman et je peux vous dire que ça promet pour la suite ! Le thème de l'enquête change de l'ordinaire, une religieuse assassinée et mutilée à Paris, un peu atypique comme scénario mais qui va très bien matcher avec notre enquêtrice Esperanza qui pour une première enquête va devoir avoir le cœur bien accrochée, mais aussi supporter ses collègues masculins avec des comportements plus au moins suspicieux et particuliers qu'elle va devoir garder à l'œil. C'est une très bonne surprise, ce thriller est addictif, les thèmes abordés sont très bien documentés, on ne s'ennuie pas et le final m'a prise de court donc tout est réussi pour moi ! Une suite est prévue, et j'ai hâte de la découvrir !
  • AstridV Posté le 5 Avril 2022
    Un livre que l'on m'a conseillé et que j'ai tout simplement dévoré. Une intrigue étonnante, une construction originale, des personnages fracassés comme j'aime, avec petit à petit la lumière faite sur leur passé et leurs blessures. L'auteur a su insuffler un rythme fou, à aucun moment je n'ai décroché de cette lecture passionnante. L'écriture est d'une finesse inouïe, entre détails et émotion, car l'émotion est omniprésente à chaque page. Un excellent thriller que je recommande vivement, d'autant plus qu'il s'agit d'un premier roman. Mais Mathieu Lecerf n'en laisse rien paraître tant son livre est maîtrisé du début à la fin. J'ai enchaîné avec la suite, Au Royaume des Cris, qui est juste exceptionnel aussi. J'attends déjà le troisième !
  • LabiblideVal Posté le 3 Avril 2022
    Pour un premier roman, Mathieu Lecerf maîtrise parfaitement l’art du suspens tout en proposant un schéma de narration original et efficace. En effet, ce thriller possède une structure particulière puisque découpée en trois parties ancrées dans des espaces- temps différents, lesquels permettent d’aborder l‘enquête du point de vue de trois des principaux protagonistes. Et en guise de cerise sur le gâteau, une résolution au mécanisme impeccable dans lequel les engrenages, subitement, s’imbriquent pour mieux faire frémir le lecteur. « Le son de l'horloge, le parfum des oliviers, le sang qui s'agglomère. Le corps massacré de cette fille repêchée aux Buttes- Chaumont. 06 :01. Elle continua de serrer. » Pour sa première enquête, Esperanza Doloria se voit confrontée à un cas complexe : une jeune religieuse est retrouvée assassinée et sauvagement mutilée. Son équipier, Manuel de Almeida, est lui aussi ébranlé. Mais il accueille avec bienveillance sa nouvelle coéquipière, du moins, dans un premier temps. « Pour avoir les idées claires, il était primordial que son environnement le soit aussi, enfin, à sa manière à lui ; que chaque meuble, chaque accessoire, chaque livre, chaque œuvre, se trouve exactement à la place qu'il lui avait assignée ; c'était uniquement ainsi qu'il pouvait évoluer sereinement, c'était... Pour un premier roman, Mathieu Lecerf maîtrise parfaitement l’art du suspens tout en proposant un schéma de narration original et efficace. En effet, ce thriller possède une structure particulière puisque découpée en trois parties ancrées dans des espaces- temps différents, lesquels permettent d’aborder l‘enquête du point de vue de trois des principaux protagonistes. Et en guise de cerise sur le gâteau, une résolution au mécanisme impeccable dans lequel les engrenages, subitement, s’imbriquent pour mieux faire frémir le lecteur. « Le son de l'horloge, le parfum des oliviers, le sang qui s'agglomère. Le corps massacré de cette fille repêchée aux Buttes- Chaumont. 06 :01. Elle continua de serrer. » Pour sa première enquête, Esperanza Doloria se voit confrontée à un cas complexe : une jeune religieuse est retrouvée assassinée et sauvagement mutilée. Son équipier, Manuel de Almeida, est lui aussi ébranlé. Mais il accueille avec bienveillance sa nouvelle coéquipière, du moins, dans un premier temps. « Pour avoir les idées claires, il était primordial que son environnement le soit aussi, enfin, à sa manière à lui ; que chaque meuble, chaque accessoire, chaque livre, chaque œuvre, se trouve exactement à la place qu'il lui avait assignée ; c'était uniquement ainsi qu'il pouvait évoluer sereinement, c'était comme ça qu'il avait trouvé son équilibre, construit son refuge. » Cristian est le frère de Manuel, surnommé « Manny ». Journaliste médiatique, il demeure néanmoins toujours sous l’aile protectrice de son frère. Son truc ? Résoudre des affaires judiciaires en parallèle de Manny. « - Vous allez voir le mal absolu, et vous devrez le regarder droit dans les yeux. Vous n'aurez pas le choix. » L’enquête de Manny et d’Esmeralda piétine, quand celle de Cris avance à grands pas de travers. Et puis, ce pensionnat dans lequel enseignait la religieuse assassinée va questionner nos protagonistes. Que cachent les murs de ce pensionnat dirigé par un ancien militaire ? Et qui sont ceux qui ne cessent de mettre des bâtons dans les roues de nos policiers, quitte à mettre leur vie en péril ? Au final, un thriller mené de main de maître ! Les personnages principaux ont tous des fêlures qui les rendent forcément attachants, et l’enquête à laquelle ils sont confrontés ne fait que rouvrir des blessures enfouies à des degrés divers de profondeur. J’ai aimé être surprise et émue par les propositions de Mathieu Lecerf. Son deuxième roman sera assurément l’une de mes prochaines lectures.
    Lire la suite
    En lire moins
  • dujardinso Posté le 24 Mars 2022
    Ah mais quelle pépite ! Avec La part du Démon, Mathieu Lecerf nous livre une enquête originale et atypique, très rythmée et très bien écrite. C'est un véritable page-turner que vous aurez entre les mains, une enquête à tiroirs, tiroirs qui finissent tous dans la même commode. Cette lecture m'a littéralement enthousiasmée, c'est une véritable bombe. Je suis sincèrement navrée pour vos PAL, mais ce livre est à lire absolument. Et bientôt... la suite !!! Youpi !!!
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.