Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260053170
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 198
Format : 130 x 205 mm

Dîner à Montréal

Date de parution : 29/05/2019

Ils se sont aimés, à l’âge des possibles, puis quittés, sans réelle explication. Dix-huit ans plus tard, ils se croisent, presque par hasard, à Montréal. Qui sont-ils devenus ? Qu’ont-ils fait de leur jeunesse et de leurs promesses ? Sont-ils heureux, aujourd’hui, avec la personne qui partage désormais leur vie...

Ils se sont aimés, à l’âge des possibles, puis quittés, sans réelle explication. Dix-huit ans plus tard, ils se croisent, presque par hasard, à Montréal. Qui sont-ils devenus ? Qu’ont-ils fait de leur jeunesse et de leurs promesses ? Sont-ils heureux, aujourd’hui, avec la personne qui partage désormais leur vie ?
Le temps d’un dîner de retrouvailles – à quatre – chaque mot, chaque regard, chaque geste est scruté, pesé, interprété. Tout remonte à la surface : les non-dits, les regrets, la course du temps, mais aussi l’espérance et les fantômes du désir.
À leurs risques et périls.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260053170
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 198
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

« Ces retrouvailles d’un soir avec Paul closent un triptyque dans lequel le romancier ne nous raconte plus d’histoires, mais livre la sienne. »
Guillaume Perilhou / Tetu

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thierrydiegolea Posté le 11 Décembre 2019
    Nulle angoisse de retrouver Philippe Besson, peut-être même, au contraire, un peu d'excitation. L'auteur dépose pour la dernière fois, les valises de ses souvenirs et nous entraîne, pour notre plus grand plaisir, sur les chemins de son adolescence. Dans ce troisième volet, il convoque son amour passé Paul Darrigrand,en compagnie de Isabelle, la femme de celui-ci et Antoine, son nouveau compagnon,lors d'un dîner à Montréal. Le lecteur navigue entre le passé et le présent, ça lui permet de se rendre compte,que les histoires d'amour ne disparaissent jamais totalement.Malgré les années qui passent, (18 ans ici précisément), on cherche toujours des réponses à des questions qui sont restées en suspend. Cependant, le lecteur n'est pas dupe, il a bien conscience, qu'il ne faut pas prendre les livres au pied de la lettre, les auteurs ont tendance à en rajouter pour émouvoir. La réalité est tout autre. Elle est bien souvent décevante. Ce n'est donc pas celle que l'écrivain raconte. .
  • Tostaky61 Posté le 9 Décembre 2019
    Avec Dîner à Montréal, j'ai découvert l'autre Philippe Besson. Le vrai peut-être. J'avais lu, il y a quelques semaines son Vivre vite sur James Dean. Là je découvre un roman plus personnel, plus révélateur. Un Philippe Besson que ses fidèles lecteurs, eux, connaissent bien. Moi, je commence par la fin de l'histoire. Enfin, pas la toute fin j'espère, mais disons que j'ai appris beaucoup, avec ce roman, sur ce qu'il a déjà publié, comme si, à cet instant il se décidait à faire le point. Comme quand on reprend son souffle dans une ascension avant de repartir de plus belle vers les sommets. Pour ça, Besson nous invite à dîner. Ne vous attendez pas à un menu détaillé avec les papilles qui frémissent, là n'est pas le but recherché. Lors d'une séance de dédicaces dans une librairie de Montréal, Philippe s'étonne de retrouver Paul, l'amant perdu de vue. 18 ans ont passé. Paul s'est marié et devenu père et au gré de son travail s'est installé ici. Philippe lui, a tenté d'oublier Paul dans les bras d'amants éphémères. Aujourd'hui il vit avec Antoine, beaucoup plus jeune que lui. Trop jeune pour lui ? Il sait bien que d'aucuns se posent la question. Ainsi, Paul et son épouse Isabelle,  Philippe et Antoine se... Avec Dîner à Montréal, j'ai découvert l'autre Philippe Besson. Le vrai peut-être. J'avais lu, il y a quelques semaines son Vivre vite sur James Dean. Là je découvre un roman plus personnel, plus révélateur. Un Philippe Besson que ses fidèles lecteurs, eux, connaissent bien. Moi, je commence par la fin de l'histoire. Enfin, pas la toute fin j'espère, mais disons que j'ai appris beaucoup, avec ce roman, sur ce qu'il a déjà publié, comme si, à cet instant il se décidait à faire le point. Comme quand on reprend son souffle dans une ascension avant de repartir de plus belle vers les sommets. Pour ça, Besson nous invite à dîner. Ne vous attendez pas à un menu détaillé avec les papilles qui frémissent, là n'est pas le but recherché. Lors d'une séance de dédicaces dans une librairie de Montréal, Philippe s'étonne de retrouver Paul, l'amant perdu de vue. 18 ans ont passé. Paul s'est marié et devenu père et au gré de son travail s'est installé ici. Philippe lui, a tenté d'oublier Paul dans les bras d'amants éphémères. Aujourd'hui il vit avec Antoine, beaucoup plus jeune que lui. Trop jeune pour lui ? Il sait bien que d'aucuns se posent la question. Ainsi, Paul et son épouse Isabelle,  Philippe et Antoine se retrouvent au restaurant. Ce n'est pas tout à fait comme ça que Philippe avait imaginé leurs retrouvailles lorsqu'il avait lancé son invitation à Paul. Besson maîtrise l'art de la table. Je ne parle pas des couverts ou des mets, bien sûr. Je vous parle d'ambiance. Les regards fuyant, complices ou amoureux. Les mots, les échanges. Les gestes. Il exprime les envies, les regrets. Il distille les sous-entendus, les mensonges, les malaises. Il y a des questions, parfois innocentes, parfois piquantes. Il y a des réponses... ou pas. Il y a des silences. Quand on a aimé peut-on oublier ? Quand on a aimé peut-on regretter ? Quand la page est tournée doit-on tout effacer ? On a l'impression que la plume de l'auteur a à peine effleuré la page tant on sent la tendresse qu'il a voulue y imprégner, comme si la cicatrice d'un amour perdu pouvait saigner sous l'écriture. Malgré le nouvel amour naissant, on ressent la tristesse et la nostalgie pour une histoire qu'il pense inachevée...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ChtiBaboun Posté le 16 Novembre 2019
    Avec Dîner à Montréal Philippe met un terme à son tryptique englobant Arrêtes tes mensonges et Un certain Paul Darrigrand. Dans ces deux livres précédents Philipe Besson s'était mis à nu pour nous parler de ses amours de jeune adulte dans les années 1990. La difficulté de vivre ses amours quand ils sont homosexuels et qu' 'il faut accepter l'arrivée de la maladie ( sida - séropositivité ) Avec sensibilité et tact il nous a fait connaître sa relation avec Paul Darrigrand, les temps des émois à Bordeaux ou dans l'île de Ré. Et puis aussi le temps de la maladie et de la rupture. 17 ans après, Philippe Besson retrouve Paul, lors d'une dédicace de l'un de ces livres à Montréal. C'est l'occasion de se retrouver autour d'un dîner au restaurant. Il y a Philippe et Antoine son jeune compagnon actuel, et Paul et sa femme Isabelle. Nous retrouvons l'écriture précise, épurée, sensible de Philippe Besson. En 200 pages, autour d'un repas Philippe Besson va disséquer, radioscoper ces quatre personnages . Quelle part de vérité sera t elle mise à nue par Phiippe et Paul. Jusqu'à quel point leurs souvenirs peuvent ils être réveillés ? Cette passion... Avec Dîner à Montréal Philippe met un terme à son tryptique englobant Arrêtes tes mensonges et Un certain Paul Darrigrand. Dans ces deux livres précédents Philipe Besson s'était mis à nu pour nous parler de ses amours de jeune adulte dans les années 1990. La difficulté de vivre ses amours quand ils sont homosexuels et qu' 'il faut accepter l'arrivée de la maladie ( sida - séropositivité ) Avec sensibilité et tact il nous a fait connaître sa relation avec Paul Darrigrand, les temps des émois à Bordeaux ou dans l'île de Ré. Et puis aussi le temps de la maladie et de la rupture. 17 ans après, Philippe Besson retrouve Paul, lors d'une dédicace de l'un de ces livres à Montréal. C'est l'occasion de se retrouver autour d'un dîner au restaurant. Il y a Philippe et Antoine son jeune compagnon actuel, et Paul et sa femme Isabelle. Nous retrouvons l'écriture précise, épurée, sensible de Philippe Besson. En 200 pages, autour d'un repas Philippe Besson va disséquer, radioscoper ces quatre personnages . Quelle part de vérité sera t elle mise à nue par Phiippe et Paul. Jusqu'à quel point leurs souvenirs peuvent ils être réveillés ? Cette passion amoureuse peut elle être ravivé ? Comment Isabelle l'épouse, loin d'être dupe de la situation , peut elle se positionner. Et Antoine le récent compagnon de Philippe, que peut il comprendre , attendre de ce moment informel ? Philippe Besson, entre les lignes nous fait part de ces réflexions, de la complexité de la situation et des sentiments. C'est enlevé, sensible mais comme je l'ai déjà formulé lors de la chronique de Un certain Paul Darrigrand je préfère les romans de Philippe Besson plus fictionnels. Il me semble que dans ces romans fictionnels La plume de Philippe Besson est encore plus sensible, et creuse l'âme humaine de façon plus ouverte
    Lire la suite
    En lire moins
  • Octopussy Posté le 11 Novembre 2019
    Dîner à Montreal... 🔸️ Et voilà... la dernière page se tourne... mais je me prends à rêver qu'il y en aura d'autres! 🔸 Parce qu'une aventure humaine, une telle histoire d'Amour, ça ne peut pas s'arrêter comme ça. Il y a tant d'intensité entre ces deux hommes, Paul et Philippe, Philippe et Paul. Et tellement de non dits... 🔸 Encore une fois j'ai été prise au piège de cette écriture. La plongée dans les sentiments, la retenue et les silences, dans les souvenirs et le passé, ça m'a littéralement happée. Lu d'une traite, le récit de ce dîner est aussi prenant que les deux ouvrages précédents de ce triptyque. 🔸 Merci à Philippe Besson pour ce plaisir renouvelé à la lecture de chacun de ses textes que je découvre depuis peu... 🔸
  • Puszi Posté le 10 Octobre 2019
    A la fois je trouve l'auteur très courageux de se livrer autant et en même temps j'avais un peu l'impression d'être en trop et comme prise en otage de cette longue confidence sur une tranche de vie de Philippe Besson. Je n'ai pas lu les deux autres titres autobiographiques. Cela ne me donne pas envie de poursuivre de ce côté là de son oeuvre. En revanche ayant apprécié l'écriture de Dîner à MontMontréal et Se résoudre aux adieux, je vais probablement lire d'autres romans de Philippe Besson.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.