Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266305778
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Sweet Revenge

Maud ORTALDA (Traducteur)
Date de parution : 18/06/2020
Le nouveau roman d’Estelle Maskame, la reine de la romance ado.
Vanessa Murphy ne cherche pas de relation stable, encore moins de petit ami. Avec un père absent, rien de plus simple que de faire le mur pour retrouver Harrison, sa dernière conquête. Mais quand une vidéo de leurs moments intimes, prise par Harrison, fait le tour du lycée, sa vie... Vanessa Murphy ne cherche pas de relation stable, encore moins de petit ami. Avec un père absent, rien de plus simple que de faire le mur pour retrouver Harrison, sa dernière conquête. Mais quand une vidéo de leurs moments intimes, prise par Harrison, fait le tour du lycée, sa vie bascule dans le chaos. Apparaît alors Kai, un garçon qui a lui aussi des comptes à régler avec Harrison. Pour faire de la vie de leur ennemi commun un enfer, Vanessa est prête à prendre tous les risques. À condition, toutefois, de ne pas tomber sous le charme de son associé...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266305778
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • marionlibro Posté le 11 Septembre 2020
    Il s'agit d'une lecture agréable et rapide pour l'été. Je vous conseille cette lecture ! 😘 . J'ai vraiment aimé le sujet : se venger après qu'on se soit fait lynchée sur les réseaux sociaux à cause d'une vidéo compromettante... Vanessa ne s'est pas laissée faire ! J'ai apprécié son caractère et celui de Kai également. En fait, les personnages étaient vraiment intéressants. La relation entre Vanessa et Kai se construit petit à petit, mais le fait qu'il ne se passe finalement qu'une semaine tout le long du livre a été un vrai bémol quand même...🙄 . J'avais l'impression que la relation se construisait lentement, mais lorsqu'on y repense il ne se passe qu'une semaine... Donc au final c'était trop rapide. Mais cela ne m'a pas dérangée plus que ça... La plume de l'auteure est toujours aussi addictive et sympa à lire. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'un coup de coeur, parce que clairement sa trilogie DIMILY était beaucoup mieux ! Mais c'est une histoire sympathique à lire cet été, on ne se prend pas la tête et on se laisse porter par l'histoire et les personnages. 🥰 . Je pense que le livre peut vous plaire si vous ne cherchez pas une histoire... Il s'agit d'une lecture agréable et rapide pour l'été. Je vous conseille cette lecture ! 😘 . J'ai vraiment aimé le sujet : se venger après qu'on se soit fait lynchée sur les réseaux sociaux à cause d'une vidéo compromettante... Vanessa ne s'est pas laissée faire ! J'ai apprécié son caractère et celui de Kai également. En fait, les personnages étaient vraiment intéressants. La relation entre Vanessa et Kai se construit petit à petit, mais le fait qu'il ne se passe finalement qu'une semaine tout le long du livre a été un vrai bémol quand même...🙄 . J'avais l'impression que la relation se construisait lentement, mais lorsqu'on y repense il ne se passe qu'une semaine... Donc au final c'était trop rapide. Mais cela ne m'a pas dérangée plus que ça... La plume de l'auteure est toujours aussi addictive et sympa à lire. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'un coup de coeur, parce que clairement sa trilogie DIMILY était beaucoup mieux ! Mais c'est une histoire sympathique à lire cet été, on ne se prend pas la tête et on se laisse porter par l'histoire et les personnages. 🥰 . Je pense que le livre peut vous plaire si vous ne cherchez pas une histoire avec des personnages complexes. Il reste quand même assez simple avec peu de complications dans l'intrigue. Mais j'ai apprécié cette lecture qui était addictive malgré tout ! Je vous le conseille, si vous aviez aimé les autres romans d'Estelle Maskame. ❤️ . L'histoire d'amour entre Vanessa et Kai était quand même prévisible, qu'on se le dise aha, mais c'était cool à lire et j'ai aimé leur complicité qui s'est créée ! J'ai aussi aimé la morale de l'histoire, qu'au final on ne se sente pas forcément mieux après s'être vengée...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLecturesDeMelanie Posté le 5 Septembre 2020
    Une panne de lecture? Estelle Maskame vous en sortira. Elle a le don d'écrire avec une fluidité, ses romans sont addictifs et abordent des sujets importants de l'adolescence. Ce n'est pas juste une romance on y retrouve comment aborder le deuil, le harcèlement au lycée et sur internet, l'amitié... J'ai eu un peu de mal avec les personnages qui manquent de maturité et peut-être à cause de la saga de DIMILY que j'avais adoré mais ça reste tout de même une bonne lecture que je recommande.
