Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221188651
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Tu tueras le père

Delphine GACHET (Traducteur)
Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/10/2015

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond...

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d’une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l’hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s’échapper. Pendant des années, son seul contact avec l’extérieur a été son mystérieux geôlier, qu’il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté…

« Le meilleur thriller de l’année » Il Corriere della Sera
« Un duo d’enquêteurs qui sort vraiment de l’ordinaire » Der Spiegel
« Un cauchemar additif » Elle (Espagne)

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221188651
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • elodadie Posté le 19 Janvier 2020
    Colomba flic italienne, en arrêt maladie après un maladie pour un stress post traumatique suite à un attentat dont elle a été victime mais dont elle se sent également responsable, est contactée par son supérieur. Il lui demande de mener une enquête parallèle et donc non officielle sur la disparition inquiétante d'un jeune garçon. Pour cela, il la met en contacte avec Dante un homme qui lui aussi a été victime d'un enlèvement quand il était enfant et qui a d'étranges similitudes avec celui du jeune garçon disparu. Ayant vécu 11 ans enfermé dans un silo prisonnier d'un homme qui se faisait appelé le Père.Ayant de lourdes séquelles suite a cet enfermement durant son enfance il ne supporte pas de vivre dans un univers clos sans fenêtre. Pour remonter la piste du kidnapper du jeune garçon, Colomba et Dante vont devoir allier leurs efforts envers et contre tous et contre eux même d'abord et leurs démons réciproques.Plus personne ne croit en l'existence su Père et pourtant de nombreuses disparitions dans la région laisse à penser qu'il a pendant des années continuer les enlèvements ... Mais comment se fait il que personne n'ai fait le lien ... Et si tout... Colomba flic italienne, en arrêt maladie après un maladie pour un stress post traumatique suite à un attentat dont elle a été victime mais dont elle se sent également responsable, est contactée par son supérieur. Il lui demande de mener une enquête parallèle et donc non officielle sur la disparition inquiétante d'un jeune garçon. Pour cela, il la met en contacte avec Dante un homme qui lui aussi a été victime d'un enlèvement quand il était enfant et qui a d'étranges similitudes avec celui du jeune garçon disparu. Ayant vécu 11 ans enfermé dans un silo prisonnier d'un homme qui se faisait appelé le Père.Ayant de lourdes séquelles suite a cet enfermement durant son enfance il ne supporte pas de vivre dans un univers clos sans fenêtre. Pour remonter la piste du kidnapper du jeune garçon, Colomba et Dante vont devoir allier leurs efforts envers et contre tous et contre eux même d'abord et leurs démons réciproques.Plus personne ne croit en l'existence su Père et pourtant de nombreuses disparitions dans la région laisse à penser qu'il a pendant des années continuer les enlèvements ... Mais comment se fait il que personne n'ai fait le lien ... Et si tout ça n'était qu'une invention de Dante et de ses souvenirs parfois partiellement effacés. J'ai bien aimé le style où il n'y a pas ou peu de moments de répit, l'histoire et bien ficelée jusqu'à la dernière page, même si parfois on part dans des extrêmes peu vraisemblables. Bon livre dans l'ensemble, j’achèterais volontiers les autres livres de cet auteur
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cigale17 Posté le 27 Décembre 2019
    J'ai d'abord pensé ne mettre deux étoiles et demie parce que j'ai pas mal de réserves, même si j'ai lu ce thriller rapidement et avec un certain intérêt… En fait, je n'avais pas l'intention de lire Tu tueras le Père de Sandrone Dazieri ! Je voulais lire Tu tueras l'ange, du même auteur, à cause du premier item du Challenge Pavés 2020 : « Ange » ou « Démon » dans le titre. Mais c'est le deuxième tome d'une trilogie. J'ai donc commencé par le début. *** La première partie, titrée « Avant » et écrite en italique, se révèle extrêmement efficace : un enfant est prisonnier dans un espace circulaire. Il est nourri par une trappe, au gré de son geôlier. Quand il a bien agi, il est « Fils » ; s'il agit mal, il devient « Bête ». Il est terrorisé par celui qu'en lui-même il nomme « Père ». Le narrateur à la troisième personne nous laisse avec l'image de l'enfant apercevant par une fissure le Père qui se dirige vers sa prison, et l'homme tient un couteau... Vous êtes à la troisième page ! Sur les huit parties que comporte le roman, trois autres sont titrées... J'ai d'abord pensé ne mettre deux étoiles et demie parce que j'ai pas mal de réserves, même si j'ai lu ce thriller rapidement et avec un certain intérêt… En fait, je n'avais pas l'intention de lire Tu tueras le Père de Sandrone Dazieri ! Je voulais lire Tu tueras l'ange, du même auteur, à cause du premier item du Challenge Pavés 2020 : « Ange » ou « Démon » dans le titre. Mais c'est le deuxième tome d'une trilogie. J'ai donc commencé par le début. *** La première partie, titrée « Avant » et écrite en italique, se révèle extrêmement efficace : un enfant est prisonnier dans un espace circulaire. Il est nourri par une trappe, au gré de son geôlier. Quand il a bien agi, il est « Fils » ; s'il agit mal, il devient « Bête ». Il est terrorisé par celui qu'en lui-même il nomme « Père ». Le narrateur à la troisième personne nous laisse avec l'image de l'enfant apercevant par une fissure le Père qui se dirige vers sa prison, et l'homme tient un couteau... Vous êtes à la troisième page ! Sur les huit parties que comporte le roman, trois autres sont titrées « Avant » et, sauf pour la première, j'ai eu du mal à établir un lien immédiat avec les événements qui suivent : une bonne manière d'accrocher le lecteur, comme d'ailleurs les chapitres courts, les cliffhanger, les retournements de situation, les fausses pistes, etc. ; bref tous les codes du page-turner, comme on dit en français, et c'est une de mes réserves : la recette est suivie à la lettre et l'intrigue remet en mémoire pas mal d'autres romans du même type, jusque dans le duo d'enquêteurs apparemment mal assortis, mais finalement complémentaires…. Duo parce que nous suivons surtout deux personnages principaux, deux survivants, en fait, et qui ne forment pas un couple. La commissaire Colomba Casselli est chargée officieusement d'une enquête sur la disparition d'un enfant alors qu'elle tente de se remettre d'un violent traumatisme (le Désastre). Elle est sujette à d'épouvantables crises de panique qui lui font perdre tous ses moyens. Elle sera aidée dans sa quête par Dante Torre, claustrophobe, obsessionnel, brillant, et imbattable pour « lire » dans les attitudes des gens. C'est lui l'enfant du silo, le petit prisonnier présenté dans la première partie ; on le retrouve plus de vingt ans après, tourmenté par des séquelles sévères et récurrentes. *** J'ai commencé à me lasser à la partie VI (page 169 sur 668). J'avais déjà eu fugitivement l'impression d'une avalanche de détails inutiles dans les « Avant » III et V, mais j'ai réalisé que le choix de cette extrême précision insuffle un rythme intéressant et induit une attente chez le lecteur. En revanche, ces qualités disparaissent dans la sixième partie : j'ai lu des pages entières de dialogues creux, et j'ai gardé une impression tenace de remplissage. le rythme s'essouffle, l'intrigue se dilue dans les redites : Colomba et Dante recherchent de potentielles victimes et prennent contact avec des parents d'enfants officiellement décédés, et c'est rapidement répétitif, comme d'ailleurs les multiples et handicapants symptômes de Dante. À côté de ça, de jolies trouvailles qui rendent les deux protagonistes sympathiques : la culpabilité que Colomba ressent après le Désastre, ou la très grande capacité d'empathie de Dante envers Colomba, entre autres. Et puis j'ai vraiment du mal avec les théories du complot… Et pourtant, je l'ai fini ! et j'ai même commencé le suivant, ce qui justifie les trois étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tostaky61 Posté le 28 Novembre 2019
    Colomba et Dante, c'est ce duo de choc qui m'a tenu en haleine tout au long des 720 pages de l'excellent thriller de Sandrone Dazieri, Tu tueras le père. Colomba est commissaire adjointe à Rome. Ayant miraculeusement survécu à un drame survenu en France, elle est actuellement en disponibilité, tentant, tant bien que mal, de se remettre de cet événement qui coûta la vie à de nombreuses personnes. Dante, lui, c'est l'enfant du silo. Enlevé à six ans et gardé prisonnier pendant onze années  avant de réussir à s'échapper, lui aussi tente de se reconstruire. Pas simple, quand on est claustrophobe et qu'on revient de l'enfer, d'essayer d'avoir une vie normale. Le commissaire Rovere va les associer pour tenter d'éclaircir la disparition d'un enfant dont le père est bien vite accusé. Mais des éléments interpellent. Dante croit y voir des signes du retour de son bourreau. Personne n'y croit, persuadé que l'homme qu'on retrouva pendu après son évasion était bien le criminel. Mais Dante, lui, à toujours refusé cette conclusion. Dazieri est un maître du suspense. L'auteur fait un travail remarquable, il n'y a pas un rebondissement à chaque page mais il se sert avec maîtrise de la personnalité atypique et perturbée de son duo d'enquêteurs.... Colomba et Dante, c'est ce duo de choc qui m'a tenu en haleine tout au long des 720 pages de l'excellent thriller de Sandrone Dazieri, Tu tueras le père. Colomba est commissaire adjointe à Rome. Ayant miraculeusement survécu à un drame survenu en France, elle est actuellement en disponibilité, tentant, tant bien que mal, de se remettre de cet événement qui coûta la vie à de nombreuses personnes. Dante, lui, c'est l'enfant du silo. Enlevé à six ans et gardé prisonnier pendant onze années  avant de réussir à s'échapper, lui aussi tente de se reconstruire. Pas simple, quand on est claustrophobe et qu'on revient de l'enfer, d'essayer d'avoir une vie normale. Le commissaire Rovere va les associer pour tenter d'éclaircir la disparition d'un enfant dont le père est bien vite accusé. Mais des éléments interpellent. Dante croit y voir des signes du retour de son bourreau. Personne n'y croit, persuadé que l'homme qu'on retrouva pendu après son évasion était bien le criminel. Mais Dante, lui, à toujours refusé cette conclusion. Dazieri est un maître du suspense. L'auteur fait un travail remarquable, il n'y a pas un rebondissement à chaque page mais il se sert avec maîtrise de la personnalité atypique et perturbée de son duo d'enquêteurs. Il tisse une toile dans laquelle vient se prendre son lecteur. Pas facile de le lâcher ce bouquin. Ça c'est du thriller, du vrai, du bon, à consommer sans modération. Il y a juste un problème. Dazieri a écrit une trilogie avec ses deux personnages et maintenant, j'ai juste envie de lire les deux autres...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lanais Posté le 27 Novembre 2019
    Un enfant de 8 ans disparu, c'est une affaire pour Colomba et Dante. Beaucoup de questions au fil des pages, est-ce qu'on rêvent avec eux ou est-ce qu'ils voient une vérité invisible aux autres ? J'ai tellement aimé lire ce livre, avec un peu de mal de suivre avec les noms qui se ressemblent. Un superbe thriller avec des personnages attachants
  • Lydls Posté le 26 Novembre 2019
    On ne révolutionne pas le genre ici, mais on le maîtrise ! Tous les ingrédients d'un thriller parfait y sont. Un vrai turn-page, on ne peut pas s'arrêter. Et ce duo tellement attachant ! Hâte de découvrir la suite de leurs aventures.
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.