Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258119239
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Marie sans terre

Date de parution : 09/11/2015
L'authentique histoire de Marie, jeune Normande du Bessin, au cours du XXe siècle. Un émouvant roman témoignage du passé.
1920, en Normandie. Une fillette de trois ans vagabonde avec son jeune frère et une mère alcoolique sur les plages et dans les chemins du Bessin. Ils survivent en récoltant moules et escargots qu’ils revendront au plus offrant. Ils dorment dans les fossés ou sur la paille des granges. A... 1920, en Normandie. Une fillette de trois ans vagabonde avec son jeune frère et une mère alcoolique sur les plages et dans les chemins du Bessin. Ils survivent en récoltant moules et escargots qu’ils revendront au plus offrant. Ils dorment dans les fossés ou sur la paille des granges. A onze ans, Marie devient apprentie puis trayeuse de vaches dans une ferme. A seize ans, elle touche son premier salaire. Sa rencontre avec Julien à la veille de la déclaration de guerre bouscule définitivement sa vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258119239
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pacaa Posté le 21 Avril 2020
    Lu en Avril 2020 Roman découpé en trois parties. Première partie : Marie est enfant, elle vit avec son frère et sa mère qui vagabonde et les trimbale partout. Elle ne se sent pas aimée ni voulue par sa mère. Elle part travailler comme domestique et sa mère reçoit tout le salaire, qu'elle dépense en boissons. Marie tombe sous le charme d'un jeune homme. Il veut en profiter mais elle ressent qu'il est comme tous les hommes et se refuse, elle ne veut pas finir mère-célibataire comme sa propre mère. Marie rencontre un autre jeune homme, Julien, qui la respecte. Ils partagent un bout de vie ensemble, cachés, et se déclarent leur amour. Le jeune homme doit partir à la Seconde Guerre Mondiale mais ils se promettent de s'attendre. Deuxième partie : la guerre. Marie travaille encore comme domestique. Elle remet la moitié de son salaire à sa mère même si leur relation reste distante. Elle sait lire mais pas écrire. Elle reçoit du courrier de Julien, qu'elle dévore. Puis, plus de lettres. Elle s'inquiète. Elle entend parler des déboires de cette guerre et pense qu'elle a perdu Julien, qu'il est mort. Elle n'a pas pu lui annoncer que son enfant est de lui.... Lu en Avril 2020 Roman découpé en trois parties. Première partie : Marie est enfant, elle vit avec son frère et sa mère qui vagabonde et les trimbale partout. Elle ne se sent pas aimée ni voulue par sa mère. Elle part travailler comme domestique et sa mère reçoit tout le salaire, qu'elle dépense en boissons. Marie tombe sous le charme d'un jeune homme. Il veut en profiter mais elle ressent qu'il est comme tous les hommes et se refuse, elle ne veut pas finir mère-célibataire comme sa propre mère. Marie rencontre un autre jeune homme, Julien, qui la respecte. Ils partagent un bout de vie ensemble, cachés, et se déclarent leur amour. Le jeune homme doit partir à la Seconde Guerre Mondiale mais ils se promettent de s'attendre. Deuxième partie : la guerre. Marie travaille encore comme domestique. Elle remet la moitié de son salaire à sa mère même si leur relation reste distante. Elle sait lire mais pas écrire. Elle reçoit du courrier de Julien, qu'elle dévore. Puis, plus de lettres. Elle s'inquiète. Elle entend parler des déboires de cette guerre et pense qu'elle a perdu Julien, qu'il est mort. Elle n'a pas pu lui annoncer que son enfant est de lui. Elle est mère-célibataire comme sa propre mère. Un autre employé de la ferme lui déclare son amour et son envie de mariage. Il accepte son enfant et ils iront vivre chez sa mère à lui. Malgré sa promesse à Julien et comme elle pense qu'il est mort, elle accepte car ce nouveau compagnon la respecte. Troisième partie : après la guerre. Marie a eu un enfant avec son mari. Elle a deux enfants. Julien revient de la guerre. Elle n'y croyait plus. Elle est mariée et reste fidèle à son mari malgré l'amour qu'elle ressent pour Julien. Elle se refuse à lui et lui en explique les raisons. Elle lui cache que son premier enfant est le sien. Julien part travailler ailleurs. Il sombre dans l'alcool. Le marie de Marie est jaloux de Julien et n'a pas confiance. Il sombrera aussi dans l'alcool. Le premier enfant de Marie mourra. Son mari également. Elle avouera alors à Julien sa paternité. Magnifique histoire. On ressent bien le travail, les labeurs et douleurs d'autrefois. Le problème de l'école manquante, heureusement qu'en France elle est obligatoire à présent (malgré notre confinement actuel, le savoir reste à disposition). J'ai adoré ce livre. Marie a des valeurs, elle a eu une enfance difficile mais elle s'est battu. C'est une biographie romancée. Il y a des expressions de Normandie. Elles sont expliquées en bas de page. Cette histoire est réelle et je me suis bien ancrée dans la romance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nanashi Posté le 10 Février 2018
    Une bien belle histoire. Une bonne leçon sur la simplicité, le courage et le sacrifice des paysans ici, mais de beaucoup de gens en général, avant les années 1950. Très touchant
  • ginnyzz Posté le 14 Septembre 2017
    Voici Yves Jacob, un écrivain du terroir que j’affectionne. Yves Jacob est un conteur, il raconte la vie des gens d’ici, des faits divers qui se sont déroulés par chez moi. Ici, il raconte Marie, une vieille femme de sa connaissance. La vie de Marie n’a pas été gaie, c’est le moins que l’on puisse dire. Une enfance malheureuse, vagabonde sans le sous, détestée de sa mère qui s’en débarrasse dès qu’elle le peu en la plaçant dans une ferme. A partir de là, Marie aura un toit et un lit, mais sa vie n’en sera pas plus heureuse. Une vie de dur labeur, de privations, de sacrifices, au service de patrons exigeants. Le travail de la ferme de l’aube au crépuscule, chaque jour. Peu d’occasions de se réjouir, beaucoup au contraire pour pleurer… La description sans fard donc de la vie laborieuse de Marie, qui jamais ne se plaint. La vie en somme de nombre de nos aïeux.
