Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259263689
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 154 x 240 mm

Cavales

De Mesrine à la liberté, l'histoire vraie du roi de l'évasion

Date de parution : 04/04/2019
Les Mémoires d’un braqueur pas comme les autres. Célèbre compagnon d’évasion de Jacques Mesrine, François Besse se confie pour la première fois sur sa vie de cavales.
François Besse, dont le nom est resté associé à de grands épisodes du banditisme français, prend pour la première fois la plume pour raconter lui -même les événements qui ont marqué son existence. De Cognac à la prison d’arrêt de la Santé, de Bordeaux au palais de justice de Paris,... François Besse, dont le nom est resté associé à de grands épisodes du banditisme français, prend pour la première fois la plume pour raconter lui -même les événements qui ont marqué son existence. De Cognac à la prison d’arrêt de la Santé, de Bordeaux au palais de justice de Paris, il porte un regard aussi détaillé que distancié sur sa propre vie et sur les questions que chacun voudrait lui poser. Ses années de réflexions jalonnent son récit. Choisit-on d’être libre ? Un bandit comme Mesrine doit il être un héros ? Quelle valeur nos actes portent-ils ? La prison a-t-elle un sens ? Au bout du compte, sans jamais nier les murs franchis ni les armes tenues, apparaît le parcours d’un honnête homme.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259263689
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

« François Besse se révèle être une personnalité attachante. Son livre est une réelle bonne surprise. »
Hubert Lemonnier / La Presse de la Manche
« On découvre, avec une certaine surprise, un homme calme, peu sensible aux émotions, et à la détermination inébranlable. »
 
Camille Goret / Metro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lireetsortir Posté le 26 Avril 2021
    De Mesrine à #321;a liberté, l’histoire vraie du roi de l’évasion Les mémoires d’un braqueur pas comme les autres. Célèbre compagnon d’évasion de Jacques Mesrine, François Besse se confie pour la première fois sur sa vie de cavale. François Besse a passé près de vingt ans en prison, s’est évadé à six reprises et a connu plus de vingt années de fuite à travers l’Europe et le Maghreb. Quant au nombre de braquages dont il est l’auteur, lui seul le connaît. Mais tout porte à croire qu’il est élevé. Une chose est certaine : il n’a pas de sang sur les mains. Une vérité se fait jour au fil de cet ouvrage qui relate une vie d’aventurier à la fois casse-cou et parfaitement organisé : après ses années de « cavales » dont il ne renie rien, seule importe aujourd’hui la quête qui lui a permis de devenir un autre grâce à la réflexion et à la philosophie. François Besse revient sur son premier interrogatoire, qui a tout déclenché, et lui donnera cette rage qui ne le lâchera jamais. De cet ouvrage ressort de l’humanité, en passant par la promesse faite au surveillant de ne pas s’évader d’ici les trois prochains mois, car il devait partir à la... De Mesrine à #321;a liberté, l’histoire vraie du roi de l’évasion Les mémoires d’un braqueur pas comme les autres. Célèbre compagnon d’évasion de Jacques Mesrine, François Besse se confie pour la première fois sur sa vie de cavale. François Besse a passé près de vingt ans en prison, s’est évadé à six reprises et a connu plus de vingt années de fuite à travers l’Europe et le Maghreb. Quant au nombre de braquages dont il est l’auteur, lui seul le connaît. Mais tout porte à croire qu’il est élevé. Une chose est certaine : il n’a pas de sang sur les mains. Une vérité se fait jour au fil de cet ouvrage qui relate une vie d’aventurier à la fois casse-cou et parfaitement organisé : après ses années de « cavales » dont il ne renie rien, seule importe aujourd’hui la quête qui lui a permis de devenir un autre grâce à la réflexion et à la philosophie. François Besse revient sur son premier interrogatoire, qui a tout déclenché, et lui donnera cette rage qui ne le lâchera jamais. De cet ouvrage ressort de l’humanité, en passant par la promesse faite au surveillant de ne pas s’évader d’ici les trois prochains mois, car il devait partir à la retraite, et ne souhaitait pas se justifier de deux évasions d’un même détenu dans sa carrière. Il évoque la nourriture mentale que les livres ont constitué pour lui. Sortir de prison n’était pas pour lui une « obsession compulsive », mais un acte à la fois réfléchi et vital. Passionnant!
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…