Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262078867
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 280
Format : 120 x 210 mm

Le noeud gordien

Éric Roussel (préface de)
Date de parution : 16/05/2019
Un testament politique prophétique.
Rédigé dans la foulée de Mai 1968, interrompu par son élection à la présidence de la République, cet essai politique d’envergure ne fut publié qu’après la mort de Georges Pompidou en 1974. Alors en disgrâce, le dauphin du général de Gaulle s’y livre à une réflexion puissante et souvent novatrice... Rédigé dans la foulée de Mai 1968, interrompu par son élection à la présidence de la République, cet essai politique d’envergure ne fut publié qu’après la mort de Georges Pompidou en 1974. Alors en disgrâce, le dauphin du général de Gaulle s’y livre à une réflexion puissante et souvent novatrice sur la France qu’il sait au croisement de son destin. Partant d’une analyse des événements de mai, il offre une série de chapitres thématiques (sur le gouvernement et les institutions, l’Université, le crépuscule du marxisme, l’économie…), avant de conclure par un manifeste volontariste mais lucide face à l’érosion annoncée des libertés fondamentales, corollaire d’une souveraineté individualiste sans tabous dont il prophétise l’avènement.
Cinquante ans après l’élection de Georges Pompidou à la présidence de la République, ce grand livre méritait une édition nouvelle. La voici, enrichie d’une préface substantielle d’Éric Roussel, son meilleur biographe.

« Le fascisme n’est pas si improbable, il est même, je crois, plus près de nous, que le totalitarisme communiste. À nous de savoir si nous sommes prêts, pour l’éviter, à résister aux utopies et aux démons de la destruction. »
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262078867
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 280
Format : 120 x 210 mm

Ils en parlent

"Les Editions Perrin ont eu la bonne idée de rééditer l'ouvrage écrit par l'ancien président entre Mai 68 et sa campagne victorieuse de 69."
Eric Zemmour / Le Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bfauriaux Posté le 8 Octobre 2021
    Georges Pompidou ,avant d'avoir ete président de la republuque a ete un professeur agrege de lettres,et cela se ressent dans ses livres qui sont tous tres bien ecrits avec un style classique tres agreable et une reflexion interressante qui nous replonge dans les problématiques des annees soixante en Frane.
  • Balthazar21 Posté le 16 Avril 2021
    Cette analyse de la société et des institutions a 50 ans, MAIS quelle perspicacité, quelle profondeur ... et surtout, Pompidou avait vu juste sur de très nombreux points ! Que ce soit sa vision de mai 68, de l'avenir des institutions, l'université, la chute du marxisme et du communisme, de la société en général, c'est impressionnant de voir que cet homme, de par ses fonctions éloigné de la vie de tous les jours, ait une capacité de projection aussi réaliste et pertinente 50 ans après ... Lecture très instructive !
  • lecassin Posté le 4 Avril 2012
    Commencé par Georges Pompidou, si l’on en croit sa préface, ce « Nœud gordien » est publié en 1974 peu de temps avant sa mort, le 02 avril 1974. Plus qu’un testament politique, il s’agit bel et bien d’un essai quasi prémonitoire. Humaniste, homme de réflexion et d'action, grand amateur de poésie, l’auteur s’applique à démontrer, en s’appuyant sur des thèmes tels que mai 68, le dialogue, les institutions, la politique économique et sociale… que la complexification du monde qui nous entoure est de nature à rendre difficiles les solutions simples et raisonnées. Georges Pompidou évoque ses craintes de voir un jour quelqu’un trancher ce Nœud gordien qu’est devenu notre monde et s’interroge : « Il s'agit de savoir si ce sera en imposant une discipline démocratique garante des libertés ou si quelque homme fort et casqué tirera l'épée comme Alexandre ». Comme on le voit, il y a des interrogations qui traversent le temps…
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…