Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266295536
Code sériel : 6007
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Cyrano de Bergerac

Date de parution : 11/02/2019

LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

La gloire d'Edmond Rostand est inimaginable aujourd'hui. Ses contemporains le tiennent pour le plus grand écrivain de tous les temps. On devrait encore savoir par cœur ces vers piaffant, cliquetants, étourdissants, à l'image de Cyrano, héros romantique et baroque, d'Artagnan amoureux.
Savant fou tombé de la Lune...

LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

La gloire d'Edmond Rostand est inimaginable aujourd'hui. Ses contemporains le tiennent pour le plus grand écrivain de tous les temps. On devrait encore savoir par cœur ces vers piaffant, cliquetants, étourdissants, à l'image de Cyrano, héros romantique et baroque, d'Artagnan amoureux.
Savant fou tombé de la Lune ou ferrailleur éblouissant, si tous se reconnaissent en lui, s'il nous arrache des larmes, c'est parce qu'il est d'une profonde vérité humaine. C'est lui que Roxane aimait, son intelligence, son esprit. Cyrano est une part de nous-même, le vengeur des humiliés et des offensés, des timides et des ratés de l'amour. À la fin de l'envoi, c'est toujours lui qui gagne.

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295536
Code sériel : 6007
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • SaigneurDeLivres Posté le 1 Juillet 2021
    Je n'avais jamais eu l'occasion de lire Cyrano de Bergerac et c'est avec plaisir que je découvre. J'ai tout de même rencontrer ce personnage si étonnant dans Le monde du Fleuve de Philip José Farmer. Je ne sais que dire, je n'ai pas lu beaucoup de pièces de théâtre, je ne sais pas sûr quel point m'arrêter et j'imagine que tout à été dit. Le français est quand même une belle langue quand on la maîtrise. Je me limiterai donc à ces mots : j'ai aimé, vraiment aimé et bordel que c'est beau !
  • BLAZETTA Posté le 22 Juin 2021
    A travers l'aventure de cet amoureux de l'ombre, génie transi par la laideur de sa face, je me suis régalé de la verve de Rostand qu'il confère à Cyrano mais aussi à bien d'autres personnages. Et c'est un tour de force que d'être capable d'écrire autant de personnages intéressants, tous ayant une personnalité bien définie et tous attachants à leur manière. Mais quelle diablerie cela doit être pour la mise en scène. C'est pourtant la pièce française la plus représentée par La Comédie mais ça me semble être un casse-tête à réaliser!
  • Baudelaire13 Posté le 19 Juin 2021
    [masquer]Est-il encore besoin de présenter la pièce française la plus jouée en France et dans le monde, depuis sa création en 1897? Une pièce qui défie les modes et traverse les générations, en dépit du dédain et de la condescendance de certains intellos, dont les 2600 vers, pour la plupart des alexandrins (excusez du peu!) tantôt réjouissent le cœur, tantôt l'émeuvent! Ultime pièce romantique a-t-on pu dire, avec son refus hugolien des règles classiques et son mélange des genres (le dramatique et le comique étroitement mêlés) mais d'une tonalité absolument unique et qui a déterminé, en partie, son succès jamais démenti. Mais c'est le personnage de Cyrano, omniprésent tout au long des cinq actes (1600 vers à lui seul!) qui peut expliquer un tel engouement: héroïque par sa bravoure physique, par exemple au siège d'Arras, et, plus encore, par son sens du sacrifice lorsqu'il réprime son amour pour Roxane en faveur de Christian et va jusqu'à aider ce dernier à conquérir sa belle cousine, il cache en lui, avec pudeur, la blessure de sa difformité physique, ne révélant parfois sa souffrance qu'à son ami Le Bret... et à Roxane elle-même, bien malgré lui, juste avant de mourir. Et puis, il y a... [masquer]Est-il encore besoin de présenter la pièce française la plus jouée en France et dans le monde, depuis sa création en 1897? Une pièce qui défie les modes et traverse les générations, en dépit du dédain et de la condescendance de certains intellos, dont les 2600 vers, pour la plupart des alexandrins (excusez du peu!) tantôt réjouissent le cœur, tantôt l'émeuvent! Ultime pièce romantique a-t-on pu dire, avec son refus hugolien des règles classiques et son mélange des genres (le dramatique et le comique étroitement mêlés) mais d'une tonalité absolument unique et qui a déterminé, en partie, son succès jamais démenti. Mais c'est le personnage de Cyrano, omniprésent tout au long des cinq actes (1600 vers à lui seul!) qui peut expliquer un tel engouement: héroïque par sa bravoure physique, par exemple au siège d'Arras, et, plus encore, par son sens du sacrifice lorsqu'il réprime son amour pour Roxane en faveur de Christian et va jusqu'à aider ce dernier à conquérir sa belle cousine, il cache en lui, avec pudeur, la blessure de sa difformité physique, ne révélant parfois sa souffrance qu'à son ami Le Bret... et à Roxane elle-même, bien malgré lui, juste avant de mourir. Et puis, il y a le verbe d'Edmond Rostand, cette verve qui se joue à plaisir de toutes les contraintes prosodiques, ce vers où panache et humour font bon ménage, alliant lyrisme, préciosité et truculence: un régal! (Qui n'a en mémoire la célébrissime "tirade du Nez"?) Bref, un chef-d'œuvre populaire qu'on a toujours plaisir à lire - ou à regarder! (Petit avis personnel: la version, datant de 1960, avec Daniel Sorano dans le rôle titre est insurpassable.) [/masquer]
    Lire la suite
    En lire moins
  • nippyhere Posté le 7 Juin 2021
    Cyrano de Bergerac ou le nez le plus célèbre de la littérature ; comment ai-je pu passer devant cette pépite pendant tant d’années ? Le protagoniste est fou amoureux de Roxanne, mais rapidement, il la considère hors de portée pour quelqu’un comme lui ; elle est aussi resplendissante qu’il est repoussant. Effectivement, son nez est dépeint comme très long ; Cyrano lui consacre une tirade, c’est dire ! Cet amour crée une sorte de dualité chez Cyrano ; en public, son éloquence ne connaît aucun frein, mais en privé, devant Roxanne, il devient confus, bégaie. Il décide alors d’entretenir une correspondance épistolaire avec elle, en se faisant passer pour Christian, également amoureux de Roxanne mais manifestement nettement plus séduisant. La beauté de cette pièce réside dans la pureté de l’amour entre les protagonistes. Si ce triangle amoureux est peu commun, il est le seul moyen pour Cyrano d’exister à travers sa plume aux yeux de Roxanne. On peut également s’interroger sur la place accordée à la beauté physique ; pour Cyrano, elle semblait tellement fondamentale à la construction de sa relation avec Roxanne qu’il a préféré vivre dans l’ombre pendant toutes ces années. Je pense également que Cyrano avait vocation à préserver... Cyrano de Bergerac ou le nez le plus célèbre de la littérature ; comment ai-je pu passer devant cette pépite pendant tant d’années ? Le protagoniste est fou amoureux de Roxanne, mais rapidement, il la considère hors de portée pour quelqu’un comme lui ; elle est aussi resplendissante qu’il est repoussant. Effectivement, son nez est dépeint comme très long ; Cyrano lui consacre une tirade, c’est dire ! Cet amour crée une sorte de dualité chez Cyrano ; en public, son éloquence ne connaît aucun frein, mais en privé, devant Roxanne, il devient confus, bégaie. Il décide alors d’entretenir une correspondance épistolaire avec elle, en se faisant passer pour Christian, également amoureux de Roxanne mais manifestement nettement plus séduisant. La beauté de cette pièce réside dans la pureté de l’amour entre les protagonistes. Si ce triangle amoureux est peu commun, il est le seul moyen pour Cyrano d’exister à travers sa plume aux yeux de Roxanne. On peut également s’interroger sur la place accordée à la beauté physique ; pour Cyrano, elle semblait tellement fondamentale à la construction de sa relation avec Roxanne qu’il a préféré vivre dans l’ombre pendant toutes ces années. Je pense également que Cyrano avait vocation à préserver cette relation ainsi, et que transmettre son amour à travers un autre lui suffisait. A la fin de la lecture de cette pièce, il est possible de lui donner mille sens ; courage ou lâcheté, amour ou emprise, bienveillance ou égoïsme ? En revanche, le point sur lequel tous peuvent converger est que Cyrano est un héros littéraire incontournable et duquel l’on peut apprendre énormément.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SoBibliovore Posté le 23 Avril 2021
    J'ai découvert cette pièce de théâtre au collège et c'est restée ma préférée. Le personnage m'a captivée : sa verve, son destin... Moi qui ne jurais que par les comédies à cette époque, j'ai adoré cette œuvre dès la première scène. La force d'Edmond Rostand : avoir fait oublier à une adolescente qu'elle lisait une pièce en vers. Lue et relue à de nombreuses reprises depuis, je suis toujours autant charmée pour ce personnage truculent, d'un romantisme fou et chaque lecture me permet de me l'approprier un peu plus.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.