Lisez! icon: Search engine

Les Assassins

Sonatine
EAN : 9782355842894
Code sériel : 141
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm
Les Assassins

Clément BAUDE (Traducteur)
Date de parution : 20/08/2015

 
Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial...
Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et obsédé par les serial killers, celui-ci découvre en effet que ces meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.
Bouleversant tous les clichés de rigueur, R. J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355842894
Code sériel : 141
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Extrêmement bien documenté, ce roman est un véritable coup de poing, d'une écriture journalistique, qui ne vous quitte pas même le livre refermé."
Les Nouvelles

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Linou26 Posté le 13 Septembre 2019
    Un bon thriller qui allie suspens, intrigue, enquête et documentation sur les serial killer. John Costello vit son premier amour d'adolescent. Un soir alors que sa chérie lui donne rdv pour lui faire une annonce, ils sont sauvagement agressés sur un banc par le "Tueur au marteau". Sa copine meurt sur le coup et John va passer plusieurs jours dans le coma. Plusieurs années plus tard, Ray Irving - policier solitaire - est amené à enquêter sur plusieurs meurtres, mais sans réussir à obtenir d'indices. Il reçoit alors l'information d'une journaliste indiquant que ces meurtres sont la copie de meurtres de célèbres serial killer perpétrés à la date anniversaire. Comment a-t-elle eu cette information ? Y aurait-il un copieur qui rend hommage aux plus célèbres serial killer des USA ? L'enquête ne fait que commencer pour Ray mais le temps presse - les cadavres se multiplient... et si John Costello était la clé ? Ou l'assassin ? R.J.Ellory nous propose une Bible des serial killer. Documenté, il retrace l'histoire de ces monstres. L'intrigue est bien construite avec une enquête qui connaît des piétinements, des rebondissements, des échecs, des nouveaux indices. Une dimension particulière est donnée dans ce roman en mettant en parallèle le... Un bon thriller qui allie suspens, intrigue, enquête et documentation sur les serial killer. John Costello vit son premier amour d'adolescent. Un soir alors que sa chérie lui donne rdv pour lui faire une annonce, ils sont sauvagement agressés sur un banc par le "Tueur au marteau". Sa copine meurt sur le coup et John va passer plusieurs jours dans le coma. Plusieurs années plus tard, Ray Irving - policier solitaire - est amené à enquêter sur plusieurs meurtres, mais sans réussir à obtenir d'indices. Il reçoit alors l'information d'une journaliste indiquant que ces meurtres sont la copie de meurtres de célèbres serial killer perpétrés à la date anniversaire. Comment a-t-elle eu cette information ? Y aurait-il un copieur qui rend hommage aux plus célèbres serial killer des USA ? L'enquête ne fait que commencer pour Ray mais le temps presse - les cadavres se multiplient... et si John Costello était la clé ? Ou l'assassin ? R.J.Ellory nous propose une Bible des serial killer. Documenté, il retrace l'histoire de ces monstres. L'intrigue est bien construite avec une enquête qui connaît des piétinements, des rebondissements, des échecs, des nouveaux indices. Une dimension particulière est donnée dans ce roman en mettant en parallèle le journalisme et la police - tantôt appui tantôt gênant. Meurtres en série, copie de meurtres, serial killer, journalisme, enquête et victime survivante d'un serial killer sont les principaux thèmes abordés dans ce thriller. Un bon R.J. Ellory, dans sa lignée habituelle...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sabine57 Posté le 15 Avril 2019
    Cette histoire est terrible, dès le départ, elle nous met en haleine, elle nous fait revivre le drame que John Costello n'ai pas prêt d'oublier, traumatisé par le meurtre de sa petite amie, il reste hanté par son passé, il est obnubilé par les serial killers, depuis le jour de son agression. Il va se plonger dans des recherches très pointilleuses. John Costello est documentaliste au journal le City Herald, depuis plus de vingt ans, il travaille pour Karen Langley depuis le temps à toujours du mal à le cerner car il est trop mystérieux. Ray Irving le commissaire va collaborer avec nos deux journalistes pour une enquête longue et très prenante, surement la plus difficile de sa carrière. Il sera très difficile à nos personnage de sortir indemne de cette enquête sur des crimes reproduits à la perfection, jusqu'à la fin de l'histoire j'avais des doutes mais je me suis pris un revers à la fin, et c'est trop bon.
  • Wyoming Posté le 21 Mars 2019
    Un très bon polar où le psychologique est étroitement mêlé à l'enquête sur les meurtres commis par un tueur en série. Le lecteur s'installe lentement mais sûrement au sein des personnalités des protagonistes, trois majeurs parmi eux, l'inspecteur Irving, la journaliste Karen Langley et, probablement le plus intéressant, John Costello, lui-même victime ayant survécu à l'attaque d'un tueur en série bien des années auparavant et dont l'esprit est impacté à vie par ce drame personnel. Les choses se mettent donc en place très progressivement avec un soin particulier de l'auteur pour créer le climat d'une enquête complexe et douloureuse, restituer l'ambiance de grands journaux, les préoccupations des supérieurs qu'il s'agisse de chefs de la police, patrons de journaux, perspectives électorales. Cette lenteur n'est pas ressenti comme pesante à mon avis, c'est la volonté de l'auteur d'introduire vraiment ses lecteurs dans tous les mécanismes de l'intrigue qu'elle soit policière, psychologique, voire sentimentale. Donc, beaucoup de détails sur la vie des trois acteurs clés, qui ont pu lasser certains, mais qui me semblent donner à l'oeuvre toute sa dimension et son intérêt. Seul bémol, la fin du livre qui tombe un peu à plat et que l'on voit venir avant les dernières pages... Un très bon polar où le psychologique est étroitement mêlé à l'enquête sur les meurtres commis par un tueur en série. Le lecteur s'installe lentement mais sûrement au sein des personnalités des protagonistes, trois majeurs parmi eux, l'inspecteur Irving, la journaliste Karen Langley et, probablement le plus intéressant, John Costello, lui-même victime ayant survécu à l'attaque d'un tueur en série bien des années auparavant et dont l'esprit est impacté à vie par ce drame personnel. Les choses se mettent donc en place très progressivement avec un soin particulier de l'auteur pour créer le climat d'une enquête complexe et douloureuse, restituer l'ambiance de grands journaux, les préoccupations des supérieurs qu'il s'agisse de chefs de la police, patrons de journaux, perspectives électorales. Cette lenteur n'est pas ressenti comme pesante à mon avis, c'est la volonté de l'auteur d'introduire vraiment ses lecteurs dans tous les mécanismes de l'intrigue qu'elle soit policière, psychologique, voire sentimentale. Donc, beaucoup de détails sur la vie des trois acteurs clés, qui ont pu lasser certains, mais qui me semblent donner à l'oeuvre toute sa dimension et son intérêt. Seul bémol, la fin du livre qui tombe un peu à plat et que l'on voit venir avant les dernières pages avec un peu trop d'évidence. Evidemment, quand les difficultés des enquêteurs sont telles qu'aucune piste n'apparaît vraiment, ce dénouement trop rapide, même s'il est conclu par une belle scène d'action, peut frustrer quelque peu lorsque l'on a été installé par par l'auteur dans une posture d'attente d'un choc final époustouflant. Ce livre reste un très bon polar, superbement documenté, structuré à souhait, pouvant plaire à tous les amateurs du genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lila11 Posté le 24 Décembre 2018
    C'est un bon polar! J'ai aimé l'écriture d'Ellory, l'immersion dans la police New-Yorkaise et les personnages atypiques. j'ai été un peu déçue par le dénouement, j'aurai aimé avoir plus d'explications. Mais ça reste tout de même un bon livre avec un bon suspens.
  • jumale Posté le 19 Novembre 2018
    En 1984, à 16 ans, John Costello ne savait pas qu'il vivait ses derniers instants de bonheur avec sa petite amie Nadia. Victimes du tueur en série "le marteau de Dieu", Nadia est assassinée, John après des jours de coma, reste à jamais marqué. "Ce que l'on croyait posséder, on pouvait le perdre en un clin d'œil. Pour toujours. Ainsi allait la vie." En 2004, une vague de meurtres sévit à New York. Un serial Killer tue ses victimes selon le même Modus operandi des plus grands meurtriers de tous les temps de l'histoire américaine. Une longue route d'horreur parsème la ville de NY. Les assassinats tous plus horribles les uns des autres s'intensifient. On suit Ray Irving, inspecteur, homme solitaire, hanté par les morts qu'il n'a pu éviter, Karen une journaliste au caractère bien trempé, une femme de tête qui ne recule devant rien, et John, rescapé, être fragile et déterminé, assistant de Karen, il a fait la relation entre les différents meurtres du "commemorateur" et ceux des plus célèbres serial-Killers, John personnage ambigu aux manies étranges, à la mémoire hors norme.. Trois personnages attachants malmenés, avec leurs failles, leur volonté qui s'allient pour arrêter le cycle infernal. La... En 1984, à 16 ans, John Costello ne savait pas qu'il vivait ses derniers instants de bonheur avec sa petite amie Nadia. Victimes du tueur en série "le marteau de Dieu", Nadia est assassinée, John après des jours de coma, reste à jamais marqué. "Ce que l'on croyait posséder, on pouvait le perdre en un clin d'œil. Pour toujours. Ainsi allait la vie." En 2004, une vague de meurtres sévit à New York. Un serial Killer tue ses victimes selon le même Modus operandi des plus grands meurtriers de tous les temps de l'histoire américaine. Une longue route d'horreur parsème la ville de NY. Les assassinats tous plus horribles les uns des autres s'intensifient. On suit Ray Irving, inspecteur, homme solitaire, hanté par les morts qu'il n'a pu éviter, Karen une journaliste au caractère bien trempé, une femme de tête qui ne recule devant rien, et John, rescapé, être fragile et déterminé, assistant de Karen, il a fait la relation entre les différents meurtres du "commemorateur" et ceux des plus célèbres serial-Killers, John personnage ambigu aux manies étranges, à la mémoire hors norme.. Trois personnages attachants malmenés, avec leurs failles, leur volonté qui s'allient pour arrêter le cycle infernal. La traque s'engage, elle est ardue et éprouvante, les morts mis en scène, atrocement mutilés, tués sont une épreuve pour tous. On suit l'enquête, on émet des hypothèses, on doute. Ellory prend son temps pour installer la trame, le décor,l'ambiance. La tension monte au fil des pages, une enquête fouillée au plus près de la réalité, une réalité qui fait froid dans le dos. Ce livre c'est aussi un hommage aux victimes oubliées, la difficulté pour les survivants de continuer à vivre avec des questions sans réponses. Mais l'horreur fascine, les adorateurs collectionnent les souvenirs des tueurs en série, on en oublie l'essentiel les victimes .La violence nous emporte sur son passage, on cherche une porte de sortie, on est en apnée, la douleur nous inonde, on rage face à l'impuissance de la police muselée par des restrictions budgétaires, on reste sans voix face aux politiciens qui évitent de faire des vagues quand les élections approchent, et la nausée nous prend face aux fétichistes des tueurs en série. L'intrigue est bien menée, l'anxiété augmente, un véritable pageturner sombre, glaçant, sanglant, un suspens haletant, un rythme effréné, pas de temps mort. L'écriture est fluide et addictive, les mots nous transpercent. J'ai été chamboulée, le cœur fracassé devant la folie humaine, l'absence totale de pitié, de compassion où de scrupules. Horrifiée par le coté obscur de l'humanité. Un énorme coup de cœur pour ce livre, pour cet auteur, son écriture, envie de continuer ma découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !