Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355841101
Code sériel : 34
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 560
Format : 140 x 220 mm

LES ANGES DE NEW YORK

Fabrice Pointeau (traduit par)
Date de parution : 15/03/2012

Offre exceptionnelle du 29 septembre au 13 octobre 2014 : trois romans de R. J. Ellory en un.

Retrouvez les magnifiques trois premiers romans publiés en France du plus américain des auteurs anglais.

Seul le silence: Plus encore qu’un roman de serial killer à la mécanique parfaite et au suspense constant, Seul le silence marque une date dans l’histoire du thriller. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue,...

Retrouvez les magnifiques trois premiers romans publiés en France du plus américain des auteurs anglais.

Seul le silence: Plus encore qu’un roman de serial killer à la mécanique parfaite et au suspense constant, Seul le silence marque une date dans l’histoire du thriller. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, sans concession aucune, R. J. Ellory évoque autant William Styron que Norman Mailer par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu’il met en jeu.

Vendetta: Avec ce roman d’une envergure impressionnante, R. J. Ellory retrace cinquante ans d’histoire clandestine des États-Unis à travers une intrigue qui ne laisse pas une seconde de répit au lecteur. Maître de la manipulation, il mêle avec une virtuosité étonnante les faits réels et la fiction, le cinémascope et le tableau intime, tissant ainsi une toile diabolique d’une rare intensité.

Les Anonymes: Une fois encore, R. J. Ellory pousse le thriller dans ses retranchements et lui donne une nouvelle dimension, loin de tous les stéréotypes du genre. Entre Robert Littell et James Ellroy, sur un arrière-plan historique qu’il serait criminel de divulguer ici, il mène une intrigue magistrale, jusqu’au cœur du système politique américain. Alliant un sens de la polémique à une tension digne des polars les plus captivants, l'auteur, servi par une écriture remarquable, nous offre un immense roman à la mécanique parfaite.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841101
Code sériel : 34
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 560
Format : 140 x 220 mm
Sonatine
En savoir plus

Ils en parlent

Le nouveau héros de R.J. Ellory est un personnage qui va vous hanter longtemps. Une plongée vertigineuse au cœur de la corruption et du vice.
François Lestavel / Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • clairemarquez75 Posté le 18 Novembre 2021
    "La vie avait des angles aigus et des bords coupants. La vie était pleine d'embûches." La délicieuse plume de RJ Ellory nous emporte dans les bras fonds de New York, maîtresse brute et dépourvue d'empathie, jetant les cadavres aux coins de ses rues. Les cadavres ont 16 ans, sont blondes et manucurées, et leur vie avait déjà bien mal commencé, mais je ne spolie pas. Franck Parrish, inspecteur sur la sellette dans la Grande pomme, porte le fardeau de l'héritage paternel, d'un John Parrish, étoile de la NYPD, membre d'un clan réputé comme ceux des nettoyeurs de la mafia : les Anges de New York. Le roman surfe sur la grande histoire que je ne connaissais pas, sur des airs de Mike Hammer ou d'un film de Copolla ou de Scorsese. Une écriture qui vous fait apprécier la lenteur des journées d'un flic et ses terribles doutes. Un grand coup de cœur, découvert pour ma part jn peu par hasard, après une première immersion dans le monde précis et sans pitié de Sir Ellory, à découvrir absolument !!
  • Marcodasilva Posté le 13 Octobre 2021
    Très bon livre. C'est un classique Ellory au niveau de l'intrigue mais on se laisse prendre et à tourner les pages les unes après les autres. Bref, une bonne lecture pour les amateurs de policiers. Je me demande si l'auteur n' a pas de pb avec l'alcool car ses personnages principaux ont tous un penchant prononcé pour la divine bouteille.
  • sandrine57 Posté le 24 Août 2021
    Être flic à New York quand on est le fils d'une légende de la police est un lourd héritage que Frank Parish porte dans la douleur. Il a raté son mariage, entretient des rapports conflictuels avec ses enfants et n'est qu'à un pas du renvoi tant ses excès, son alcoolisme et son refus de l'autorité l'ont conduit au bord du gouffre. Pourtant, Frank est un bon flic, pugnace, obstiné, jusqu'au-boutiste et doté d'un flair infaillible. Depuis la mort de son coéquipier, on lui a retiré son permis de conduire et une partie de son salaire et on l'oblige à suivre une thérapie. Mais cela ne l'empêche pas de s'investir à fond dans sa dernière enquête : le meurtre par strangulation d'une adolescente de seize ans. Rien d'exceptionnel dans ce polar de R.J. Ellory qui aligne les stéréotypes du genre : - Un flic borderline, désabusé, alcoolique, qui cumule les problèmes (avec sa hiérarchie, ses enfants, son ex-femme) et entretient une liaison avec une prostituée - Une chasse au tueur en série… Rien d'exceptionnel non plus dans le style (linéaire) ni dans la construction (alternance entre l'enquête et les séances du flic chez la psychologue de la police), ni dans l'intrigue (les dites séances... Être flic à New York quand on est le fils d'une légende de la police est un lourd héritage que Frank Parish porte dans la douleur. Il a raté son mariage, entretient des rapports conflictuels avec ses enfants et n'est qu'à un pas du renvoi tant ses excès, son alcoolisme et son refus de l'autorité l'ont conduit au bord du gouffre. Pourtant, Frank est un bon flic, pugnace, obstiné, jusqu'au-boutiste et doté d'un flair infaillible. Depuis la mort de son coéquipier, on lui a retiré son permis de conduire et une partie de son salaire et on l'oblige à suivre une thérapie. Mais cela ne l'empêche pas de s'investir à fond dans sa dernière enquête : le meurtre par strangulation d'une adolescente de seize ans. Rien d'exceptionnel dans ce polar de R.J. Ellory qui aligne les stéréotypes du genre : - Un flic borderline, désabusé, alcoolique, qui cumule les problèmes (avec sa hiérarchie, ses enfants, son ex-femme) et entretient une liaison avec une prostituée - Une chasse au tueur en série… Rien d'exceptionnel non plus dans le style (linéaire) ni dans la construction (alternance entre l'enquête et les séances du flic chez la psychologue de la police), ni dans l'intrigue (les dites séances se passent étonnamment bien et le policier se livre avec facilité sur des évènements qu'il avait tus depuis presque vingt ans, l'enquête est lente mais les indices abondent) Et pourtant, ça marche ! Ellory connait la recette et on se laisse prendre à son jeu. Il nous emmène dans les bas-fonds de New York, nous entraîne dans le monde des snuff-movies, de la drogue, des ados à la dérive, de la déchéance humaine et dresse un portrait peu flatteur de la corruption au sein de la police new yorkaise. On finit par s'attacher à ce flic parfois exaspérant et on se laisse porter ses maladresses, ses blessures intimes et son besoin féroce de rendre justice aux victimes. Un polar à l'ancienne qui se lit bien.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mel37350 Posté le 27 Juin 2021
    J'ai pensé à plusieurs reprises abandonné cette lecture. On suit une enquête mené par l'agent Parrish mais pendant les 200 premières pages on a envie de le frapper, il y a beaucoup de mystère autour de ce personnage, on ressent qu'il à vécu des choses très dures mais il est agressif, il s'apitoie sur son sort et on a envie de le secouer, de le frapper, de tout faire pour qu'il arrête et qu'il se bouge le cul. Puis on est embarqué par cette enquête dans laquelle l'inspecteur va se jeter corps et âme et va jouer sa plaque.
  • Tristale Posté le 17 Mai 2021
    4ème de couv':"Frank Parish, inspecteur au NYPD, a des difficultés relationnelles. Avec sa femme, avec sa fille, avec sa hiérarchie. C'est un homme perdu, qui n'a jamais vraiment résolu ses problèmes avec son père, mort assassiné en 1992 après avoir été une figure légendaire des Anges de New York, ces flics d'élite qui, dans les années quatre-vingt, ont nettoyé Manhattan de la pègre et des gangs. Alors qu'il vient de perdre son partenaire et qu'il est l'objet d'une enquête des affaires internes, Frank s'obstine, au prix de sa carrière et de son équilibre mental, à creuser une affaire apparemment banale, la mort d'une adolescente. Persuadé que celle-ci a été la victime d'un tueur en série qui sévit dans l'ombre depuis longtemps, il essaie obstinément de trouver un lien entre plusieurs meurtres irrésolus. Mais, ayant perdu la confiance de tous, son entêtement ne fait qu'ajouter à un passif déjà lourd. Contraint de consulter une psychothérapeute, Frank va lui livrer l'histoire de son père et des Anges de New York, une histoire bien différente de la légende communément admise. Mais il y a des secrets qui, pour le bien de tous, gagneraient à rester enterrés. MON AVIS: Le moins qu'on puisse dire c'est que... 4ème de couv':"Frank Parish, inspecteur au NYPD, a des difficultés relationnelles. Avec sa femme, avec sa fille, avec sa hiérarchie. C'est un homme perdu, qui n'a jamais vraiment résolu ses problèmes avec son père, mort assassiné en 1992 après avoir été une figure légendaire des Anges de New York, ces flics d'élite qui, dans les années quatre-vingt, ont nettoyé Manhattan de la pègre et des gangs. Alors qu'il vient de perdre son partenaire et qu'il est l'objet d'une enquête des affaires internes, Frank s'obstine, au prix de sa carrière et de son équilibre mental, à creuser une affaire apparemment banale, la mort d'une adolescente. Persuadé que celle-ci a été la victime d'un tueur en série qui sévit dans l'ombre depuis longtemps, il essaie obstinément de trouver un lien entre plusieurs meurtres irrésolus. Mais, ayant perdu la confiance de tous, son entêtement ne fait qu'ajouter à un passif déjà lourd. Contraint de consulter une psychothérapeute, Frank va lui livrer l'histoire de son père et des Anges de New York, une histoire bien différente de la légende communément admise. Mais il y a des secrets qui, pour le bien de tous, gagneraient à rester enterrés. MON AVIS: Le moins qu'on puisse dire c'est que Franck Parrish n'est pas un homme facilement aimable. Il est têtu, obsessionnel , alcoolique et donc logiquement peu fiable. Pourtant j'ai bien aimé ce personnage border line car malgré l'enfermement qu'il s'est imposé dans un passé qui n'est pas vraiment le sien, il en sort peu à peu , grâce à ses séances de psy mais aussi à ceux qu'il côtoie, ses enfants, son nouvel équipier. Et surtout cette affaire de jeunes filles assassinées le pousse dans ses derniers retranchements, tout plutôt que de laisser tomber. Parallèlement Franck parle de ces fameux anges de New York, auxquels appartenait son père. Pour lui ces anges là n'avaient pas des ailes toutes blanches et n'étaient pas ce qu'ils paraissaient pour certains. La progression de ces deux histoires mène à la même fin. Mais est ce que cela aidera Franck à tuer ses démons? C'était vraiment une histoire captivante où l'humain tient la première place, comme souvent dans les livres de R.J Ellory. Un polar sombre avec une belle lumière au bout du tunnel.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !