Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348056970
Code sériel : MRP
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Le vote

Approches sociologiques de l'institution et des comportements électoraux

Collection : Grands Repères Manuels
Date de parution : 27/02/2020

Pourquoi et comment les électeurs opèrent-ils leur choix , Que sait-on de leurs comportements ? Comment fonctionne l'institution ? Quelles sont les grandes écoles théoriques et quelles sont leurs analyses ? Sociologie et science politique s'allient ici pour un tour d'horizon complet.

À la fois technologie politique et pratique sociale, le vote nous apparaît paradoxalement comme un tissu d’évidences peu susceptible de retenir notre curiosité, mais aussi comme un ensemble d’énigmes dont certaines restent irrésolues.
Par la vertu des sondages d’opinion, on sait – approximativement – pour qui les électeurs votent, mais...

À la fois technologie politique et pratique sociale, le vote nous apparaît paradoxalement comme un tissu d’évidences peu susceptible de retenir notre curiosité, mais aussi comme un ensemble d’énigmes dont certaines restent irrésolues.
Par la vertu des sondages d’opinion, on sait – approximativement – pour qui les électeurs votent, mais beaucoup moins pourquoi ils le font. Quels genres d’échanges se (dé)nouent lors d’une campagne électorale ? Quels types de préférences s’y dessinent ? Quelle part de leur existence sociale et de leur trajectoire biographique les électeurs engagent-ils dans l’acte de voter (ou de ne pas le faire) ?
Cet ouvrage tente de reprendre ces questions en interrogeant le(s) vote(s) sous trois rapports : l’élection comme institution censée assurer l’expression de convictions politiques en même temps que la désignation de « représentants » ; les modèles d’interprétation des votes et la succession des « écoles » analysant « ce que voter veut dire » ; les controverses autour de la stabilité (versus volatilité) des électeurs, leur degré de compétence et la portée du processus d’individualisation de leurs votes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348056970
Code sériel : MRP
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

Patrick Lehingue est une figure centrale de la sociologie électorale française. Face aux IEP, il est, avec Daniel Gaxie, l’un des rares professeurs d’université à s’être imposé dans l’analyse des votes contemporains dont il contribue, depuis au moins dix ans, à bousculer les routines et les codes. Les supports de diffusion de ses travaux ont toutefois longtemps été ajustés à cette position d’extériorité. L’article qu’il consacre en 1997 à la « volatilité électorale », s’il fait d’emblée autorité, paraît dans une petite revue de l’université de Nanterre dont la charte graphique indique toute la modestie. On se l’échange, en quelque sorte, sous le manteau. Depuis, c’est, en dehors des congrès, cours et séminaires, surtout via des chapitres disséminés dans des ouvrages collectifs souvent peu diffusés que ses analyses sur le vote circulent. Il était donc grand temps que P. Lehingue rende accessibles à un public plus large que celui des seuls spécialistes les interrogations, doutes et insatisfactions qui l’ont mené à entrer par effraction dans le cercle particulièrement fermé des électoralistes. C’est chose faite avec l’ouvrage publié aux éditions de La Découverte, qui tient désormais lieu de référence pour tous ceux dont l’ambition est de comprendre ce que voter veut dire.
Céline Braconnier / Revue française de science politique
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !