Lisez! icon: Search engine

Le Royaume du fleuve

Robert Laffont
EAN : 9782221121504
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Le Royaume du fleuve
La Rivière Espérance - Tome 2

Date de parution : 19/01/2012

C'est encore le temps du bonheur, pour Marie et Benjamin. Mais déjà l'Histoire, la « grande », les rejoignait. La révolution de 1848 écrasée à Paris, une répression sourde pesait sur le pays. En décembre 1851, le coup d'Etat du prince Napoléon déclenche dans tout le Sud-Ouest républicain une véritable...

C'est encore le temps du bonheur, pour Marie et Benjamin. Mais déjà l'Histoire, la « grande », les rejoignait. La révolution de 1848 écrasée à Paris, une répression sourde pesait sur le pays. En décembre 1851, le coup d'Etat du prince Napoléon déclenche dans tout le Sud-Ouest républicain une véritable insurrection. Benjamin, qui y a pris part, est arrêté, jugé, déporté en Algérie avec des milliers d'autres.

Alors, Marie, relevant le défi, prend le commandement du convoi de gabares que Benjamin, après son père, menait de Souillac à Libourne et à Bordeaux. Dans toute l'histoire de la navigation sur la Dordogne, c'était la première fois qu'une femme tentait l'aventure. Portée par son amour et sa révolte, elle est bientôt célèbre sur le fleuve. Pour tous les bateliers, elle est la « belle du Périgord » et nul n'ignore son courage : femme de proscit, elle-même suspecte, jamais elle ne désespère.

Une nouvelle fois – c'était déjà le cas dans Les Cailloux bleus et Les menthes sauvages – une femme anime un roman de Christian Signol. Personnage passionné, Marie fait du Royaume du fleuve un roman passionné, rapide, violent et généreux comme les eaux qui le portent.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221121504
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • meknes56 Posté le 13 Novembre 2019
    Un second tome excellent où les personnages principaux cotoient la Grande Histoire. Grâce à l'intensité de son écriture , l'auteur nous entraîne dans une fresque romanesque agréable, intense. Sublime !
  • Jangelis Posté le 27 Octobre 2019
    Ce tome commence cinq ans après la fin du précédent, soit en 1848. Il se termine vers 1854. Il est encore plus centré autour de la personnalité de Marie, si forte malgré ses doutes, si déterminée. Si dans le tome 1, l'Histoire (avec un grand H) et la politique, apparaissaient, mais très rarement, ici, ça prend une grande importance : désir de voir revenir la République, l'adoption du suffrage universel, les discussions politiques, le coup d'État... Benjamin, sous l'influence de son ami Pierre, s'engage dans la lutte contre Louis-Napoléon. D'abord, ça semble peu dangereux, même si les conséquences affectent injustement Marie : interdiction par exemple d’ouvrir l'école qu’elle voulait, puis même de travailler dans l'actuelle. Et ensuite, leur vie va être profondément chamboulée, et leur survie même menacée. Puis, Marie elle aussi se trouve impliquée directement. J’ai préféré ce tome, il m'a paru plus varié quoique toujours aussi agréable dans les descriptions de la Dordogne. Aussi bien quand Marie est à Souillac que quand elle vogue sur la rivière. Je suis un peu surprise que les enfants aient si peu d’importance pour elle. Il en est question de loin en loin pour les garder, mais ils ne sont jamais au centre des préoccupations. J'ai beaucoup aimé voir Marie accéder... Ce tome commence cinq ans après la fin du précédent, soit en 1848. Il se termine vers 1854. Il est encore plus centré autour de la personnalité de Marie, si forte malgré ses doutes, si déterminée. Si dans le tome 1, l'Histoire (avec un grand H) et la politique, apparaissaient, mais très rarement, ici, ça prend une grande importance : désir de voir revenir la République, l'adoption du suffrage universel, les discussions politiques, le coup d'État... Benjamin, sous l'influence de son ami Pierre, s'engage dans la lutte contre Louis-Napoléon. D'abord, ça semble peu dangereux, même si les conséquences affectent injustement Marie : interdiction par exemple d’ouvrir l'école qu’elle voulait, puis même de travailler dans l'actuelle. Et ensuite, leur vie va être profondément chamboulée, et leur survie même menacée. Puis, Marie elle aussi se trouve impliquée directement. J’ai préféré ce tome, il m'a paru plus varié quoique toujours aussi agréable dans les descriptions de la Dordogne. Aussi bien quand Marie est à Souillac que quand elle vogue sur la rivière. Je suis un peu surprise que les enfants aient si peu d’importance pour elle. Il en est question de loin en loin pour les garder, mais ils ne sont jamais au centre des préoccupations. J'ai beaucoup aimé voir Marie accéder enfin à son rêve : conduire sur la Dordogne. On sent comme elle est dans son élément une fois aux commandes de la gabare. A la fois fière d’avoir pu se faire une place dans un monde exclusivement masculin, mais surtout si heureuse de sentir la rivière sous son bateau, de voguer dans les paysages qui la font rêver. Je dois avouer que son premier accostage m'a rappelé le passage de mon permis bateau, et m'a fait revivre des émotions oubliées ! La fin est très émouvante. Et toujours cet enchantement des paysages du Périgord.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ollivier Posté le 28 Février 2019
    De belles descriptions de paysages, des communions envoûtantes entre les personnages et la nature ; reste l'histoire assez banale d'un personnage central féminin qui casse les codes habituels (mais pas tous) liés à son sexe puisque c'est elle qui pilote son navire. Le tout dans le contexte de la seconde république et de son effondrement et de l'empire de Napoléon III. Manque peut-être une approche plus fine des relations sociales entre les petits patrons et leurs employés. Au bilan, un roman documentaire sur la vie des navigants sur la Garonne dans lequel on apprend beaucoup sur les conditions de vie, les contrats, la navigation sur le cours inférieur de la Dordogne.
  • Cacha Posté le 14 Novembre 2016
    C'est un très beau livre, un roman d’atmosphère. Nous suivons la vie difficile mais remplie de beauté des bateliers et des batelières de la Dordogne. Je n'ai pas lu le premier tome, mais les références à celui-ci permettent aisément de comprendre l'histoire de Benjamin, de Marie et de leur famille. Ce n'est pas l'histoire d'amour qui m'a le plus attirée mais bien plutôt les descriptions poétiques des bords du fleuve au fil des saisons, ainsi que le courage de Marie.
  • Gil49 Posté le 20 Octobre 2016
    La saga des derniers bateliers de la Dordogne : La rivière espérance Le royaume du fleuve L'âme de la vallée
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.