Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258102729
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 150 x 210 mm
Du côté de Pondichéry (nouvelle édition)
Date de parution : 08/07/2021
Éditeurs :
Presses de la cité

Du côté de Pondichéry (nouvelle édition)

Date de parution : 08/07/2021

Sous le second Empire, un vent de renouveau souffle sur l’un des plus célèbres comptoirs français : Pondichéry.

Dans l’une des maisons à colonnades où vivent les familles créoles, Juliette s’adonne à la peinture. Le monde cloisonné dans lequel elle a grandi ne pouvant la satisfaire, elle cherche... Dans l’une des maisons à colonnades où vivent les familles créoles, Juliette s’adonne à la peinture. Le monde cloisonné dans lequel elle a grandi ne pouvant la satisfaire, elle cherche auprès d’un jeune ingénieur agronome à évoluer loin des préjugés et des jalousies. A ses côtés, Manon, venue pour quelque... Dans l’une des maisons à colonnades où vivent les familles créoles, Juliette s’adonne à la peinture. Le monde cloisonné dans lequel elle a grandi ne pouvant la satisfaire, elle cherche auprès d’un jeune ingénieur agronome à évoluer loin des préjugés et des jalousies. A ses côtés, Manon, venue pour quelque temps de Paris, s’éprend d’un navigateur solitaire et secret.
De la poésie des rizières aux temples hindous où dansent les bayadères, des jardins à la végétation luxuriante aux entrepôts remplis d’épices et d’indigo, défile la chronique intimiste et romanesque des Français et des Indiens, de leurs amours, de leurs rivalités et de leurs passions.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258102729
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 150 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EstCal 15/03/2022
    Juliette Fournel s’ennuie. Elle rêve d’aventures, de vivre une vie trépidante, mais quand on est la fille unique d’un des plus grands marchands de Pondichery, on a plutôt un destin marital tout tracé. Pourtant, elle rêve et ne veut pas se plier à cette vie qui lui tend les bras. Son oncle, un riche excentrique, lui offre la possibilité de s’évader parfois du petit cercle colonial dans lequel elle évolue. Sa belle-mère, en revanche, souhaite se débarrasser d’elle le plus vite possible. Et puis il y a régulièrement de nouveaux arrivants, comme cette riche bourgeoise parisienne, Manon Galbret, venue vendre une maison dont elle a hérité, ou ce jeune agronome dont le contrat l’a porté jusque dans ces contrées lointaines, ou bien encore cet autre jeune homme venu seconder son père dans ses entrepôts… L’histoire de Juliette va prendre un nouveau tournant avec l’arrivée de ces nouveaux venus et l’on voit se dessiner la romance qui va suivre. Car ce roman est une romance, ce qui ne me déplaît pas, mais j’étais venue chercher une atmosphère, des descriptions, un décor que j’ai moyennement retrouvé. Comme dans beaucoup de romances, le décor n’est pas le plus important et il est évacué en quelques mots. Cela ne signifie pourtant pas... Juliette Fournel s’ennuie. Elle rêve d’aventures, de vivre une vie trépidante, mais quand on est la fille unique d’un des plus grands marchands de Pondichery, on a plutôt un destin marital tout tracé. Pourtant, elle rêve et ne veut pas se plier à cette vie qui lui tend les bras. Son oncle, un riche excentrique, lui offre la possibilité de s’évader parfois du petit cercle colonial dans lequel elle évolue. Sa belle-mère, en revanche, souhaite se débarrasser d’elle le plus vite possible. Et puis il y a régulièrement de nouveaux arrivants, comme cette riche bourgeoise parisienne, Manon Galbret, venue vendre une maison dont elle a hérité, ou ce jeune agronome dont le contrat l’a porté jusque dans ces contrées lointaines, ou bien encore cet autre jeune homme venu seconder son père dans ses entrepôts… L’histoire de Juliette va prendre un nouveau tournant avec l’arrivée de ces nouveaux venus et l’on voit se dessiner la romance qui va suivre. Car ce roman est une romance, ce qui ne me déplaît pas, mais j’étais venue chercher une atmosphère, des descriptions, un décor que j’ai moyennement retrouvé. Comme dans beaucoup de romances, le décor n’est pas le plus important et il est évacué en quelques mots. Cela ne signifie pourtant pas que l’histoire aurait pu se passer ailleurs, mais mon envie d’Inde n’a pas été suffisamment rassasiée ! J’ai retrouvé la jetée, la cathédrale, l’atmosphère des rues mais j’attendais davantage. Mis à part ce bémol « décor », j’ai aimé suivre Juliette et Manon dans leur vie quotidienne et leurs réflexions sur la condition féminine à cette époque. Manon est une femme qui s’est libérée temporairement en voyageant. Elle doit prendre des décisions qui lui coutent, ce que chacun devra faire dans cette histoire. Juliette est une enfant gâtée qui parait très libre pour l’époque mais il n’y aurait pas d’histoire sans cela et la vie dans un comptoir colonial n’était pas la même. Elle pense aimer, s’aperçoit que ce n’est pas le cas, et se découvre ensuite dans un dilemme compliqué car sa liberté n’est peut-être pas si grande et ne dépend pas que d’elle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • alicia6767 10/02/2022
    Sur fond de Second Empire, Dominique Marny tisse les liens qui unissent deux jeunes femmes qui refusent de ployer sous les impératifs de leur temps. La première se prénomme Juliette et vit dans le plus célèbre comptoir français qu’est Pondichéry. Créole, elle s’adonne à la peinture pour échapper à sa condition et s’éprend d’un ingénieur agronome français de son âge. A deux, ils aspirent à évoluer loin des jalousies et des préjugés. De son côté, Manon, fraîchement débarquée, s’éprend d’un navigateur solitaire et taiseux. Ce récit qui procure un vaste souffle de dépaysement et d’exotisme parle essentiellement d’amour et d’émancipation. Délestées des droits acquis lors de la révolution de 1789, la gent féminine se retrouve brusquement rabroué dans ses désirs d’indépendance, renvoyée dans le giron d’un père, d’un frère ou d’un époux.
  • bebi 09/11/2021
    A Pondichery, le rythme de vie est différent. Les Indes offrent un climat lourd et enchanteur, dans lequel les européens ont souvent mal à s’installer. Mais ceux qui sont parvenus à y vivre aiment leur univers. Juliette, qui fêtera bientôt sa majorité, est convaincue de plusieurs choses: elle adore son père, ne supporte pas sa belle-mère, et veut faire quelque chose de sa vie. Elle n’a pas envie de se laisser enfermer dans un mariage de convenance. La bienséance de l’époque ne lui permet, hélas, pas toujours d’assouvir sa curiosité. Heureusement, son grand-oncle est là pour lui offrir quelques bouffées d’oxygène… Manon, elle, vient d’arriver. Elle doit vendre une maison dont elle a hérité, mais l’atmosphère de Pondichery lui plaît, et une rencontre lui fera reculer d’autant la date de la vente… L’auteur nous plonge dans une période et une région hors du commun. Un microcosme hors du temps, où les uns et les autres interagissent de façon un peu surnaturelle. J’aime les romans qui se passent en Inde. C’est un pays que j’aimerais vraiment visiter, pour ses vestiges historiques principalement. Ici, nous sommes en pleine période d’occupation anglaise. Le comptoir commercial est actif, et les négoces sont prospères.... A Pondichery, le rythme de vie est différent. Les Indes offrent un climat lourd et enchanteur, dans lequel les européens ont souvent mal à s’installer. Mais ceux qui sont parvenus à y vivre aiment leur univers. Juliette, qui fêtera bientôt sa majorité, est convaincue de plusieurs choses: elle adore son père, ne supporte pas sa belle-mère, et veut faire quelque chose de sa vie. Elle n’a pas envie de se laisser enfermer dans un mariage de convenance. La bienséance de l’époque ne lui permet, hélas, pas toujours d’assouvir sa curiosité. Heureusement, son grand-oncle est là pour lui offrir quelques bouffées d’oxygène… Manon, elle, vient d’arriver. Elle doit vendre une maison dont elle a hérité, mais l’atmosphère de Pondichery lui plaît, et une rencontre lui fera reculer d’autant la date de la vente… L’auteur nous plonge dans une période et une région hors du commun. Un microcosme hors du temps, où les uns et les autres interagissent de façon un peu surnaturelle. J’aime les romans qui se passent en Inde. C’est un pays que j’aimerais vraiment visiter, pour ses vestiges historiques principalement. Ici, nous sommes en pleine période d’occupation anglaise. Le comptoir commercial est actif, et les négoces sont prospères. Une espèce d’âge d’or que j’aurais adoré connaître, je l’avoue. Nous sommes sur une romance, clairement, mais ce n’est pas le seul aspect de ce roman. Les décors sont largement explorés, les conditions malheureuses des indigènes bien abordés, et l’Histoire avec un grand H y fait également quelques apparitions. J’ai traversé ma lecture en la savourant totalement, prenant un grand plaisir à la découvrir. Pour ceux qui auraient envie de se replonger dans les Indes coloniales, notez ce titre, il est fait pour vous
    Lire la suite
    En lire moins
  • BARBARSHO18 01/09/2021
    L’auteur invite les lecteurs à entrer de plein pied dans l’Histoire et à s’en imprégner jusqu’à plus soif, en accumulant les descriptions qui exhalent l’odeur des entrepôts chargés d’épices, des champs aux mille senteurs, des temples millénaires, des rapports commerciaux entre gens de la métropole et locaux. La fresque est soignée, avec une langue limpide et de jolies descriptions au service d’une double histoire d’amour qui annihile les frontières et qui fait office de saga. Un roman qui tient ses promesses.
  • dannso 20/12/2018
    Je cherchais un roman facile à lire, mais quand même intéressant pour un voyage en avion: il a tenu son role. Un bon aperçu sur ce que pouvait etre la vie à Pondichery, à cette époque, avec le contraste entre la vie des indiens et des colons. Cela dit, les personnages sont assez convenus et l'histore pas tres originale.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.