  • sylvaine Posté le 15 Août 2017
    Roman du terroir , la Normandie des années 1920 à 1960 , une gamine Marie, une mère plus portée sur la bouteille que sur ses enfants, Robert le grand frère . Marie va grandir, vivre ou plutôt survivre dans un monde difficile, dur au travail, 14 à 15 h par jour , sept jours sur 7 . Avec malgré tout l'espoir de voir un jour apparaître le rayon de soleil qui illuminera définitivement sa vie . Julien apparaît mais la guerre est là imminente puis présente.... Une vie pleine de chagrins, de douleurs, de misères mais aussi de quelques bouffées de plaisir bien trop rares ! Yves Jacob sait trouver les mots justes , retraçant l'histoire de Marie et celle de Julien , s'efforçant d'être et de rester au plus près de leur vécu , les pages se tournent vite , l'histoire nous prend , nous émeut souvent . Ce n'est pas mon genre de lecture habituel loin de là mais je me suis laissée happer par cette histoire , histoire "vraie" de nos campagnes , histoire évoquée par d'autres "vieilles gens" de ma connaissance. Une page de notre histoire collective est à lire entre les lignes , l'écriture d'Yves Jacob quoique... Roman du terroir , la Normandie des années 1920 à 1960 , une gamine Marie, une mère plus portée sur la bouteille que sur ses enfants, Robert le grand frère . Marie va grandir, vivre ou plutôt survivre dans un monde difficile, dur au travail, 14 à 15 h par jour , sept jours sur 7 . Avec malgré tout l'espoir de voir un jour apparaître le rayon de soleil qui illuminera définitivement sa vie . Julien apparaît mais la guerre est là imminente puis présente.... Une vie pleine de chagrins, de douleurs, de misères mais aussi de quelques bouffées de plaisir bien trop rares ! Yves Jacob sait trouver les mots justes , retraçant l'histoire de Marie et celle de Julien , s'efforçant d'être et de rester au plus près de leur vécu , les pages se tournent vite , l'histoire nous prend , nous émeut souvent . Ce n'est pas mon genre de lecture habituel loin de là mais je me suis laissée happer par cette histoire , histoire "vraie" de nos campagnes , histoire évoquée par d'autres "vieilles gens" de ma connaissance. Une page de notre histoire collective est à lire entre les lignes , l'écriture d'Yves Jacob quoique fort sobre est cependant plaisante . Une belle découverte .
    Lire la suite
    En lire moins
  • titiseb77 Posté le 12 Avril 2017
    Je me suis enfin décidée à lire ce livre qui traînait dans ma PAL depuis pas mal de temps, environ 10 ans, je pense. Marie est une enfant de 5 ans, malmenée par sa mère, qui doit dès son plus jeune âge travailler pour permettre à sa mère d'étancher son éternelle soif d'alcool. Marie vivra donc une enfance plus que malheureuse et trouvera une place dans une ferme à l'âge de 11 ans et travaillera donc 14 heures par jour par tous les temps et pendant les 7 jours de la semaine, elle n'arrivera à se détacher de sa mère qu'à l'âge adulte. Ce roman va donc nous conter l'histoire de Marie de son plus jeune âge jusqu'à ses vieux jours, on verra que cette vie sera semée d'embûches, de chagrin, de malchance mais également de petits bonheurs que Marie savourera sans jamais se plaindre, elle vivra même presque au coeur de la deuxième guerre mondiale. Même si ce n'est pas mon style de lecture, j'ai pris du plaisir à lire l'histoire de Marie et la plume de Yves Jacob est vraiment agréable, on voit également qu'il a bien étudié son sujet avant de publier ce livre, il nous averti même que son... Je me suis enfin décidée à lire ce livre qui traînait dans ma PAL depuis pas mal de temps, environ 10 ans, je pense. Marie est une enfant de 5 ans, malmenée par sa mère, qui doit dès son plus jeune âge travailler pour permettre à sa mère d'étancher son éternelle soif d'alcool. Marie vivra donc une enfance plus que malheureuse et trouvera une place dans une ferme à l'âge de 11 ans et travaillera donc 14 heures par jour par tous les temps et pendant les 7 jours de la semaine, elle n'arrivera à se détacher de sa mère qu'à l'âge adulte. Ce roman va donc nous conter l'histoire de Marie de son plus jeune âge jusqu'à ses vieux jours, on verra que cette vie sera semée d'embûches, de chagrin, de malchance mais également de petits bonheurs que Marie savourera sans jamais se plaindre, elle vivra même presque au coeur de la deuxième guerre mondiale. Même si ce n'est pas mon style de lecture, j'ai pris du plaisir à lire l'histoire de Marie et la plume de Yves Jacob est vraiment agréable, on voit également qu'il a bien étudié son sujet avant de publier ce livre, il nous averti même que son désir d'écrire des livres "terroir", le pousse à rencontrer des gens qui lui racontent leurs histoires pour être au plus près de la vérité.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.