Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809841572
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 14 x 22,5 mm

Promets-moi, papa

Date de parution : 04/03/2021
« Un témoignage poignant de vérité. » The New York Times

Joe Biden, le 46e président des États-Unis, fait le récit de ce combat contre la maladie de son fils, et ses répercussions sur sa carrière. Un récit intime et émouvant qui éclaire la personnalité de Joe Biden.
Promets-moi, papa

Novembre 2014. Joe Biden et ses proches sont, comme le veut la tradition familiale, réunis pour Thanksgiving. Mais, cette année-là, la réunion de famille, d’ordinaire source de joie, a une saveur amère.

Beau Biden, son fils aîné, est fragilisé par la tumeur au cerveau diagnostiquée quinze mois plus tôt, qui...
Promets-moi, papa

Novembre 2014. Joe Biden et ses proches sont, comme le veut la tradition familiale, réunis pour Thanksgiving. Mais, cette année-là, la réunion de famille, d’ordinaire source de joie, a une saveur amère.

Beau Biden, son fils aîné, est fragilisé par la tumeur au cerveau diagnostiquée quinze mois plus tôt, qui pourrait lui être fatale. « Quoi qu’il arrive, ne renonce pas, continue à te battre, lui dit-il. Promets-le-moi, papa. »

Issu du journal intime et des notes de Joe Biden, voici le récit de l’année qui a suivi. Il dessine le portrait d’un homme tiraillé entre le devoir de poursuivre son action et la nécessité de soutenir sa famille endeuillée.

Quelques jours après le décès de Beau, le 30 mai 2015, le vice- président est de retour à la Maison-Blanche au côté de Barack Obama, dont il est devenu l’ami et le confident, pour gérer les crises internationales du moment.

Ce témoignage n’est pas seulement celui d’un futur président, il est aussi celui d’un père, d’un grand-père et d’un mari. Il y montre comment la force des convictions d’un homme peut l’aider à surmonter la douleur et à se projeter vers l’avenir.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809841572
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • musemania Posté le 15 Août 2021
    « Promets-moi, papa » est une entrée intime dans le quotidien de Joe Biden, 46ème président des Etats-Unis d’Amérique. Ce dernier nous y conte de manière très sensible un épisode particulièrement douloureux de sa vie : la maladie et le décès de son fils aîné, Beau, à la suite d’un cancer du cerveau. Joe Biden revient sur l’époque où il était alors vice-président de Barack Obama et où tout lui souriait : une carrière politique sans accroc jusqu’à la Maison Blanche, un second mariage stable et ancré après la perte de sa première épouse et de sa fille dans un accident de mariage plus de 30 ans auparavant, une famille recomposée mais aimante et unie sur tous les fronts. Le point de départ de ce livre récit est le Thanksgiving 2014 au sein de la famille Biden, fête très importante pour tous les américains qui se veut un rassemblement familial pure souche. Presqu’un an et demi plus tôt, le bonheur parfait s’est effrité lorsque les médecins ont diagnostiqué à l’un des deux fils de Joe Biden, une tumeur au cerveau. Au fil des jours et mois qui suivent, Joe Biden tiendra un journal à la fois sur son ressenti personnel mais... « Promets-moi, papa » est une entrée intime dans le quotidien de Joe Biden, 46ème président des Etats-Unis d’Amérique. Ce dernier nous y conte de manière très sensible un épisode particulièrement douloureux de sa vie : la maladie et le décès de son fils aîné, Beau, à la suite d’un cancer du cerveau. Joe Biden revient sur l’époque où il était alors vice-président de Barack Obama et où tout lui souriait : une carrière politique sans accroc jusqu’à la Maison Blanche, un second mariage stable et ancré après la perte de sa première épouse et de sa fille dans un accident de mariage plus de 30 ans auparavant, une famille recomposée mais aimante et unie sur tous les fronts. Le point de départ de ce livre récit est le Thanksgiving 2014 au sein de la famille Biden, fête très importante pour tous les américains qui se veut un rassemblement familial pure souche. Presqu’un an et demi plus tôt, le bonheur parfait s’est effrité lorsque les médecins ont diagnostiqué à l’un des deux fils de Joe Biden, une tumeur au cerveau. Au fil des jours et mois qui suivent, Joe Biden tiendra un journal à la fois sur son ressenti personnel mais également professionnel. C’est ainsi une plongée dans sa vie quotidienne que l’on découvre, écrite d’une plume très agréable et fluide grâce à une traduction finement travaillée. On se rend aisément compte de l’importance du cadre familial pour ce vice-président qui, à ce moment-là, souhaitait simplement profiter de chaque instant de son entourage et n’ambitionnait que très vaguement la place de Président de l’une des plus grandes puissances mondiales. Ses ambitions seront remises en question à la suite de la promesse alors faite à son fils, Beau, de ne jamais baisser les bras dans sa carrière et de ne surtout pas oublier ses racines. Ce livre est vraiment très intéressant pour tenter de mieux appréhender ce nouveau président, son vécu personnel mais aussi le travail mis en place sur la scène internationale lorsqu’il secondait Barack Obama. M’intéressant énormément à la politique internationale, cela a été une lecture intéressante sur les dossiers épineux de l’époque touchant par exemple l’Ukraine ou l’Irak. Alors que le poste de vice-président d’un tel état que les Etats-Unis n’est en aucun point une sinécure, la famille a su faire face à cette terrible épreuve de la maladie, dans la dignité et avec beaucoup de courage. On ne peut qu’être touché par cette « histoire », on se rend compte de la difficulté de gérer à la fois cette tâche professionnelle ô combien titanesque, tout en devant faire face à la pire des situations qu’un parent puisse connaître par la maladie et le décès de l’un de ses enfants. Déjà avant cette lecture, j’avais beaucoup d’égard pour cet homme qui n’est jamais tombé dans les pièges obscurs tendus par le clan Trump. Autant maintenant, j’ai encore plus d’admiration pour lui et sa famille.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Analire Posté le 19 Avril 2021
    Joe Biden est le 46ème président des États-Unis, entré officiellement en fonction le 20 janvier 2021 à l’âge de 78 ans. Derrière ce sourire de façade et cet air engagement, se cache un homme politique ambitieux, engagé, mais aussi un père aimant, dévoué, qui a traversé bien des obstacles. Promets-moi, papa est une portion biographique de la vie du président, qui s’étend de son investiture en tant que vice-président des États-Unis aux côtés de Barack Obama en 2009, jusqu’à sa décision concernant la présidentielle de 2012. Quatre longues années peuplées de politiques étrangères, de guerres violentes, de décisions hasardeuses et de drames personnels. Je ne m’intéresse que de très loin à la politique Américaine, aussi, je n’avais pas connaissance de l’ensemble des responsabilités qui étaient allouées à cet homme politique, de son influence dans le pays et plus globalement dans le monde entier, ainsi que des critiques, qu’elles soient positives ou négatives, qui étaient faites à son encontre. C’est avec beaucoup de curiosité que j’ai donc plongé tête la première dans la vie politique de Joe Biden et plus largement dans la politique mondiale, ballottée principalement entre l’Ukraine, la Russie, l’Irak et les États-Unis. J’ai beaucoup apprécié découvrir Joe Biden autrement. Car... Joe Biden est le 46ème président des États-Unis, entré officiellement en fonction le 20 janvier 2021 à l’âge de 78 ans. Derrière ce sourire de façade et cet air engagement, se cache un homme politique ambitieux, engagé, mais aussi un père aimant, dévoué, qui a traversé bien des obstacles. Promets-moi, papa est une portion biographique de la vie du président, qui s’étend de son investiture en tant que vice-président des États-Unis aux côtés de Barack Obama en 2009, jusqu’à sa décision concernant la présidentielle de 2012. Quatre longues années peuplées de politiques étrangères, de guerres violentes, de décisions hasardeuses et de drames personnels. Je ne m’intéresse que de très loin à la politique Américaine, aussi, je n’avais pas connaissance de l’ensemble des responsabilités qui étaient allouées à cet homme politique, de son influence dans le pays et plus globalement dans le monde entier, ainsi que des critiques, qu’elles soient positives ou négatives, qui étaient faites à son encontre. C’est avec beaucoup de curiosité que j’ai donc plongé tête la première dans la vie politique de Joe Biden et plus largement dans la politique mondiale, ballottée principalement entre l’Ukraine, la Russie, l’Irak et les États-Unis. J’ai beaucoup apprécié découvrir Joe Biden autrement. Car dans Promets-moi, papa, on fait la rencontre d’un homme aussi bien que d’un vice-président. Il nous renvoie l’image d’une personne au grand coeur, d’un père de famille aimant, d’un époux dévoué, d’un homme juste, droit, honnête, proche du peuple. Avec beaucoup d’émotions, le 46ème président des États-Unis nous ouvre son coeur avec pudeur pour nous raconter une histoire dramatique : la mort foudroyante de son fils aîné, Beau Biden. Déjà terrassé quelques années plus tôt par la mort de sa femme et de sa fille dans un accident de voiture, Joe Biden fait de nouveau face à une terrible tragédie : la perte de son fils, emporté par un cancer à tout juste 46 ans. Il rend un hommage émouvant à ce fils prodige, cet humaniste au grand coeur, militaire engagé, procureur général du Delaware, promis à un brillant avenir en politique, annoncé par certains comme le futur président des États-Unis. C’est avec un courage incroyable que Beau Biden va combattre la maladie jusqu’au bout, essayant de préserver au maximum ses proches des souffrances causées par son mal-être. On ressent avec douleur toutes les émotions que traversent Joe Biden et sa famille : l’espoir d’abord, puis l’acceptation résignée, une profonde tristesse et enfin la peine, immense, innommable. Mais toujours, ce devoir de rester devoir, de faire face humblement au reste du monde, de continuer à vivre, à soutenir ceux qui en ont besoin. J’ai été particulièrement touchée par la force des liens qui unissent la famille Biden. Face à la terrible nouvelle, chacun se resserrent, s’épaulent, se consolent, s’entraident, prend soin les uns des autres. J’étais même étonnée de constater que Joe Biden, malgré le rôle politique central qu’il possède alors, n’hésite pas à concerter ses proches pour connaître leurs avis sur différents sujets, notamment politique – comme sa future candidature à la présidence de la république. On plonge dans leur quotidien pour découvrir des figures humaines, bien loin des plateaux télés et des flashs des photographes, une famille soudée, touchante, solidaire, qui essaie de faire transparaître leurs valeurs personnelles sur le devant de la scène nationale. Sans parler d’une quelconque position politique, je suis fière d’avoir suivi un bout du parcours de ces personnes formidables et je suivrai avec plaisir le reste de leurs aventures politiques et personnelles. Un témoignage biographique émouvant sur le vice-président des États-Unis au temps de la gouvernance de Barack Obama, Joe Biden. On y rencontre un homme politique engagé dans les théâtres d'opérations mondiales, mais surtout un père aimant et dévoué pour ses proches. Un récit qui nous fait voir autrement l'actuel 45ème président des États-Unis.
    Lire la suite
    En lire moins
  • carolinelaan Posté le 18 Avril 2021
    Un témoignage authentique et touchant, un récit émouvant. Joe Biden nous raconte le combat de son fils Beau, procureur du Delaware, atteint d'un glioblastome jusqu'à son décès le 30 mai 2015 ainsi que ses funérailles sept jours plus tard avec les éloges funèbres du président Obama et de ses enfants Ashley et Hunter. Mais pas seulement, il nous parle de ses engagements en tant que vice-président des États-Unis concernant la situation de l'Amérique centrale, de l'Ukraine et de l'Irak. Il nous parle également de sa famille auquel il est très proche et de la fondation qui porte le nom de son regretté fils
  • latitestella Posté le 22 Mars 2021
    Sur toile de fond de la maladie de son fils Beau, Joe Biden déroule les événements qui l'ont mené à la vice-présidence des États-Unis aux côtés de Barack Obama. On y découvre, l'homme politique, mais aussi le père, et le mari qu'est Joe Biden, alors qu'à l'heure de la sortie de cet ouvrage en France, il est récemment devenu président des États-Unis d'Amérique. Une livre profond et complexe sur le drame qu'il a vécu avec son fils, un de plus dans sa vie...
  • fannyloursonne Posté le 28 Février 2021
    Pour ceux qui ne sont pas portés sur la politique comme moi, ce livre peut paraître hors de portée ou inintéressant, mais je vous conseille pourtant de vous le procurer. Sur fond de faits politiques, j’ai découvert cet homme qu’est Joe Biden et que je ne connaissais pas du tout avant sa course à la Présidence. J’y ai découvert un homme politique juste et abordable mais aussi et surtout un homme bon, aimant et loyal. Joe Biden a écrit ce livre pour rendre hommage à son fils disparu en 2015 d’une tumeur au cerveau. Durant toute la période où l’on apprend le diagnostic de sa maladie jusqu’a l’issue fatale, on suit les aventures de la famille Biden. Je dirais même que j’ai presque eu l’impression de faire partie de cette famille tellement unie les uns avec les autres. Malgré la maladie de son fils, Joe Biden a tenu son rôle de Vice-President auprès de Barak Obama sans faillir une seule fois. Je remercie @babelio_ pour l’envoi de ce livre remporté lors des masses critiques, car à la réception j’avais de l’appréhension sur la lecture de ce livre et en fait j’ai beaucoup aimé et apprécié de « côtoyer » une famille aussi unie... Pour ceux qui ne sont pas portés sur la politique comme moi, ce livre peut paraître hors de portée ou inintéressant, mais je vous conseille pourtant de vous le procurer. Sur fond de faits politiques, j’ai découvert cet homme qu’est Joe Biden et que je ne connaissais pas du tout avant sa course à la Présidence. J’y ai découvert un homme politique juste et abordable mais aussi et surtout un homme bon, aimant et loyal. Joe Biden a écrit ce livre pour rendre hommage à son fils disparu en 2015 d’une tumeur au cerveau. Durant toute la période où l’on apprend le diagnostic de sa maladie jusqu’a l’issue fatale, on suit les aventures de la famille Biden. Je dirais même que j’ai presque eu l’impression de faire partie de cette famille tellement unie les uns avec les autres. Malgré la maladie de son fils, Joe Biden a tenu son rôle de Vice-President auprès de Barak Obama sans faillir une seule fois. Je remercie @babelio_ pour l’envoi de ce livre remporté lors des masses critiques, car à la réception j’avais de l’appréhension sur la lecture de ce livre et en fait j’ai beaucoup aimé et apprécié de « côtoyer » une famille aussi unie et aimante
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés