Lisez! icon: Search engine
À Paraître
Vampyria - tome 01 : La Cour des Ténèbres
Date de parution : 04/04/2024
Éditeurs :
Pocket jeunesse
En savoir plus
8.90 €
Date de parution: 04/04/2024
À Paraître

Vampyria - tome 01 : La Cour des Ténèbres

Date de parution : 04/04/2024
À la Cour des Miracles, les rêves les plus merveilleux prennent vie… les cauchemars les plus effroyables aussi. 
En l'an de grâce 1715, le Roy-Soleil s'est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition... En l'an de grâce 1715, le Roy-Soleil s'est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé... En l'an de grâce 1715, le Roy-Soleil s'est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l'aristocratie vampyrique.

Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l'école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266339575
Code sériel : J3733
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse
En savoir plus
8.90 €
Date de parution: 04/04/2024
EAN : 9782266339575
Code sériel : J3733
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Les_lectures_de_ness 07/02/2024
    J'ai adoré ! Découverte de l'auteur pour moi, ce qui me donne envie de lire la suite de cette saga mais également les autres ouvrages de @victordixen ! Nous sommes 300 ans après la transmutation de Louis XIV et c'est étonnant car il n'y a eu aucune avancée technologique ! Au début c'est surprenant. L'environnement global est sombre, dès le départ nous sommes plongés dans une ambiance très sanglante. Notre héroïne vit énormément de péripéties, elle fait preuve de beaucoup de courage, mais parfois son caractère m'a un peu tapé sur le système 😅. L'histoire est bien ficelée et parfois l'auteur nous emmène sur des pistes qui finalement n'ont pas l'issue que l'on attendait, arrivée aux trois quarts du roman, j'ai vécu rebondissements sur rebondissements et c'était vraiment super ! Mon chat me regardait bizarrement quand je lançais des : "oh 😮", "mais noooooon 😱", "quoooooi ????? 😵" 🤣. J'ai hâte de lire la suite des aventures de Jeanne à la cour !
  • Anonymat21 05/02/2024
    Un conseil : ne croisez jamais la route de Jeanne Froidelac alias Diane de Gastefrich même si c'est en bien, si elle le juge bénéfique elle pourrait bien mettre vos secrets à découvert ou même vous tuer. Depuis que la vengeance l'anime Jeanne ne pense qu'à tuer les meurtriers de sa famille et aspire au changement. Ainsi notre héroïne est devenue assez antipathique. Difficile d'être en transition avec Jeanne sur ce changement étant donné qu'on ne connait que peu ses parents et ses frères. Cependant l'écriture nous emporte jusqu'à la fin sans qu'on en prenne conscience, tel un voyage en mer mouvementé mais dont on ne peut pas résister. J'avais beaucoup entendu parler des livres de Victor Dixen, et je dois dire que je n'ai pas été déçue. Un peu plus de mal avec la romance cependant, les sentiments de Jeanne envers le garçon (dont je ne citerai pas le nom) m'ont paru soudain, sortis de nulle part. Très incohérente, et dont je n'ai pas vraiment compris le but. L'univers dans l'Europe des Ténèbres dirigée par Louis l'Imbuvable alias le roi soleil transformé en vampire, j'ai adoré. Un peu comme entré dans une Histoire modifiée en fanstasique. Le reste ne changeait pas beaucoup, à part la Grande Écurie (où Jeanne va aller sous la couverture de Diane de Gastefrich) pour devenir Écuyer et Écuyère du Roi. J'ai complètement adoré l'art vampirique qui ajoute une touche de nouveauté, comme avec la rose vampirique qui, à l'instar d'un vampire, bout du sang. J'en viens à l'histoire. Notre protagoniste n'a qu'un rêve : venger la mort de ses proches et survivre. C'est surtout de cette manière qu'elle arrive à la Grande Écurie. En deux mois, elle doit se préparer à la compétition de la Gorgée du Roi, afin d'intégrer la course. Là bas, elle rencontra des personnes, elle en trahira beaucoup au passage, elle n'aura aucun scrupules à aller jusqu'au bout de sa vengeance même s'il faut blesser des gens. C'est d'ailleurs une de ses excuses. Naoko m'a parue le personnage le plus sympathique et de loin. Même si je n'ai pas vraiment compris au départ quand Jeanne lui avoue tout. Elle a tout encaissé l'air de rien. What ?! Les raisons viennent plus tard, bien-sûr. Quant à Tristan, il m'a laissée indifférente. La scène qui m'a fait lever les yeux au ciel, c'est quand Jeanne prétend être amoureuse d'Alexandre pour sauver sa peau. Je sais pas les scènes comme ça, je n'aime pas. J'avais envie de la tirer par les cheveux en lui criant d'arrêter. Ça me paraissait absurde et incohérent. La fin est pleine de surprises, laissant beaucoup de suspense pour la suite que j'ai hâte de découvrir. Les révélations de Tristan surprennent et modifient tout. On ne s'y attend vraiment pas. Au final, une belle découverte que je recommande. Une histoire rebondissante pleine de surprises. Hâte de lire le tome 2.Un conseil : ne croisez jamais la route de Jeanne Froidelac alias Diane de Gastefrich même si c'est en bien, si elle le juge bénéfique elle pourrait bien mettre vos secrets à découvert ou même vous tuer. Depuis que la vengeance l'anime Jeanne ne pense qu'à tuer les meurtriers de sa famille et aspire au changement. Ainsi notre héroïne est devenue assez antipathique. Difficile d'être en transition avec Jeanne sur ce changement étant donné qu'on ne connait que peu ses parents et ses frères. Cependant l'écriture nous emporte jusqu'à la fin sans qu'on en prenne conscience, tel un voyage en mer mouvementé mais dont on ne peut pas résister. J'avais beaucoup entendu parler des livres de Victor Dixen, et je dois dire que je n'ai pas été déçue. Un peu plus de mal avec la romance cependant, les sentiments de Jeanne envers le garçon (dont je ne citerai pas le nom) m'ont paru soudain, sortis de nulle part. Très incohérente, et dont je n'ai pas vraiment compris le but. L'univers dans l'Europe des Ténèbres dirigée par Louis l'Imbuvable alias le roi soleil transformé en vampire, j'ai adoré. Un peu comme entré dans une Histoire modifiée en fanstasique. Le reste ne changeait pas beaucoup,...
    Lire la suite
    En lire moins
  • sandra2711 05/02/2024
    Bienvenue dans la Magna Vampyria, un monde cruel et sanguinaire. Jeanne, une jeune roturière, voit sa vie basculée lors d’une descente de l’inquisition vampyrique qui massacre toute sa famille sous ses yeux. Seule survivante, elle ne doit son salut qu’à un changement d’identité, elle est maintenant la baronnette Diane de Gastefriche, et se voit donc intégrée à la Grande Ecurie, école formant les jeunes nobles avant l’entrée à la cour, en tant que pupille du Roy. Son objectif est clair : se venger de ceux qui ont massacré sa famille mais le chemin sera semé d’embûches, de secrets et de trahisons. J’ai découvert sur le tard les livres de Victor Dixen et je le regrette mais comme on dit « mieux vaut tard que jamais ». La plume de l’auteur est superbe. On plonge directement dans le monde de la Magna Vampyria. J’ai trouvé que l’écriture était très inclusive, j’avais l’impression d’être à l’intérieur de la Grande Ecurie avec les élèves. Les personnages sont très bien construits, leurs personnalités et leurs caractères très bien exploités. Mon coup de cœur va à Orféo, qui malgré ce qu’il est, se révèle avoir plus d’âme que certains élèves. Jeanne, l’héroïne, ne m’a pas laissé indifférente loin de là. Je l’ai d’abord appréciée pour son courage face à ce qu’elle avait vécu et ce qu’elle allait devoir faire pour assouvir sa vengeance. Puis, au fil des pages, elle a évolué et m’a souvent choquée de par ses actes. Mais on peut comprendre aussi que dans une telle situation, et quand la vengeance est votre seul leitmotiv, on en devienne aveuglée et cruelle. Et que dire de Louis L’immuable. Il est tellement bien écrit et décris que l’on peut sentir sa puissance et sa cruauté rien qu’en lisant les pages où il apparaît. Les retournements de situation sont pléthores et sont tous justifiés et incroyables parce que l’on ne s’y attend pas (en tout cas cela fut mon cas). Moi qui suis une grande fan de littérature vampirique, je n’ai pas été déçue. Ce premier tome de la saga Vampyria a comblé toutes mes attentes et je n’ai pas pu résister à me lancer de suite dans le volume 2, afin de suivre les aventures de Jeanne et de voir comment cela va se terminer (je sais que je devrais attendre de lire le tome 3 pour ça). La cour des ténèbres ne m’a pas déçue, bien au contraire c’est un gros coup de cœur. Bienvenue dans la Magna Vampyria, un monde cruel et sanguinaire. Jeanne, une jeune roturière, voit sa vie basculée lors d’une descente de l’inquisition vampyrique qui massacre toute sa famille sous ses yeux. Seule survivante, elle ne doit son salut qu’à un changement d’identité, elle est maintenant la baronnette Diane de Gastefriche, et se voit donc intégrée à la Grande Ecurie, école formant les jeunes nobles avant l’entrée à la cour, en tant que pupille du Roy. Son objectif est clair : se venger de ceux qui ont massacré sa famille mais le chemin sera semé d’embûches, de secrets et de trahisons. J’ai découvert sur le tard les livres de Victor Dixen et je le regrette mais comme on dit « mieux vaut tard que jamais ». La plume de l’auteur est superbe. On plonge directement dans le monde de la Magna Vampyria. J’ai trouvé que l’écriture était très inclusive, j’avais l’impression d’être à l’intérieur de la Grande Ecurie avec les élèves. Les personnages sont très bien construits, leurs personnalités et leurs caractères très bien exploités. Mon coup de cœur va à Orféo, qui malgré ce qu’il est, se révèle avoir plus d’âme que certains élèves. Jeanne, l’héroïne, ne m’a pas laissé indifférente loin de là. Je l’ai d’abord...
    Lire la suite
    En lire moins
  • PasseuseDeMots 22/01/2024
    Alors là ! Coup de cœur !! J'adore tout : l'univers, les personnages, l'intrigue, les descriptions mélangées au récit qui fourmillent de détails. J'ai lu ce livre en livre audio et j'ai adoré qu'on me fasse la lecture. Marie Du Bled a une faculté pour changer d'intonation, que sa lecture est très rythmée et donne vraiment du relief au récit. C'est encore un univers de vampire, mais il est incomparable aux autres. Ce qui laisse penser que l'univers des vampires est intarissable et peut encore nous surprendre !
  • Enitram7 21/01/2024
    Pour être franche, nous avons rencontré l’auteur pendant nos congés d’été et avons été conquises par cette nouvelle saga. Je viens de terminer le premier tome qui nous entraîne au XVIII ème siècle sous le règne du roi soleil devenu le plus grand vampire du monde. Un très bon début avec des rebondissements à chaque instant. C’est parti pour la lecture du second tome, en espérant que celui-ci sera aussi enivrant que le premier.
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.