Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262017613
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 204
Format : 140 x 225 mm

Services spéciaux

Algérie 1955 - 1957

Date de parution : 03/05/2001

La bataille d'Alger en 1957, vue et vécue par l'un de ses principaux acteurs, qui rompt le silence et dit la vérité. Ses révélations sur la torture et les exécutions sommaires relance un débat douloureux sur la guerre d'Algérie.

De 1955 à 1957, la République française a dépêché en Algérie l'un de ses meilleurs agents secrets, Paul Aussaresses. Même si son nom était encore inconnu du grand public, dans les cercles très fermés des services spéciaux, cet ancien parachutiste de la France libre, baroudeur de la guerre d'Indochine et...

De 1955 à 1957, la République française a dépêché en Algérie l'un de ses meilleurs agents secrets, Paul Aussaresses. Même si son nom était encore inconnu du grand public, dans les cercles très fermés des services spéciaux, cet ancien parachutiste de la France libre, baroudeur de la guerre d'Indochine et fondateur du 11e Choc (le bras armé du SDECE) était déjà considéré comme une légende vivante.

Mais ce héros de roman allait être entraîné en Algérie, sans l'avoir aucunement cherché, dans une mission qui allait s'avérer la plus difficile de toutes. L'objectif ? Lutter contre le terrorisme érigé en système par le FLN.

Paul Aussaresses avait fait le vœu de silence qui s'impose aux hommes de l'ombre et ses secrets auraient pu disparaître avec lui. Ce qu'il a fait en Algérie, peu de gens le savaient. Pourtant, il a décidé de raconter avec une franchise impressionnante, sans tenir compte de l'air du temps, comment il a accompli sa mission au cours de deux épisodes décisifs dont il fut, dans l'ombre, l'un des acteurs essentiels : l'affaire de Philippeville en 1955 et la bataille d'Alger  en 1957. Sans fausse honte et sans complaisance, Paul Aussaresses ose dire une vérité souvent difficile, parle de la torture et des exécutions sommaires.

Un témoignage capital, des révélations et des confirmations pour mieux comprendre les problèmes qui se posent à une armée quand l'Etat lui donne pour mission de combattre par tous les moyens une rébellion qui va de la terreur pour contraindre la population à la soutenir et provoquer une répression qui sensibilisera l'opinion internationale.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262017613
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 204
Format : 140 x 225 mm
Perrin

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EFourn Posté le 10 Octobre 2015
    Voilà une magnifique justification de l’utilisation de la torture et de l’exécution sommaire ! La torture pour faire cesser les « attentats terroriste » du FLN à Philippeville et à Alger, et l’exécution sommaire pour faire gagner du temps aux pauvres juges et éviter d’enrayer la machine judiciaire !
  • Birhacheim Posté le 24 Octobre 2009
    La vérité crue... On savait que l’armée française avait torturé en Algérie. On savait que la bataille d’Alger n’avait pas été une bataille comme les autres: véritable course poursuite entre l’organisation politico-admnistrative du FLN et les parachutistes dela 10ème DP du Gal Massu. L’enjeu: la terreur sur Alger, les attentats aveugles, la volonté du FLN de faire basculer définitivement la population musulmane dans son camp et les européens d’Algérie dans l’autre, le rpole du PC algérien, les porteurs de valises européens,… Les paras ne voulaient pas de cette bataille, ils l’ont cependant gagnée. Gagnée au nom de la France, sur ordre de Paris en utilisant le contre-terrorisme et ses méthodes expéditives. Ausaresses nous présente son rôle central, ses missions, ses méthodes sans fard, sans honte et sans regret. Il assume. Aux éditions Perrin en 2001.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…