RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            LES ANGES DE NEW YORK

            Sonatine
            EAN : 9782355841101
            Code sériel : 34
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 220 mm
            LES ANGES DE NEW YORK

            Fabrice POINTEAU (Traducteur)
            Date de parution : 15/03/2012

            Offre exceptionnelle du 29 septembre au 13 octobre 2014 : trois romans de R. J. Ellory en un.

            Retrouvez les magnifiques trois premiers romans publiés en France du plus américain des auteurs anglais.

            Seul le silence: Plus encore qu’un roman de serial killer à la mécanique parfaite et au suspense constant, Seul le silence marque une date dans l’histoire du thriller. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue,...

            Retrouvez les magnifiques trois premiers romans publiés en France du plus américain des auteurs anglais.

            Seul le silence: Plus encore qu’un roman de serial killer à la mécanique parfaite et au suspense constant, Seul le silence marque une date dans l’histoire du thriller. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, sans concession aucune, R. J. Ellory évoque autant William Styron que Norman Mailer par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu’il met en jeu.

            Vendetta: Avec ce roman d’une envergure impressionnante, R. J. Ellory retrace cinquante ans d’histoire clandestine des États-Unis à travers une intrigue qui ne laisse pas une seconde de répit au lecteur. Maître de la manipulation, il mêle avec une virtuosité étonnante les faits réels et la fiction, le cinémascope et le tableau intime, tissant ainsi une toile diabolique d’une rare intensité.

            Les Anonymes: Une fois encore, R. J. Ellory pousse le thriller dans ses retranchements et lui donne une nouvelle dimension, loin de tous les stéréotypes du genre. Entre Robert Littell et James Ellroy, sur un arrière-plan historique qu’il serait criminel de divulguer ici, il mène une intrigue magistrale, jusqu’au cœur du système politique américain. Alliant un sens de la polémique à une tension digne des polars les plus captivants, l'auteur, servi par une écriture remarquable, nous offre un immense roman à la mécanique parfaite.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355841101
            Code sériel : 34
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 560
            Format : 140 x 220 mm
            Sonatine
            22.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Le nouveau héros de R.J. Ellory est un personnage qui va vous hanter longtemps. Une plongée vertigineuse au cœur de la corruption et du vice.
            François Lestavel / Paris Match

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Roggy Posté le 28 Décembre 2018
              Franck Parish est un policier brillant, mais ingérable, alcoolique, obstiné, cynique, amer, il a un coeur de pierre mais il a un coeur tout de même. Et c'est ce coeur qui le pousse à continuer à examiner les recoins les plus sombres de l'âme humaine pour en extraire toute la noirceur. Une fois de plus il se retrouve englué dans une véritable plongée dans le morbide, le noir absolu, une descente dans l'abîme de l'humanité. Il va chercher à exorciser tous les fantômes qui rôdent autour de lui, toutes les victimes qu'il n'a pas pu sauver. R. J. Ellory, comme de coutume irrigue en profondeur la narration d'interrogations d'ordre moral et éthique. Le nouveau maître du polar anglo-saxon nous gratifie en bonus d'un peu de l'histoire de la mafia new-yorkaise dans les années quatre-vingts et de la corruption de la police ; construisant un polar prenant qui mêle avec brio deux époques et deux enquêtes dans un astucieux jeu de miroirs. Même si on retrouve dans ce récit un certain nombre de ficelles propres au polar, ce qui impressionne c'est la manière dont Ellory s'empare de ses personnages pour nous immerger dans leur psyché.
            • resogerath Posté le 31 Octobre 2018
              On est dans le cliché complet : flic alcoolo-ingérable divorcé, fils de flic parfait, tueur en série que personne ne voit, etc… Bref on devrait s’ennuyer beaucoup mais… R.J. Ellory sait faire monter une mayonnaise et ce qui devait être un banal thriller devient un roman dont on veut savoir comment tout ça peut se terminer. UN bon page turner, pas le meilleur Ellory mais un bon livre quand même.
            • Frederic524 Posté le 4 Septembre 2018
              «Les Anges de New York » tel est le titre du dernier roman policier de RJ Ellory. Une nouvelle fois, l’auteur réussit le pari d’allier une intrigue rondement menée avec un récit de l’une des périodes fastes de la police new yorkaise, celle des « Anges de New York » qui ont combattu le crime organisé officiellement avant d’officieusement céder aux sirènes de la corruption. Après la CIA, la mafia, Ellory écrit donc un nouveau chapitre de cette folle histoire de l’Amérique contemporaine. Comme à chaque fois, c’est un régal de suivre les multiples rebondissements qui parsèment cette histoire de tueur prédateur insaisissable. Le roman nous fais incontestablement penser aux grands classiques du cinéma de Sydney Lumet à James Gray. Il convoque ces multiples références sans ne jamais céder à la parodie du genre. Il ne m’a pas été possible de décrocher. Bien au dessus de la mêlée, Ellory nous prouve s’il en était encore besoin qu’il est bel et bien le meilleur lorsqu’il s’agit de nous plonger dans ces décors d’une Amérique fantasmée. Un classique.
            • Maquart Posté le 15 Mars 2018
              Quand j’ai appris que R.J Ellory était Anglais, j’ai failli recracher mon café soluble tant ce livre décrit minutieusement et familièrement New-York. Toutes ses descriptions sont d’ailleurs très fouillées, il a dû vachement se documenter (ou être tueur lui-même). Par exemple, savez-vous qu’une balle de petit calibre tirée dans le crane ne ressort généralement pas ? R.J reprend les codes du flic solitaire, bourru, en froid avec sa hiérarchie, vaguement alcoolique, avec une vie personnelle désastreuse, mais qui malgré les horreurs qu’il côtoie quotidiennement, garde une part d’humanité. Le flic s’appelle Frank Parish, il doit résoudre le meurtre de plusieurs jeunes filles. Parallèlement il a une injonction de soin, imposée par sa direction : il doit voir une psy quotidiennement. Réfractaire dans un premier temps, il accepte de se confier et notamment sur son père. Réputé pour être un vrai cador dans la police, le fils peut révéler la face sombre de ce daron encombrant. Et ses liens avec la mafia : on se croirait dans Serpico ! C’est l’occasion de chapitres uniquement sous forme de dialogues, très cinématographiques. C’est la force de ce livre : prendre les codes, les malaxer et en faire quelque chose d’original, de jamais lu. C’est vachement psychologique, triste et beau, comme un coucher... Quand j’ai appris que R.J Ellory était Anglais, j’ai failli recracher mon café soluble tant ce livre décrit minutieusement et familièrement New-York. Toutes ses descriptions sont d’ailleurs très fouillées, il a dû vachement se documenter (ou être tueur lui-même). Par exemple, savez-vous qu’une balle de petit calibre tirée dans le crane ne ressort généralement pas ? R.J reprend les codes du flic solitaire, bourru, en froid avec sa hiérarchie, vaguement alcoolique, avec une vie personnelle désastreuse, mais qui malgré les horreurs qu’il côtoie quotidiennement, garde une part d’humanité. Le flic s’appelle Frank Parish, il doit résoudre le meurtre de plusieurs jeunes filles. Parallèlement il a une injonction de soin, imposée par sa direction : il doit voir une psy quotidiennement. Réfractaire dans un premier temps, il accepte de se confier et notamment sur son père. Réputé pour être un vrai cador dans la police, le fils peut révéler la face sombre de ce daron encombrant. Et ses liens avec la mafia : on se croirait dans Serpico ! C’est l’occasion de chapitres uniquement sous forme de dialogues, très cinématographiques. C’est la force de ce livre : prendre les codes, les malaxer et en faire quelque chose d’original, de jamais lu. C’est vachement psychologique, triste et beau, comme un coucher de soleil ; j’aime.
              Lire la suite
              En lire moins
            • frimoussette Posté le 15 Janvier 2018
              Mon 3eme titre de cet auteur Je suis totalement fan Une histoire de flic , cabossé , alcoolo , paumé et diablement attachant D'un côté nous avons Frank Parish inspecteur au NYPD Fils d'un héros de la police New Yorkaise se battant avec cette filiation lourde De l'autre une enquête difficile pour trouver le meurtrier de jeunes adolescentes Frank se bat à la fois contre le souvenir auréolé de son père et son intuition obsessionnelle à pourchasser le meurtrier de ces filles Opiniâtre , têtu , à la limite de la loi et la dépassant souvent Une enquête fébrile qui vous tient aux tripes.... J'avais vraiment envie qu'il choppe le type , qu'il le coince On est sans arrêt sur le fil du rasoir , impatient Et la fin .....jubilatoire , vraiment Une très belle histoire passionnante
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !