Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266233019
Code sériel : 7114
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Un chapeau de ciel

Un roman du Disque-Monde

,

Patrick COUTON (Traducteur)
Date de parution : 22/11/2012

La jeune bergère Tiphaine Patraque venait enfin de commencer son apprentissage de la sorcellerie. Mais en route chez sa professeure, elle est attaquée par un rucheur, un horrible parasite errant qui s’empare de votre esprit. Pour échapper à ce cauchemar, Tiphaine compte sur l’aide de ses anges gardiens, les petits...

La jeune bergère Tiphaine Patraque venait enfin de commencer son apprentissage de la sorcellerie. Mais en route chez sa professeure, elle est attaquée par un rucheur, un horrible parasite errant qui s’empare de votre esprit. Pour échapper à ce cauchemar, Tiphaine compte sur l’aide de ses anges gardiens, les petits hargneux bleus, les Nac Mac Feegles.
Et avec un peu de chance, Mémé Ciredutemps, la plus puissante des sorcières, sera de la partie…

Cet ouvrage a reçu le Prix Locus

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266233019
Code sériel : 7114
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Phoenicia Posté le 8 Avril 2021
    On retrouve Tiphaine Patraque grandie de deux ans et sur le point d'entrer en apprentissage. Elle doit laisser derrière elle la Causse pour aller dans les montagnes et se prouver à elle-même qu'elle est véritablement une sorcière. Sauf que sa puissance attire un fléau. Un fléau qui donne même des frissons aux Nac Mac Feegle : le Rucheur. De quoi mettre à nouveau au défi ses capacités après avoir combattu la reine des fées... Plus que dans les autres tomes, le cycle Tiphaine Patraque a une réelle continuité. Plus jeunesse également mais toujours aussi original de part l'univers créé. Loufoque et distrayant à souhait, toujours un peu alambiqué sur la fin, c'est la recette Pratchett qui fonctionne de nouveau. Un tome qui se lit vite et bien et qui donne envie d'en savoir plus sur la jeune adolescente et sur ses compagnons fées si désopilants. LC et challenge Pratchett Challenge Féminin Challenge Mauvais Genres 2021 Challenge Séries 2021 Challenge Multi-défis 2021
  • Luria Posté le 5 Avril 2021
    Il y a les lectures doudou, celles qui vous réconfortent comme l'idée qu'on se fait d'un fauteuil avec plaid, thé et feu de cheminée (alors que tout le monde sait que souvent le fauteuil est déjà squatté par le chat, la couverture pleine de miettes laissées par le dernier occupant qui a perdu votre page et renversé le thé, et le feu, purée les brindilles n'avaient pas été rentrées, vu le temps qu'il a fait impossible de l'allumer, oh fichtre voilà que ça fume). L'univers de Tiphaine me fait le même effet (si bien que même si j'ai lu le livre assez vite j'ai lu le dernier chapitre sur 2 jours pour la garder un peu à mes côtés), et pourtant elle navigue avec force et endurance dans un monde qu'elle habite déjà tellement bien à seulement onze ans. Mais il y a cet optimisme dans la série qui réconforte tout ceux qui se sentent tellement déplacés et hors monde. Si tu ne vas pas à la montagne, laisse Tiphaine la déplacer à ses pieds. [lecture commune]
  • profguillermic Posté le 6 Décembre 2020
    Un très bon roman du Disque-Monde en version littérature jeunesse. On y retrouve le style inimitable et humoristique de Sir Terry Pratchett, accessible aux plus jeunes et toujours un régal pour les plus grands. La traduction de Patrick Couton est encore une fois d'une qualité exceptionnelle, il n' a pas du être facile de traduire le parler écossais des Nac Mac Feegle en ch'tit! Je regretterai néanmoins la trop grande présence et les nombreuses répliques de Mémé Ciredutemps, qui perd un peu de l'aura de mystère qui l'entourait dans les autres œuvres du Disque-Monde pour "adultes". J'ai hâte tout de même de lire la suite!
  • karkarot Posté le 9 Mai 2020
    Suite des aventures de Tiphaine Patraque, la jeune sorcière du causse qui a maintenant 11 ans et part en apprentissage dans les montagnes, chez mademoiselle Niveau. Problème pour elle, un rucheur est à ses trousses. Un parasite invisible, immortel, sans cerveau, sans personnalité, qui rend folle ses proies. Comment va s'en sortir la petite Tiphaine, qui se débat déjà avec son mal du pays et les comités de jeunes sorcières pas forcément bienveillantes... Elle peut bien sûr compter sur les Nac mac Feegle qui ne laisseront jamais tomber leur ch'tite méchante sorcière ! Et sur Mémé Ciredutemps, qui veille, en coin... Un roman plus tourner vers le jeune public, soi disant, mais bon, tout aussi bien que la série des Annales du Disque-Monde ; un peu plus léger il est vrai, avec une héroïne à portée d'empathie pour des ados, mais tout aussi bien et drôle que le reste de l’œuvre de Pratchett ! Surtout les petits gnomes (pléonasme, certes !) alcoolique, mes préférés ! Déjà hâte de lire la suite, et bien content de trouver encore de quoi lire à la suite des Annales à proprement parler.... Merci m'sieur Pratchett !
  • Riduidel Posté le 14 Mars 2020
    je crois que je suis de plus en plus fan des aventures de Tiphaine Patraque. Le premier tome, qui nous la montrait déterminée à ramener son petit frère du pays des fées, était déja pas mal. Mais là, la voir partir dans les montagnes pour y faire son apprentissage de sorcière, c'est prodigieux.Prodigieux parce qu'encore une fois, [a:Pratchett|1654|Terry Pratchett|http://d.gr-assets.com/authors/1235562205p2/1654.jpg] sait dynamiter avec talent tous les poncifs du genre pour en extraire la substantifique moëlle.Ainsi, lors de sa première rencontre avec l'étrange (sous la forme d'une sorcière à deux corps vivant avec un esprit rangeur), Tiphaine n'est pas simplement ébahie (comme un [b:Harry Potter|3|Harry Potter and the Sorcerer's Stone (Harry Potter, #1)|J.K. Rowling|http://d.gr-assets.com/books/1343118752s/3.jpg|4640799] le serait, par exemple). Non, elle pose des questions. Et des questions intelligentes qui plus est ! Enfin, pas juste intelligentes, mais réellement profondes - du moins c'est l'impression que ça m'a donné.De la même manière, sa première rencontre avec un esprit "méchant" ne se passera pas si bien que ça - ce qui est une bonne chose. Sauf que, comme je l'ai dit, Pratchett est malin, et le méchant esprit est un élément révélateur de l'intrigue au lieu d'être simplement un méchant de l'histoire. Le méchant ?... je crois que je suis de plus en plus fan des aventures de Tiphaine Patraque. Le premier tome, qui nous la montrait déterminée à ramener son petit frère du pays des fées, était déja pas mal. Mais là, la voir partir dans les montagnes pour y faire son apprentissage de sorcière, c'est prodigieux.Prodigieux parce qu'encore une fois, [a:Pratchett|1654|Terry Pratchett|http://d.gr-assets.com/authors/1235562205p2/1654.jpg] sait dynamiter avec talent tous les poncifs du genre pour en extraire la substantifique moëlle.Ainsi, lors de sa première rencontre avec l'étrange (sous la forme d'une sorcière à deux corps vivant avec un esprit rangeur), Tiphaine n'est pas simplement ébahie (comme un [b:Harry Potter|3|Harry Potter and the Sorcerer's Stone (Harry Potter, #1)|J.K. Rowling|http://d.gr-assets.com/books/1343118752s/3.jpg|4640799] le serait, par exemple). Non, elle pose des questions. Et des questions intelligentes qui plus est ! Enfin, pas juste intelligentes, mais réellement profondes - du moins c'est l'impression que ça m'a donné.De la même manière, sa première rencontre avec un esprit "méchant" ne se passera pas si bien que ça - ce qui est une bonne chose. Sauf que, comme je l'ai dit, Pratchett est malin, et le méchant esprit est un élément révélateur de l'intrigue au lieu d'être simplement un méchant de l'histoire. Le méchant ? Eh bien c'est ça le meilleur ... il n'y en a pas d'autre que Tiphaine elle-même, qui lutte contre ses propres ambitions, ce en quoi, avouez-le, ce roman est sacrément subtil.Subtil, sauf bien sûr en ce qui concerne les ch'tis homme slibres, qui font ce qu'ils peuvent (et c'est beaucoup) pour ramener un peu d'honnête brutalité dans cette histoire qui serait sinon bien trop subtile pour moi ... Enfin, non, juste subtile comme il faut pour me sortir de mon confort.Du coup, c'est évidement un très bon bouquin, une lecture recommandée au-delà même des adeptes du Disque-Monde, qui n'y retrouveront "que" Mémé Cirredutemps (égale à elle-même en Clint Eastwood de la sorcellerie de campagne).
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.