Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Les âmes tièdes
Le Vatican face à la Shoah
Collection : Sciences humaines
Date de parution : 14/03/2024
Éditeurs :
La Découverte
Nouveauté

Les âmes tièdes

Le Vatican face à la Shoah

Collection : Sciences humaines
Date de parution : 14/03/2024
L’ouverture exceptionnelle des archives du pontificat de Pie XII (1939-1958), en 2020, n’a pas mis fin aux controverses autour des silences du pape face aux atrocités nazies. Mais, au-delà des... L’ouverture exceptionnelle des archives du pontificat de Pie XII (1939-1958), en 2020, n’a pas mis fin aux controverses autour des silences du pape face aux atrocités nazies. Mais, au-delà des polémiques, que révèlent ces nouvelles sources ? Qu’apportent-elles à notre compréhension de la Shoah, de la Seconde Guerre mondiale et... L’ouverture exceptionnelle des archives du pontificat de Pie XII (1939-1958), en 2020, n’a pas mis fin aux controverses autour des silences du pape face aux atrocités nazies. Mais, au-delà des polémiques, que révèlent ces nouvelles sources ? Qu’apportent-elles à notre compréhension de la Shoah, de la Seconde Guerre mondiale et du pouvoir religieux ? Permettent-elles de saisir plus finement les profondes ambivalences du Vatican, entre charité et préjugé, face aux persécutions antijuives ?
S’appuyant sur trois années de dépouillement de ces fonds considérables à Rome, Les Âmes tièdes restituent les motivations, réflexions et dilemmes des personnes impliquées dans cette histoire, leurs voix mais aussi leurs silences. Dépassant une approche classique focalisée sur le pape et sur la diplomatie, cet ouvrage éclaire les enjeux politiques, humanitaires, religieux et culturels des choix du Saint-Siège. Il resitue cette question dans la longue durée des relations entre l’Église et les Juifs, afin d’évaluer le poids d’une culture pluriséculaire d’hostilité dans les réponses du Vatican face aux persécutions antisémites, avant et pendant la guerre, mais aussi après la Shoah. Ce niveau de violence inédite contre une minorité a-t-il ébranlé le vieux substrat d’antijudaïsme chrétien ?
Enfin, en faisant entendre la voix des acteurs de terrain et des persécutés, en particulier des familles mixtes judéo-chrétiennes, ce livre interroge plus largement la résilience du religieux face au génocide et la capacité de nos sociétés civiles à répondre aux violences de masse.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348077180
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782348077180
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PJN 20/05/2024
    L'ouverture des archives de Pie XII permet de reconsidérer la question controversée de l'attitude du Vatican face à la Shoah. L'anti-judaÏsme chrétien est très présent jusqu'à Vatican II. Selon cette tradition prégnante, Les Juifs sont un peuple déicide et "perfide ". L'écrivain Daniel Rops va même jusqu'à tenter d associer Shoah et châtiment divin. Le Vatican ne mesure pas l'ampleur des persécutions. Il cherche avant tout à sauver des Juifs convertis : des "catholiques non aryens",étrange catégorie créée par les persécuteurs et reprise par le Vatican qui ne condamne pas fermement les législations antijuives prises par les Etats fascistes. Pour ne pas rompre les relations diplomatiques , le pape Pie XII oscille entre aide et silence . L'aide humanitaire se déploie mais la charité chrétienne s'étend des persécutés aux bourreaux : les procès de Nuremberg ne sont pas du goût du Vatican qui aide les anciens collaborateurs comme réfugiés politiques et au nom de l'anticommunisme. Micro Etat sans armée , le Vatican entend rester neutre au risque de compromettre son autorité morale . Une enquête très fouillée dans les archives qui démontre par ses nuances, que Pie XII ne fut ni le "pape des Juifs " ni "le pape d'Hitler", mais trop prudent pour faire de lui un saint,( mais ça c'est mon avis et je le partage !)L'ouverture des archives de Pie XII permet de reconsidérer la question controversée de l'attitude du Vatican face à la Shoah. L'anti-judaÏsme chrétien est très présent jusqu'à Vatican II. Selon cette tradition prégnante, Les Juifs sont un peuple déicide et "perfide ". L'écrivain Daniel Rops va même jusqu'à tenter d associer Shoah et châtiment divin. Le Vatican ne mesure pas l'ampleur des persécutions. Il cherche avant tout à sauver des Juifs convertis : des "catholiques non aryens",étrange catégorie créée par les persécuteurs et reprise par le Vatican qui ne condamne pas fermement les législations antijuives prises par les Etats fascistes. Pour ne pas rompre les relations diplomatiques , le pape Pie XII oscille entre aide et silence . L'aide humanitaire se déploie mais la charité chrétienne s'étend des persécutés aux bourreaux : les procès de Nuremberg ne sont pas du goût du Vatican qui aide les anciens collaborateurs comme réfugiés politiques et au nom de l'anticommunisme. Micro Etat sans armée , le Vatican entend rester neutre au risque de compromettre son autorité morale . Une enquête très fouillée dans les archives qui démontre par ses nuances, que Pie XII ne fut ni le "pape des Juifs " ni...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés