Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823811834
Code sériel : PKJN
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Interfeel - tome 1

Date de parution : 07/06/2018
Et si le monde entier avait accès à vos émotions ?
Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l’immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser... Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l’immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser Nathan. Fasciné par Élizabeth, une « sans-Réseau » qui vit en marge de la société, il voit toutes ses certitudes vaciller. Ce que les deux adolescents découvriront pourrait bien changer le monde à jamais…

Pour en savoir plus sur l'auteur et le livre : ​ 
https://antoninatger.com/interfeel/
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823811834
Code sériel : PKJN
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
12-21

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Exuline Posté le 4 Novembre 2020
    Bon, n'y allons pas par quatre chemin, je ne sais pas si c'est la fait de ne pas avoir lu de dysptopies pendant très longtemps, de m'être ennuyée ou du moins de ne pas avoir été trop happée dans les histoires que je lisais, avoir fait des mauvais choix livresques, bref j'ai enfin mon vrai coup de cœur de cette année 2020. Merci le confinement "number 1", merci à tous ces sites qui ont mis à disposition des centaines d'ouvrages gratuitement, merci de m'avoir fait découvrir ce roman et puis oui, je vais rester chauvine : cocorico : une excellente dystopie française !!! Mais comment se fais-ce que j'en n'ai jamais entendu parler ? Parce que, soyons honnêtes, elle ne démérite pas à côté des grandes trilogies hyper connues et ultra médiatisées (oui je sais, je suis aujourd'hui dans l'utilisation démesurée de superlatifs !!!). Cette année, vous voulez vous faire plaisir avec une vrai bonne dystopie qui ne parle pas de pandémie, de fin du monde, de maladie, bref qui ne vous rappelle pas ce qui gravite autour de nous chaque jour, foncez, je vous assure, faites-moi confiance. Mais dans tout ça qu'est-ce que Interfeel ? C'est l'histoire d'une bande de... Bon, n'y allons pas par quatre chemin, je ne sais pas si c'est la fait de ne pas avoir lu de dysptopies pendant très longtemps, de m'être ennuyée ou du moins de ne pas avoir été trop happée dans les histoires que je lisais, avoir fait des mauvais choix livresques, bref j'ai enfin mon vrai coup de cœur de cette année 2020. Merci le confinement "number 1", merci à tous ces sites qui ont mis à disposition des centaines d'ouvrages gratuitement, merci de m'avoir fait découvrir ce roman et puis oui, je vais rester chauvine : cocorico : une excellente dystopie française !!! Mais comment se fais-ce que j'en n'ai jamais entendu parler ? Parce que, soyons honnêtes, elle ne démérite pas à côté des grandes trilogies hyper connues et ultra médiatisées (oui je sais, je suis aujourd'hui dans l'utilisation démesurée de superlatifs !!!). Cette année, vous voulez vous faire plaisir avec une vrai bonne dystopie qui ne parle pas de pandémie, de fin du monde, de maladie, bref qui ne vous rappelle pas ce qui gravite autour de nous chaque jour, foncez, je vous assure, faites-moi confiance. Mais dans tout ça qu'est-ce que Interfeel ? C'est l'histoire d'une bande de lycéens qui sont branchés en permanence à un réseau qui les aide à communiquer entre eux via des émotions. Mais le fait d'être branché en permanence a permis de lisser les émotions de ceux qui l'utilisent, de les rendre dociles, de les rendre passifs et tout simplement vides. Car dès qu'ils se débranchent, il sont envahis par la peur, par le malaise de ressentir par soi-même et d'avoir perdu le lien qui les unissent aux autres. Cette population est donc sans surprise : l'amour, l'amitié totalement artificiel, je trouve l'idée brillante et Antonin Atger a réussi à créer un monde extraordinaire autour de ce réseau. Critique ouverte du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui, monde envahi par les réseaux sociaux, par les ondes qui traversent nos corps où nous sommes branchés sans fils les uns les autres comme maintenant nos téléphones portables que nous posons sur des réceptacles et qui se rechargent sans être branchés par un fil. C'est de la magie pour certains, c'est le futur pour les autres, c'est ce qui risque de se passer dans les années à venir, Antonin Atger construit le monde de demain et on est en droit de se poser la question, comme à chaque grande évolution dans nos vie : à qui cela profite ? Comme vous pouvez le constater ce livre m'a fait réfléchir sur notre place dans notre société et quoi de mieux pendant le confinement alors que déjà c'était une période de remise en questions pour beaucoup d'entre nous. (Petite parenthèse, oui je suis très très en retard dans la rédaction de mes chroniques, et alors, ça tombe bien on reconfine "number 2" profitez pour le lire) Malgré ces nombreuses questions, aucunement mon rythme de lecture a été altéré, un livre page turner comme on les aime : adolescents et adolescentes se croisent sur fond de sentiments humains ou non, et adultes pervers vont se mêler à l'histoire. Twist final, disparition, implosion des idées communes, peur de la différence, envie de vivre le soi-même et non pas le vivre des autres, être simplement un humain parmi les humains, vivre sa vie sans interférence, sans réseau, sans Interfeel : ici notre devise Liberté, Egalité, Fraternité n'a jamais été aussi forte. Je sais je m'emballe, mais quand je repense que la semaine dernière, avant le reconfinèrent, j'ai eu la chance de visiter le château de Versailles quasiment vide et qu'à la sortie de la galerie des glaces, je vois trois adolescents, assis, vautrés sur une banquette en train de regarder leur téléphone au lieu de penser à la beauté, à l'histoire, à la chance de découvrir ce lieu dans l'intimité du moment, je crois que je ne fais définitivement pas parti de cette génération qui déboule derrière mes pas. Déjà trop accro à mon téléphone, j'ai besoin de pause, et ce livre m'a confirmé que les pauses technologiques sont essentielles pour avoir notre propre équilibre intello-sensoriel. Mais revenons à ce roman, qui ne serait pas de la dystopie si la résistance n'était pas là, pour dénoncer et faire ouvrir les yeux à l'ensemble de la population qui ne comprend pas que ce qu'elle est devenue, et que la vie menée n'est pas la réalité. Ces jeunes héros vont se jeter dans le vide pour connaitre des sentiments violents, beaux, effrayants, énigmatiques, et devenir, ou redevenir des êtres comme à l'origine du monde ou presque ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Passeport_Lecture Posté le 4 Novembre 2020
    Nathan vit dans un monde où partager ses émotions avec tout le monde est la norme. Alors lorsqu'un incident survient et qu'il rencontre la sans-réseaux Elizabeth, ses convictions se bousculent et il ne sait plus trop quoi penser. Il monte alirs un groupe de Résistence et sa vie va changer à jamais. Le sujet du partage exessif sur les réseaux m'intéresse beaucoup, j'étais curieuse de voir comment l'auteur avait imaginé cet avenir. J'ai aimé explorer cet univers très complet et bien approfondit au niveau de l'avancée technologique comme sociétal et politique. On y aborde des sujets intéressants. On rencontre tout d'abord Nathan puis son groupe d'amis qui vont le suivre dans ses aventures. De temps en temps, le narrateur se détacher du personnage principal pour parler brièvement de ces autres personnages. Un point de vue que j'ai beaucoup apprécié car il permet d'en apprendre plus sur les personnages secondaires, leur passé, leurs doutes,... Le roman suit un rythme soutenu, avec beaucoup d'action et de péripéties. Malgré tout ces points positifs, un aspect de l'histoire m'a un peu dérangé. J'ai souvent eu l'impression que "ça partait dans tout les sens", certains personnages ont des facultés "secrètes", qui donne un côté un peu facile au dénouement... Nathan vit dans un monde où partager ses émotions avec tout le monde est la norme. Alors lorsqu'un incident survient et qu'il rencontre la sans-réseaux Elizabeth, ses convictions se bousculent et il ne sait plus trop quoi penser. Il monte alirs un groupe de Résistence et sa vie va changer à jamais. Le sujet du partage exessif sur les réseaux m'intéresse beaucoup, j'étais curieuse de voir comment l'auteur avait imaginé cet avenir. J'ai aimé explorer cet univers très complet et bien approfondit au niveau de l'avancée technologique comme sociétal et politique. On y aborde des sujets intéressants. On rencontre tout d'abord Nathan puis son groupe d'amis qui vont le suivre dans ses aventures. De temps en temps, le narrateur se détacher du personnage principal pour parler brièvement de ces autres personnages. Un point de vue que j'ai beaucoup apprécié car il permet d'en apprendre plus sur les personnages secondaires, leur passé, leurs doutes,... Le roman suit un rythme soutenu, avec beaucoup d'action et de péripéties. Malgré tout ces points positifs, un aspect de l'histoire m'a un peu dérangé. J'ai souvent eu l'impression que "ça partait dans tout les sens", certains personnages ont des facultés "secrètes", qui donne un côté un peu facile au dénouement des péripéties... Il y a également parfois un pru trop d'action et ça alourdit le roman. J'attends de lire le tome 2, qui éclairera sûrement certains points. Je reste quand même sur un avis positif, l'univers, son passé historique, son fonctionnement sociétal,... Étant très bien développé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • heyliize Posté le 10 Août 2020
    Un bon livre d anticipation même si la fin m a un peu déçu au vue de l incroyable aventure que l on suit tout au long de l histoire. C est cohérent le périple est intéressant ! Et le concept de base est génial ! Bravo ! Le tome 2 est sorti je me laisse encore un peu le temps de digérer le tome 1 ! Par contre je ne comprend pas qu il est conseillé à partir de 12 ans car clairement il y’a des sujets traités un peu trop choquante pour cet âge et il n est pas vraiment « facile » à lire et comprendre pour cet âge. Je le conseille à partir de 16 ans.
  • YesAgainOneMorePage Posté le 2 Août 2020
    La phrase d'accroche à tout de suite captée mon attention. J'étais curieuse de savoir comment ça serait de vivre dans un monde ou n'importe qui pourrait voir les émotions que l'on ressens à chaque instant. Finalement, l'auteur ne c'est pas réellement étalé sur le sujet... C'est un livre qui amène à la réflexion, qui fait réfléchir. Antonin Atger nous expose les conséquences d'une telle vie. Une intrigue forte intéressante donc, mais sur le papier, l'histoire rend moins bien que ce que j'avais en tête. Trop de longueurs, pas assez d'actions, pas assez de détails sur les détails spécifiques à ce monde... Interfeel reste une bonne lecture, mais qu'il faut lire doucement, petit à petit, impossible de dévorer ce genre de livre.
  • Melody_ Posté le 8 Juillet 2020
    Ce livre m'a surprise, je ne m'attendais pas à ce qu'il soit si bien. Je l'ai lu très rapidement car il y a toujours de l'action, du suspense et des interrogations auxquelles on veut nous aussi les réponses. On découvre un mode de vie différent du nôtre, qui pourrait exister dans le futur, avec ses atouts et ses pièges. Je trouve quand même qu'il y a beaucoup de trahisons, on dirait que ses amis ne sont pas sûrs d'eux, c'est dommage que leur changement camp ai eu lieu si vite, sans qu‘ils soient sûrs de leur décision...
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !