Lisez! icon: Search engine
Les Assassins
Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 20/08/2015
Éditeurs :
Sonatine
En savoir plus

Les Assassins

Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 20/08/2015

 
Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents...
Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial...
Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et obsédé par les serial killers, celui-ci découvre en effet que ces meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.
Bouleversant tous les clichés de rigueur, R. J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355842894
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm
Sonatine
En savoir plus
EAN : 9782355842894
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Extrêmement bien documenté, ce roman est un véritable coup de poing, d'une écriture journalistique, qui ne vous quitte pas même le livre refermé."
Les Nouvelles

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaudCa 19/10/2022
    Le meilleur D'Ellory à mon goût. LE thriller et Roman noir par excellence. Celui qu'on ne peut lâcher, celui qui laisse sans voix, celui qu'on ne peut oublier... Une narration qui glace les sangs par sa normalité sur un sujet tellement flippant. Une chute pétrifiante. Amatrice (eur) ou non de thriller, c'est l'ouvrage à côté duquel vous ne devez pas passer!
  • SteffieSweetBooks 22/08/2022
    Je suis très partagée concernant ce thriller. J'ai totalement dévoré la totalité du livre. Le rythme est excellent, l'enquête passionnante et bien menée, sans trop de "gore" malgré le nombre de victimes. En revanche j'ai été totalement déçue par la fin que j'ai trouvé beaucoup trop facile et simpliste, sans aucune réelle implication concernant les conclusions de l'enquête. Ce qui fait que la note globale est relativement basse. La plume est malgré tout excellente et le découpage fait de ce roman un vrai page turner à mes yeux !
  • bfauriaux 03/08/2022
    Mivre apres mivre,R J Ellory se cree unecplace de choix dans la littérature policiere americaine.Ici encore don livre est un midele du genre car tout y est : les personnages credibles et bien decrits,l'action presente en continue mamgre l'épaisseur du livre.Cette chasse a l'homme ne nous laisse aucun repit de bout en bout.
  • henrimesquida 29/07/2022
    Ce que j'ai vraiment aimé dans ce livre, c'est ce qu'Ellory n'a PAS fait. In n'a pas fait un thriller basé sur des twists. Il n'a pas consacré de chapitres individuels à raconter le point de vue du tueur en série. En fait, nous savons très peu de choses sur le meurtrier. Nous n'apprenons rien sur les problèmes avec sa maman, sur ses problèmes d'enfance ou son apparence physique épouvantable. Ce que nous apprenons est ce qui est révélé dans l'enquête. Point Barre. Ellory excelle également dans la création de personnages tridimensionnels. Ray Irving et John Costello partagent une sorte de solitude qui imprègne les pages. La rédactrice en chef du journal, Karen Langley, offre un joli contraste entre les deux hommes ; et on dirait que le patron d'Irving, le capitaine Faraday, pourrait sortir du livre tant il sonne juste. Les dialogues sont tout à fait réalistes et crédibles. Je suis impressionné qu'Ellory, qui vient du Royaume-Uni, ait fait un si bon travail en détaillant le cadre de New York personnage à part entière du roman,) et les procédures de police. Tout est impeccable. Ses recherches sur les vrais tueurs en série ont été parfaitement intégrées au récit et... Ce que j'ai vraiment aimé dans ce livre, c'est ce qu'Ellory n'a PAS fait. In n'a pas fait un thriller basé sur des twists. Il n'a pas consacré de chapitres individuels à raconter le point de vue du tueur en série. En fait, nous savons très peu de choses sur le meurtrier. Nous n'apprenons rien sur les problèmes avec sa maman, sur ses problèmes d'enfance ou son apparence physique épouvantable. Ce que nous apprenons est ce qui est révélé dans l'enquête. Point Barre. Ellory excelle également dans la création de personnages tridimensionnels. Ray Irving et John Costello partagent une sorte de solitude qui imprègne les pages. La rédactrice en chef du journal, Karen Langley, offre un joli contraste entre les deux hommes ; et on dirait que le patron d'Irving, le capitaine Faraday, pourrait sortir du livre tant il sonne juste. Les dialogues sont tout à fait réalistes et crédibles. Je suis impressionné qu'Ellory, qui vient du Royaume-Uni, ait fait un si bon travail en détaillant le cadre de New York personnage à part entière du roman,) et les procédures de police. Tout est impeccable. Ses recherches sur les vrais tueurs en série ont été parfaitement intégrées au récit et ont fourni une autre couche d'intérêt en plus des meurtres du roman lui même. "L'HOMME ANNIVERSAIRE" a été une lecture captivante, et je la recommande vivement. Mettez de côté vos doutes sur les sempiternels romans De tueurs en séries - vous serez récompensé par une expérience de lecture pleine de suspense et impliquante. On est pas dans le thriller on n'est encore dans le polar noir mais surtout on est dans un grand roman tout court.
    Lire la suite
    En lire moins
  • CROCHU 09/05/2022
    Un gros pavé sur les tueurs en séries. Des crimes sont commis à New York à la date anniversaire d'anciens meurtres commis par des tueurs en série. John Costello dans le passé a été victime du Marteau de Dieu. Aujourd'hui John, documentaliste dans un journal est devenu un vrai spécialiste des tueurs en série. Les meurtres se poursuivent malgré les efforts d'Irving aidé de Costello pour anticiper le geste du tueur et sauver des vies. Le Commémorateur, comme l'a surnommé Irving, déjoue les pièges et continue à tuer. Irving se prend même à soupçonner Costello, homme particulier que l'on sent terriblement traumatisé par l'agression dont il a été victime. Il est évident que R.J. Ellory a fait de longues recherches sur les tueurs en série des États Unis avant d'écrire ce roman. Roman addictif auquel je ferai malgré tout une critique : la fin trop rapide, pas du tout à la hauteur du suspense qui tient en haleine tout au long des 567 pages!
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions