Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782748526615
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 151 x 221 mm
Le secret de Mona
Collection : Hors collection
Date de parution : 27/08/2020
Éditeurs :
Syros

Le secret de Mona

Collection : Hors collection
Date de parution : 27/08/2020
Après "Et mes yeux se sont fermés" et "POV", le nouveau roman magistral de Patrick Bard sur une adolescente prête au plus inimaginable des mensonges pour ne pas être séparée de son jeune frère. 
Pendant des mois, Mona s’est efforcée d’être invisible  aux yeux de tous, de s’effacer. Mais le jour  où son petit  frère a été pris d’une forte fièvre, elle a dû... Pendant des mois, Mona s’est efforcée d’être invisible  aux yeux de tous, de s’effacer. Mais le jour  où son petit  frère a été pris d’une forte fièvre, elle a dû le conduire  en urgence à l’hôpital. Sans cela, cette histoire aurait  pu ne jamais commencer. Mona n’aurait pas grillé ce... Pendant des mois, Mona s’est efforcée d’être invisible  aux yeux de tous, de s’effacer. Mais le jour  où son petit  frère a été pris d’une forte fièvre, elle a dû le conduire  en urgence à l’hôpital. Sans cela, cette histoire aurait  pu ne jamais commencer. Mona n’aurait pas grillé ce stop,  les gendarmes ne l’auraient pas arrêtée. Quand ils ont découvert une fille un peu trop jeune au volant,  ils ne savaient rien encore du secret de Mona.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748526615
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 151 x 221 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Socks85 Posté le 7 Mars 2022
    Roman polyphonique, le lecteur est amené à comprendre très progressivement que la vie de Mona est très compliquée. D’indices en petites touches, on comprend l’essentiel du problème – Mona élève seule son petit frère – mais le lecteur est emmené sur de fausses pistes par la voix de Mona. Pour évoquer le deuil, la pauvreté, les familles éclatées et les traumatismes que la violence de la misère peut engendrer.
  • hmurgia Posté le 12 Décembre 2021
    Mona, 17 ans, est contrôlée par des gendarmes alors qu’elle transporte son petit frère d’un an à l’hôpital. Un gendarme soucieux s’aperçoit qu’elle conduit sans permis. Mais l’enquête ne s’arrête pas là… Un roman choral qui dresse le portrait de la misère sociale rurale : le chômage, les services sociaux éloignés et impuissants… et presqu’un thriller psychologique avec un twist.
  • Titteuf Posté le 2 Décembre 2021
    Ce livre est très étonnant et original. J’ai bien apprécié l’écriture simple mais dynamique. Je trouve l’ensemble bien rythmé et permets aussi de bien s’identifier aux personnages. Après il faut un petit temps d’adaptation car certaines parties utilisent la première personne tandis que les autres utilisent la troisième. Mais une fois qu’on est dedans cela ne pose pas vraiment de problèmes. L’histoire est bien construite. Le dénouement est inattendue mais tellement bien emmenée qu’elle est au final très logique. Le roman est court et je trouve cela un peu dommage car j’aurais aimé passé un peu plus de temps avec ces personnages. Certains auraient mérités davantage de contenus. Au moins il y a cette sensation d’aller à l’essentiel. Les thèmes traités ne sont pas les plus légers mais sont décrits avec beaucoup d’intelligence laissant au lecteur de bien s’imprégner. Il y a de l’émotion dans ce livre et beaucoup d’humilité. A découvrir sans hésiter…..
  • mljs Posté le 20 Novembre 2021
    En voyant la couverture et son miroir brisé, j’ai pensé à un livre sur les violences faites aux femmes. Cela ressemble vaguement à certaines affiches de prévention. J’ai aussi pensé à un aure livre jeunesse dont j’ai oublié le titre, sur une mémoire fracturée. Finalement, ce n’est pas du tout cela et pourtant, ce sont des thèmes qui peuvent se rattacher au livre. Bravo pour cette couverture. Le secret de Mona… Le grand secret ? ou les petits secrets ? Le secret auquel elle croit ou les secrets oubliés par son cerveau ? Là aussi, bravo pour ce titre banal mais finalement complexe. J’ai découvert avec ce livre une réalité dont je n’avais qu’une vague conscience. Mona habite un village rue, loin de tout. A part le bar tabac, il n’y a pas l’air d’y avoir grand chose. Un village rue sans transports en commun ou presque, où seule la voiture peut permettre de vivre, faire ses courses, se soigner. Je ne parle même pas de la culture, visiblement ce mot n’est pas un besoin pour les habitants. Les habitants ? Il y a les locaux et les nouveaux. Les locaux regardent les nouveaux, les nouveaux sont attirés par des... En voyant la couverture et son miroir brisé, j’ai pensé à un livre sur les violences faites aux femmes. Cela ressemble vaguement à certaines affiches de prévention. J’ai aussi pensé à un aure livre jeunesse dont j’ai oublié le titre, sur une mémoire fracturée. Finalement, ce n’est pas du tout cela et pourtant, ce sont des thèmes qui peuvent se rattacher au livre. Bravo pour cette couverture. Le secret de Mona… Le grand secret ? ou les petits secrets ? Le secret auquel elle croit ou les secrets oubliés par son cerveau ? Là aussi, bravo pour ce titre banal mais finalement complexe. J’ai découvert avec ce livre une réalité dont je n’avais qu’une vague conscience. Mona habite un village rue, loin de tout. A part le bar tabac, il n’y a pas l’air d’y avoir grand chose. Un village rue sans transports en commun ou presque, où seule la voiture peut permettre de vivre, faire ses courses, se soigner. Je ne parle même pas de la culture, visiblement ce mot n’est pas un besoin pour les habitants. Les habitants ? Il y a les locaux et les nouveaux. Les locaux regardent les nouveaux, les nouveaux sont attirés par des prix bas du logement, sont découragés par les prix hauts du carburant. Il n’y a pas de travail dans le village-rue, alors pour travailler il faut prendre la voiture et payer l’essence. Il faut faire ses comptes. La mère de Mona n’est pas très douée pour faire les comptes. Elle aimerait bien une autre vie, mais pour cela, elle mise sur la chance des jeux à gratter. Et trompe son désœuvrement dans les cigarettes à rouler. Cette mère, on la découvre peu à peu à travers la description de Mona. Un personnage en creux qui n’a pas de parole propre, ou alors dans des vides, grâce à des déductions que l’on peut faire. Mona a bientôt 18 ans, elle n’a pas le permis mais conduit, surtout Mona s’occupe de son frère comme si c’était son fils. Pour lui, elle est prête à prendre des risques comme conduire à un horaire où elle peut se faire arrêter par la gendarmerie ou griller un stop. C’est ainsi que commence le roman. Très vite, on enchaîne avec des interventions d’autres personnages variés. Le gendarme qui a eu la puce à l’oreille et qui le regrette, ses supérieurs et collègues, des médecins, experts. Mona. Chaque intervention permet d’assembler une pièce du puzzle et du secret de Mona. Elles permettent aussi de montrer combien les agents sont insignifiants face au système. Obéir à la règle peut leur sembler injuste, aller contre le bien individuel. L’évolution du roman indique cependant que Mona avait besoin d’aide. [masquer] J’ai cependant un regret : le déni. Je le trouve particulièrement intéressant mais il occulte pour moi la partie sociale du roman. Il permet cependant une intervention de maître : celle de Christelle, la mère. Même si cette intervention est orchestrée par l’avocat dont la juge nous dit qu’il est brillant, cette intervention permet aussi de voir une autre Mona. Mona apparaît alors comme paniquée à l’idée d’être abandonnée, au point que la mère aurait eu du mal à travailler ou aller à des rendez-vous pôle emploi. J’aime la fragilité que cela montre de Mona. Cela enrichit aussi le roman en expliquant qu’il n’y a pas qu’une version des faits. La souffrance de Christelle semble réelle. La fin ouverte montre d’ailleurs que sa version pourrait l’emporter, au motif que le lien mère enfant est privilégié par les services sociaux. Un dernier bémol : pourquoi Christelle part-elle sans sa voiture en la laissant à ses enfants ? D’ailleurs, comment est-elle partie ? [/masquer]
    Lire la suite
    En lire moins
  • AnneClaire29 Posté le 21 Octobre 2021
    Mona, 17 ans, est une ado débrouillarde sur laquelle sa mère se repose beaucoup. C'est elle qui gère quasiment tout à la maison. Que ce soit les courses, les courriers pour les administrations et surtout son petit frère d'à peine 1 an. Alors qu'elle emmène son petit frère aux urgences, elle se fait arrêter au volant de la voiture de sa mère. Les policiers les escortent jusqu'à l’hôpital. Cela aurait pu s'arrêter là, mais le policier a une intuition et il se rend compte que Mona est mineur et n'a pas le permis de conduire. Où est donc là mère ? Pourquoi ne vient-elle pas à l'hôpital ? La procédure se met en marche et bien des secrets vont faire surface. Un roman ado prenant qui se lit comme un page-turner. L'intrigue et les secrets sont bien distillés et on croit comprendre et savoir mais en fait non.
Inscrivez-vous à Syros, la newsletter alternative !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Sujets de société : 14 romans young adult qui ont trouvé les mots justes

    Transidentité, racisme, immigration, maltraitance... Certains sujets sont difficiles à aborder avec les plus jeunes. Si vous n'arrivez pas à expliquer certaines choses à votre enfant, les auteurs de notre sélection ont su trouver les mots justes. Grâce à ces 14 romans, découvrez les sujets de société d'aujourd'hui à travers le prisme de la littérature young adult.

    Lire l'article