Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782355843747
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 648
Format : 140 x 220 mm
Le Carnaval des ombres
Fabrice Pointeau (traduit par)
Date de parution : 03/06/2021
Éditeurs :
Sonatine

Le Carnaval des ombres

Fabrice Pointeau (traduit par)
Date de parution : 03/06/2021
« Pourquoi avez-vous si peur, agent Travis ? »
1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards... 1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée... 1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages.
Dépêché sur les lieux, l’agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.

Avec cette magnifique évocation de l’Amérique rurale de la fin des années 1950, R. J. Ellory nous offre, une fois de plus, un roman qui touche en plein coeur.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355843747
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 648
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« Une des grandes plumes du roman noir actuel. »
Le Figaro Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cannetille Posté le 24 Avril 2022
    En cette année 1958, la petite ville de Seneca Falls, dans le Kansas, se fait une fête des étonnants spectacles d’un cirque de passage, lorsqu’un corps, avec pour seul signe distinctif ses curieux tatouages, est retrouvé sous le carrousel d’un des forains. Chargé de l’enquête, l’agent spécial Michael Travis piétine. Etrangement, alors qu’il interroge un à un les membres de la troupe, les interférences avec son propre passé se multiplient. Une bien curieuse atmosphère imprègne ce récit, où tout semble orchestré pour nous faire perdre nos repères et nous emmener de l’autre côté du miroir, au-delà d’une réalité considérée comme rationnelle et communément admise. Il faut dire que Travis est essentiellement un homme de raison, qui n’a pas l’habitude de se laisser emporter par les émotions. Pourtant, tout dans cette affaire, au contact de forains rien moins que conventionnels, paraît destiné à le faire sortir de ses schémas habituels, dans une remise en question qui, non contente de prendre en défaut ses perceptions et ses raisonnements, menace de faire voler en éclats la carapace qu’il s’est forgée pour se prémunir du passé. C’est donc avec curiosité que l’on se plonge dans cette narration où s’entremêlent de plus en plus inextricablement l’enquête policière... En cette année 1958, la petite ville de Seneca Falls, dans le Kansas, se fait une fête des étonnants spectacles d’un cirque de passage, lorsqu’un corps, avec pour seul signe distinctif ses curieux tatouages, est retrouvé sous le carrousel d’un des forains. Chargé de l’enquête, l’agent spécial Michael Travis piétine. Etrangement, alors qu’il interroge un à un les membres de la troupe, les interférences avec son propre passé se multiplient. Une bien curieuse atmosphère imprègne ce récit, où tout semble orchestré pour nous faire perdre nos repères et nous emmener de l’autre côté du miroir, au-delà d’une réalité considérée comme rationnelle et communément admise. Il faut dire que Travis est essentiellement un homme de raison, qui n’a pas l’habitude de se laisser emporter par les émotions. Pourtant, tout dans cette affaire, au contact de forains rien moins que conventionnels, paraît destiné à le faire sortir de ses schémas habituels, dans une remise en question qui, non contente de prendre en défaut ses perceptions et ses raisonnements, menace de faire voler en éclats la carapace qu’il s’est forgée pour se prémunir du passé. C’est donc avec curiosité que l’on se plonge dans cette narration où s’entremêlent de plus en plus inextricablement l’enquête policière et l’histoire personnelle de Travis. La spirale prend tout son temps pour s’enrouler, voire même tourner un peu en rond. Et, si le charme hypnotique du récit opère, l’impatience finit néanmoins par poindre, suivie d’un insidieux désappointement, quand tant de circonvolutions débouchent sur une explication bien trop allusivement étayée. Pourtant, en cette Amérique qui se réveille à peine de l’hystérie maccarthyste, la thèse de ce roman ne manque pas d’intérêt, et elle est l’occasion de quelques jolies réflexions sur cette ligne rouge entre intégrité et compromission, même passive, que, quoi qu’il arrive, chacun reste libre de franchir ou pas. Malgré ses quelques longueurs et improbabilités, Le carnaval des ombres est au final une lecture agréable et prenante, dont on retiendra tout particulièrement l’originalité de son atmosphère presque dérangeante, de ses personnages peu conventionnels, et de son intrigue déroutante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Angreval Posté le 18 Avril 2022
    Michael Travis, un agent sénior du FBI, est envoyé, après avoir subi des évaluations ciblées, pour enquêter sur un meurtre commis dans un cirque ambulant dans la petite ville de Seneca Falls. En parallèle avec l’évolution de son enquête, on retrace son enfance et sa jeunesse qui déterminent ce qu’il est devenu: le meurtre de son père violent par sa mère, son passage comme orphelin dans un centre de jeunes délinquants et son retour chez une cousine de sa mère. Essentiellement toutefois, on observe la quête d’identité de l’agent Travis alimentée par ses conversations avec le directeur du cirque et sa découverte des manipulations au plus hauts niveaux de l’agence. Les deux trames sont habilement menées et les opérations secrètes des organismes gouvernementaux s’arriment même avec des faits documentés. Mais c’est la prise de conscience de l’agent Travis qui est disséquée à la suite de ses découvertes jusqu’au moment de son choix ultime. Ellory excelle dans cette exposition fine de l’évolution de l’agent Travis. C’est le plaisir qu’on éprouve en observant ce personnage tout au long de ce roman.
  • LesChroniquesdEmilie Posté le 16 Avril 2022
    mon premier livre de cet auteur et malheureusement je n'ai pas accroché plus que ça malgré un résumé alléchant. Manque d'action, de rythme. J'ai décroché au fur et à mesure des flashbacks du personnage principal sur son adolescence. En ce moment, mes lectures sont difficiles: les enfants, la fatigue, la maison
  • Cricri08 Posté le 25 Mars 2022
    Michael Travis, 31 ans, a de quoi être fier : il vient de passer avec brio l'entretien nécessaire avec le psy du FBI afin de pouvoir être agent de terrain. Et pourtant, ce n'était pas gagné : quand il avait quinze ans, sa mère a tué son père sous ses yeux ... Mais pour le FBI, son détachement émotionnel et son incapacité à communiquer et à compatir avec autrui ne sont que des atouts, des éléments qui lui simplifieront le travail! Il part donc pour sa première enquête, seul : le corps d'un homme assassiné a été retrouvé sous le manège d'un cirque itinérant à Seneca Falls au Kansas. J'ai beaucoup aimé le travail de l'auteur sur le pouvoir, l'influence des émotions et leur importance dans la vie quotidienne. J'ai été moins convaincue par le retournement final : sans trop en dire, j'ai trouvé la théorie du complot un peu tirée par les cheveux. Un bon moment toutefois.
  • henrimesquida Posté le 18 Février 2022
    Dans ce thriller puissant et atmosphérique, l'auteur à succès R.J. Ellory présente le monde étrange et merveilleux du Cirque (du diable) et révèle les sombres secrets qui se cachent en son cœur. ça se se lit comme un excellent épisode des X Files passant du polar classique au fantastique magique avec rebondissements intrigants et effrayants. Il y a beaucoup de théories du complot ici, du plus sublime au ridicule, alors rappelez-vous : La vérité est ailleurs… Le livre tient en haleine jusqu'à la dernière page. Et quand o le fini, l'histoire continue de flotter diaboliquement dans notre esprit… Dès la quatrième de couverture, nous apprenons que la mère du héros a tué son père et a ensuite été reconnue coupable et exécutée. L'auteur fait des allers-retours entre le présent (1959) et l'histoire de "Michael" qui implique non seulement la mort de son père, l'incarcération et l'exécution de sa mère mais aussi son séjour ultérieur dans le système de protection sociale du Kansas, puis le fait d'aller vivre avec un parent éloigné (par mariage , pas de sang).L'écriture est ronde et belle ,on ralenti le rythme de la lecture pour pouvoir la savourer ce qui est rarement le cas pour les thrillers. L'histoire au... Dans ce thriller puissant et atmosphérique, l'auteur à succès R.J. Ellory présente le monde étrange et merveilleux du Cirque (du diable) et révèle les sombres secrets qui se cachent en son cœur. ça se se lit comme un excellent épisode des X Files passant du polar classique au fantastique magique avec rebondissements intrigants et effrayants. Il y a beaucoup de théories du complot ici, du plus sublime au ridicule, alors rappelez-vous : La vérité est ailleurs… Le livre tient en haleine jusqu'à la dernière page. Et quand o le fini, l'histoire continue de flotter diaboliquement dans notre esprit… Dès la quatrième de couverture, nous apprenons que la mère du héros a tué son père et a ensuite été reconnue coupable et exécutée. L'auteur fait des allers-retours entre le présent (1959) et l'histoire de "Michael" qui implique non seulement la mort de son père, l'incarcération et l'exécution de sa mère mais aussi son séjour ultérieur dans le système de protection sociale du Kansas, puis le fait d'aller vivre avec un parent éloigné (par mariage , pas de sang).L'écriture est ronde et belle ,on ralenti le rythme de la lecture pour pouvoir la savourer ce qui est rarement le cas pour les thrillers. L'histoire au présent (1959) est aussi fascinante semblant partir d'un simple meurtre à élucider vers des implications bien plus complexes...Ou les questions vont avoir bien plus de réponses qu'une éventuelle résolution…. Et la fin est assez inattendue. . .
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    30 romans pour frissonner cet été

    Vous avez envie d'un thriller psychologique, d'une plongée au coeur de la DGSE ou d'un roman historique ? Trouvez LE roman qui vous fera frissonner cet été. Votre pile à lire va bientôt s'agrandir !

    Lire l'article