Lisez! icon: Search engine
Un certain Paul Darrigrand
Date de parution : 24/01/2019
Éditeurs :
Julliard
En savoir plus

Un certain Paul Darrigrand

Date de parution : 24/01/2019

Cette année-là, j’avais vingt-deux ans et j’allais, au même moment, rencontrer l’insaisissable Paul Darrigrand et flirter dangereusement avec la mort, sans que ces deux événements aient de rapport entre eux....

Cette année-là, j’avais vingt-deux ans et j’allais, au même moment, rencontrer l’insaisissable Paul Darrigrand et flirter dangereusement avec la mort, sans que ces deux événements aient de rapport entre eux. D’un côté, le plaisir et l’insouciance ; de l’autre, la souffrance et l’inquiétude. Le corps qui exulte et le corps...

Cette année-là, j’avais vingt-deux ans et j’allais, au même moment, rencontrer l’insaisissable Paul Darrigrand et flirter dangereusement avec la mort, sans que ces deux événements aient de rapport entre eux. D’un côté, le plaisir et l’insouciance ; de l’autre, la souffrance et l’inquiétude. Le corps qui exulte et le corps meurtri. Aujourd’hui, je me demande si, au fond, tout n’était pas lié.
Après Arrête avec tes mensonges, Philippe Besson poursuit son dialogue avec les fantômes de sa jeunesse et approfondit son souci d’exprimer sa vérité intime.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260052845
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 130 x 205 mm
Julliard
En savoir plus
EAN : 9782260052845
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 130 x 205 mm

Ils en parlent

« Même dans le drame, qui sait, comme Besson, manier la délicatesse ? » 
Pierre Vavasseur / Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Boggey 24/01/2024
    Une lecture coup de coeur Un des rares romans que je n’avait pas lu de cet auteur Philippe Besson continue son oeuvre autobiographique avec toujours autant de douceur . La il s’agit d’une rencontre amoureuse . Mais cette rencontre amoureuse ne sera pas simple. Il devra apprendre a partager, a douter de l’amour que l’autre lui porte. L’auteur nous décrit cette période de sa vie ou en même temps que cette période de grand amour il a eu des problème un de sante. Un lien entre les deux ? Peut etre De nouveau comme a chaque fois un très bon moment de lecture pour une très belle histoire
  • cetjmlaffont 17/01/2024
    Ne serait-il pas urgent pour les auteurs de dictionnaires de se pencher sur la définition du roman ? Avec "Un certain Paul Darrigrand", Philippe Besson ne fait guère oeuvre d'imagination, le titre de son livre lui-même lui ayant été suggéré par celle qui lui annonce qu'on le demande au téléphone. C'est peu de dire qu'en matière de roman l'auteur fait dans la facilité, pour ne pas dire dans la paresse, puisque son seul effort relevant de la fiction semble le choix du nom de l'homme dont il est tombé amoureux à l'âge de 22 ans. Il ne cache pas que la maladie sanguine qui le frappe lors de sa liaison avec Paul Darrigrand a déjà été évoquée dans un autre de ses livres, "Son frère", un vrai roman celui-là puisqu'il y attribue la maladie à son frère aîné. Le lecteur en quête de sujets neufs passera son chemin : Paul est un homme marié qui n'assume pas son attirance pour les hommes mais sa passion pour le narrateur et le sentiment de culpabilité qu'il éprouve à l'égard de son épouse le pousseront-ils à faire son coming-out ? Ce "roman" autobiographique se lit certes sans déplaisir mais Philippe Besson peine à se renouveler et ses dernières publications avant "Un soir d'été", "Ceci n'est pas un fait divers" et "Paris-Briançon", me semblent répondre davantage à un souci d'ordre mercantile qu'à celui d'une ambition littéraire. La lassitude me guette d'autant plus qu'il me semble que Besson, non content de se répéter de livre en livre, se laisse également aller à nombre de redites dans un même titre. Avis à ceux qui, arrivés au mois de décembre, craignent de ne pouvoir relever le défi "Babélio" du nombre de livres à lire dans l'année, une PAL de Philippe Besson avec ses publications courtes et en gros caractères les aidera à atteindre sans trop de peine leur objectif. Ne serait-il pas urgent pour les auteurs de dictionnaires de se pencher sur la définition du roman ? Avec "Un certain Paul Darrigrand", Philippe Besson ne fait guère oeuvre d'imagination, le titre de son livre lui-même lui ayant été suggéré par celle qui lui annonce qu'on le demande au téléphone. C'est peu de dire qu'en matière de roman l'auteur fait dans la facilité, pour ne pas dire dans la paresse, puisque son seul effort relevant de la fiction semble le choix du nom de l'homme dont il est tombé amoureux à l'âge de 22 ans. Il ne cache pas que la maladie sanguine qui le frappe lors de sa liaison avec Paul Darrigrand a déjà été évoquée dans un autre de ses livres, "Son frère", un vrai roman celui-là puisqu'il y attribue la maladie à son frère aîné. Le lecteur en quête de sujets neufs passera son chemin : Paul est un homme marié qui n'assume pas son attirance pour les hommes mais sa passion pour le narrateur et le sentiment de culpabilité qu'il éprouve à l'égard de son épouse le pousseront-ils à faire son coming-out ? Ce "roman" autobiographique se lit certes sans déplaisir mais Philippe Besson peine à se renouveler...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Babette28 12/01/2024
    J'aime toujours autant la plume de Philippe Besson. Dans ce livre, l'auteur nous dévoile ses amours de jeunesse, nous offre sa vision de l'histoire de cet amour. J'ai été bouleversée par le récit de cette maladie qui a failli l'emporter dans sa jeunesse. Un livre émouvant où l'on plonge au coeur de l'intime de cet auteur.
  • marc_tlse 08/01/2024
    Paul est beau, Philippe l’aime tout de suite. Mais Paul est marié et il devra choisir. Et alors que leur amour explose après une relation qui s’est progressivement développée, la maladie vient les éloigner. Pendant que ce mal mystérieux ronge son corps, sa relation incertaine avec Paul ronge son esprit. Besson sait si bien raconter ses sentiments, ses émotions. Sa sensibilité à fleur de peau nous émeut. Sa plume si naturelle nous entraîne avec lui. L’écriture est fluide, la lecture aisée et on suit le rythme de l’auteur. Quelques réserves tout de même : je n’ai pas vraiment accroché lorsque l’auteur nous parle de l’écriture d’autres livres et du lien avec ce qu’il nous raconte dans celui-là. J’ai aussi été un peu dérouté par le début du roman et son autoportrait décrivant un jeune homme à Rouen ne cherchant ni amour ni discussion mais des regards et des corps véhiculant ainsi une description caricaturale de l’homosexualité.
  • JHibou 17/12/2023
    Après avoir apprécié la lecture de "Arrête avec tes mensonges" et passé un agréable et émouvant moment devant le film au même titre, j'ai eu la joie de recevoir au pied du sapin les deux "suites" dont je ne soupçonnais l'existence (Merci Papa Noël). Je me suis donc rapidement plongé dans cette nouvelle aventure sentimentale de notre personnage principal qui n'est autre que l'auteur lui-même. Ça parle de quoi ? De sa rencontre avec le mystérieux Paul Darrigrand et de l'évolution de leur relation d'un côté. De l'effleurement de la mort d'un autre côté sans que les deux soient liés... Quoique... Peut être un dialogue entre le cœur et le corps. On retrouve la plume si percutante de Philippe Besson qui évoque ses sentiments avec tant de reliefs et d'honnêteté. Il est à la quête de sa propre vérité en mettant à nu les fantômes de ses ex relations. Son sens de l'observation et du détail est très fin. Troisième titre que je lis et les pages ne résistent toujours pas à ma curiosité. La naissance d'une idylle, secrète et clandestine. Se refuser à l'assumer aux yeux de tous pour l'un, continuer de détruire sans l'envie de le faire pour l'autre, mentir tous deux et vivre avec. Parfois, ne plus arriver à se regarder dans un miroir. Mais une passion plus forte, plus intense, aussi passionnante que douloureuse. Et la maladie... J'ai été happé par cette histoire relevant de questions dont la résonance me captivait autant qu'elle m'efffrayait. Pourquoi les instants de bonheur sont-ils toujours agrémentés de blessures ? Ici au sens propre comme au figuré. Comme si un équilibre naturel devait perdurer. L'intérêt réside aussi dans la prise de maturité de l'auteur, de ses réflexions qui vont de pair avec l'évolution de ses relations. On sent la bascule entre les deux livres. En bref, #x1f910 Une autobiographie toujours aussi incisive et palpitante par ces questionnements qui fondent le cœur et les désirs de l'auteur mais aussi de tout individu. Après avoir apprécié la lecture de "Arrête avec tes mensonges" et passé un agréable et émouvant moment devant le film au même titre, j'ai eu la joie de recevoir au pied du sapin les deux "suites" dont je ne soupçonnais l'existence (Merci Papa Noël). Je me suis donc rapidement plongé dans cette nouvelle aventure sentimentale de notre personnage principal qui n'est autre que l'auteur lui-même. Ça parle de quoi ? De sa rencontre avec le mystérieux Paul Darrigrand et de l'évolution de leur relation d'un côté. De l'effleurement de la mort d'un autre côté sans que les deux soient liés... Quoique... Peut être un dialogue entre le cœur et le corps. On retrouve la plume si percutante de Philippe Besson qui évoque ses sentiments avec tant de reliefs et d'honnêteté. Il est à la quête de sa propre vérité en mettant à nu les fantômes de ses ex relations. Son sens de l'observation et du détail est très fin. Troisième titre que je lis et les pages ne résistent toujours pas à ma curiosité. La naissance d'une idylle, secrète et clandestine. Se refuser à l'assumer aux yeux de tous pour l'un, continuer de détruire sans l'envie de le faire pour l'autre, mentir tous...
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Abonnez-vous à la newsletter Julliard
Maison de littératures, les éditions Julliard publient des ouvrages de fiction et de non-fiction littéraire, en langues française et étrangères. Abonnez-vous pour recevoir toutes nos actualités !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Julliard

    "Le Dernier enfant", découvrez le nouveau roman déchirant de Philippe Besson

    Que se passe-t-il dans le cœur d’une mère lorsque le dernier de ses enfants quitte la maison ? C’est tout l’enjeu de ce roman bouleversant autour des vingt-quatre heures de la vie d’une femme, dont l’existence entière vacille à l’approche d’une séparation inéluctable.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article