Lisez! icon: Search engine
Omnibus
EAN : 9782258163379
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 928
Format : 132 x 198 mm

Le Royaume de la rivière Espérance

Date de parution : 16/05/2019
Le grand roman des bateliers de la Dordogne, une fresque historique ambitieuse et chaleureuse.
"Elle m'a hanté dès l'enfance, pendant l'été, quand les enfants des villages alentour pédalaient vers elle pour s'y baigner. Moi, je n'en avais pas le droit : mes parnts la jugeaient dangereuse et m'interdisaient d'y aller. C'est sans doute à partir de cette interdiction que s'est levé en moi ce... "Elle m'a hanté dès l'enfance, pendant l'été, quand les enfants des villages alentour pédalaient vers elle pour s'y baigner. Moi, je n'en avais pas le droit : mes parnts la jugeaient dangereuse et m'interdisaient d'y aller. C'est sans doute à partir de cette interdiction que s'est levé en moi ce rêve : atteindre un jour ses rives, me baigner dans ses eaux, connaître son coeur."
Christian Signol, préface

Cette édition regroupe les trois volets de l'histoire des Donadieu. Famille de bateliers qui, de Souillac à Libourne jusqu'à Bordeaux, descend la Dordogne, ses gabares chargées de bois, et de sel à la remonte. C'est la vie quotidienne de tout ce petit peuple de gabariers de la Dordogne, qui se verra ruiné par le développement du chemin de fer et tentera de recommencer une nouvelle vie vers le haut-pays et l'Océan, que Christian Signol nous raconte avec beaucoup d'émotion et un immense pouvoir d'évocation.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258163379
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 928
Format : 132 x 198 mm
Omnibus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Freelfe Posté le 2 Novembre 2019
    Ce roman est paru aux Editions Omnibus. Son prix est de 28 euros. C’est une intégrale qui regroupe la trilogie de La rivière Espérance que l’auteur a écrit entre 1990 et 1993. La taille d’écriture est agréable pour le lecteur. La couverture est très belle et invite au voyage. L’histoire débute en 1832, dans le Périgord, au bord de la Dordogne. Benjamin Donadieu a treize ans et son avenir est tout tracé. Il sera Batelier comme son père et se mariera avec Marie son amie d’enfance. Il naviguera sur une gabare chargée de bois sur la Dordogne. Benjamin est un jeune garçon pressé de faire ses preuves sur l’eau. Il veut naviguer comme son père Victorien et avec celui-ci, qu’il vénère. Il est ambitieux veut faire fructifier l’affaire familiale. Avec Marie, il se projette dans l’avenir et se voit heureux au bord de la Dordogne. Cette-dernière l’aime depuis toujours et est prête à l’attendre le temps qu’il faudra. A la lecture de cette trilogie, nous découvrons ce qu’était le métier de batelier au 19ème siècle. Nous découvrons la rude vie de ces hommes chargés de transporter du bois, du sel, sur la Dordogne, avec laquelle ils doivent se mettre en accord. Cette... Ce roman est paru aux Editions Omnibus. Son prix est de 28 euros. C’est une intégrale qui regroupe la trilogie de La rivière Espérance que l’auteur a écrit entre 1990 et 1993. La taille d’écriture est agréable pour le lecteur. La couverture est très belle et invite au voyage. L’histoire débute en 1832, dans le Périgord, au bord de la Dordogne. Benjamin Donadieu a treize ans et son avenir est tout tracé. Il sera Batelier comme son père et se mariera avec Marie son amie d’enfance. Il naviguera sur une gabare chargée de bois sur la Dordogne. Benjamin est un jeune garçon pressé de faire ses preuves sur l’eau. Il veut naviguer comme son père Victorien et avec celui-ci, qu’il vénère. Il est ambitieux veut faire fructifier l’affaire familiale. Avec Marie, il se projette dans l’avenir et se voit heureux au bord de la Dordogne. Cette-dernière l’aime depuis toujours et est prête à l’attendre le temps qu’il faudra. A la lecture de cette trilogie, nous découvrons ce qu’était le métier de batelier au 19ème siècle. Nous découvrons la rude vie de ces hommes chargés de transporter du bois, du sel, sur la Dordogne, avec laquelle ils doivent se mettre en accord. Cette rivière qu’ils aiment tant ne leur fait pas de cadeau et prend son tribut d’hommes tous les ans. Ce 19ème siècle voit aussi l’apparition du chemin de fer qui va mettre en péril la vie de ces bateliers. Christian Signol nous emmène en voyage tout au long de notre lecture. Il nous décrit avec passion sa région natale et la rivière Dordogne qu’il aime tant. Beaucoup de descriptions écrites d’une très belle écriture, sans aucune longueur. On a l’impression de se trouver sur les bords de la Dordogne. Cette trilogie est très agréable à lire. On s’immerge facilement dans la vie de la famille Donatieu au bord de la Dordogne. On se prend de passion pour ces hommes et femmes qui doivent se battre pour survivre mais qui jamais ne baissent les bras. Je recommande vivement ce roman à tous ceux qui sont près à partir en voyage au bord de la Rivière Espérance ! Je tiens à remercier Babelio pour m’avoir fait parvenir le roman de Christian Signol, Le Royaume de la rivière Espérance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jangelis Posté le 27 Octobre 2019
    J'aime beaucoup ces gros volumes d'Omnibus, qui nous promettent des heures de lectures et permettent de suivre une longue histoire sans en perdre le fil. Cumulant un grand nombre de pages et un format plutôt pratique. On a ici une intéressante préface de l’auteur, qui nous parle de "sa" rivière. Suivie d'une carte de la Dordogne et de la Gironde. Et à la fin, un arbre généalogique. En plus de tous ces paysages dans lesquels on voyage avec délices, on plonge dans la vie d'une époque où les nouvelles mettaient des jours à arriver, où on marchait pendant parfois une semaine, où le chemin de halage servait à remonter la rivière à l'aide des bœufs, mais aussi à remonter à pieds si nécessaire. La vie de Marie et Benjamin, sur quatre décennies, de leur jeunesse jusqu'au moment où ils deviennent la génération la plus âgée. L'émerveillement de leur vie au bord et le long de la Dordogne, et le moment où ils doivent tout quitter. Exceptionnellement, je vous renvoie vers mon blog pour ma chronique détaillée, trop longue pour la noter ici en entier (parler de neuf cents pages ...) et pour quelques photos souvenirs de ces beaux paysages. Quel plaisir d'avoir reçu d'Omnibus ce beau volume,... J'aime beaucoup ces gros volumes d'Omnibus, qui nous promettent des heures de lectures et permettent de suivre une longue histoire sans en perdre le fil. Cumulant un grand nombre de pages et un format plutôt pratique. On a ici une intéressante préface de l’auteur, qui nous parle de "sa" rivière. Suivie d'une carte de la Dordogne et de la Gironde. Et à la fin, un arbre généalogique. En plus de tous ces paysages dans lesquels on voyage avec délices, on plonge dans la vie d'une époque où les nouvelles mettaient des jours à arriver, où on marchait pendant parfois une semaine, où le chemin de halage servait à remonter la rivière à l'aide des bœufs, mais aussi à remonter à pieds si nécessaire. La vie de Marie et Benjamin, sur quatre décennies, de leur jeunesse jusqu'au moment où ils deviennent la génération la plus âgée. L'émerveillement de leur vie au bord et le long de la Dordogne, et le moment où ils doivent tout quitter. Exceptionnellement, je vous renvoie vers mon blog pour ma chronique détaillée, trop longue pour la noter ici en entier (parler de neuf cents pages ...) et pour quelques photos souvenirs de ces beaux paysages. Quel plaisir d'avoir reçu d'Omnibus ce beau volume, qui regroupe la trilogie. Curieusement, je n'avais jamais lu cet auteur, (sauf "Une si belle école" qui est assez différent de ses thèmes habituels) alors que je voyais passer si souvent ses romans en prêt à la bibliothèque. C'est donc une belle occasion de me plonger dans la totalité sans temps mort ! J'ai beaucoup aimé cette série, même si je pense que ça aurait pu être un peu plus court. Beaucoup de poésie dans les paysages et les descriptions, mais un peu répétitif parfois.
    Lire la suite
    En lire moins
  • stef6534 Posté le 4 Octobre 2019
    Ce volume des éditions Omnibus regroupe les 3 ouvrages de Christian Signol, La rivière espérance, Le royaume du fleuve et L'âme de la vallée, consacrés aux bateliers de la Dordogne. Au début du XIXe siècle, la Dordogne était l’une des plus belles voies de transport fluvial. Bateliers, pêcheurs, passeurs : tous aimaient cette rivière qui les faisait vivre, cette déesse qui dispensait fortune et misère, cette amante jalouse qui parfois retenait l’un des leurs… L'auteur nous invite à suivre la vie des Donadieu, des bateliers du port de Souillac. Dans ces livres vous plongerez dans la vie de ses bateliers au XIXe siècle, leurs succès, leurs échec, leurs conflits et la ruine avec l'arrivée du chemin de fer. Mais aussi une histoire d'amour car la Dordogne charrie également le bonheur… La plume de Christian Signol est magnifique avec ses belles envolées poétiques notamment lorsqu'il décrit l'onde pure de sa rivière. Les descriptions que nous donnent Christian Signol sont envoutantes, magiques mais également rudes, glacées et dangereuses, telle est la Dordogne. Il sait transcrire de manière si fidèle ce courant si changeant mais hypnotique. Alors laisser votre esprit se sentir transporter par ces gabarres et vivre une époque ou les priorités n'étaient pas celles... Ce volume des éditions Omnibus regroupe les 3 ouvrages de Christian Signol, La rivière espérance, Le royaume du fleuve et L'âme de la vallée, consacrés aux bateliers de la Dordogne. Au début du XIXe siècle, la Dordogne était l’une des plus belles voies de transport fluvial. Bateliers, pêcheurs, passeurs : tous aimaient cette rivière qui les faisait vivre, cette déesse qui dispensait fortune et misère, cette amante jalouse qui parfois retenait l’un des leurs… L'auteur nous invite à suivre la vie des Donadieu, des bateliers du port de Souillac. Dans ces livres vous plongerez dans la vie de ses bateliers au XIXe siècle, leurs succès, leurs échec, leurs conflits et la ruine avec l'arrivée du chemin de fer. Mais aussi une histoire d'amour car la Dordogne charrie également le bonheur… La plume de Christian Signol est magnifique avec ses belles envolées poétiques notamment lorsqu'il décrit l'onde pure de sa rivière. Les descriptions que nous donnent Christian Signol sont envoutantes, magiques mais également rudes, glacées et dangereuses, telle est la Dordogne. Il sait transcrire de manière si fidèle ce courant si changeant mais hypnotique. Alors laisser votre esprit se sentir transporter par ces gabarres et vivre une époque ou les priorités n'étaient pas celles d'aujourd'hui. Je remercie les éditions Omnibus et Babelio de m'avoir permis de découvrir cet auteur qui m'a transporté dans un autre temps.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions OMNIBUS
Revivez chaque mois les chefs-d'œuvre classiques et populaires.