RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Mille femmes blanches

            Cherche midi
            EAN : 9782749121079
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 400
            Format : 154 x 240 mm
            Mille femmes blanches
            Les carnets de May Dodd

            Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
            Collection : Ailleurs
            Date de parution : 02/05/2013

            NOUVELLE ÉDITION DE L'UN DES PLUS GRANDS BEST SELLERS DE LA DERNIERE DECENNIE

            NOUVELLE ÉDITION DE L'UN DES PLUS GRANDS BEST SELLERS DE LA DERNIERE DECENNIE

             

            1875. Little Wolf, un chef Cheyenne, est à Washington pour faire une incroyable proposition au président Grant. Il lui demande, en échange de chevaux, de lui faire présent de mille femmes blanches, afin de les marier à ses...

            NOUVELLE ÉDITION DE L'UN DES PLUS GRANDS BEST SELLERS DE LA DERNIERE DECENNIE

             

            1875. Little Wolf, un chef Cheyenne, est à Washington pour faire une incroyable proposition au président Grant. Il lui demande, en échange de chevaux, de lui faire présent de mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers, dans le but de favoriser l’intégration. Grant accepte le marché et envoie les premières femmes dans les contrées reculées du Nebraska, la plupart « recrutées » sous la contrainte dans les pénitenciers et les asiles du pays.


            Prenant pour point de départ un fait historique réel, Jim Fergus nous relate l'aventure de ces femmes à travers les carnets intimes de l'une d'elles, May Dodd. Internée de force par sa famille qui lui reprochait sa liberté de pensée, May va devoir apprendre sa nouvelle vie de squaw, les rites et la culture indienne.


            Cette épopée fabuleusement romanesque, qui s'inscrit dans la grande tradition de la saga de l'Ouest, est le premier roman de Jim Fergus. « Livre splendide, puissant et exaltant », selon Jim Harrison, il est à la fois un magnifique portrait de femme et un chant d'amour au peuple indien. Le lecteur y partage les appréhensions de ces femmes, mais aussi leur exaltation à la découverte d'une civilisation respectueuse des individus et de l'environnement, sur laquelle plane l’ombre de l’extermination.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749121079
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 400
            Format : 154 x 240 mm
            Cherche midi
            19.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Maya33 Posté le 26 Octobre 2018
              C'est un magnifique livre qui nous ouvre des portes sur la gestion des cheyennes par les américains. C'est une histoire incroyable et cela nous permet de voir comment tout un peuple libre a été bridé" !!
            • fabienne1809 Posté le 24 Octobre 2018
              Selon ce que l'histoire nous rapporte, Ulysse S. GRANT, 18ème président des Etats-Unis, par son "attitude bienveillante (...) envers les Amérindiens marqua une évolution radicale par rapport aux politiques de ses prédécesseurs (...) Bien que peu populaire aujourd'hui, la « politique de paix » était jugée très progressiste pour l'époque (...) En 1875, Grant entra en conflit avec le colonel George A. Custer (...) tué lors de la bataille de Little Bighorn le 25 juin 1876 dans l'une des plus importantes défaites américaines des guerres indiennes. En septembre, Grant déclara dans la presse qu'il considérait la bataille « comme un sacrifice de soldats, provoqué par Custer lui-même, qui était profondément inutile" (Wikipédia) L'histoire ne dit toutefois pas ce que le Président Grant envisageait de réserver comme sort aux Indiens qui refuseraient de se rendre dans les réserves... Le contexte historique étant celui-là, l'auteur nous plonge dans un univers très éloigné du nôtre d'une très belle façon : au travers des carnets d'une femme blanche, envoyée dans une tribu cheyenne, comme 999 autres femmes, en échange d'un cheval. Par le biais de l'histoire de ces femmes, l'auteur va réussir le pari de nous faire envier le mode de vie simple, mais si... Selon ce que l'histoire nous rapporte, Ulysse S. GRANT, 18ème président des Etats-Unis, par son "attitude bienveillante (...) envers les Amérindiens marqua une évolution radicale par rapport aux politiques de ses prédécesseurs (...) Bien que peu populaire aujourd'hui, la « politique de paix » était jugée très progressiste pour l'époque (...) En 1875, Grant entra en conflit avec le colonel George A. Custer (...) tué lors de la bataille de Little Bighorn le 25 juin 1876 dans l'une des plus importantes défaites américaines des guerres indiennes. En septembre, Grant déclara dans la presse qu'il considérait la bataille « comme un sacrifice de soldats, provoqué par Custer lui-même, qui était profondément inutile" (Wikipédia) L'histoire ne dit toutefois pas ce que le Président Grant envisageait de réserver comme sort aux Indiens qui refuseraient de se rendre dans les réserves... Le contexte historique étant celui-là, l'auteur nous plonge dans un univers très éloigné du nôtre d'une très belle façon : au travers des carnets d'une femme blanche, envoyée dans une tribu cheyenne, comme 999 autres femmes, en échange d'un cheval. Par le biais de l'histoire de ces femmes, l'auteur va réussir le pari de nous faire envier le mode de vie simple, mais si authentique des Indiens... il va nous présenter cette culture, centrée sur les besoins essentiels, comme un art de vivre heureux parmi des individus capables de sensibilité, de respect vis-à-vis de leurs épouses et d'évolution. J’ai noté aussi que, proche de la nature, ce peuple était respectueux de l'équilibre écologique, finalement perturbé par la chasse impitoyable pratiquée par les Américains dans les troupeaux de bisons. Un vrai plaidoyer pour ce peuple opprimé et dévasté. Ce livre est un nouveau coup de cœur pour moi.
              Lire la suite
              En lire moins
            • joelle58 Posté le 7 Octobre 2018
              Lecture agréable, vivante ; personnages vrais, attachants, colorés. Terrible choc des cultures ! Belle leçon de vie ! Une fois la lecture commencée, difficile de s’en arracher. Roman magnifique que je recommande fortement. Je suis impatiente de lire la suite : « La vengeance des Mères ».
            • Positivattitude Posté le 23 Septembre 2018
              Une magnifique épopée basée sur des faits réels : l’intégration de femmes blanches volontaires pour aller vivre avec les indiens Cheyenne afin d’échapper à l’internement, le plus souvent. Les mêmes ingrédients que ceux du film danse avec les loups sont réunis dans ce livre : un occidental qui découvre la beauté sauvage de la nation indienne et remise ses préjugés, un gouvernement américain fourbe et impitoyable une histoire d’amour, de grands espaces, un souffle épique... Dommage qu’il n’y ait toujours pas de film !
            • Sanguine Posté le 11 Septembre 2018
              Enfin ! J'ai enfin lu ce bouquin qui me tentait depuis des mois et que j'ai reçu en début d'année lors d'un swap. En plus, il avait été choisi pour moi dans le cadre d'un challenge. Je ne sais pas pourquoi j'ai tellement trainé pour le lire puisqu'en plus, il est hyper facile à lire. Bref, maintenant que la découverte est faite, je vais pouvoir vous en parler ... En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du périple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des "Mille femmes" viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d'Amérique ... Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l'une d'entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de soi, peuple d'adoption ... J'avoue que lorsque je me suis lancée, je me... Enfin ! J'ai enfin lu ce bouquin qui me tentait depuis des mois et que j'ai reçu en début d'année lors d'un swap. En plus, il avait été choisi pour moi dans le cadre d'un challenge. Je ne sais pas pourquoi j'ai tellement trainé pour le lire puisqu'en plus, il est hyper facile à lire. Bref, maintenant que la découverte est faite, je vais pouvoir vous en parler ... En 1874, à Washington, le président américain Grant accepte dans le plus grand secret la proposition incroyable du chef indien Little Wolf: troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du périple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart des "Mille femmes" viennent en réalité des pénitenciers et des asiles de tous les États-Unis d'Amérique ... Parvenue dans les contrées reculées du Nebraska, l'une d'entre elles, May Dodd, apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste alors à la lente agonie de soi, peuple d'adoption ... J'avoue que lorsque je me suis lancée, je me suis demandé si l'auteur allait nous raconter une histoire vraie ou pas. Au final, le livre part d'un fait historique : un chef Cheyenne a proposé au président Grant d'échanger mille femmes blanches contre mille chevaux pour négocier la paix. Cette négociation n'a pas abouti, Grant a refusé mais l'auteur, Jim Fergus, nous propose là ce qui aurait pu arriver si l'échange avait été accepté. Nous faisons alors la connaissance de May Dodd qui profite de cette opportunité pour sortir de l'asile d'aliénés dans lequel elle a été enfermée par sa famille. Je vous laisse découvrir pour quelle raison elle s'y retrouve et comment elle parvient à faire partie de ces mille femmes blanches promises au peuple cheyenne. On participe au voyage en chariot (un peu version Petite maison dans la prairie), on assiste au mariage collectif du groupe et la nouvelle vie qui en découle. J'ai beaucoup aimé le parti pris par l'auteur de nous proposer son récit sous forme d'autobiographie. On lit ni plus ni moins que le journal intime de May et on se régale. J'ai adoré May et son caractère, elle fait face à tous les coups durs que la vie lui réserve et s'en sort la tête haute. C'est une battante, c'est celle qui redonne toujours espoir à ses compagnes ... C'est le personnage presque parfait, ça faisait longtemps que je n'avais pas autant aimé un personnage de littérature. On vit des péripéties de dingue en compagnie de May, du chef Little Wolf et de tout le groupe de Cheyennes avec lequel ils vivent. J'ai appris des choses que j'ai trouvé effarantes, j'ai découvert la vie et les coutumes des Indiens et c'était passionnant. Je ne me suis jamais vraiment intéressée aux "américains natifs" mais je regrette et je pense qu'à présent, je vais y remédier. Je pense d'ailleurs lire la suite dans les mois à venir. Une belle découverte, une héroïne tellement forte qu'on n'a pas envie de la quitter ...
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !