RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Scoop

            Robert Laffont
            EAN : 9782221217047
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 122 x 182 mm
            Scoop

            Henri EVANS (Traducteur)
            Collection : Pavillons Poche
            Date de parution : 22/03/2018

            William Boot, chroniqueur pour la rubrique « Faune et flore » d’un journal britannique, est un jeune homme avide de culture mais menant une vie modeste, loin du tumulte londonien. Le jour où le rédacteur en chef du Daily Beast l’envoie à l’étranger en tant qu’envoyé spécial, tout bascule pour...

            William Boot, chroniqueur pour la rubrique « Faune et flore » d’un journal britannique, est un jeune homme avide de culture mais menant une vie modeste, loin du tumulte londonien. Le jour où le rédacteur en chef du Daily Beast l’envoie à l’étranger en tant qu’envoyé spécial, tout bascule pour lui... William est dépêché en Ismaël, un État fictif d’Afrique orientale où une guerre civile serait sur le point d’éclater. Mais à Jacksonburg, la capitale, nulle trace de révolte, ni même d’opposition : seulement une nuée de journalistes étrangers venus guetter les soubresauts inexistants de l’actualité ismaëlienne.
            Evelyn Waugh, le satiriste le plus cinglant de la littérature des années 1930, livre avec Scoop une véritable farce qui, encore aujourd’hui, constitue le réquisitoire le plus juste sur les méthodes de désinformation parfois utilisées dans la presse.
            Parmi les 100 meilleurs romans de tous les temps selon The Guardian.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221217047
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 352
            Format : 122 x 182 mm
            Robert Laffont
            9.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • FannyNetherfieldPark Posté le 24 Juin 2018
              Après mon excellente lecture de Retour à Brideshead et celle plus mitigée d’Une poignée de cendres, j’ai souhaité continuer ma découverte de l’œuvre d’Evelyn Waugh. Scoop est un roman satirique inspiré de l’expérience de l’auteur comme reporter au Daily Mail dans les années 30. L’action se déroule entre l’Angleterre et Ismaël, un pays imaginaire. Il tourne ici en dérision et égratigne la profession de journaliste. Le système de la presse écrite, ses magouilles et ses fausses informations pour faire vendre sont moqués. Le nom du groupe de presse Megalopolis donne d’ailleurs le ton. L’absurdité des guerres et de mille petits détails est très présente également. Comme souvent chez Evleyn Waugh, les personnages ne sont pas épargnés. William Boot est un anti-héros. Il se retrouve embarquer bien malgré lui par le biais d’un quiproquo dans une aventure improbable très loin d’être faite pour lui. La majorité du temps, il se fait manipuler et mener en bateau sans opposer de force de caractère. Il ne rêve que d’une chose : retrouver sa vie tranquille dans sa grande demeure à la campagne. C’est l’occasion pour l’auteur d’ironiser sur l’aristocratie britannique en mentionnant son déclin, grande thématique présente dans beaucoup de ses œuvres. La fin... Après mon excellente lecture de Retour à Brideshead et celle plus mitigée d’Une poignée de cendres, j’ai souhaité continuer ma découverte de l’œuvre d’Evelyn Waugh. Scoop est un roman satirique inspiré de l’expérience de l’auteur comme reporter au Daily Mail dans les années 30. L’action se déroule entre l’Angleterre et Ismaël, un pays imaginaire. Il tourne ici en dérision et égratigne la profession de journaliste. Le système de la presse écrite, ses magouilles et ses fausses informations pour faire vendre sont moqués. Le nom du groupe de presse Megalopolis donne d’ailleurs le ton. L’absurdité des guerres et de mille petits détails est très présente également. Comme souvent chez Evleyn Waugh, les personnages ne sont pas épargnés. William Boot est un anti-héros. Il se retrouve embarquer bien malgré lui par le biais d’un quiproquo dans une aventure improbable très loin d’être faite pour lui. La majorité du temps, il se fait manipuler et mener en bateau sans opposer de force de caractère. Il ne rêve que d’une chose : retrouver sa vie tranquille dans sa grande demeure à la campagne. C’est l’occasion pour l’auteur d’ironiser sur l’aristocratie britannique en mentionnant son déclin, grande thématique présente dans beaucoup de ses œuvres. La fin adoucit les choses et n’est pas aussi cruelle qu’on aurait pu s’y attendre. Ce troisième roman lu d’Evelyn Waugh m’a beaucoup plu. Le ton incisif de l’auteur, l’humour par l’absurde et la satire du système de la presse écrite des années 30 sont à découvrir. Me reste dans ma pile à lire Le cher disparu et Hommes en armes que j’espère découvrir prochainement.
              Lire la suite
              En lire moins
            • stcyr04 Posté le 26 Avril 2017
              Avec une verve satirique et humoristique qui le caractérise, Evelyn Waugh nous conte les hauts faits journalistiques d'un gentleman farmer, rédacteur anecdotique d'une rubrique bucolique qui, à la faveur d'un malentendu, se voit bombardé reporter international, pour couvrir un mirage de guerre civile entre des belligérants d'aspirations communistes et fascistes dans un pays d’opérette d'Afrique orientale. Quiproquos, comique de situation, de répétition, maîtrise de la litote, personnages raides et dignes dans des situations burlesques mettant en évidence leur ridicule, Scoop illustre le génie comique de son auteur. Mais le roman est avant tout une satire acerbe du monde de la presse internationale, une charge contre la manipulation de l'information, la course au scoop, la surenchère aux nouvelles, contre les accointances et les conflits d'intérêt qui influence la ligne éditoriale, bref contre la petite cuisine des rédactions; à ce titre on peut affirmer que le réquisitoire reste d'actualité. Ecrit en 1938, le roman, non dépourvu d'un certain racisme paternaliste, illustre le colonialisme européen, la création de toutes pièces par les puissances occidentales de pays africains, de républiques bananières, favorisant le népotisme et les dérives dictatoriales. Un divertissement drôle et féroce, exemplaire du génie comique et de la veine sarcastique d'Evelyn Waugh.
            • VACHARDTUAPIED Posté le 8 Avril 2013
              Farce africaine dans laquelle ce maître de l'humour et de la satire peint sous un jour burlesque la faune des grands reporters..............
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.