Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258162020
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Le Vent de l'aube - nouvelle édition
Date de parution : 02/05/2019
Éditeurs :
Presses de la cité
En savoir plus

Le Vent de l'aube - nouvelle édition

Date de parution : 02/05/2019
De 1919 à la Seconde Guerre mondiale, Nevart, d’origine arménienne, cultive la lavande dans la Drôme. Des rencontres, l’amour, la guerre précipitent son destin vers le drame… Un roman aux couleurs de la Provence.
 
1919. Paul Mailfait, médecin, quitte ses Ardennes natales pour oublier les atrocités de la guerre, la mort de sa femme et de leur enfant sous les bombardements. Grâce à un... 1919. Paul Mailfait, médecin, quitte ses Ardennes natales pour oublier les atrocités de la guerre, la mort de sa femme et de leur enfant sous les bombardements. Grâce à un ami sériciculteur près de Grignan, il s’intègre à sa région d’adoption et découvre une vie rude, rythmée par les travaux... 1919. Paul Mailfait, médecin, quitte ses Ardennes natales pour oublier les atrocités de la guerre, la mort de sa femme et de leur enfant sous les bombardements. Grâce à un ami sériciculteur près de Grignan, il s’intègre à sa région d’adoption et découvre une vie rude, rythmée par les travaux des champs. Mais il se refuse à tout nouvel amour. Jusqu’à sa rencontre avec Nevart, Arménienne à la beauté saisissante. Venue d’Alep après la tragédie de 1915, elle a été recrutée à Marseille pour travailler au moulinage.  Installée dans un mazet abandonné, Nevart cultive la lavande sur un lopin de terre caillouteuse. Paul l’aime, mais la différence d’âge étant trop grande, il sait qu’il devra s’effacer. Passent les années… La jeune femme acquiert un alambic, rachète des terres, s’enrichit. C’est l’âge d’or de la lavande. Mais la situation internationale devient préoccupante. En 1935, des réfugiés venus d’Allemagne choisissent cette terre d’accueil, tel Erich Schwabele, Juif allemand. Entre Nevart et lui, c’est l’amour fou, irrésistible, tragique aussi à l’approche de la guerre…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258162020
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • patriciabiron 03/07/2021
    📍 Paul quitte ses Ardennes natales pour rejoindre son ami Vincent à Sainte Apollonie en Provence. Ils se sont connus dans les tranchées pendant la Grande guerre et Paul, médecin, a sauvé la jambe de Vincent. A Sainte Apollonie, ils ont besoin d’un médecin. Une occasion pour Vincent d’aider à son tour son ami Paul qui n’a plus goût à la vie depuis la perte terrible de sa femme et de sa fille. 📍 Nevart est arménienne. Son enfance heureuse a pris fin lorsque les turcs ont envahi son pays et massacré sa famille. Comme des centaines d’arméniens Nevart a pris le bateau pour Marseille. Au port, les dockers marchandent cette main d’œuvre docile, André Duteil s’y rend, remarque Nevart et l’embauche à son usine de moulinage. Nevart, marquée à jamais par la tragédie qui a anéanti son peuple et sa famille, mais éblouie par les champs de lavande alentours, décide qu’un jour, elle exploitera les siens. 📍 Erich est un écrivain juif allemand. Un jour, il quitte son pays et s’installe en Provence. Les prémisses de la seconde guerre mondiale se dessinent…. 📍 Dans cette belle région bleue lavande, l’auteure nous raconte la survie miraculeuse de Nevart, femme meurtrie, à... 📍 Paul quitte ses Ardennes natales pour rejoindre son ami Vincent à Sainte Apollonie en Provence. Ils se sont connus dans les tranchées pendant la Grande guerre et Paul, médecin, a sauvé la jambe de Vincent. A Sainte Apollonie, ils ont besoin d’un médecin. Une occasion pour Vincent d’aider à son tour son ami Paul qui n’a plus goût à la vie depuis la perte terrible de sa femme et de sa fille. 📍 Nevart est arménienne. Son enfance heureuse a pris fin lorsque les turcs ont envahi son pays et massacré sa famille. Comme des centaines d’arméniens Nevart a pris le bateau pour Marseille. Au port, les dockers marchandent cette main d’œuvre docile, André Duteil s’y rend, remarque Nevart et l’embauche à son usine de moulinage. Nevart, marquée à jamais par la tragédie qui a anéanti son peuple et sa famille, mais éblouie par les champs de lavande alentours, décide qu’un jour, elle exploitera les siens. 📍 Erich est un écrivain juif allemand. Un jour, il quitte son pays et s’installe en Provence. Les prémisses de la seconde guerre mondiale se dessinent…. 📍 Dans cette belle région bleue lavande, l’auteure nous raconte la survie miraculeuse de Nevart, femme meurtrie, à travers l’attachement profond qui la lie à sa terre d’adoption. Son talent de conteuse sublime les descriptions des paysages et de la nature par une explosion de couleurs et de senteurs.J’ai eu l’impression d’y être, de cheminer dans ces grands espaces, de sentir les cailloux sous mes pieds et d’être récompensée par la vue qui s’est offerte à moi en haut du mont Ventoux. Grâce aux merveilleux personnages qui nourrissent l’histoire, fromages de chèvre, vers à soie et lavande n’ont plus de secret pour le lecteur. Mais la seconde guerre mondiale ne va pas épargner Sainte Apollonie et tous ceux qui y vivent….. 📍 Un joli roman de terroir qui célèbre la Provence sur un fond historique tragique dont le génocide arménien et la seconde guerre mondiale.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AUDRIT 05/05/2021
    Quel bel ouvrage ! J'ai vraiment aimé et me suis prise de sympathie pour ces personnages tourmentés qui malgré tous leurs malheurs essaient de vaincre les horreurs passées, vivre et survivre. Merci Mme BOURDON Françoise Mon résumé Sur fond de fin de 1ère guerre mondiale, les hommes des tranchées, ceux qui restent, rentrent chez eux. Paul est un de ceux là, mais le 10 novembre, dans un ultime défi adressé aux vainqueurs, Charleville et Mézières sont bombardées par l’ennemi ; sa femme et sa fille en sont victimes. Ce médecin, Paul, l’homme du Nord n’a plus rien ; aussi, décide t-il de rejoindre Vincent au mas de Césarée en Provence. Son compagnon de tranchées à qui il a sauvé la jambe ; « toi et moi on est ami pour la vie » a dit Vincent à Paul ; j’ai une maison au pied de la montagne de la Lance. Paul quitte tout et entreprend un long périple à pieds, il va aller rejoindre Vincent. Les Ardennes département fantôme contrastent avec le paysage au ciel bleu de la Provence, Paul sans cesse plongé dans sa douleur fini par s’y installer. Dans le même temps Nevart, jeune Arménienne fuit l’horreur de son... Quel bel ouvrage ! J'ai vraiment aimé et me suis prise de sympathie pour ces personnages tourmentés qui malgré tous leurs malheurs essaient de vaincre les horreurs passées, vivre et survivre. Merci Mme BOURDON Françoise Mon résumé Sur fond de fin de 1ère guerre mondiale, les hommes des tranchées, ceux qui restent, rentrent chez eux. Paul est un de ceux là, mais le 10 novembre, dans un ultime défi adressé aux vainqueurs, Charleville et Mézières sont bombardées par l’ennemi ; sa femme et sa fille en sont victimes. Ce médecin, Paul, l’homme du Nord n’a plus rien ; aussi, décide t-il de rejoindre Vincent au mas de Césarée en Provence. Son compagnon de tranchées à qui il a sauvé la jambe ; « toi et moi on est ami pour la vie » a dit Vincent à Paul ; j’ai une maison au pied de la montagne de la Lance. Paul quitte tout et entreprend un long périple à pieds, il va aller rejoindre Vincent. Les Ardennes département fantôme contrastent avec le paysage au ciel bleu de la Provence, Paul sans cesse plongé dans sa douleur fini par s’y installer. Dans le même temps Nevart, jeune Arménienne fuit l’horreur de son pays, sous ses yeux ses proches ont été exterminés. Elle entreprend un long périple, en compagnie de son petit frère qu’elle ne pourra malheureusement pas sauver et c’est à Marseille qu’elle débarque. Elle est empreinte d’une force et d’une rage de vivre ! Jamais, elle ne baissera les bras, jamais. Après maintes aventures pour survivre, elle découvre la lavande, elle n’a plus qu’un but, cultiver la Bleue. Elle y parviendra à force de ténacité et de courage. C’est l’âge d’or de la lavande. Elle a le soutien de Paul qui s’est installé comme médecin et tous deux, tout en gardant leur liberté se consolent et s’épaulent mais la différence d’âge, les fantômes du passé, l’amour de la liberté seront toujours un frein pour ces deux êtres meurtris. 1935 la situation devient préoccupante et Erich, écrivain juif allemand, va venir s’installer au village, il est jeune et Nevart et lui vont vivre une passion et un amour fou. Mais tout ce complique, l’approche de la deuxième guerre mondiale plane sur eux, vont-ils pouvoir résister….
    Lire la suite
    En lire moins
  • steph5977 17/09/2018
    une magnifique histoire avec des personnages forts, courageux qui ont tous un passé douloureux et qui trouvent quand même la force de résister à l'envahisseur allemand en sauvant les enfants juifs.
  • coquinnette1974 10/10/2015
    Le vent de l'Aube est un bon roman du terroir. J'ai apprécié les différents personnages, et je trouve très intéressant tout ce qui concerne l'élevage des vers à soie et la culture de la lavande. Par contre, j'ai été un peu déçue par la fin, que j'ai trouvé limite bâclée, c'est dommage. Mais cela ne m'a pas empêchée d'apprécier ce roman.
  • Muriel40 16/09/2013
    Un roman sur fond historique : l'intégration des arméniens dans le sud-est de la France durant la 1ère partie du XXème siècle ainsi que la résistance et l'accueil des réfugiés durant la seconde guerre mondiale. On apprend aussi beaucoup de chose sur l'élevage des vers à soie ainsi que sur la culture de la lavande
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.