Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748526615
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 150 x 220 mm
Nouveauté

Le secret de Mona

Collection : Hors collection
Date de parution : 27/08/2020
Après "Et mes yeux se sont fermés" et "POV", le nouveau roman magistral de Patrick Bard sur une adolescente prête au plus inimaginable des mensonges pour ne pas être séparée de son jeune frère. 
Pendant des mois, Mona s’est efforcée d’être invisible  aux yeux de tous, de s’effacer. Mais le jour  où son petit  frère a été pris d’une forte fièvre, elle a dû le conduire  en urgence à l’hôpital. Sans cela, cette histoire aurait  pu ne jamais commencer. Mona n’aurait pas grillé ce... Pendant des mois, Mona s’est efforcée d’être invisible  aux yeux de tous, de s’effacer. Mais le jour  où son petit  frère a été pris d’une forte fièvre, elle a dû le conduire  en urgence à l’hôpital. Sans cela, cette histoire aurait  pu ne jamais commencer. Mona n’aurait pas grillé ce stop,  les gendarmes ne l’auraient pas arrêtée. Quand ils ont découvert une fille un peu trop jeune au volant,  ils ne savaient rien encore du secret de Mona.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748526615
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bookscritics Posté le 13 Septembre 2020
    Bon ! Alors, voici mon petit thriller de l’été et je suis plutôt mitigée. J’ai aimé, mais en temps, je suis un déçue, parce que le secret, voyez-vous, je n’ai pas trouvé qu’il était bien caché… C’est embêtant… Mona, une adolescente de 17 ans est invisible aux yeux des gens. C’est fait exprès. Mais le jour où son frère tombe malade et qu’elle est obligée de l’emmener à l’hôpital et tout bascule… J’ai aimé découvrir la plume de l’auteur que je ne connais absolument pas. Je l’ai trouvé entrainante et dynamique ! J’ai aussi trouvé que les personnages étaient attachants, mais le fait est que le secret était mal gardé et qu’au bout de quelques pages, on le connaissait déjà… Peut-être c’est fait exprès, peut-être pas… En attendant, moi, ça m’a un peu gâché ma lecture… Il sort aujourd’hui en libraire ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en penser ! 😉 @bookscritics PS : Je remercie Les Éditions Syros pour l’envoi du livre !
  • LyneObsessions Posté le 4 Septembre 2020
    Le secret de Mona c'est l'histoire d'une jeune fille de 17 ans qui se fait arrêter et contrôler en voiture par un gendarme car elle n'a pas marqué l'arrêt à un stop. Pourquoi a-t-elle grillé ce stop ? Car son petit frère d'un an, Justin, est malade. Elle l'amène donc à l'hôpital en voiture. Mais le contrôle de police tourne au drame. Les ennuis ne font que commencer ! Dans ce roman, on découvre l'histoire de Mona qui n'est clairement pas des plus roses. J'ai beaucoup aimé le fait que le roman mêle à la fois enquête policière et flashback du passé. En effet, les chapitres sont découpés en plusieurs parties qui correspondent aux témoignages de différents personnages. Ceux de Mona sont plus percutants et bruts de décoffrage, à l'image de cette adolescente ballottée par la vie mais débrouillarde et attachante. Elle s'adresse directement à nous, lecteurs, et je pense que cela a beaucoup aidé à ce que je m'attache à elle. Les témoignages des autres personnages sont plus factuels et descriptifs mais ils m'ont permis d'avoir l'impression de faire partie de cette enquête. Je voulais connaître le pourquoi du comment, je voulais découvrir le passé de Mona pour la comprendre. Chaque nouvelle... Le secret de Mona c'est l'histoire d'une jeune fille de 17 ans qui se fait arrêter et contrôler en voiture par un gendarme car elle n'a pas marqué l'arrêt à un stop. Pourquoi a-t-elle grillé ce stop ? Car son petit frère d'un an, Justin, est malade. Elle l'amène donc à l'hôpital en voiture. Mais le contrôle de police tourne au drame. Les ennuis ne font que commencer ! Dans ce roman, on découvre l'histoire de Mona qui n'est clairement pas des plus roses. J'ai beaucoup aimé le fait que le roman mêle à la fois enquête policière et flashback du passé. En effet, les chapitres sont découpés en plusieurs parties qui correspondent aux témoignages de différents personnages. Ceux de Mona sont plus percutants et bruts de décoffrage, à l'image de cette adolescente ballottée par la vie mais débrouillarde et attachante. Elle s'adresse directement à nous, lecteurs, et je pense que cela a beaucoup aidé à ce que je m'attache à elle. Les témoignages des autres personnages sont plus factuels et descriptifs mais ils m'ont permis d'avoir l'impression de faire partie de cette enquête. Je voulais connaître le pourquoi du comment, je voulais découvrir le passé de Mona pour la comprendre. Chaque nouvelle information piquait ma curiosité et même si j'ai vu venir plusieurs révélations cela ne m'a pas dérangée. Au contraire, plus j'avais d'hypothèses, plus j'avais envie de les vérifier. Entre mes mains ce roman est devenu un page turner, j'ai terminé ma lecture a plus d'une heure du matin, je n'arrivais pas à m'arrêter dans ma lecture (oupsy). J'ai beaucoup aimé les thématiques du roman qui sont nombreuses : la famille, l'adolescence, le passage à l'âge adulte, les déserts médicaux et administratifs, la compléxité des enquêtes policières incluant des mineurs, etc. Patrick Bard a réussi à les intégrer au récit de manière subtile pour pointer du doigt de nombreuses problématiques de notre société, dont une qui m'a particulièrement secouée car elle fait réfléchir ! Pour ne pas vous spoiler plus, je dirais juste que le bandeau du roman "Personne ne savait car personne ne voulait voir" est criant de vérité... C'était ma première lecture de cet auteur et je ne suis clairement pas déçue ! D'ailleurs son autre roman "POV" me tente pas mal.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kloliane Posté le 4 Septembre 2020
    Cela aurait pu encore continuer, au moins jusqu’à que cette « épée de Damoclès » ne soit plus là pour briser « sa famille ». Oui, cela aurait dû… Mais un simple moment d’inattention qui lui fait griller ce stop et voilà que Mona voit sa vie se déliter de nouveau, alors qu’elle essaye tant bien que mal à garder une certaine normalité… Alternant entre souvenirs du passé et dépositions des différents protagonistes liés à l’affaire, nous découvrons, le lourd secret de Mona. Durant plusieurs mois, elle a essayé de le dissimuler, pour préserver sa famille, tout en incarnant, parfaitement l’expression « marcher sur des oeufs » lorsqu’elle côtoyait les gens de l’extérieur. À son âge, on ne devrait pas ressentir une telle pression sur ses épaules, ni à ériger des barrières autour de soi pour se protéger. Bref! Je voulais comprendre ce que cette détermination cachait et quelle était la source de son secret. Ma lecture ressembla alors, un peu, à ses documentaires que l’on peut voir à la télé. La plupart du temps, on vous souligne bien que ces drames auraient pu être éviter avec des « si les voisins auraient fait plus attention », « si les services sociaux... Cela aurait pu encore continuer, au moins jusqu’à que cette « épée de Damoclès » ne soit plus là pour briser « sa famille ». Oui, cela aurait dû… Mais un simple moment d’inattention qui lui fait griller ce stop et voilà que Mona voit sa vie se déliter de nouveau, alors qu’elle essaye tant bien que mal à garder une certaine normalité… Alternant entre souvenirs du passé et dépositions des différents protagonistes liés à l’affaire, nous découvrons, le lourd secret de Mona. Durant plusieurs mois, elle a essayé de le dissimuler, pour préserver sa famille, tout en incarnant, parfaitement l’expression « marcher sur des oeufs » lorsqu’elle côtoyait les gens de l’extérieur. À son âge, on ne devrait pas ressentir une telle pression sur ses épaules, ni à ériger des barrières autour de soi pour se protéger. Bref! Je voulais comprendre ce que cette détermination cachait et quelle était la source de son secret. Ma lecture ressembla alors, un peu, à ses documentaires que l’on peut voir à la télé. La plupart du temps, on vous souligne bien que ces drames auraient pu être éviter avec des « si les voisins auraient fait plus attention », « si les services sociaux avaient mieux traiter le dossier », « si la police était parvenue à temps »… D’ailleurs, l’auteur reflète bien cette pensée, car plusieurs protagonistes étant de prêt ou de loin à l’affaire de Mona, se posent tous cette question: « dois-je intervenir ou est-ce du zèle ? ». Et, puis vient la question de savoir combien de temps son dossier aurait pu se trouver au bas de la pile sans intervention. Parfois, les « signaux d’alarmes » peuvent être juste sous nos yeux, mais nous ne les voyons pas… Ou plutôt, décidons nous de ne pas les voir ? A rajouter cela, le cadre de l’histoire choisi qui fait parfaitement écho à la situation. Le récit se déroule dans une de ses petites villes de campagne isolées, avec parfois ce sentiment d'abandon: peu de transports qui sont malheureusement pas toujours fiables, le manque de médecins et d’hôpitaux proches, les emplois se situant à plus d’une heure ou deux heures du foyer etc… Mais c’est aussi ces lieux où certains s’évadent, loin des villes aux loyers trop élevés, car leurs moyens financiers sont trop justes. Parfois, cela peut être un nouveau départ, parfois cela ne fait qu’accélérer la chute… Conclusion: Récit fluide, ponctué de révélations, vous ne pourrez pas vous empêcher d’avoir quelques réflexions face aux mésaventures de notre jeune héroïne. D’ailleurs, comment ne pas réagir quand celui-ci pourrait être facilement être un de ces faits divers qui prend source dans les maux de notre société actuelle. Pourtant, oui pourtant, il suffirait juste de voir.. même plus, voire et se donner les moyens d’agir si on peut venir en aide.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLecturesdEole Posté le 31 Août 2020
    Quand j’ai découvert Patrick Bard avec Et mes yeux se sont fermés, j’ai eu un coup de coeur pour sa plume et sa manière de traiter des sujets sensibles. J’ai retrouvé ça, sans le coup de coeur, avec Le secret de Mona. La narration se fait avec plusieurs points de vue, à la manière d’un rapport d’enquête policière, on y suit Mona, les enquêteurs, les témoins, … Car quand Mona grille un stop en voiture, les policiers ont des soupçons : la jeune fille semble s’occuper seule de son petit frère, est mineure et roule sans permis. Où est donc passée la mère ? En formation au Mans comme l’indique Mona ? C’est la question qui reviendra tout au long du roman. Patrick Bard a un don pour mener une intrigue, entraîner le lecteur dans une direction avant de le surprendre par un revirement. Moi qui pensait avoir vu venir la chose, j’ai été agréablement surprise d’être mise face à mon erreur. Avec ce roman pour adolescents, il raconte le rôle des aînés qui doivent faire office de parents trop tôt, l’absentéisme des vrais parents et le processus psychologique du déni. La narration sous forme d’enquête induit le lecteur en erreur et... Quand j’ai découvert Patrick Bard avec Et mes yeux se sont fermés, j’ai eu un coup de coeur pour sa plume et sa manière de traiter des sujets sensibles. J’ai retrouvé ça, sans le coup de coeur, avec Le secret de Mona. La narration se fait avec plusieurs points de vue, à la manière d’un rapport d’enquête policière, on y suit Mona, les enquêteurs, les témoins, … Car quand Mona grille un stop en voiture, les policiers ont des soupçons : la jeune fille semble s’occuper seule de son petit frère, est mineure et roule sans permis. Où est donc passée la mère ? En formation au Mans comme l’indique Mona ? C’est la question qui reviendra tout au long du roman. Patrick Bard a un don pour mener une intrigue, entraîner le lecteur dans une direction avant de le surprendre par un revirement. Moi qui pensait avoir vu venir la chose, j’ai été agréablement surprise d’être mise face à mon erreur. Avec ce roman pour adolescents, il raconte le rôle des aînés qui doivent faire office de parents trop tôt, l’absentéisme des vrais parents et le processus psychologique du déni. La narration sous forme d’enquête induit le lecteur en erreur et maintient un véritable suspense jusqu’à la fin. Il interroge aussi sur le système français de protection de l’enfant et la séparation des fratries lors des placements en famille d’accueil. Ce sont des sujets sur lesquels j’avais eu peu l’occasion de lire et que j’ai trouvé très intéressants. Le personnage de Mona, avec son franc parler qui peut choquer parfois, est crédible jusqu’au bout des doigts : une adolescente mature avant l’heure, angoissée à l’idée de perdre son frère et sur le qui-vive constant. Quant aux policiers, ils ne sont ni bons ni mauvais : sévères quand ils doivent l’être, mais compréhensifs quand il le faut, on est loin d’une caricature de bon flic/mauvais flic et ça fait du bien. Pourquoi n’est-ce pas un coup de coeur alors ? Parce que même si Mona est un personnage très crédible, j’ai eu beaucoup de mal avec son style d’expression, et ça m’a bloquée pour entrer dans l’histoire aussi facilement que je le souhaitais. Cependant, Le secret de Mona est un très bon roman ado, dur parfois, mais très intéressant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • argali Posté le 30 Août 2020
    Ce roman de Patrick Bard est un récit-coup de poing. Il ne laisse pas indifférent. Construit en court chapitres, donnant tour à tour la parole à tous les protagonistes, comme autant de témoignages, d’interrogatoires, de devoirs d’enquête… c’est un vrai puzzle qui forme lentement sous nos yeux « l’affaire Mona ». J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui se construit sur des mensonges, des faux semblants et aiguise notre curiosité jusqu’au bout. Mona est, malheureusement, semblable à beaucoup de jeunes (filles) vivant dans la précarité et tentant de le cacher. Elle a des responsabilités qui ne sont pas de son âge, doit prendre des décisions sans être conseillée ni protégée par un adulte. On lui a volé son innocence. Pourtant, elle reste stoïque et mène sa vie avec une incroyable maturité. Sans juger personne, l’auteur raconte, la précarité, la pauvreté, la déscolarisation, la honte, les services sociaux… et les traces que tout cela laisse… à vie. L’histoire relève à la fois du polar, de récit de vie et du drame psychologique ce qui le rend dynamique comme sa construction faite de flashbacks et de changements de point de vue. Un livre à faire lire aux adolescents ; les uns pour qu’ils se rendent compte... Ce roman de Patrick Bard est un récit-coup de poing. Il ne laisse pas indifférent. Construit en court chapitres, donnant tour à tour la parole à tous les protagonistes, comme autant de témoignages, d’interrogatoires, de devoirs d’enquête… c’est un vrai puzzle qui forme lentement sous nos yeux « l’affaire Mona ». J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui se construit sur des mensonges, des faux semblants et aiguise notre curiosité jusqu’au bout. Mona est, malheureusement, semblable à beaucoup de jeunes (filles) vivant dans la précarité et tentant de le cacher. Elle a des responsabilités qui ne sont pas de son âge, doit prendre des décisions sans être conseillée ni protégée par un adulte. On lui a volé son innocence. Pourtant, elle reste stoïque et mène sa vie avec une incroyable maturité. Sans juger personne, l’auteur raconte, la précarité, la pauvreté, la déscolarisation, la honte, les services sociaux… et les traces que tout cela laisse… à vie. L’histoire relève à la fois du polar, de récit de vie et du drame psychologique ce qui le rend dynamique comme sa construction faite de flashbacks et de changements de point de vue. Un livre à faire lire aux adolescents ; les uns pour qu’ils se rendent compte de ce que vivent certains, les autres pour qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls. Si vous scannez la couverture, vous avez accès à Syros Live ; vous y trouverez notamment une interview de l'auteur, un présentation du roman et le premier chapitre offert.
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !