Lisez! icon: Search engine
Au feu, les pompiers
Séverine Quelet (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 21/02/2019
Éditeurs :
10/18

Au feu, les pompiers

Séverine Quelet (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 21/02/2019
À Southampton, des incendies meurtriers se déclarent dans  toute la ville. Mais rien ne semble relier les personnes touchées…
Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Le commandant Helen Grace, de la brigade criminelle, n’a jamais vu ça. Une vague meurtrière qui dévaste aussi bien les quartiers... Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Le commandant Helen Grace, de la brigade criminelle, n’a jamais vu ça. Une vague meurtrière qui dévaste aussi bien les quartiers riches de Southampton que les zones déshéritées, fauchant des victimes sans aucun lien apparent. Et pourtant, un seul coupable est... Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Le commandant Helen Grace, de la brigade criminelle, n’a jamais vu ça. Une vague meurtrière qui dévaste aussi bien les quartiers riches de Southampton que les zones déshéritées, fauchant des victimes sans aucun lien apparent. Et pourtant, un seul coupable est à l’œuvre. Helen Grace et son équipe se trouvent happés dans le cauchemar d’un esprit criminel qu’il va leur falloir décrypter au plus vite. Mais, alors que de plus en plus d'immeubles partent en fumée, certains des sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison...

Après le succès phénoménal d’Am Stram Gram, le commandant Helen Grace est de retour. Cernée par les flammes et par ses propres démons, elle n’a plus droit à l’erreur.

« Des personnalités complexes, une intrigue, des rebondissements, tout ce qu'il faut à un bon thriller ! » Le Courrier indépendant
« Helen Grace est l’un des détectives les plus fascinants de la littérature policière. » Publishers Weekly

Traduit de l’anglais par Séverine Quelet
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264073501
Code sériel : 5412
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264073501
Code sériel : 5412
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FAUVEL 23/10/2022
    On continu la série Helen Grace. J'ai trouvé l'évolution du personnage d'Helen Grace plus aboutie dans ce nouveau roman que dans le dernier. C'est une évolution discrète mais plaisante. Elle devient moins caricaturale. Les personnages annexes auxquels elle semblait hermétique prennent également leur importance. J'ai également trouvé qu'il y avait peu de redite par rapport à La Maison de poupées. Concernant les personnages secondaires, le lecteur s'attache plus encore au personnage de Charlie qui devient de plus en plus important. L'intrigue reprend tous les éléments qui avaient fait le succès des ouvrages précédents, à savoir des chapitres courts qui donnent du rythme au roman, une intrigue originale, une voix donnée aux victimes et bien sûr un final inattendu ! La scène finale, dans son atmosphère, ressemblait pas mal à la scène finale d'Am Stram Gram, j'ai bien aimé le lien. La comparaison avec cette affaire est en effet quelque fois évoquée au fil du roman
  • Leslecturesdadrienne 14/10/2022
    #x1f970 Brûlant (OK elle est facile #x1f92d) Quatrième tome de la série Helen Grace... peut se lire indépendamment même si ... #x1f525Et voici encore un tome de cette série que j'ai adoré. #x1f525J'ai apprécié cet angle original du tueur ... par le feu. Ça change des meurtres "traditionnels". Et, même si j'ai eu des frayeurs, je me suis faite avoir par cette fin que je n'ai pas vue arriver ... Mes frayeurs étaient des clichés prévisibles vers lesquels on courait ... pour... s'en éloigner juste au bon moment #x1f970 #x1f525Je commence vraiment à avoir une confiance quasi aveugle en cet auteur ... il ne m'a jamais déçue. Bien au contraire. #x1f525Côté style, on fonce toujours à 100 kms/h avec aucun temps de repos ou de récupération. Impression de vitesse accentuée par des chapitres (très) courts. On est complètement immergé dans cette histoire. Mais peut-être va ton trop vite et le côté empathie est laissé pour compte. #x1f525Côté personnages... on retrouve Helen et Charly bien sur, et un nouveau chef ... je ne sais pas ce qu'il nous prépare mais faut s'attendre à quelque chose avec lui ... trop beau pour être honnête le monsieur. Hâte de le découvrir (ou pas) dans le prochain tome. Helen, toujours autant perturbée mais ...... #x1f970 Brûlant (OK elle est facile #x1f92d) Quatrième tome de la série Helen Grace... peut se lire indépendamment même si ... #x1f525Et voici encore un tome de cette série que j'ai adoré. #x1f525J'ai apprécié cet angle original du tueur ... par le feu. Ça change des meurtres "traditionnels". Et, même si j'ai eu des frayeurs, je me suis faite avoir par cette fin que je n'ai pas vue arriver ... Mes frayeurs étaient des clichés prévisibles vers lesquels on courait ... pour... s'en éloigner juste au bon moment #x1f970 #x1f525Je commence vraiment à avoir une confiance quasi aveugle en cet auteur ... il ne m'a jamais déçue. Bien au contraire. #x1f525Côté style, on fonce toujours à 100 kms/h avec aucun temps de repos ou de récupération. Impression de vitesse accentuée par des chapitres (très) courts. On est complètement immergé dans cette histoire. Mais peut-être va ton trop vite et le côté empathie est laissé pour compte. #x1f525Côté personnages... on retrouve Helen et Charly bien sur, et un nouveau chef ... je ne sais pas ce qu'il nous prépare mais faut s'attendre à quelque chose avec lui ... trop beau pour être honnête le monsieur. Hâte de le découvrir (ou pas) dans le prochain tome. Helen, toujours autant perturbée mais ... Emilia, cette journaliste plus qu'arriviste toujours égale à elle même... Mais ... ça fait 4 tomes et ... j'ai comme l'impression qu'on continue de les survoler... #x1f970 En conclusion, un livre sur le même modèle (encore ?) que les précédents. Un style vif et factuel (mais froid), des chapitres courts, un démarrage sur les chapeau de roue, un rythme effréné jusqu'au bout mais mais mais... j'aimerai commencer à rentrer plus en profondeur dans les personnages, qu'ils soient plus détaillés et humanisés. A voir avec les prochains tomes. En tout cas le livre n'en reste pas moins efficace et reposant par la simplicité de son style.
    Lire la suite
    En lire moins
  • VIVI29 10/10/2022
    À Southampton, des incendies meurtriers se déclarent dans toute la ville. Mais rien ne semble relier les personnes touchées... 4ème volet de cette saga où l’on retrouve le Commandant Helen Grace et son équipe. Ça a été un véritable plaisir de l’accompagner dans cette nouvelle enquête aux 4 coins de la ville, où tout flambe. L’équipe est soudée et l’on suit dans chacun des chapitres tantôt Helen, tantôt Charlie, tantôt les victimes ou l’incendiaire dont on ne connaîtra l’identité que dans les dernières pages. La surprise a été totale pour moi, je n’ai rien vu venir. Ce nouveau volet nous permet de découvrir Jonathan Gardam à la tête du Commissariat central de Southampton, fraîchement arrivé et cherchant encore ses marques. Helen est dans ce 4ème volet toujours aux prises avec ses démons intérieurs (ça serait bien de passer un peu à autre chose ceci dit …) et Charlie a du mal à laisser chaque jour sa petite fille. Les femmes sont comme toujours mises en avant dans cette série. Bien que l’image qu’en donne Helen ne soit pas la meilleure 🫢. Quant à l’intrigue, j’ai beaucoup aimé cet angle choisi et le rythme soutenu à travers des chapitres très courts. Vite, le... À Southampton, des incendies meurtriers se déclarent dans toute la ville. Mais rien ne semble relier les personnes touchées... 4ème volet de cette saga où l’on retrouve le Commandant Helen Grace et son équipe. Ça a été un véritable plaisir de l’accompagner dans cette nouvelle enquête aux 4 coins de la ville, où tout flambe. L’équipe est soudée et l’on suit dans chacun des chapitres tantôt Helen, tantôt Charlie, tantôt les victimes ou l’incendiaire dont on ne connaîtra l’identité que dans les dernières pages. La surprise a été totale pour moi, je n’ai rien vu venir. Ce nouveau volet nous permet de découvrir Jonathan Gardam à la tête du Commissariat central de Southampton, fraîchement arrivé et cherchant encore ses marques. Helen est dans ce 4ème volet toujours aux prises avec ses démons intérieurs (ça serait bien de passer un peu à autre chose ceci dit …) et Charlie a du mal à laisser chaque jour sa petite fille. Les femmes sont comme toujours mises en avant dans cette série. Bien que l’image qu’en donne Helen ne soit pas la meilleure 🫢. Quant à l’intrigue, j’ai beaucoup aimé cet angle choisi et le rythme soutenu à travers des chapitres très courts. Vite, le prochain ! 😄
    Lire la suite
    En lire moins
  • celbookintheheaven 10/10/2022
    Je n'ai pas un avis tranché (en faveur ou défaveur) sur ce tome 4. J'avoue que c'était pourtant très bien parti ! J'avais même ressenti l'urgence transparaitre au cours de ma lecture. Mais, une fois l'incendie éteint, j'ai été déçue... Parce que sur la forme, c'est un peu redondant selon moi. Helen Grace est un peu moins froide, mais toujours robotisée par l'auteur. Même si j'éprouve de l'empathie pour elle, je trouve que ça traine trop, ce côté obscur. Quand bien même, son personnage n'explore pas le "privé" plus que d'habitude, on oublie son neveu qui n'est qu'à peine cité ici, on survole encore le côté masochiste, alors qu'il y a matière selon moi... Il y a aussi cette toujours presque même trame. Le finish est toujours explosif, et me surprend toujours ( dans les 4 premiers tomes en tout cas) mais, sans spoiler, ils se finissent immanquablement de la même manière. C'est du coup sans surprise, du moins pour moi... Il y a tout de même l'écriture fortement riche et imagée de l'auteur qui me séduit toujours autant. Le suspens qui est vraiment rondement bien mené. Le personnage secondaire, Charlie, qui est plus exploitée. L'intrigue, qui malgré les quelques défauts cités plus haut, nous tient en... Je n'ai pas un avis tranché (en faveur ou défaveur) sur ce tome 4. J'avoue que c'était pourtant très bien parti ! J'avais même ressenti l'urgence transparaitre au cours de ma lecture. Mais, une fois l'incendie éteint, j'ai été déçue... Parce que sur la forme, c'est un peu redondant selon moi. Helen Grace est un peu moins froide, mais toujours robotisée par l'auteur. Même si j'éprouve de l'empathie pour elle, je trouve que ça traine trop, ce côté obscur. Quand bien même, son personnage n'explore pas le "privé" plus que d'habitude, on oublie son neveu qui n'est qu'à peine cité ici, on survole encore le côté masochiste, alors qu'il y a matière selon moi... Il y a aussi cette toujours presque même trame. Le finish est toujours explosif, et me surprend toujours ( dans les 4 premiers tomes en tout cas) mais, sans spoiler, ils se finissent immanquablement de la même manière. C'est du coup sans surprise, du moins pour moi... Il y a tout de même l'écriture fortement riche et imagée de l'auteur qui me séduit toujours autant. Le suspens qui est vraiment rondement bien mené. Le personnage secondaire, Charlie, qui est plus exploitée. L'intrigue, qui malgré les quelques défauts cités plus haut, nous tient en haleine. Les immondices ajoutées qui nous répugnent. Les détails très explicites qui nous donnent des hauts le cœur Et comme d'habitude, je n'ai vraiment rien vu venir. J'ai eu plusieurs soupçons qui se sont avérés faux, et qui plus est à mille lieux de la réalité. Bref, un bel éventail, une nouvelle fois, qui m'a enthousiasmé. Mais cette fois-ci, on est loin du coup de cœur. Je suis déçue parce que l'auteur avait tellement frappé haut et fort dans ces 3 premiers que je m'attendais à plus de profondeur. En fait, ce n'est pas tant le roman en lui même qui m'a déplu, c'est plutôt la partie Helen Grace qui m'a chiffonnée, et la construction du roman. Encore un peu pareil que les trois précédents. Et puis, Helen Grace que nous n'apercevons qu'en surface... Je trouve que nous n'entrons pas suffisamment au tréfond de sa psyché. Au bout de 4 tomes, ça fait quand même un peu longuet... Elle a toujours les mêmes failles et n'évoluent pas au fil des romans, ou du moins, pas suffisamment je dirais (pour ne pas spoiler). Espérons que le cinquième tome, Oxygène, soit plus profond et plus intimiste. Mais encore et toujours aussi explosif !
    Lire la suite
    En lire moins
  • mjaubrycoin 04/10/2022
    J'avais trop entendu parler du britannique Arlidge pour ne pas tenter une incursion dans son univers et ce volume déniché par hasard se trouve en fait le 4ème de la série des enquêtes d'Helen Grace et j'ai pu constater que le lecteur fidèle qui avait abordé la série dans l'ordre devait disposer d'éléments bien intéressants dont je me suis trouvée privée. Ceci étant je crois avoir quand même compris la problématique des différents personnages et j'ai été saisie par le fait que tous (ou plutôt toutes) sont des femmes fortes et déterminées qui cachent du mieux qu'elles peuvent leurs fractures personnelles mais ne lâchent jamais prise dans la traque des criminels. Qu'il s'agisse de la Commandante Helen Grace ,célibataire sportive et battante (oups spoiler !!!) qui se livre pendant ses heures de repos à un curieux passe-temps, de l'experte Deborah, de la policière Charlie, voire même de la journaliste Emilia , cette série parait bien placée sous l'égide du "girl power" et cela change agréablement des polars classiques dans lesquels les femmes jouent souvent les utilités (ou les séductrices au choix!) En écho à la dramatique actualité estivale, c'est le feu qui est au centre du roman, celui qui est allumé pour... J'avais trop entendu parler du britannique Arlidge pour ne pas tenter une incursion dans son univers et ce volume déniché par hasard se trouve en fait le 4ème de la série des enquêtes d'Helen Grace et j'ai pu constater que le lecteur fidèle qui avait abordé la série dans l'ordre devait disposer d'éléments bien intéressants dont je me suis trouvée privée. Ceci étant je crois avoir quand même compris la problématique des différents personnages et j'ai été saisie par le fait que tous (ou plutôt toutes) sont des femmes fortes et déterminées qui cachent du mieux qu'elles peuvent leurs fractures personnelles mais ne lâchent jamais prise dans la traque des criminels. Qu'il s'agisse de la Commandante Helen Grace ,célibataire sportive et battante (oups spoiler !!!) qui se livre pendant ses heures de repos à un curieux passe-temps, de l'experte Deborah, de la policière Charlie, voire même de la journaliste Emilia , cette série parait bien placée sous l'égide du "girl power" et cela change agréablement des polars classiques dans lesquels les femmes jouent souvent les utilités (ou les séductrices au choix!) En écho à la dramatique actualité estivale, c'est le feu qui est au centre du roman, celui qui est allumé pour détruire et tuer, celui qui se répand dans la Ville de Southampton en jetant la terreur parmi ses habitants. Toutes les nuits, c'est trois par trois que les incendies éclatent plus dévastateurs les uns que les autres et à chaque fois des victimes sont à déplorer. Une course contre la montre est engagée par les enquêteurs pour coincer le pyromane et les pompiers se trouvent sous le feu d'une actualité qu'ils auraient préféré éviter. Les fausses pistes s'enchaînent et le lecteur est totalement absorbé par le récit qui se déroule vite, à coup de chapitres très court, relançant sans cesse la tension. La psychologie des personnages est suffisamment mise en avant pour donner du corps à la narration qui n'en reste pas moins très cinématographique, allant droit à l'essentiel et ne s'embarrassant pas de digressions inutiles. Bien sûr je ne me suis pas ennuyée un instant et le final du roman m'a véritablement tenue en haleine. Est-ce que pour autant j'aurais envie de retrouver Helen Grace pour la suite de ses aventures ? J'aimerais que ce personnage évolue (une bonne psychothérapie ne serait pas inutile ) et gagne un peu d'humanité pour se débarrasser de sa trop grande noirceur. Mais ce n'est peut-être pas ce que l'auteur a prévu ....
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    10/18

    2020, l'année Arlidge !

    Auteur prolixe depuis six ans et la parution originale d'Am stram gram (Les Escales), M.J. Arlidge a conquis une audience conséquente (300 000 exemplaires vendus !), qu'il tient en haleine avec les aventures d'Helen Grace, inspectrice borderline de Southampton, sur la côte sud de l'Angleterre. En 2020, grosse actualité littéraire pour ce scénariste et écrivain britannique, avec pas moins de trois parutions à venir !

    Lire l'article