En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Marie-Paul ARMAND

        Biographie de Marie-Paul ARMAND

        Marie-Paul ARMAND
        Crédit photo:
        ©Marie-Paul Armand © Droits réservés

        Marie-Paul Armand est née dans un petit village du Pas-de-Calais. Après des études universitaires à la faculté de Lille, elle enseigne les mathématiques pendant dix ans. Elle écrit ensuite des histoires pour enfants, puis paraît en 1985 son premier roman, La Poussière des corons (Prix Claude-Farrère), à la mémoire de son grand-père qui fut mineur. Le succès vient ensuite se confirmer de livre en livre, avec Le Vent de la haine (1987), Le Pain rouge (1989), les trois tomes de La Courée - La Courée, Louise et Benoît (de 1990 à 1992)-, La Maîtresse d'école (1995), La Cense aux alouettes (1997), Nouvelles du Nord (1998) et L'Enfance perdue (1999), Un bouquet de dentelle (2001), Au bonheur du matin (2003) et Le cri du Héron (2004). Marie-Paul Armand ne cesse de témoigner sa fidélité et son attachement pour sa région natale. Dans tous ses romans, elle décrit avec talent et générosité la vie des " petites gens " du Nord. Elle touche un public de lecteurs de plus en plus fidèles et enthousiastes. Elle est considérée comme l'un des meilleurs auteurs régionalistes actuels. Marie-Paul Armand vit toujours dans le Nord et se consacre aujourd'hui exclusivement à sa passion de l'écriture.

        La Cense aux alouettes (TF)

        Marie-Paul ARMAND
        Au début du XXe siècle, le portrait de deux paysannes du Nord, reflets fidèles d’une région où le bonheur se gagne à force de volonté. Un grand roman au féminin. Née à l’aube du XXe siècle, Mélanie a grandi dans une ferme du Nord, la « Cense aux alouettes ». Douceur du foyer familial et bonheur d’un quotidien rythmé par les rituels des champs comblent la fillette qui n’aspire qu’à devenir fermière. Des années plus tard, lors d’une ducasse, une fête locale, elle rencontre Jean-Pierre, un séduisant bourrelier. Mais, le 1er août...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre

        Lisez maintenant, tout de suite !