Lisez! icon: Search engine
Slalom
EAN : 9782375542873
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 145 x 225 mm

The Black Kids - Roman - Questions raciales - Emeutes - Années 90

Collection : Romans ados
Date de parution : 03/06/2021
Un roman engagé et universel.
1992, Los Angeles s’embrase. Des policiers viennent d’être acquittés alors qu’ils ont passé à tabac Rodney King, un homme noir. Ashley, 17 ans, se pensait jusqu’ici hors d’atteinte. Fille d’une famille aisée, fréquentant un lycée huppé, elle ne s’est jamais sentie victime d’injustices ou de discriminations raciale... Ou peut-être que... 1992, Los Angeles s’embrase. Des policiers viennent d’être acquittés alors qu’ils ont passé à tabac Rodney King, un homme noir. Ashley, 17 ans, se pensait jusqu’ici hors d’atteinte. Fille d’une famille aisée, fréquentant un lycée huppé, elle ne s’est jamais sentie victime d’injustices ou de discriminations raciale... Ou peut-être que si ?
Une histoire d’amour naissante, des secrets dévoilés et une atmosphère de fin du monde lui ouvrent les yeux : elle, qui a toujours oscillé entre communauté noire et blanche, réalise qu’elle peut trouver sa place, sans avoir à choisir un camp.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782375542873
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • labibliothequeblonde Posté le 15 Août 2021
    J'ai été beaucoup intrigué par ce roman dès sa sortie. Nous parlions de roman fort et engager, j'aime beaucoup ce genre de roman qui nous transmet de beaux messages ! Les éditons Slalom ont déjà su me charmer avec Felix Ever After avec le sujet fort de la transidentité et tout ce qui touchais à la sexualité ! J'avais très hâte de commencer ce livre et de le découvrir. J'avais déjà vu auparavant des avis assez mitiger sur ce dernier, même je voulais tenter pour me faire le miens. Et au final, j'avoue que je rejoins un peu les personnes qui ont été mitiger ! Dans ce roman, nous avons une prise de conscience sur les discriminations, le racisme ect... Un roman fort et intéressant mais, j'avoue que je pense être passer à côté ! Je n'ai pas eu de coup de cœur et je ressort assez mitiger de cette lecture. J'ai été perturbé par la fait que Ash n'est que témoin, "spectateur" de ce qu'il ce passe ! Un bon roman historique engager néanmoins !
  • DreamBookeuse Posté le 20 Juillet 2021
    Dans ma PAL d'été je voudrais... un ownvoice percutant #9728;️ . #9728;️ Ce roman m'a énormément touchée. Tout simplement parce qu'au début de cette histoire Ashley est n'importe laquelle d'entre nous. Une nana de 17 ans, le soleil sur les cuisses, les pieds dans la piscine, des copines. Une adolescente normale. Et ça devrait s'arrêter là. Mais non. Parce que Los Angeles s'embrase de la relaxe d'un groupe de policier ayant commis le meurtre de Rodney King. Parce qu'Ashley a déjà été traitée de nègre. Parce qu'on lui a déjà dit qu'elle ne pouvait pas être une sirène parce que ces dernières n'ont pas la peau noire. Et Ashley, au début, laisse absolument tout glisser. . #9728;️ Touchée par Ashley donc parce que c'est avant tout une adolescente avec son caractère, ses humeurs. Par Jo aussi, sa sœur qui ne correspond pas à l'idéal parental,.parce qu'elle ouvre trop sa bouche Jo, et que dans certains quartiers avec sa couleur ça ne passe pas. C'est pour ça que leurs.parents ont réussi d'ailleurs, pour les protéger des coups, des insultes, de la folie humaine. . #9728;️ Il y a énormément à dire sur ce récit à la plume fluide, revendicatrice mais jamais moralisatrice. Parce qu'Ashley fait des... Dans ma PAL d'été je voudrais... un ownvoice percutant #9728;️ . #9728;️ Ce roman m'a énormément touchée. Tout simplement parce qu'au début de cette histoire Ashley est n'importe laquelle d'entre nous. Une nana de 17 ans, le soleil sur les cuisses, les pieds dans la piscine, des copines. Une adolescente normale. Et ça devrait s'arrêter là. Mais non. Parce que Los Angeles s'embrase de la relaxe d'un groupe de policier ayant commis le meurtre de Rodney King. Parce qu'Ashley a déjà été traitée de nègre. Parce qu'on lui a déjà dit qu'elle ne pouvait pas être une sirène parce que ces dernières n'ont pas la peau noire. Et Ashley, au début, laisse absolument tout glisser. . #9728;️ Touchée par Ashley donc parce que c'est avant tout une adolescente avec son caractère, ses humeurs. Par Jo aussi, sa sœur qui ne correspond pas à l'idéal parental,.parce qu'elle ouvre trop sa bouche Jo, et que dans certains quartiers avec sa couleur ça ne passe pas. C'est pour ça que leurs.parents ont réussi d'ailleurs, pour les protéger des coups, des insultes, de la folie humaine. . #9728;️ Il y a énormément à dire sur ce récit à la plume fluide, revendicatrice mais jamais moralisatrice. Parce qu'Ashley fait des bêtises, parce que des gens biens se trouvent impliqués dans des histoires bêtes, parce que la stupidité des ados parfois, parce que des schémas de pensée, parce que la justice n'existe que pour certaines personnes, parce qu'à travers Black Kids, Christina Hammonds Reed trace le portrait percutant d'une Amérique enflammée, et d'une communauté dont les droits sont encore.loin d'être acquis. . #9728;️ J'ai eu une grosse réflexion lors de ma lecture à propos de la tolérance à cause de quelque chose que disait Ashley. Je n'ai plus la phrase en tête mais elle disait quelque chose comme "j'en ai marre d'être tolérée, je veux juste exister" (j'ai essayé de retrouver mais c'est évidemment le seul passage que je n'ai pas marqué 😔 si jamais quelqu'un a n'hésitez.pas à commenter). BREF. En y réfléchissant à mon tour j'en suis venue à véritablement détester ce mot, tolérance, qui cache finalement un racisme déguisé. On ne devrait pas "tolérer" les gens, ils existent, on existe point, il ne devrait pas y avoir ce truc de dire "je suis hyper tolérant moi j'accepte qu'il habite à côté de chez moi" (exemple hein). Bref vous comprendrez peut être ce que je veux dire et si vous ne comprenez pas lisez ce livre 😂
    Lire la suite
    En lire moins
  • squalette Posté le 19 Juillet 2021
    Ashley, jeune noire vivant dans les années 90, dans le Los Angeles aisé, voit sa vie évoluer car des émeutes dans tous les quartiers vont avoir lieu suite au passage à tabac de Rodney King par un policier blanc et de son procès. C'est une prise de conscience pour tous sur la ségrégation raciale aux états-unis.
  • Bookmotion Posté le 13 Juillet 2021
    Un roman sur l’adolescence et comment se forger son identité malgré tout ce qui nous entoure, nous porte, nous frappe, nous déchire. Dans ce tout premier roman – que je trouve pour ma part très réussi – Christina Hammonds nous plonge au coeur d’une banlieue riche de Los Angeles où vit Ashley, une jeune adolescente noire de 17 ans. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais ce qui rend le récit intéressant, c’est que la toile de fond devient petit à petit omniprésente dans le récit, jusqu’à en faire les événements qui vont changer la vie des personnages du roman : les incendies ravageurs de Californie, les émeutes qui ont suivi le passage à tabac de Rodney King par un policier blanc et de son procès. L’autrice arrive à mêler l’insouciance et la légereté des préoccupations des ados américains des années 90 avec ces évenements qui ont secouer l’Amérique toute entière. Le roman reste plaisant à lire car les personnages sont loin d’être lissés et caricaturaux, mais au contraire, leurs défauts et l’autodérision qui accompagne les remarques d’Ashley nous les montrent terriblement humains. peu concernés par les événements qui se déroulent pourtant aux portes de leur banlieue, Ahley et ses amis blancs ne se... Un roman sur l’adolescence et comment se forger son identité malgré tout ce qui nous entoure, nous porte, nous frappe, nous déchire. Dans ce tout premier roman – que je trouve pour ma part très réussi – Christina Hammonds nous plonge au coeur d’une banlieue riche de Los Angeles où vit Ashley, une jeune adolescente noire de 17 ans. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais ce qui rend le récit intéressant, c’est que la toile de fond devient petit à petit omniprésente dans le récit, jusqu’à en faire les événements qui vont changer la vie des personnages du roman : les incendies ravageurs de Californie, les émeutes qui ont suivi le passage à tabac de Rodney King par un policier blanc et de son procès. L’autrice arrive à mêler l’insouciance et la légereté des préoccupations des ados américains des années 90 avec ces évenements qui ont secouer l’Amérique toute entière. Le roman reste plaisant à lire car les personnages sont loin d’être lissés et caricaturaux, mais au contraire, leurs défauts et l’autodérision qui accompagne les remarques d’Ashley nous les montrent terriblement humains. peu concernés par les événements qui se déroulent pourtant aux portes de leur banlieue, Ahley et ses amis blancs ne se préoccupent que de leurs petits problèmes. il arrive à Ashley de se poser des questions, de se mettre en colère, mais sa vie au lycée prend vite le dessus et elle oublie. Même quand il s’agit de la famille, quand son oncle se fait tabasser. Même quand il s’agit de LaShawn, la star du lycée, noire, accusée à tort de vol. Mais les événements s’intensifient, se rapprochent, et bientôt Ashley ne pourra plus faire semblant… Merci à #netgalleyfrance pour leur service presse #TheBlackKids
    Lire la suite
    En lire moins
  • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 25 Juin 2021
    Avec ce roman, on remonte un peu dans temps, même si le sujet abordé est toujours d'actualité. Je dois avouer que je n'étais pas très renseignée sur les émeutes de 1992, à Los Angeles. L'histoire de Rodney King ne m'était pas inconnue, il y a eu d'autres épisodes de ce genre depuis, mais on n'en parle pas suffisamment. On fait alors la rencontre d'Ashley, une adolescente noire de dix-sept ans, qui tient plutôt un rôle de spectatrice face aux événements de l'époque. On découvre sa vie d'ado avec son groupe d'amis, sa vie de jeune fille noire, et tout ce qui peut bien la préoccuper. Ashley ne donne pas immédiatement son point de vue sur la situation, comme si elle ne se sentait pas légitime. Pourtant, elle arrive à nous faire part de ce racisme ordinaire auquel elle peut être confrontée. Le fond du récit n'est pas plus joyeux. Il porte sur des violences, des émeutes, des tensions. On parle racisme et violences policières et même si le cadre reste très américain, les messages sont universels. C'est une fiction historique qui a sa place dans la littérature ado, qui remet dans le contexte, qui informe. Et le lecteur ne... Avec ce roman, on remonte un peu dans temps, même si le sujet abordé est toujours d'actualité. Je dois avouer que je n'étais pas très renseignée sur les émeutes de 1992, à Los Angeles. L'histoire de Rodney King ne m'était pas inconnue, il y a eu d'autres épisodes de ce genre depuis, mais on n'en parle pas suffisamment. On fait alors la rencontre d'Ashley, une adolescente noire de dix-sept ans, qui tient plutôt un rôle de spectatrice face aux événements de l'époque. On découvre sa vie d'ado avec son groupe d'amis, sa vie de jeune fille noire, et tout ce qui peut bien la préoccuper. Ashley ne donne pas immédiatement son point de vue sur la situation, comme si elle ne se sentait pas légitime. Pourtant, elle arrive à nous faire part de ce racisme ordinaire auquel elle peut être confrontée. Le fond du récit n'est pas plus joyeux. Il porte sur des violences, des émeutes, des tensions. On parle racisme et violences policières et même si le cadre reste très américain, les messages sont universels. C'est une fiction historique qui a sa place dans la littérature ado, qui remet dans le contexte, qui informe. Et le lecteur ne peut qu'apprécier le soin apporté à la traduction de ce roman, avec l'appui de Kanelle Valton qui est une spécialiste de l'histoire afro-américaine et des questions raciales.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Sujets de société : 14 romans young adult qui ont trouvé les mots justes

    Transidentité, racisme, immigration, maltraitance... Certains sujets sont difficiles à aborder avec les plus jeunes. Si vous n'arrivez pas à expliquer certaines choses à votre enfant, les auteurs de notre sélection ont su trouver les mots justes. Grâce à ces 14 romans, découvrez les sujets de société d'aujourd'hui à travers le prisme de la littérature young adult.

    Lire l'article
  • Interview
    Slalom

    "Black Kids" : Kanelle Valton et l'importance du rôle de "sensitivity reader"

    Dans The Black Kids, l’autrice Christina Hammonds Reed partage avec nous le récit intense et engagé d’une Los Angeles déchirée par les troubles civils au début des années 90 à travers les yeux d’une jeune adolescente noire qui cherche sa place entre communauté noire et blanche.

    Lire l'article