Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368525630
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm

Silver Wolf - Blood, Bone - tome 02

,

Margot MAILLAC (Traducteur)
Date de parution : 12/04/2018
Une enquête sombre et sanglante, où vampires et autres monstres sèment la terreur parmi les êtres humains.
Cela fait trente-cinq ans que les humains ont remporté la Grande guerre des vampires. Hans, un ancien héros, se dresse contre un nouveau type de monstre mangeur d'os. Mais cet ennemi semble disposer de capacités encore inconnues. En témoigne la présence à ses côtés d'un ancien ami de notre héros, mort au combat...
EAN : 9782368525630
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Alfaric Posté le 18 Avril 2018
    Le tome 1 comportait autant de motif d'espoir que de motifs d'exaspération... Sympathique série horrifique ou série eco+ qui sent le réchauffé ? J'ai voulu donner sa chance au tome 2, et même s'il a encore beaucoup à redire je ne le regrette absolument pas du tout car SPOILERS ! (et en plus les tomes suivants vont me donner de plus en plus raison) [masquer]Dans ce tome 2 le grand méchant à un plan (faire basculer notre papy chasseur de vampire du Côté Obscur ? Car en bon messie des ténèbres reagano-thatchérien il voudrait prouver qu'il n'existe nulle justice en ce bas monde ???), et Hans Vahpet réunit une équipe pour le pourchasser composée d'un lolita semi-vampire, d'une jeune policière enthousiaste, et d'un samouraï gynophobe en quête de vengeance... On nous offre pas mal de flashbacks sur la grande guerre entre les humains et les vampires, dans laquelle les Silver Wolves ont été des fers de lances pour la plupart morts en martyrs pour permettre au plus fort d'entre eux, à savoir Hans Vahpet, de vaincre Faust le roi des vampires... Sauf que nous sommes pas dans un série à mystère et qu'on ne nous tient pas la jambe avec ses... Le tome 1 comportait autant de motif d'espoir que de motifs d'exaspération... Sympathique série horrifique ou série eco+ qui sent le réchauffé ? J'ai voulu donner sa chance au tome 2, et même s'il a encore beaucoup à redire je ne le regrette absolument pas du tout car SPOILERS ! (et en plus les tomes suivants vont me donner de plus en plus raison) [masquer]Dans ce tome 2 le grand méchant à un plan (faire basculer notre papy chasseur de vampire du Côté Obscur ? Car en bon messie des ténèbres reagano-thatchérien il voudrait prouver qu'il n'existe nulle justice en ce bas monde ???), et Hans Vahpet réunit une équipe pour le pourchasser composée d'un lolita semi-vampire, d'une jeune policière enthousiaste, et d'un samouraï gynophobe en quête de vengeance... On nous offre pas mal de flashbacks sur la grande guerre entre les humains et les vampires, dans laquelle les Silver Wolves ont été des fers de lances pour la plupart morts en martyrs pour permettre au plus fort d'entre eux, à savoir Hans Vahpet, de vaincre Faust le roi des vampires... Sauf que nous sommes pas dans un série à mystère et qu'on ne nous tient pas la jambe avec ses derniers : ce n'est pas les vampires qui menaçaient la survie des humains et qui ont déclenché la guerre, mais les humains qui menaçaient la survie des vampires et qui l'ont déclenchée... Les Silver Wolves ne sont pas mort pour un juste cause, mais pour défendre les intérêts bien calculés d'une minorité bien planquée avide d'immortalité ! Hans Vahpet et sa Némésis Faust ont ainsi été et sont toujours les pions d'une guerre de l'ombre entre le gouvernement et le grand méchant maître de la vie et de la mort qui ont mené et mènent encore des expériences maudites que l'on pourrait qualifier de crimes contre l'humanité ! Et notre papy badass ne sait plus à quel saint se vouer quand ses anciens compagnons d'armes ressuscité en monstres décident de se venger des autorités qui les ont trompés...[/masquer] On use inutilement de gimmicks typiquement mangaesques dont on se passerait bien, on recycle pas très bien toutes les thématiques de l'excellent "Kiseiju" / "Parasite" (également repris par l'inégal "Tokyo Ghoul"), les monstres sont très loin de leurs équivalents lovecraftiens, et le grand méchant continue d'être horripilant... Mais tous ses mystères lostiens dévoilés assez rapidement nous offrent de manière plus que satisfaisante de l'épique et du tragique : la série est toujours sur la corde raide, mais pour l'instant penche du bon côté ! To Be Continued ?
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.