Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782262097653
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 135 x 200 mm
Qui a gagné la guerre de 14?
Enquête sur l'après-guerre de 1918 à nos jours
Date de parution : 24/03/2022
Éditeurs :
Perrin

Qui a gagné la guerre de 14?

Enquête sur l'après-guerre de 1918 à nos jours

Date de parution : 24/03/2022
Un essai historique aussi original que profond
Désigner les vainqueurs et les vaincus d’une guerre moderne n’est pas si aisé qu’il y paraît. En effet, sur quels éléments repose la notion même de victoire ? L’occupation du territoire... Désigner les vainqueurs et les vaincus d’une guerre moderne n’est pas si aisé qu’il y paraît. En effet, sur quels éléments repose la notion même de victoire ? L’occupation du territoire ennemi ? L’asservissement d’une population ? A partir de quand doit-on parler de défaite ? Au moment de la cessation des combats ? Le... Désigner les vainqueurs et les vaincus d’une guerre moderne n’est pas si aisé qu’il y paraît. En effet, sur quels éléments repose la notion même de victoire ? L’occupation du territoire ennemi ? L’asservissement d’une population ? A partir de quand doit-on parler de défaite ? Au moment de la cessation des combats ? Le jour de la signature du traité de paix ?
S’il est aujourd’hui communément admis que la Grande Guerre s'est soldée par une victoire des forces de l’Entente sur l’Allemagne, la situation semble en réalité bien plus complexe : dès la signature de l’armistice le 11 novembre 1918, des voix parmi les Alliés expriment le regret que la guerre n’ait pas été portée sur le territoire allemand. Pire, le traité de Versailles est vite considéré par Foch comme « une trêve de 20 ans » et Clemenceau est affublé du sobriquet de « perd la victoire ». Finalement, depuis 1918, des arguments sont avancés, d’un côté comme de l’autre, pour présenter la Première Guerre mondiale comme une victoire allemande.
À travers la date symbolique du 11 novembre, cet ouvrage propose une relecture de la « der des der » et, surtout, une formidable enquête politique, économique et sociale sur sa postérité. Du 11 novembre 1919 après la signature du traité de Versailles, au 11 novembre 2018 qui commémore les cent ans du conflit mondial, en passant notamment par le 11 novembre 1938 au lendemain de la nuit de Cristal, Jean-Michel Steg nous montre que, en définitive, c’est bien l’ensemble des belligérants européens qui a perdu la Première Guerre mondiale.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262097653
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 135 x 200 mm

Ils en parlent

" Dans un livre original, l’auteur passe en revue six moments où le recul du temps permet de s’interroger pour savoir qui a été vainqueur ou vaincu lors des conflits qui ont déchiré le monde moderne "
Jean Sévillia / Le Figaro Magazine
"Un ouvrage dynamique qui, de 11 novembre en 11 novembre, dresse Le biLan d'une Europe sortie perdante de ce confLit, bien au deLà des seuLes puissances centraLes."
Philippe Naud / VaeVictis
"Un livre original et bien informé"
Roger-Pol Droit / Le Monde des Livres
Inscrivez-vous à la newsletter Perrin
Découvrez chaque mois des exclusivités, des avant-premières et nos actualités !