  • Anae75 Posté le 2 Septembre 2020
    Estelle Maskame est connue pour sa série D.I.M.I.L.Y que je n’ai pas lu. J’avais commencé le tome un vu que tout le monde en parlait et qu’il trainait dans la bibliothèque depuis déjà un sacré bout de temps mais j’avais arrêté en route n’aimant pas. Même si beaucoup de personnes ont adoré D.I.M.I.L.Y, je l’ai trouvé un peu trop cliché avec une histoire pas assez originale et des personnages qu’on connaît déjà étant donné qu’on les voit partout. Alors, oui je n’ai pas fini la série et peut-être ai-je raté tous pleins de détails qui la rendent super mais je n’avais franchement pas envie de me lancer dedans sachant que le début ne m’emballait pas tant que ça. Quand j’ai vu qu’elle avait sortit un nouveau livre j’ai quand même lu le résumé car son écriture simple ne me dérangeait pas. Je ne suis vraiment pas déçue d’avoir décidé de tenter le coup. J’ai apprécié l’histoire simple et pas trop cliché ainsi que les personnages que je n’ai pas l’habitude de trouver dans mes lectures. Je suis très contente de l’avoir lu car, même si ce n’est pas un coup de cœur, il s’en approchait beaucoup. Sweet Revenge parle d’une fille, Vanessa,... Estelle Maskame est connue pour sa série D.I.M.I.L.Y que je n’ai pas lu. J’avais commencé le tome un vu que tout le monde en parlait et qu’il trainait dans la bibliothèque depuis déjà un sacré bout de temps mais j’avais arrêté en route n’aimant pas. Même si beaucoup de personnes ont adoré D.I.M.I.L.Y, je l’ai trouvé un peu trop cliché avec une histoire pas assez originale et des personnages qu’on connaît déjà étant donné qu’on les voit partout. Alors, oui je n’ai pas fini la série et peut-être ai-je raté tous pleins de détails qui la rendent super mais je n’avais franchement pas envie de me lancer dedans sachant que le début ne m’emballait pas tant que ça. Quand j’ai vu qu’elle avait sortit un nouveau livre j’ai quand même lu le résumé car son écriture simple ne me dérangeait pas. Je ne suis vraiment pas déçue d’avoir décidé de tenter le coup. J’ai apprécié l’histoire simple et pas trop cliché ainsi que les personnages que je n’ai pas l’habitude de trouver dans mes lectures. Je suis très contente de l’avoir lu car, même si ce n’est pas un coup de cœur, il s’en approchait beaucoup. Sweet Revenge parle d’une fille, Vanessa, qui est du genre à se taper tout plein de mecs sans jamais avoir de vraie relation. Son dernier plan cul, Harrison, n’a vraiment pas aimé la façon dont elle l’a quitté et a décidé de se venger en publiant une vidéo de leurs moments intimes sur internet. Alors qu’elle était populaire et que tout le monde voulait trainer avec elle, Vanessa devient la trainée du lycée et celle dont tout le monde parle pour se moquer. Elle fait alors la rencontre de Kai, le jeune nouveau du lycée qui a aussi une dent contre Harrison. A eux deux, ils décident de se venger du jeune lycéen pour ce qu’il leur a fait. Je crois bien que c’est le premier livre que je lis où le thème principal est la vengeance lycéenne, je précise parce qu’il existe des thrillers psychologiques avec une histoire de vengeance même si je n’en ai lu aucun. Etant donc une première lecture et une découverte pour moi, je n’ai pas trouvé l’histoire clichée et c’est ce qui m’a plu. Côté personnages, c’est simple, on en a deux qui méritent qu’on parle d’eux : Vanessa et Kai, les deux principaux. Je ne les ai pas trouvé cliché et j’adore quand des personnages sortent de l’ordinaire de mes lectures habituelles. On a Vanessa, la narratrice du livre. Vanessa ne s’accroche pas aux garçons, elle les enchaîne sans jamais tomber amoureuse. Elle choisit les plus beaux et entame une relation purement sexuelle avec eux pendant quelques mois. Tous les garçons souhaitent être un jour choisit par elle même si seul une minorité a cette chance. C’est plutôt le genre de personnages que l’on retrouve chez l’autre sexe. Dans les romances YA nous n’avons pas trop l’habitude de suivre une narratrice qui s’éloigne de l’archétype même de la fille pure comme la neige. Même si on commence à retrouver de plus en plus de personnages badass et plus sombres, je n’ai pas le souvenir d’avoir lu un livre où l’auteur a donné à sa fille principale un comportement que l’on retrouverait normalement chez un garçon. Cette originalité me plait vraiment et m’a beaucoup aidé à apprécier Vanessa. Comme avec les garçons, il y a une raison pour qu’elle se comporte ainsi : la mort de sa mère qui lui a fait perdre foi en l’amour. C’est assez habituel mais, ce que j’ai bien aimé c’est que Vanessa n’est pas aussi têtue de ce que l’on peut croire au début. Quand elle a trouvé le garçon avec qui elle veut avoir une vraie relation, elle n’hésite pas une seconde et reprend foi en l’amour. Elle n’est pas déchirée et ne cherche pas à être difficile. Mais ce n’est pas sur sa vie amoureuse que la mort de sa mère a eu un énorme impact, c’est sur sa vie familiale. Désormais, à la maison, ils ne sont que trois : elle, sa petite sœur et son père. Enfin, trois présences physiques mais que deux présences mentales, c’est comme si son père était mort avec sa mère. Vanessa fait beaucoup de bêtises depuis le moment qui a tout changé et jamais son parent encore vivant ne la réprimande. Elle devrait s’estimer heureuse de pouvoir faire ce qu’elle veut sans être punie derrière mais non, tout ce qu’elle souhaite c’est que son père lui crie dessus parce qu’elle rentre très tard la nuit ou parce qu’elle couche avec tous les garçons du lycée. Son plus grand rêve, c’est d’être punie par son père. Elle doit en plus s’occuper de sa petite sœur ce qui lui donne encore plus de responsabilités. Depuis peu, j’apprécie énormément le côté familial d’une histoire donc j’étais très contente que l’auteure se concentre aussi sur sa relation avec son père. Cela donne de la profondeur à l’histoire et montre aussi que Vanessa a une vie en dehors du lycée, ce que certains auteurs oublient complètement quand ils écrivent un YA. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Vanessa. Elle n’était pas pénible et j’ai vite réussi à la comprendre dans toutes les décisions qu’elle prenait. J’ai bien aimé sa répartie même si j’en aurais voulu un peu plus dans certaines scènes et le fait qu’elle veuille se venger était très amusant. Ensuite, on a Kai, son partenaire de crime. Très différent de Tyler dans D.I.M.I.L.Y, Kai n’est pas un bad boy. Alors oui, il peut se battre parfois mais qui ne fait pas ça ? Ce que j’ai beaucoup aimé chez lui c’est son humour et son côté de gars normal. Ce n’est pas l’archétype du bad boy ni même du sportif au grand cœur et, il a beau être un mec normal, ça le rend original comparé à ce qu’on peut trouver dans les YA. Il donne des surnoms aux gens et s’en donne même à lui même. Un gars qui se fait appeler Captain Washington ne peut qu’être cool, ou timbré. J’aime bien le fait qu’il soit sans prise de tête et assez timbré pour rentrer dans une histoire de vengeance tarée avec une fille qu’il ne connaît même pas. Il n’est pas dangereux, si on oublie le fait qu’il est prêt à aller percer les pneus d’une voiture de riches dont le père du propriétaire à un lourd passé avec la police, mais peut-être que c’est juste de la folie alors oui, il n’est pas dangereux. J’ai beaucoup rit avec lui, parce qu’il n’est pas du genre à être sérieux et utilise le sarcasme dans chacune de ses phrases. En fait il est un peu immature mais pas assez pour qu’on le prenne pour un gosse et c’est vraiment drôle. Je l’adore et je pense vraiment que l’histoire n’aurait pas été si bien sans lui. J’ai donc beaucoup aimé Sweet Revenge et je suis contente car cela veut dire que je pourrais lire d’autres livres d’Estelle Maskame car je n’ai aucun problème avec son écriture et son imagination, c’était juste D.I.M.I.LY que je n’avais vraiment pas accroché.
    Lire la suite
    En lire moins
  • rowenabookine Posté le 28 Août 2020
    Un très bon Young Adult, que beaucoup devraient lire, sur le danger du harcèlement, de la diffusion d’image ou de vidéos intime. Mais il y a surtout une belle morale à cette histoire, la vengeance ne règle pas le problème et n’enlève ni la colère, ni la tristesse… Une plume addictive qui se lit très vite avec des personnages très touchants malgré leurs jeunes âges.
  • Luxnbooks Posté le 19 Août 2020
    Estelle Maskame s'est fait connaître grâce à sa série DIMILY et ayant gardé un bon souvenir de cette histoire passionnelle, j'ai eu envie de retenter l'aventure avec un autre roman de l'autrice. Le thème du harcèlement sur les réseaux sociaux est un sujet d'actualité et ça me tenait particulièrement cœur. Nous faisons la connaissance de Vanessa Murphy une jeune femme qui profite de la vie et qui ne cherche pas de relation stable. Alors que les choses commencent à devenir un peu trop sérieuse avec Harrison sa conquête du moment, Vanessa décide de mettre un terme à cette relation, seulement quand une vidéo intime prise par Harrison commence à circuler au lycée, sa vie bascule. Lorsque sa route croise celle de Kai, ils décident de faire front commun et d'élaborer une vengeance à la hauteur du préjudice subi par la jeune femme. Vanessa est une héroïne moderne qui ne cache pas ses désirs et qui aime se sentir libre avec les garçons de son entourage. Certaine personne de son entourage vont avoir un regard critique sur cet aspect de sa personnalité, mais j'ai trouvé important qu'elle s'assume, car il n'y a aucune honte à aimer les relations sexuelles et on ne devrait... Estelle Maskame s'est fait connaître grâce à sa série DIMILY et ayant gardé un bon souvenir de cette histoire passionnelle, j'ai eu envie de retenter l'aventure avec un autre roman de l'autrice. Le thème du harcèlement sur les réseaux sociaux est un sujet d'actualité et ça me tenait particulièrement cœur. Nous faisons la connaissance de Vanessa Murphy une jeune femme qui profite de la vie et qui ne cherche pas de relation stable. Alors que les choses commencent à devenir un peu trop sérieuse avec Harrison sa conquête du moment, Vanessa décide de mettre un terme à cette relation, seulement quand une vidéo intime prise par Harrison commence à circuler au lycée, sa vie bascule. Lorsque sa route croise celle de Kai, ils décident de faire front commun et d'élaborer une vengeance à la hauteur du préjudice subi par la jeune femme. Vanessa est une héroïne moderne qui ne cache pas ses désirs et qui aime se sentir libre avec les garçons de son entourage. Certaine personne de son entourage vont avoir un regard critique sur cet aspect de sa personnalité, mais j'ai trouvé important qu'elle s'assume, car il n'y a aucune honte à aimer les relations sexuelles et on ne devrait pas juger quelqu'un en fonction du nombre de partenaires qu'il/elle a eu dans sa vie. Sa phobie de l'engagement l'a toujours poussé à se séparer de son partenaire lorsque la situation devenait un peu trop sérieuse et jusqu'ici, ses relations s'étaient toujours terminées en bon terme. Quand une vidéo intime commence à circuler au sein de son lycée, son mode de vie va lui être jeté à la figure et contre toute attention sa personnalité combative va prendre le dessus et elle va régler ses comptes. On passe un bon moment et l'écriture est hyper entraînante, mais honnêtement je trouve qu'un sujet d'une telle gravité aurait mérité d'être moins survolé. Objectivement, la vengeance c'est quelque chose de légitime que toute victime rêverait de mettre en oeuvre, mais malgré toute la force de caractère de notre héroïne, je doute qu'une victime soit aussi "détendue" si un tel drame survenait dans sa vie. Je pense que l'autrice avait pour volonté de sensibiliser les lecteurs sur ce phénomène, sans pour autant que ça soit la ligne directrice de son intrigue. Ça met néanmoins en lumière la différence de traitement entre les deux sexes quand des vidéos de ce type sont diffusées. Mon ressenti de lecture est personnel, et il a très certainement été influence par mon imagination à la lecture du résumé. Certes on évoque un thème trop souvent oublié, mais je pense que j'aurais apprécié un traitement différent du sujet. L'aspect léger de l'intrigue prime sur le reste et ça donne l'impression qu'il n'y a pas de vraie morale à cette histoire et qu'on oublie tout avec une tape dans le dos. J'exagère un peu, ce n'est pas vraiment l'épilogue de cette histoire, mais après peut-être que c'est représentatif de la réalité et qu'il y a très peu de retombé. Hormis cet angle de l'histoire qui était pour moi primordial, on a un duo de héros drôle et complice et une intrigue familiale intéressante.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !