RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Valse des mouettes

            Presses de la cité
            EAN : 9782258148093
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 368
            Format : 140 x 225 mm
            La Valse des mouettes

            Collection : Terres de France
            Date de parution : 03/05/2018
            On l’appelle le paradis des enfers. Pour Gabrielle, marquée à jamais par la mort de sa mère lors d’un naufrage, le phare de Cordouan, où elle a rencontré Alexis et où elle travaille, est comme un refuge. Mais, en 1939, la guerre va anéantir toutes les illusions de la jeune femme.
            Une croyance populaire affirme que les mouettes sont l’âme des marins disparus en mer…
            La jeune Gabrielle vit avec son père Denis, qui tient le café le Mascaret, à Meschers, village de pêcheurs de l’estuaire de la Gironde. Elle devient auxiliaire au phare de Cordouan, le « Versailles des mers »,...
            Une croyance populaire affirme que les mouettes sont l’âme des marins disparus en mer…
            La jeune Gabrielle vit avec son père Denis, qui tient le café le Mascaret, à Meschers, village de pêcheurs de l’estuaire de la Gironde. Elle devient auxiliaire au phare de Cordouan, le « Versailles des mers », situé à sept kilomètres en mer sur le plateau de Cordouan. Même si le lieu ravive le souvenir de Léa, sa mère morte lors d’un naufrage dix ans plus tôt, elle s’y sent bien. Parfois, au-dessus de sa chambre, vient se percher une mouette à la gorge noire. Pour la jeune fille, c’est comme si cet oiseau des mers lui transmettait des messages de la disparue. Parmi les gardiens, il y a Alexis, de dix ans son aîné, dont elle tombe amoureuse. Quand la guerre est déclarée, Meschers se vide de sa jeunesse et Alexis disparaît sans plus donner de nouvelles... Sur la côte, les Allemands ordonnent la construction du mur de l’Atlantique, et l’extinction des feux de Cordouan.
            Alors que les mesures contre les Juifs s’intensifient, Gabrielle s’étonne que son père Denis l’incite à rester au phare. Que craint-il donc pour elle ?
            Drames, secrets, révélations sur sa mère et amours contrariées vont précipiter le destin de Gabrielle dans la tourmente et loin des siens...
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258148093
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 368
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            19.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Traité avec justesse, l’ouvrage est d’une qualité littéraire remarquable. Madeleine Mansiet-Berthaud nous livre ici un condensé d’émotion et de tendresse.
            Culture vs News

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MozartLisa Posté le 2 Janvier 2019
              Comme tous ses autres romans, celui-ci est un vrai régal avec son intrigue bien menée et palpitante. L'auteure tient le lecteur sous le charme de son écriture et les détails, loin d'alourdir la narration, l'enrichissent. Il est indispensable qu'un auteur sache de quoi il parle pour convaincre ses lecteurs. Comme toujours, elle sait tirer les ficelles d'une intrigue au suspense garanti jusqu'à la dernière page. Madeleine Mansiet-Berthaud fait partie de ces auteures qui passent allègrement d'un pays à un autre, d'un siècle à un autre sans aucune faute de goût et avec une maîtrise jamais démentie. Elle nous séduit par ses descriptions justes et jamais surfaites, nous charme par des personnages attachants et réalistes, nous entraîne dans les sillages de son imagination fertile et nous laisse un sentiment de bonheur. De tous ses romans, tous ont été pour moi des coups de cœur malgré leur diversité.
            • Miguel33 Posté le 29 Juillet 2018
              Nous découvrons la vie de Gabrielle à Meschers-sur-Gironde et son travail au phare de Cordouan à l’approche de la Seconde Guerre mondiale. La jeune femme trouve dans ce lieu le repos, et pense se rapprocher de sa mère, disparue en mer. L’auteur nous fait découvrir l’histoire du phare. Elle s’est fortement documentée à ce sujet. [...] Lire la suite sur:
            • ingridfasquelle Posté le 16 Juillet 2018
              Attachée à la véracité historique et sociale dans tous ses romans, Madeleine Mansiet-Berthaud est l’auteure notamment d’une trilogie consacrée aux cagots d’Aquitaine (rééditée en Trésors de France), de Mademoiselle dite Coco, de Scandaleuse Alexandrine et, aux Presses de la Cité, de Bleu Gentiane, Les nuits blanches de Lena et Wanda. Avec La Valse des mouettes, Madeleine Mansiet-Berthaud signe le portrait très émouvant d’une femme déterminée qui, au-delà des conventions, a choisi un métier d’homme au quotidien rude mais exaltant. « […] Pour se lancer dans la profession de gardien de phare, il fallait avoir du caractère, de l’endurance et, de la part d’une femme, une furieuse volonté de braver les interdits. » C’est un roman d’anticipation plein de fougue et de passion, qui, à la fois, célèbre la beauté sauvage et indomptable de la nature et prouve que les femmes sont capables d’accomplir de véritables exploits pour changer le monde et ses mentalités. Au terme d’épreuves initiatiques terribles, qui vont forger son tempérament et exacerber son courage et sa détermination, Gabrielle sera-t-elle en mesure de pardonner les injustices et les sévices qu’elle a endurés ? Pourra-t-elle, enfin, trouver l’amour et la paix ? Grâce à une documentation historique impeccable, Madeleine Mansiet-Berthaud a restitué à merveille... Attachée à la véracité historique et sociale dans tous ses romans, Madeleine Mansiet-Berthaud est l’auteure notamment d’une trilogie consacrée aux cagots d’Aquitaine (rééditée en Trésors de France), de Mademoiselle dite Coco, de Scandaleuse Alexandrine et, aux Presses de la Cité, de Bleu Gentiane, Les nuits blanches de Lena et Wanda. Avec La Valse des mouettes, Madeleine Mansiet-Berthaud signe le portrait très émouvant d’une femme déterminée qui, au-delà des conventions, a choisi un métier d’homme au quotidien rude mais exaltant. « […] Pour se lancer dans la profession de gardien de phare, il fallait avoir du caractère, de l’endurance et, de la part d’une femme, une furieuse volonté de braver les interdits. » C’est un roman d’anticipation plein de fougue et de passion, qui, à la fois, célèbre la beauté sauvage et indomptable de la nature et prouve que les femmes sont capables d’accomplir de véritables exploits pour changer le monde et ses mentalités. Au terme d’épreuves initiatiques terribles, qui vont forger son tempérament et exacerber son courage et sa détermination, Gabrielle sera-t-elle en mesure de pardonner les injustices et les sévices qu’elle a endurés ? Pourra-t-elle, enfin, trouver l’amour et la paix ? Grâce à une documentation historique impeccable, Madeleine Mansiet-Berthaud a restitué à merveille la vie romancée de ces personnages du passé qui, grâce à un courage et une détermination sans faille, ont contribué à façonner notre présent. Au-delà de l’incroyable et passionnant destin de Gabrielle, La valse des mouettes est un hommage magnifique à tous ceux dont les métiers sont aujourd’hui oubliés.
              Lire la suite
              En lire moins
            • blogunpeudelecture Posté le 8 Juillet 2018
              Je tiens tout d’abord à remercier Marie-Jeanne des Éditions des « Presses de la Cité » pour m’avoir fait découvrir ce livre de la collection « Terre de France » et pour sa confiance. Lorsque j’ai vu la couverture dans le communiqué de presse, je l’ai trouvée vraiment magnifique. J’ai vu le sable blanc qui entoure un phare, les mouettes, le ciel nuageux, et quand j’ai vu que l’auteur était Madeleine Mansiet-Berthaud, j’ai su que ce livre allait me plaire. J’adore lire des romans du terroir et le résumé de celui-ci m’a profondément attirée, car j’aime beaucoup les histoires qui prennent place en pleine guerre. On en apprend toujours quant à ce contexte historique et c’est toujours très enrichissant même si l’auteur y ajoute de la romance. J’ai passé un excellent moment de lecture, même si j’ai trouvé le début un peu long à cause des nombreuses descriptions, mais lorsque la guerre éclate avec tous les évènements qui vont avec, alors l’histoire de Gabrielle et d’Alexis devient palpitante et addictive. J’ai aussi été énormément émue par la volonté, la force, la sensibilité et le courage de l’héroïne. Si vous aimez les romans historiques qui relatent de cette période de l’histoire... Je tiens tout d’abord à remercier Marie-Jeanne des Éditions des « Presses de la Cité » pour m’avoir fait découvrir ce livre de la collection « Terre de France » et pour sa confiance. Lorsque j’ai vu la couverture dans le communiqué de presse, je l’ai trouvée vraiment magnifique. J’ai vu le sable blanc qui entoure un phare, les mouettes, le ciel nuageux, et quand j’ai vu que l’auteur était Madeleine Mansiet-Berthaud, j’ai su que ce livre allait me plaire. J’adore lire des romans du terroir et le résumé de celui-ci m’a profondément attirée, car j’aime beaucoup les histoires qui prennent place en pleine guerre. On en apprend toujours quant à ce contexte historique et c’est toujours très enrichissant même si l’auteur y ajoute de la romance. J’ai passé un excellent moment de lecture, même si j’ai trouvé le début un peu long à cause des nombreuses descriptions, mais lorsque la guerre éclate avec tous les évènements qui vont avec, alors l’histoire de Gabrielle et d’Alexis devient palpitante et addictive. J’ai aussi été énormément émue par la volonté, la force, la sensibilité et le courage de l’héroïne. Si vous aimez les romans historiques qui relatent de cette période de l’histoire de France qu’est la guerre 1939/1945, alors ce livre est fait pour vous. Peu importe le roman de Madeleine Mansiet-Berthaud que vous lisez, elle parvient, à chaque fois, à nous transmettre les liens, les émotions et les secrets des familles qu’elle met en scène. Ici, vous serez projetés en plein cœur des Charentes Maritimes que vous pourrez découvrir grâce aux magnifiques descriptions qu’en fait l’auteur. N’hésitez plus ! À lire ! #Virginie
              Lire la suite
              En lire moins
            • djihane Posté le 4 Juin 2018
              Après avoir lu et beaucoup aimé Les nuits blanches de Lena et Wanda de Madeleine Berthaud-Mansiet, j’étais curieuse de découvrir La valse des mouettes. On y découvre Gabrielle, une jeune femme qui a été marquée par la mort de sa mère et qui travaille dans un phare, ce qui est loin d’être commun. C’est dans ce phare qu’elle va rencontrer Alexis dont elle va tomber follement amoureuse. La seconde guerre mondiale va les séparer, il s’en passera des choses durant ces années de tourmente. Quand on a déjà apprécié deux romans d’une auteure, on a envie que cela continue. Malheureusement, je n’ai pas été séduite par La valse des mouettes. Dès les premiers chapitres du récit, j’ai eu du mal à m’y immerger. Le rythme de l’histoire était lent et le style parfois très descriptif. Quand la guerre éclate, certains éléments rendent le tout un peu plus intéressant mais cela, n’a hélas pas suffit à me captiver. J’avais passé la majeur partie de ma lecture à attendre des rebondissements, toutefois quand ils surviennent enfin, je m’étais détachée de ma lecture. J’ai bien aimé le personnage de Gabrielle et j’ai été touchée par sa détresse et certains événements qu’elle va vivre. Cela... Après avoir lu et beaucoup aimé Les nuits blanches de Lena et Wanda de Madeleine Berthaud-Mansiet, j’étais curieuse de découvrir La valse des mouettes. On y découvre Gabrielle, une jeune femme qui a été marquée par la mort de sa mère et qui travaille dans un phare, ce qui est loin d’être commun. C’est dans ce phare qu’elle va rencontrer Alexis dont elle va tomber follement amoureuse. La seconde guerre mondiale va les séparer, il s’en passera des choses durant ces années de tourmente. Quand on a déjà apprécié deux romans d’une auteure, on a envie que cela continue. Malheureusement, je n’ai pas été séduite par La valse des mouettes. Dès les premiers chapitres du récit, j’ai eu du mal à m’y immerger. Le rythme de l’histoire était lent et le style parfois très descriptif. Quand la guerre éclate, certains éléments rendent le tout un peu plus intéressant mais cela, n’a hélas pas suffit à me captiver. J’avais passé la majeur partie de ma lecture à attendre des rebondissements, toutefois quand ils surviennent enfin, je m’étais détachée de ma lecture. J’ai bien aimé le personnage de Gabrielle et j’ai été touchée par sa détresse et certains événements qu’elle va vivre. Cela dit, elle était bien trop naïve et parfois fade au début de l’histoire. Tout au long du roman, on va suivre les transformations par lesquelles elle va passer, son travail au phare, la guerre et la vie vont la transformer. Elle sera confrontée à la misogynie de certains de ses collègues, à l’incertitude de l’amour et à la cruauté de la guerre. Tout cela va lui permettre de grandir et de découvrir des secrets qui vont la changer à jamais. La valse des mouette a le mérite de nous faire découvrir ou redécouvrir une belle région de France, au cœur de l’Histoire avec un grand H. Le récit et la plume de Madeleine Berthaud-Mansiet ne manquent pas de charme mais le roman n’a malheureusement pas réussi à me séduire.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité de la collection Terres de France
            Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.