Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266290913
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Nous sommes l'étincelle

Date de parution : 04/04/2019
Quand les tensions entre générations deviennent trop fortes, des groupes d’adolescents choisissent de rompre définitivement. Mais créer une société alternative est-il possible ?
C’était il y a longtemps. Avant qu’on interdise la Forêt, avant les braconniers, les cannibales, les commandos…
En 2025. Antigone et Xavier, puis Paul, Jay, La Houle avaient vingt ans. Ils sont partis dans la Forêt. Ils ont cru à ce rêve, à cette révolution. Comme des milliers d’autres. Et maintenant, trente-six ans plus tard, parmi les arbres, il en reste seulement quelques-uns. Des survivants.Presque des enfants.
EAN : 9782266290913
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LaroulottedeMargotte Posté le 24 Mai 2020
    Cela faisait un moment que j'avais envie de découvrir un livre de Vincent Villeminot car j'ai entendu beaucoup de bien de ces précédents romans. C'est chose faite et, je ne le regrette pas ! J'ai vraiment dévoré ce récit engagé, dans lequel nous suivons différents personnages sur plusieurs générations. J'ai adoré l'intrigue et j'ai trouvé la construction narrative très originale. « Nous sommes l'étincelle » est une dystopie racontant l'histoire d'une bande de jeunes qui ne veulent plus participer et subir le modèle de la société actuelle. Après une manifestation sans aucune violence, ces jeunes décident de quitter la ville et de partir vivre dans la forêt par petites groupes dans différents endroits pour créer une société alternative. Pour aller jusqu'au bout de leur pensée et ne pas dépendre du système, ils souhaitent vivre en autonomie et n'utilisent plus d'argent. Ils doivent se débrouiller pour produire leur nourriture, construire des abris, reconnaître les plantes... Ils sont confrontés à une réalité difficile. Comment survivre sans médicament, sans soin dans des conditions qui ne sont pas toujours faciles ? Peut-on vivre en communauté sans que personne ne décide pour les autres ? Le projet, de cette bande de doux rêveurs, est-il viable ou est-ce... Cela faisait un moment que j'avais envie de découvrir un livre de Vincent Villeminot car j'ai entendu beaucoup de bien de ces précédents romans. C'est chose faite et, je ne le regrette pas ! J'ai vraiment dévoré ce récit engagé, dans lequel nous suivons différents personnages sur plusieurs générations. J'ai adoré l'intrigue et j'ai trouvé la construction narrative très originale. « Nous sommes l'étincelle » est une dystopie racontant l'histoire d'une bande de jeunes qui ne veulent plus participer et subir le modèle de la société actuelle. Après une manifestation sans aucune violence, ces jeunes décident de quitter la ville et de partir vivre dans la forêt par petites groupes dans différents endroits pour créer une société alternative. Pour aller jusqu'au bout de leur pensée et ne pas dépendre du système, ils souhaitent vivre en autonomie et n'utilisent plus d'argent. Ils doivent se débrouiller pour produire leur nourriture, construire des abris, reconnaître les plantes... Ils sont confrontés à une réalité difficile. Comment survivre sans médicament, sans soin dans des conditions qui ne sont pas toujours faciles ? Peut-on vivre en communauté sans que personne ne décide pour les autres ? Le projet, de cette bande de doux rêveurs, est-il viable ou est-ce une utopie ? J'ai trouvé ce roman très intéressant car il soulève de nombreuses questions et réflexions. Quel monde voulons-nous pour demain ? Pouvons-construire un mode de vie alternatif et libre, sans dirigeant, dans lequel chacun aurait sa place ? Mener une vie respectueuse de l'environnement, cohabiter en harmonie avec les animaux et la nature, loin de la société de consommation ? J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour les personnages qui sont tous différents et attachants. J'ai apprécié le parti pris de l'auteur de nous raconter l'histoire sur plusieurs générations car ils nous montrent les conséquences des décisions et des choix qui ont été pris. La plume de l'auteur est poétique et envoûtante. J'ai eu un gros coup de cœur pour ce récit empli d'humanité, engagé et d'actualité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nikouette Posté le 4 Mai 2020
    Au début du livre, dans la partie concernant la dernière génération dans les années 2060, le style était trop lyrique pour moi, il m’éloignait des personnages plus qu’il ne m’en rapprochait, puis il a évolué ou peut-être que plus certainement je m’y suis habituée... Alors je me suis laissée prendre au jeu de cette intrigue qui fait des bonds entre différentes époques et différents narrateurs et ça m’a emportée bien plus que je ne l’aurais imaginé. J’ai été totalement happée... Ça parle d’un autre futur, mais pas si lointain. Ça parle de nous, des luttes à venir ou en cours, comment ça tient ou ça s’écroule. Mais tout est fictif, ça ne parle bien évidemment pas vraiment de celles qu’on connaît et pourtant c’est tout comme. Dans ce récit on aborde différents thèmes : les hooligans, les révoltes lycéennes et étudiantes, les ZAD, le retour à la terre, la sauvagerie des hommes et celle de la nature, la Beauté, etc. On suit un groupe d’enfants « sauvages », élevés dans la forêt par leurs parents, trio qui va se faire enlever pas des braconniers, sur lesquels courent des rumeurs de cannibalisme. Puis on remonte dans le temps, une quarantaine d’années... Au début du livre, dans la partie concernant la dernière génération dans les années 2060, le style était trop lyrique pour moi, il m’éloignait des personnages plus qu’il ne m’en rapprochait, puis il a évolué ou peut-être que plus certainement je m’y suis habituée... Alors je me suis laissée prendre au jeu de cette intrigue qui fait des bonds entre différentes époques et différents narrateurs et ça m’a emportée bien plus que je ne l’aurais imaginé. J’ai été totalement happée... Ça parle d’un autre futur, mais pas si lointain. Ça parle de nous, des luttes à venir ou en cours, comment ça tient ou ça s’écroule. Mais tout est fictif, ça ne parle bien évidemment pas vraiment de celles qu’on connaît et pourtant c’est tout comme. Dans ce récit on aborde différents thèmes : les hooligans, les révoltes lycéennes et étudiantes, les ZAD, le retour à la terre, la sauvagerie des hommes et celle de la nature, la Beauté, etc. On suit un groupe d’enfants « sauvages », élevés dans la forêt par leurs parents, trio qui va se faire enlever pas des braconniers, sur lesquels courent des rumeurs de cannibalisme. Puis on remonte dans le temps, une quarantaine d’années avant, en 2022, au moment où des révoltes de jeunes éclatent partout à travers l’Europe, les jeunes font sécession, ce monde qui ne leur fait pas vraiment de place ils le rejettent, s’en affranchissent. « Ne comptez pas sur nous » est leur slogan, titre d’un ouvrage devenu leur livre de chevet. Ils vont essayer de s’inventer un autre monde et les autres personnages qu’on retrouve au cours du récit, dans une autre temporalité, sont issus de ce rêve là, tout est lié. Le monde de 2040, quant à lui, s’est converti à l’écologie, mais une écologie de façade seulement, un peu hypocrite, avec en prime un basculement vers une société très autoritaire, qui laisse beaucoup de gens –et notamment les jeunes- de côté. Cela empire jusque dans les années 2060, celles où on suit les trois enfants enlevés par des braconniers et la solidarité qui se met en place pour les secourir. Un récit qui parle de liberté, d’amour et d’amitié, des thèmes universels. Un roman différent des livres d’anticipation habituels, assez unique en son genre. Je me suis attachée à certains personnages plus qu’à d’autres et à certaines époques plus qu’à d’autres, mais au final ce roman fut une belle surprise.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Milemo Posté le 5 Avril 2020
    Livre qui m’a beaucoup remuée d’autant que c’est mon petit fils qui me l’a prêté. Lui aussi avait beaucoup aimé ce livre mais je suis sure que nous ne l’avons pas « reçu » de la même façon. Très belle écriture percutante et poétique à la fois, une histoire qui nous tient en haleine et nous fait réfléchir et malgré tout un message d’espoir pour les jeunes générations Un livre puissant qui mériterait d’être au programme des classes de troisième Tant pour la forme que le fond et les débats qu’il induit
  • jcamille Posté le 27 Mars 2020
    L'étincelle c'est l'histoire d'un livre d'ado que le club de lecture de mon fils lui partage. Visiblement trop tôt pour lui, il n'a pas accroché et moi je l'attrape au vol. C'est le cas de le dire car on se balance un peu au branche des arbres en suivant les péripéties de ces enfants dans la forêt en toile de fond de ce roman. Pas une lecture simple non plus, beaucoup d'allée et retour du passé vers le présent sur 3 générations. Des choses qui se dévoilent tout doucement comme une infusion, une tension vers le dénouement qui nous tient en haleine tout le livre. Une fin qui me laisse un peu sur la faim. J'aurais voulu en apprendre plus sur ceux qui sont restés dans les villes. Leurs vies à l'air invivable, parqués, surveillés. Toute nourriture animale prohibée, bref presque plus de liberté. Bon, c'est le partie pris de l'auteur qui se concentre sur les rêveurs pour qui la vie n'est pas si facile surtout avec en face la violence des braconniers. Ils laissent tout pour recommencer leur vie dans la nature en autonomie "do not count on us", la fameuse "Étincelle". Un petit air d'actualité avec nos gilets jaunes et le cas Rémi Fraisse pour les violences... L'étincelle c'est l'histoire d'un livre d'ado que le club de lecture de mon fils lui partage. Visiblement trop tôt pour lui, il n'a pas accroché et moi je l'attrape au vol. C'est le cas de le dire car on se balance un peu au branche des arbres en suivant les péripéties de ces enfants dans la forêt en toile de fond de ce roman. Pas une lecture simple non plus, beaucoup d'allée et retour du passé vers le présent sur 3 générations. Des choses qui se dévoilent tout doucement comme une infusion, une tension vers le dénouement qui nous tient en haleine tout le livre. Une fin qui me laisse un peu sur la faim. J'aurais voulu en apprendre plus sur ceux qui sont restés dans les villes. Leurs vies à l'air invivable, parqués, surveillés. Toute nourriture animale prohibée, bref presque plus de liberté. Bon, c'est le partie pris de l'auteur qui se concentre sur les rêveurs pour qui la vie n'est pas si facile surtout avec en face la violence des braconniers. Ils laissent tout pour recommencer leur vie dans la nature en autonomie "do not count on us", la fameuse "Étincelle". Un petit air d'actualité avec nos gilets jaunes et le cas Rémi Fraisse pour les violences policières. La jeunesse au cœur du changement pour une autre façon de vivre loin de la consommation, de la technologie et de l'argent, voir un petit gout de...notre dame des Landes pour le retour à la terre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • IreneAdler Posté le 10 Février 2020
    Les mouvements de retrait volontaire de la société ont très souvent (toujours ?) eu pour vocation de lutter contre quelque chose : aéroport, ferme géante... On s'installe et on essaie de construire autre chose, autrement. Que se passerait-il si des milliers (beaucoup de milliers) de jeunes gens décidaient de faire sécession, mais sans rien réclamer que le droit de ne pas vivre comme leurs parents, comme ont leur a appris ? C'est ce que Villeminot essaie d'imaginer, offrant une utopie et contre-utopie dans le même mouvement. Finalement la contre-utopie ne vient pas des sécessionnistes eux-même, mais de tout un système. Pourtant, parfois ça marche. Ce n'est pas une robinsonnade, ni un roman post-apo de plus (d'ailleurs, il n'est pas post-apo), mais bien la proposition de vivre à côté. Ça m'a fait penser au village de Dormilouse dans les Écrins : abandonné dans les années 1950, puis réinvesti dans les années 1970 par des utopistes. Et ça a plus ou moins fonctionné. Alors oui, il y a peu de survivants à la fin, mais ils seront l'étincelle, celle qui met le feu et qui fera bouger le monde.
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !