Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221140574
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Belle Époque

Madeleine NASALIK (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 21/11/2013

Paris, 1889. Maude Pichon s'enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvre Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi...

Paris, 1889. Maude Pichon s'enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvre Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle :

On demande
Des jeunes femmes pour faire un ouvrage facile.
Bienséance respectée.
Présentez-vous en personne à l'agence Durandeau, 27, avenue de l'Opéra, Paris.


L'agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le faire-valoir. Étranglée par la misère, Maude postule...

Un roman fascinant librement inspiré d'une nouvelle méconnue d'Émile Zola, Les repoussoirs, proposée en fin d'ouvrage.

Coup de coeur du blog Mirrorcle World : «Un livre riche et superbe, une plume fantastique qui décrit avec justesse les personnages et le vieux Paris.»

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221140574
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cababip Posté le 10 Février 2020
    Belle époque est un livre qui se lit très rapidement, mais qui laisse une trace indélébile en vous. Il vous marque, par ses réflexions, par ces critères de beauté qui sévissent encore aujourd'hui. Au début, j'avais dû mal de m'imprégner de l'ambiance d'un Paris de la fin du XIXe, ma soif de descriptions pas assez assouvie. Puis, plus les chapitres s'égrènent et plus on se laisse porter. On sourit à la description de monuments mondialement connus, tels que "La Tour d'Eiffel" (qui ne devait rester que quelques mois..) ou bien encore notre bon vieux musée du Louvre. Cette entreprise de repoussoirs m'a profondément révulsée, et m'a montrée à quel point la beauté est maître, qu'importe le siècle auquel on appartient. Je me suis vite prise d'affection pour Isabelle, que j'ai trouvé "révolutionnaire", sans jouer la rebelle. Elle se distingue très vite par son esprit en avance par apport à son temps, et sa réelle bonté, sans trace d'hypocrisie. J'ai eu plus de mal avec Maude, parfois trop naïve à mon goût. Cependant, je pense que c'était le choix de l'auteure, de mettre en avant le côté "enfant" et parfois même égocentrique de son héroïne. Je conseille tout de même ce livre, qui fait... Belle époque est un livre qui se lit très rapidement, mais qui laisse une trace indélébile en vous. Il vous marque, par ses réflexions, par ces critères de beauté qui sévissent encore aujourd'hui. Au début, j'avais dû mal de m'imprégner de l'ambiance d'un Paris de la fin du XIXe, ma soif de descriptions pas assez assouvie. Puis, plus les chapitres s'égrènent et plus on se laisse porter. On sourit à la description de monuments mondialement connus, tels que "La Tour d'Eiffel" (qui ne devait rester que quelques mois..) ou bien encore notre bon vieux musée du Louvre. Cette entreprise de repoussoirs m'a profondément révulsée, et m'a montrée à quel point la beauté est maître, qu'importe le siècle auquel on appartient. Je me suis vite prise d'affection pour Isabelle, que j'ai trouvé "révolutionnaire", sans jouer la rebelle. Elle se distingue très vite par son esprit en avance par apport à son temps, et sa réelle bonté, sans trace d'hypocrisie. J'ai eu plus de mal avec Maude, parfois trop naïve à mon goût. Cependant, je pense que c'était le choix de l'auteure, de mettre en avant le côté "enfant" et parfois même égocentrique de son héroïne. Je conseille tout de même ce livre, qui fait passer un bon moment, et fait malgré tout réfléchir. De plus, on finit sur une petite touche Zola, quoi de mieux ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Royalbook Posté le 4 Décembre 2019
    Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en lisant ce livre. L'histoire sort plutôt de l'ordinaire. J'ai été très agréablement surprise par le livre étant donné que je ne connaissais pas du tout le métier de repoussoir. De plus l'auteure a très bien su décrire cette époque en rajoutant beaucoup de détails sur l'environnement et l'univers qui entoure les personnages. L'histoire reste correcte malgré le fait qu'il y a peu d'action. Ça reste une belle découverte.
  • marinedesvaux1 Posté le 2 Décembre 2019
    C est une réécriture de la nouvelle d Émile Zola "Les repoussoires". Dans un Paris de la Belle Époque tout se vend même la laideur. Les femmes de la haute société louent des faire valoir pour paraître plus belle en société. Maud débarquant de sa Bretagne natale se voit repérer par une comtesse qui va la louer pour sa fille sans que cette dernière ne le sache. Mais va alors entrer dans les salons et soirées du tout Paris ! Tout était prévu à part la naissance d'une belle amitié.
  • Vavatitine Posté le 23 Août 2019
    Un roman ado agréable à lire, avec un vocabulaire recherché. On se plonge bien dans la Belle Epoque de Paris.
  • LeCoindAudrey Posté le 16 Juin 2019
    Après avoir baver en lisant les chroniques des chanceux et chanceuses l'ayant lu, j'ai fini pas m'y mettre à mon tour et le premier adjectif que je pourrais utiliser pour le décrire est : Originale. Bien que j'ai pu lire des romans se déroulant dans les temps anciens, ces temps qui nous font rêver par un retour aux sources, je n'avais jamais étudier un sujet tel que celui des repoussoirs. J'ai pu apprendre par la suite que ce roman a été inspiré par l'oeuvre d'Emile Zola que je ne connaissais pas donc je ne peux vous en faire des rapprochements ou non. L'auteure a décidé de nous entraîner dans les aventures ou mésaventures de Maude Pichon, une jeune femme quittant sa Bretagne natale ou s'aventurer dans la capitale, que ce soit pour son nombre d'habitants ou pour sa richesse sociétale. Je ne sais pas si c'est voulu par l'auteure mais j'ai trouvé le personnage de Maude assez naïve, surtout avec son envie d'entrer dans la haute société et croit pouvoir le faire dès son arrivée, en claquant des doigts. Même si je l'ai apprécié pour ses origines, moi même bretonne, Maude m'a déçu par son comportement et même ses propos envers ses... Après avoir baver en lisant les chroniques des chanceux et chanceuses l'ayant lu, j'ai fini pas m'y mettre à mon tour et le premier adjectif que je pourrais utiliser pour le décrire est : Originale. Bien que j'ai pu lire des romans se déroulant dans les temps anciens, ces temps qui nous font rêver par un retour aux sources, je n'avais jamais étudier un sujet tel que celui des repoussoirs. J'ai pu apprendre par la suite que ce roman a été inspiré par l'oeuvre d'Emile Zola que je ne connaissais pas donc je ne peux vous en faire des rapprochements ou non. L'auteure a décidé de nous entraîner dans les aventures ou mésaventures de Maude Pichon, une jeune femme quittant sa Bretagne natale ou s'aventurer dans la capitale, que ce soit pour son nombre d'habitants ou pour sa richesse sociétale. Je ne sais pas si c'est voulu par l'auteure mais j'ai trouvé le personnage de Maude assez naïve, surtout avec son envie d'entrer dans la haute société et croit pouvoir le faire dès son arrivée, en claquant des doigts. Même si je l'ai apprécié pour ses origines, moi même bretonne, Maude m'a déçu par son comportement et même ses propos envers ses camarades, repoussoirs aussi, notamment Marie-Josée. Les Repoussoirs étant un véritable moment alimentant ma culture, c'est toujours bon à ressortir lors d'une discussion un peu soutenue... Je n'ai pas forcément accrocher l'histoire qui se cache derrière. En acceptant d'être une repoussoir, Maude accède à la haute société, comme voulu, à travers la nièce d'une de ses clientes, faisant son entrée dans le monde des bals, des repas mondains et j'en passe. Au fil des pages, les deux jeunes filles se lient d'amitié mais Maude n'oublie pas quel est son objectif et devient détestable. Il y a également les gros clichés qui m'ont dérangés, comme Marie-Josée, la bonne campagnarde du fin fond du trou du c** du monde parlant son patois bien prononcé, limite une plouque acceptant son destin. Ajouté à cela une mise en place plutôt longue, ce bouquin n'a pas été un coup de coeur, juste un moment agréable et une belle lecture commune avec Shana dont voici sa chronique ! Pour conclure, même si l'originalité est la clé de ce roman, le coup de coeur n'est pas là ! Je ne remets pas en question la plume de l'auteure, Elizabeth Ross, loin de là, la lecture se fait facilement grâce à son vocabulaire simple et bien utilisé lorsque l'on prend en compte l'époque. Je cherche encore le lien entre l'histoire et le titre ...
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)