RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Assassins

            Sonatine
            EAN : 9782355842894
            Code sériel : 141
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 140 x 220 mm
            Les Assassins

            CLEMENT BAUDE (Traducteur)
            Date de parution : 20/08/2015

             
            Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…

            Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial...
            Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait…

            Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et obsédé par les serial killers, celui-ci découvre en effet que ces meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.
            Bouleversant tous les clichés de rigueur, R. J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355842894
            Code sériel : 141
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 140 x 220 mm
            Sonatine
            22.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Extrêmement bien documenté, ce roman est un véritable coup de poing, d'une écriture journalistique, qui ne vous quitte pas même le livre refermé."
            Les Nouvelles

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • lila11 Posté le 24 Décembre 2018
              C'est un bon polar! J'ai aimé l'écriture d'Ellory, l'immersion dans la police New-Yorkaise et les personnages atypiques. j'ai été un peu déçue par le dénouement, j'aurai aimé avoir plus d'explications. Mais ça reste tout de même un bon livre avec un bon suspens.
            • jumale Posté le 19 Novembre 2018
              En 1984, à 16 ans, John Costello ne savait pas qu'il vivait ses derniers instants de bonheur avec sa petite amie Nadia. Victimes du tueur en série "le marteau de Dieu", Nadia est assassinée, John après des jours de coma, reste à jamais marqué. "Ce que l'on croyait posséder, on pouvait le perdre en un clin d'œil. Pour toujours. Ainsi allait la vie." En 2004, une vague de meurtres sévit à New York. Un serial Killer tue ses victimes selon le même Modus operandi des plus grands meurtriers de tous les temps de l'histoire américaine. Une longue route d'horreur parsème la ville de NY. Les assassinats tous plus horribles les uns des autres s'intensifient. On suit Ray Irving, inspecteur, homme solitaire, hanté par les morts qu'il n'a pu éviter, Karen une journaliste au caractère bien trempé, une femme de tête qui ne recule devant rien, et John, rescapé, être fragile et déterminé, assistant de Karen, il a fait la relation entre les différents meurtres du "commemorateur" et ceux des plus célèbres serial-Killers, John personnage ambigu aux manies étranges, à la mémoire hors norme.. Trois personnages attachants malmenés, avec leurs failles, leur volonté qui s'allient pour arrêter le cycle infernal. La... En 1984, à 16 ans, John Costello ne savait pas qu'il vivait ses derniers instants de bonheur avec sa petite amie Nadia. Victimes du tueur en série "le marteau de Dieu", Nadia est assassinée, John après des jours de coma, reste à jamais marqué. "Ce que l'on croyait posséder, on pouvait le perdre en un clin d'œil. Pour toujours. Ainsi allait la vie." En 2004, une vague de meurtres sévit à New York. Un serial Killer tue ses victimes selon le même Modus operandi des plus grands meurtriers de tous les temps de l'histoire américaine. Une longue route d'horreur parsème la ville de NY. Les assassinats tous plus horribles les uns des autres s'intensifient. On suit Ray Irving, inspecteur, homme solitaire, hanté par les morts qu'il n'a pu éviter, Karen une journaliste au caractère bien trempé, une femme de tête qui ne recule devant rien, et John, rescapé, être fragile et déterminé, assistant de Karen, il a fait la relation entre les différents meurtres du "commemorateur" et ceux des plus célèbres serial-Killers, John personnage ambigu aux manies étranges, à la mémoire hors norme.. Trois personnages attachants malmenés, avec leurs failles, leur volonté qui s'allient pour arrêter le cycle infernal. La traque s'engage, elle est ardue et éprouvante, les morts mis en scène, atrocement mutilés, tués sont une épreuve pour tous. On suit l'enquête, on émet des hypothèses, on doute. Ellory prend son temps pour installer la trame, le décor,l'ambiance. La tension monte au fil des pages, une enquête fouillée au plus près de la réalité, une réalité qui fait froid dans le dos. Ce livre c'est aussi un hommage aux victimes oubliées, la difficulté pour les survivants de continuer à vivre avec des questions sans réponses. Mais l'horreur fascine, les adorateurs collectionnent les souvenirs des tueurs en série, on en oublie l'essentiel les victimes .La violence nous emporte sur son passage, on cherche une porte de sortie, on est en apnée, la douleur nous inonde, on rage face à l'impuissance de la police muselée par des restrictions budgétaires, on reste sans voix face aux politiciens qui évitent de faire des vagues quand les élections approchent, et la nausée nous prend face aux fétichistes des tueurs en série. L'intrigue est bien menée, l'anxiété augmente, un véritable pageturner sombre, glaçant, sanglant, un suspens haletant, un rythme effréné, pas de temps mort. L'écriture est fluide et addictive, les mots nous transpercent. J'ai été chamboulée, le cœur fracassé devant la folie humaine, l'absence totale de pitié, de compassion où de scrupules. Horrifiée par le coté obscur de l'humanité. Un énorme coup de cœur pour ce livre, pour cet auteur, son écriture, envie de continuer ma découverte.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Zora-la-Rousse Posté le 12 Octobre 2018
              Ah R.J.Ellory... Voilà un auteur dont j'attends toujours avec impatience la sortie du dernier livre. Il a en effet cette capacité de toujours renouveler le genre tout en restant dans le domaine des policiers et thrillers. Et, grand bonheur, l'écrivain est prolifique... Après avoir abordé la mafia, la CIA, et ce, toujours aux Etats-Unis, le voici qui s'attaque aux tueurs en série. Au travers des crimes commis par le commémorateur, c'est un peu l'histoire des serial killers américains que nous relate là R.J. Ellory. Le roman débute par le récit glaçant du meurtre de Nadia, victime du "Marteau de Dieu", alors que son petit ami John Costello réchappe de l'attaque mais non sans séquelles. Plus de 30 ans plus tard, une série de meurtres se succèdent, dont se trouve chargé l'inspecteur Irving. Par l'intervention de la journaliste Karen Langley, du New York City Herald, aidée de son enquêteur spécialisé en affaires criminelles... John Costello, l'inspecteur va réaliser qu'il se trouve confronté à un des pires tueur en série connus. Ce dernier reproduit en effet les pires meurtres commis dans le passé et cherche à prouver qu'il sera le plus doué d'entre tous. Le trio incongru devra s'armer d'intelligence et de... Ah R.J.Ellory... Voilà un auteur dont j'attends toujours avec impatience la sortie du dernier livre. Il a en effet cette capacité de toujours renouveler le genre tout en restant dans le domaine des policiers et thrillers. Et, grand bonheur, l'écrivain est prolifique... Après avoir abordé la mafia, la CIA, et ce, toujours aux Etats-Unis, le voici qui s'attaque aux tueurs en série. Au travers des crimes commis par le commémorateur, c'est un peu l'histoire des serial killers américains que nous relate là R.J. Ellory. Le roman débute par le récit glaçant du meurtre de Nadia, victime du "Marteau de Dieu", alors que son petit ami John Costello réchappe de l'attaque mais non sans séquelles. Plus de 30 ans plus tard, une série de meurtres se succèdent, dont se trouve chargé l'inspecteur Irving. Par l'intervention de la journaliste Karen Langley, du New York City Herald, aidée de son enquêteur spécialisé en affaires criminelles... John Costello, l'inspecteur va réaliser qu'il se trouve confronté à un des pires tueur en série connus. Ce dernier reproduit en effet les pires meurtres commis dans le passé et cherche à prouver qu'il sera le plus doué d'entre tous. Le trio incongru devra s'armer d'intelligence et de courage pour mettre fin à cette folie destructrice. Pour la première fois depuis que je lis R.J. Ellory, j'émets sur ce dernier livre quelques réserves. Le début du livre est d'une rare intensité, mais l'intrigue s’essouffle petit à petit, desservie par des répétitions inhabituelles pour l'auteur, et des personnages sans réelle profondeur et au profil psychologique inabouti. Quel dommage...
              Lire la suite
              En lire moins
            • frimoussette Posté le 27 Août 2018
              J'ai a-do-ré ce livre Une intensité incroyable du début à la fin La traque d'un serial killer très particulier Des rebondissements incessants J'étais fébrile , envoûtée par l'enquête , l'histoire Je me faisais une idée du tueur sans être sûre de moi J'étais sûre puis je doutais puis j'étais sûre à nouveau Un yoyo émotionnel J'aime beaucoup R.J. Ellory Chaque livre m'entraîne dans ses méandres 5 étoiles c'est obligatoire
            • diablounette Posté le 4 Août 2018
              Les assassins a pour thème les tueurs en série, mais contrairement à beaucoup de livres, le traitement de ce sujet tellement connu est ici différent. Tout commence avec l'histoire de John Costello et Nadia McGowan. Deux adolescent qui tombent amoureux, quoi de plus banal ? Malheureusement, leur histoire s'arrête brutalement lorsqu'ils sont pris pour cible par un tueur en série. Des années plus tard, l'inspecteur Irving fait face à une série de meurtres. L'assassin copie des serial killers célèbres et se joue de la police. Qui mieux que John Costello pourra l'aider à identifier le coupable ? Tout d'abord, il faut préciser que l'auteur a effectué un énorme travail de recherche sur les tueurs en série américains. Lorsque j'ai commencé ce roman, l'atmosphère m'a fait penser au film Zodiac et le côté psychologique au livre Les visages de Jesse Kellerman. Car ici, il ne faut pas s'attendre à de l'action à toutes les pages. Ce sont avant tout les conséquences des crimes sur l'entourage qui sont mises en avant : le chagrin des proches, l'impuissance d'Irving face à un tueur insaisissable, la vie difficile des survivants comme John Costello...  Des destins chamboulés et surtout des pourquoi ? auxquels nous n'avons pas souvent les réponses, ce roman est... Les assassins a pour thème les tueurs en série, mais contrairement à beaucoup de livres, le traitement de ce sujet tellement connu est ici différent. Tout commence avec l'histoire de John Costello et Nadia McGowan. Deux adolescent qui tombent amoureux, quoi de plus banal ? Malheureusement, leur histoire s'arrête brutalement lorsqu'ils sont pris pour cible par un tueur en série. Des années plus tard, l'inspecteur Irving fait face à une série de meurtres. L'assassin copie des serial killers célèbres et se joue de la police. Qui mieux que John Costello pourra l'aider à identifier le coupable ? Tout d'abord, il faut préciser que l'auteur a effectué un énorme travail de recherche sur les tueurs en série américains. Lorsque j'ai commencé ce roman, l'atmosphère m'a fait penser au film Zodiac et le côté psychologique au livre Les visages de Jesse Kellerman. Car ici, il ne faut pas s'attendre à de l'action à toutes les pages. Ce sont avant tout les conséquences des crimes sur l'entourage qui sont mises en avant : le chagrin des proches, l'impuissance d'Irving face à un tueur insaisissable, la vie difficile des survivants comme John Costello...  Des destins chamboulés et surtout des pourquoi ? auxquels nous n'avons pas souvent les réponses, ce roman est surtout là pour explorer la psychologie des protagonistes. J'ai aimé les personnages, Irving est très bien décrit, avec ses failles mais aussi sa volonté. Déterminé à trouver qui est l'assassin, coûte que coûte. John Costello est incontestablement le plus intéressant et le plus ambigu. Son histoire est tragique et il est tout à la fois très fragile et très perspicace. Karen Langley, journaliste, est un personnage qui apporte de temps en temps une touche de légèreté dans une histoire très sombre. Vous l'aurez compris, je recommande chaleureusement ce livre !
              Lire la suite
              En lire moins
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !