Lisez! icon: Search engine
Nous sommes l'étincelle
Date de parution : 04/04/2019
Éditeurs :
Pocket jeunesse

Nous sommes l'étincelle

Date de parution : 04/04/2019
Quand les tensions entre générations deviennent trop fortes, des groupes d’adolescents choisissent de rompre définitivement. Mais créer une société alternative est-il possible ?
C’était il y a longtemps. Avant qu’on interdise la Forêt, avant les braconniers, les cannibales, les commandos…
En 2025. Antigone et Xavier, puis Paul, Jay, La Houle avaient vingt ans. Ils sont partis dans la Forêt. Ils ont cru à ce rêve, à cette révolution. Comme des milliers d’autres. Et maintenant, trente-six ans plus tard, parmi les arbres, il en reste seulement quelques-uns. Des survivants.Presque des enfants.
EAN : 9782266290913
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782266290913
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aklh 06/02/2024
    Il y a des livres qu'on aime. Il y a des livres qu'on adore. D'autres, qu'on déteste. Et il y a ceux qui nous retournent les tripes. Qu'on regrette d'avoir lu juste parce qu'on ne pourra plus les lire pour la première fois, jamais. Nous sommes l'étincelle est de ceux-là. J'ai proprement adoré cet ouvrage à l'écriture rythmée, intense et vraie, qui ne nous laisse pas une minute de repos. Oui, le propos de Vincent Villeminot résonne fort dans notre société. Oui, cette année est la dernière où, dans l'histoire, les jeunes n'ont pas encore fait sécession. Dernier Noël en famille, dernières inquiétudes d'étudiants, les cours, les soirées, les conquêtes. Le réalisme est parfois frappant, d'autant plus que l'auteur s'appuie parfois sur des réformés ayant déjà eu lieu "dans la vraie vie". Cela n'empêche pas les 500 et quelques pages de Nous sommes l'étincelle d'être une bouffée d'air du début à la fin. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et, voyant les pages défiler, il a fallu se rendre à l'évidence... Ce livre n'était pas infini, il allait bien falloir le terminer un jour, et c'est ça son seul défaut.
  • bibliovds 04/01/2024
    Coup de cœur pour cet ouvrage qui est un roman d’anticipation écologique, très bien écrit. Il souffre toutefois de quelques longueurs descriptives. L’histoire se passe en 2025, l’étincelle, ce sont ces jeunes qui rejettent la nouvelle société basée sur l’anticipation informatique. Ils sont quelques-uns à décider de partir, de récréer leur nouveau monde en s’appropriant terres et demeures abandonnées. C’est le pot de fer contre le pot de terre. Leur idéal de respect de la nature, saura t’il être entendu avec bienveillance ?
  • Entrechaquepage 22/12/2023
    Coup de coeur, coup au cœur. Tout est dit. J'ai adoré ce livre, du début à la fin. Une lecture incroyablement riche. Transportée dans une utopie se déroulant en l'an 2061 si réaliste et tellement réalisable. J'ai lu la décadence de notre société, l'individualisme, le capitalisme et le contrôle de masse des populations. J'ai lu la révolte des jeunes. La volonté de non violence. L'émancipation de ce que nos vieux ont créé. Le souhait de choisir. De vivre. La secession. Sortir du système. Un retour aux sources par et pour la Terre. J'ai pleuré la bestialité de l'humain, sa violence omniprésente. Quoi que l'on fasse. Son omnipotence. C'était si beau et si terrible. Si juste. J'ai vu le plus important. Le cheminement. L'idée que l'on plante et qui se transmet. La toute petite étincelle qui embrase le tout. J'ai rarement lu un livre qui amène de manière si précise les questionnements sur le contrat social, le vivre ensemble. Et la manière dont ils sont portés, incarnés par les personnages tout au long du récit. Et je peux, je veux le crier en silence avec eux : "NE COMPTEZ PLUS SUR NOUS". L'écriture de Vincent Villeminot est poétique et pertinente. A mettre dans les mains de nos grands ados et celles des adutles. Merci pour ce roman.Coup de coeur, coup au cœur. Tout est dit. J'ai adoré ce livre, du début à la fin. Une lecture incroyablement riche. Transportée dans une utopie se déroulant en l'an 2061 si réaliste et tellement réalisable. J'ai lu la décadence de notre société, l'individualisme, le capitalisme et le contrôle de masse des populations. J'ai lu la révolte des jeunes. La volonté de non violence. L'émancipation de ce que nos vieux ont créé. Le souhait de choisir. De vivre. La secession. Sortir du système. Un retour aux sources par et pour la Terre. J'ai pleuré la bestialité de l'humain, sa violence omniprésente. Quoi que l'on fasse. Son omnipotence. C'était si beau et si terrible. Si juste. J'ai vu le plus important. Le cheminement. L'idée que l'on plante et qui se transmet. La toute petite étincelle qui embrase le tout. J'ai rarement lu un livre qui amène de manière si précise les questionnements sur le contrat social, le vivre ensemble. Et la manière dont ils sont portés, incarnés par les personnages tout au long du récit. Et je peux, je veux le crier en silence avec eux : "NE COMPTEZ PLUS SUR NOUS". L'écriture de Vincent Villeminot est poétique et pertinente. A mettre dans les mains de nos...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lescarnetsdelaurie 07/07/2023
    2061, trois enfants vivent une vie sauvage dans une forêt, loin du monde moderne. Leur histoire prend racine 36 ans plus tôt : à l'origine, un livre, Do not count on us de Thomas F. "Ce qu'il nous faut, c'est rompre. Vous nous avez laissé le choix de la dissidence. Nous pouvons encore nous asseoir à l'écart, pour travailler à des sociétés plus modestes, liées par l'amitié, gouvernées par le souci de ne renoncer à aucune souveraineté, et qui ne ressembleront pas à celle-là. Il nous reste cela. C'est pourquoi nous faisons sécession." Quelques années plus tard, c'est ce qui se produit. Des gens qui choisissent la forêt et la vie sauvage plutôt qu'une vie en société sous étroite surveillance. J'ai beaucoup aimé le thème, le propos, ce retrait pur et simple de la société malade vibre fort. Ce Do not count on us pourrait être ma bible. C'est sans doute pour cette raison que je n'ai pas accroché à l'histoire. La fiction, l'enlèvement des enfants par les braconniers, m'ont donné l'impression de perdre mon temps, le cœur du sujet n'étant pas là. C'est un roman écologique et sociologique à la fois, dommage que l'action détourne le regard. Finalement, je suis bien incapable de dire si j'ai aimé ou pas. Je garde précieusement certains passages. Quelques mois après la lecture, ils sonnent encore plus juste. 2061, trois enfants vivent une vie sauvage dans une forêt, loin du monde moderne. Leur histoire prend racine 36 ans plus tôt : à l'origine, un livre, Do not count on us de Thomas F. "Ce qu'il nous faut, c'est rompre. Vous nous avez laissé le choix de la dissidence. Nous pouvons encore nous asseoir à l'écart, pour travailler à des sociétés plus modestes, liées par l'amitié, gouvernées par le souci de ne renoncer à aucune souveraineté, et qui ne ressembleront pas à celle-là. Il nous reste cela. C'est pourquoi nous faisons sécession." Quelques années plus tard, c'est ce qui se produit. Des gens qui choisissent la forêt et la vie sauvage plutôt qu'une vie en société sous étroite surveillance. J'ai beaucoup aimé le thème, le propos, ce retrait pur et simple de la société malade vibre fort. Ce Do not count on us pourrait être ma bible. C'est sans doute pour cette raison que je n'ai pas accroché à l'histoire. La fiction, l'enlèvement des enfants par les braconniers, m'ont donné l'impression de perdre mon temps, le cœur du sujet n'étant pas là. C'est un roman écologique et sociologique à la fois, dommage que l'action détourne le regard. Finalement, je suis bien incapable de dire si j'ai...
    Lire la suite
    En lire moins
  • slaunay 06/04/2023
    Ce roman a été un véritable coup de poing , coup de coeur, sans conteste le meilleur que j'ai lu à ce jour de Vincent Villeminot. Dans ce roman d'anticipation, si réaliste, nous suivons différents personnages à différentes époques. Progressivement, nous découvrons ce qu'est devenue notre société et comment. Une histoire sans concessions, parfois brutale mais aussi pleine d'amour et de douceur où les références à l'actualité sont nombreuses. Parfois glaçant, parfois émouvant, ce roman ne peut pas laisser indifférent. Les grands ados et les adultes y trouveront forcément matière à réflexion.
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !