Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258163416
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 550
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

Les Disparues de la lande

Corinna GEPNER (Traducteur)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 27/08/2020
Des adolescentes qui disparaissent, un cadavre découvert sur la lande et pas l’ombre d’une piste…
De retour à Scarborough, dans le nord de l'Angleterre, pour vendre la maison de ses défunts parents, le sergent-détective de Scotland Yard Kate Linville se trouve impliquée dans la sinistre affaire qui secoue la petite ville côtière : le corps sans vie de Saskia Morris, 14 ans, disparue depuis des mois,... De retour à Scarborough, dans le nord de l'Angleterre, pour vendre la maison de ses défunts parents, le sergent-détective de Scotland Yard Kate Linville se trouve impliquée dans la sinistre affaire qui secoue la petite ville côtière : le corps sans vie de Saskia Morris, 14 ans, disparue depuis des mois, vient d’être découvert sur la lande. Elle semble être morte de faim. Peu de temps après, une autre jeune fille manque à l’appel. Elle réapparaît quelques jours plus tard, incapable d'identifier son ravisseur.
Les deux événements sont-ils le fait d’une seule et même personne ? Ont-ils un lien avec la disparition d’Hannah Caswell, survenue trois ans plus tôt ?
Tandis que la police piétine, les médias s'en mêlent et le « tueur de la lande » fait bientôt les gros titres, au grand dam de l’inspecteur Caleb Hale, en charge de l’enquête. Bravant l’autorité de ce dernier, Kate commence alors ses propres recherches...

Violence, précarité et solitude sont les maîtres mots de ce thriller atmosphérique implacable, qui marque le retour de la plus anglaise des romancières allemandes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258163416
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 550
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Framboisine7282 Posté le 14 Septembre 2020
    Hannah, Saskia et Amélie, trois adolescentes âgées de 14 ans, liées par le même fait divers : elles ont disparu, séquestrées probablement par « l'individu » qui tient son journal sordide tout au long de ce roman qui m'a captivée dès les premières lignes. Depuis quatre ans les recherches pour retrouver Hannah CASWELL restent vaines, tandis que le corps de Saskia MORRIS à peine un an après son enlèvement vient d'être découvert par des randonneurs en balade. Son agresseur doit avoir besoin de prouver qu'il existe et qu'il a bien l'intention de montrer qu'il est le maître du jeu. Pour Amélie GOLDSBY son sort s'est joué sur le parking d'un supermarché, où après une violente dispute avec sa mère elle avait refusé de l'accompagner dans le magasin. Qui a-t'elle accepté de suivre ? Madame Goldsby tient un bed breakfast, Kate LINVILLE, sergent détective à Scotland Yard y loue une chambre. Venue dans la région pour régler une affaire familiale elle ne comptait pas s'attarder, mais elle va se trouver bien malgré elle au coeur de ce drame. L'angoisse des parents d'Amélie est palpable, et l'inspecteur Caleb HALE, chargé de l'enquête ne sait pas trop quelle direction prendre. Caleb et Kate se connaissent, ils ont travaillé ensemble... Hannah, Saskia et Amélie, trois adolescentes âgées de 14 ans, liées par le même fait divers : elles ont disparu, séquestrées probablement par « l'individu » qui tient son journal sordide tout au long de ce roman qui m'a captivée dès les premières lignes. Depuis quatre ans les recherches pour retrouver Hannah CASWELL restent vaines, tandis que le corps de Saskia MORRIS à peine un an après son enlèvement vient d'être découvert par des randonneurs en balade. Son agresseur doit avoir besoin de prouver qu'il existe et qu'il a bien l'intention de montrer qu'il est le maître du jeu. Pour Amélie GOLDSBY son sort s'est joué sur le parking d'un supermarché, où après une violente dispute avec sa mère elle avait refusé de l'accompagner dans le magasin. Qui a-t'elle accepté de suivre ? Madame Goldsby tient un bed breakfast, Kate LINVILLE, sergent détective à Scotland Yard y loue une chambre. Venue dans la région pour régler une affaire familiale elle ne comptait pas s'attarder, mais elle va se trouver bien malgré elle au coeur de ce drame. L'angoisse des parents d'Amélie est palpable, et l'inspecteur Caleb HALE, chargé de l'enquête ne sait pas trop quelle direction prendre. Caleb et Kate se connaissent, ils ont travaillé ensemble à élucider le meurtre du père de la jeune femme. Mais ça, c'était dans un autre roman de l'auteure. Parallèlement nous faisons connaissance avec la famille ALLARD, suivie par un Service d'aide sociale. Patsy ALLARD et son mari Marlon ont deux filles, Lynn et Mandy. Lynn est en apprentissage dans une menuiserie, Mandy poursuit ses études, et c'est justement elle le souci de l'assistante sociale, elle est absente du collège depuis quelques jours sans justificatif. Pour le moment pas de lien avec les affaires précédentes. De Saskia on n'apprendra pas grand chose, quant à Hannah, élevée par son père depuis le départ de sa mère quand elle avait quatre ans, il sera rappelé à de nombreuses reprises que celui-ci était très autoritaire et ne lui laissait que très peu de liberté. Beaucoup de personnages dans ce roman (comme souvent chez Charlotte LINK), mais une fois que « le décor » est planté ça fonctionne. Amélie réapparaît de façon inattendue, mais reste silencieuse sur les circonstances étranges de son enlèvement. Puis elle disparaît à nouveau. Kate, travaillant à Londres ne peut pas enquêter en dehors de sa juridiction, malgré la demande désespérée de la maman de la jeune fille. Mais rien ne l'empêche d'effectuer « quelques petites recherches pour son compte ». Elle ne s'en prive pas. De longs chapitres vont contribuer à tout embrouiller, de nombreux personnages vont faire leur apparition, et j'avoue que plusieurs fois j'ai fait des retours en arrière en me disant « mais qui c'est celui là ? D'où il sort ? ». J'ajoute le journal de plus en plus glauque du pervers qui tire les ficelles, je souffle un peu en m'apitoyant sur le désert de la vie sentimentale de la pauvre Kate qui vit seule avec son chat, je constate que Caleb HALE ne s'en sort par vraiment alors qu'il a tous les moyens à sa disposition, et j'approche du dénouement de cette longue enquête en me disant « ça y est, j'ai trouvé, c'est lui " Et puis je me plante bien sûr, mais il y a tellement de personnages qui ont le profil du suspect idéal que j'ai des excuses. Malgré quelques longueurs j'ai adoré ce roman, mais je suis une inconditionnelle de Charlotte LINK dont le meilleur roman pour moi reste La vallée du Renard. Si quelques lecteurs souhaitent en savoir plus sur Kate LINVILLE et Caleb HALE, c'est dans L'Emprise du passé que vous ferez leur connaissance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • celine85 Posté le 9 Septembre 2020
    Un roman où vous l’aurez compris dans le titre on assiste à une série de disparitions de jeunes filles. Saskia n’est jamais rentrée chez elle après une visite chez une amie. Un an plus tard son corps est retrouvé par des randonneurs dans la lande. Cette affaire est elle à mettre en lien avec celle de la disparition de Hannah Caswell ? Cette jeune qui avait raté son train, n’est jamais rentrée chez son père. Il y a aussi l’affaire Allard. Carol Jones qui travaille au service d’aide sociale à l’enfance suit cette famille. Suite à un appel du collège elle se rend chez eux. Mandy est absente depuis le début de la semaine et les parents n’ont fourni aucune explication. Suite à une violente dispute avec sa mère, elle est partie du domicile. Carol est inquiète, elle a peur pour la jeune fille car les médias parlent du « tueur de la lande » On suit aussi l’affaire de cette jeune fille de 14 ans qui a disparue sur un parking. Le temps que sa mère Deborah réalise quelques courses, elle laisse sa fille Amélie dans la voiture. Une petite demi-heure plus tard, elle ne peut que constater... Un roman où vous l’aurez compris dans le titre on assiste à une série de disparitions de jeunes filles. Saskia n’est jamais rentrée chez elle après une visite chez une amie. Un an plus tard son corps est retrouvé par des randonneurs dans la lande. Cette affaire est elle à mettre en lien avec celle de la disparition de Hannah Caswell ? Cette jeune qui avait raté son train, n’est jamais rentrée chez son père. Il y a aussi l’affaire Allard. Carol Jones qui travaille au service d’aide sociale à l’enfance suit cette famille. Suite à un appel du collège elle se rend chez eux. Mandy est absente depuis le début de la semaine et les parents n’ont fourni aucune explication. Suite à une violente dispute avec sa mère, elle est partie du domicile. Carol est inquiète, elle a peur pour la jeune fille car les médias parlent du « tueur de la lande » On suit aussi l’affaire de cette jeune fille de 14 ans qui a disparue sur un parking. Le temps que sa mère Deborah réalise quelques courses, elle laisse sa fille Amélie dans la voiture. Une petite demi-heure plus tard, elle ne peut que constater sa disparition. Quelque temps après elle réapparait mais n’est pas très bavarde… Kate Linville, policière à Scotland Yard est dans ce secteur car elle venue voir la maison héritée de son père. Une voisine l’a prévenu que les locataires ont fichu le camp après avoir tout saccagé. Même si ce n’est pas son secteur et qu’elle n’est pas mandatée pour travailler sur cette affaire, elle ne peut pas s’empêcher de faire ses propres recherches. Elle connait déjà l’inspecteur Hale qui avait enquêté sur le meurtre de son père. Comme la police piétine, un coup de main de sa part est nécessaire. Pas toujours facile de s’y retrouver au départ et de comprendre où toutes ses disparitions vont nous mener. Pour apprécier ce roman, laissez vous porter par l’intrigue… #LesDisparuesdelalande #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.