Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782350874005
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 263
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Les Couleurs de la vie
Date de parution : 30/03/2017
Éditeurs :
Editions Héloïse D'Ormesson

Les Couleurs de la vie

Date de parution : 30/03/2017
Rien ne vaut la vie
Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour... Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D’autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n’est pas toujours facile à vivre ! Quelle... Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D’autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n’est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle découvre, au hasard d’une conversation téléphonique, que le fils de Gilonne est mort… Ce jeune homme est-il un escroc, ou ses intentions sont-elles sincères ? Et pourquoi Gilonne, qui n’est pourtant pas sénile, le fait-elle passer pour son fils ? Guidée par sa curiosité et son attachement pour ces deux être cabossés par la vie, Kim se lance dans une enquête, afin de démêler le vrai du faux, et de faire la lumière sur la personnalité du « vrai » Côme, disparu dans des circonstances mystérieuses.
 
Les apparences sont parfois trompeuses, et la vérité peut être plus douloureuse que le mensonge… Dans ce roman choral aux accents résolument optimistes, Lorraine Fouchet dépeint la vieillesse avec ses  regrets, ses tracas, mais aussi ses espoirs. On retrouve avec plaisir les ingrédients qui font la magie des livres de l’auteur : des personnages pittoresques, une touche de Bretagne, des airs de musique, le tout formant un merveilleux hymne à la vie.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350874005
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 263
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AmelieRch98 08/07/2022
    Il s'agit de mon premier roman de Lorraine Fouchet et j'ai beaucoup aimé. #x1f496 C'est une histoire touchante, on a envie d'aider Kim dans ses recherches. Elle est énormément présente pour son nouvel entourage, ce qui la rend d'autant plus attachante. #x2600 Le cadre d'Antibes est top, le soleil, le chant des Cigales, bref ont s'y croit vraiment ! #x1f914 Cependant j'ai parfois été un peu perdue dans les personnages, mais ce qui ne m'as pas empêché d'apprécier ma lecture.
  • elise3coco 19/04/2022
    J'avais adoré Entre ciel et Lou qui est un véritable coup de cœur. Ici, l'histoire m'a embarqué mais il a manqué quelques petites choses pour que l'opération coup de cœur se renouvelle. Lorraine Fouchet nous invite à réfléchir à la fin de vie des personnes âgées. Quelque soit le choix de la personne, ce n'est pas toujours aussi simple que cela devrait l'être. Et l'auteure arrive à nous immerger dans des réflexions mais tout en douceur et avec légèreté. Ce qui m'a manqué dans ce roman c'est l'attachement aux personnages que j'ai eu du mal à avoir. Ils n'ont rien d'extraordinaire et ne m'ont pas touché particulièrement. Il y a de l'amour oui, de la tendresse aussi mais rien n'est venu toucher mon cœur. C'est un roman qui se lit quand même très bien et qui fait réfléchir. Elise__#9829; Instagram : etliselesmots
  • Miss9 02/02/2022
    Ce livre nous parle de la vieillesse, de la vie, de l'amour filial...tout cela avec bienveillance et une certaine forme de jugement compréhensif. Les personnages sont attachants et remplis de diverses humanités. On ne s'ennuie pas à suivre l'évolution existentielle de l'héroïne.
  • Iphyse 10/10/2021
    Roman très plaisant que j'ai beaucoup apprécié. Le style est gai, décontracté où parfois ce sont les objets qui parlent, comme le frigo, le miroir ou encore le piano. Les couleurs de la vie ne sont pas toujours roses et à cette occasion Lorraine Fouchet nous parle de la vieillesse qui est un privilège que l'on peut accepter ou refuser et met en parallèle le désamour qui peut avoir de sérieuses conséquences. Et pour ne rien gâcher, on voyage entre l'Atlantique et la Méditérrannée ce qui est très agréable.
  • ManonFau 11/09/2021
    A la lecture des premières pages, je me suis attachée à Kim, le personnage principal. Cette jeune femme perd ses repères en perdant sa grand-mère qui l’a élevée, à un moment clef de son existence. Elle a besoin de redonner du sens à la vie. Les doutes qu’elle peut alimenter envers son compagnon montre bien son manque de confiance en elle et la rend touchante. Le personnage de Gilonne est à la fois drôle, exaspérant et attendrissant. Tantôt femme de la haute société très exigeante, tantôt femme fragile qu’il est nécessaire de rassurer, l’adaptation est de rigueur avec Gilonne. Ce roman permet également d’apercevoir une facette de la vieillesse, celle où la mémoire fait défaut et laisse place à un retour en enfance. On se prête au jeu de la quête de vérité concernant l’identité du faux Côme ! Chaque personne proche de Gilonne soumet une version différente à Kim, concernant les circonstances du décès de Côme, ce qui remet chaque certitude fraichement acquise en question. Comment Gilonne peut croire que cet usurpateur est bien son fils ? Et cet imposteur, a-t-il réellement des motivations honorables ? Le lien maternel est un élément clef de ce roman ! Kim n’a pas connu sa mère, le vrai... A la lecture des premières pages, je me suis attachée à Kim, le personnage principal. Cette jeune femme perd ses repères en perdant sa grand-mère qui l’a élevée, à un moment clef de son existence. Elle a besoin de redonner du sens à la vie. Les doutes qu’elle peut alimenter envers son compagnon montre bien son manque de confiance en elle et la rend touchante. Le personnage de Gilonne est à la fois drôle, exaspérant et attendrissant. Tantôt femme de la haute société très exigeante, tantôt femme fragile qu’il est nécessaire de rassurer, l’adaptation est de rigueur avec Gilonne. Ce roman permet également d’apercevoir une facette de la vieillesse, celle où la mémoire fait défaut et laisse place à un retour en enfance. On se prête au jeu de la quête de vérité concernant l’identité du faux Côme ! Chaque personne proche de Gilonne soumet une version différente à Kim, concernant les circonstances du décès de Côme, ce qui remet chaque certitude fraichement acquise en question. Comment Gilonne peut croire que cet usurpateur est bien son fils ? Et cet imposteur, a-t-il réellement des motivations honorables ? Le lien maternel est un élément clef de ce roman ! Kim n’a pas connu sa mère, le vrai Côme ne semblait pas satisfait du lien qu’il entretenait avec Gilonne et le faux Côme a vu l’amour de sa mère s’évaporer du jour au lendemain suite à un drame familial pour lequel il n’avait aucun contrôle. Chacun d’entre nous est en perpétuel recherche d’amour. L’amour maternel, comme celui paternel, contribue à la construction de notre identité. Certains passages du livre sont écrits du point de vue d’un objet de l’environnement de Gilonne (par ex. un frigo ou une armoire). Ce type de narration nous permet aussi de comprendre notre évolution au cours du temps dans un même environnement. Un type de lecture très agréable ! J’ai également apprécié le voyage entre deux époques qui nous permet au fur et à mesure de notre lecture de comprendre l’histoire de chaque personnage. La famille et ses secrets … Derrière toutes ces thématiques sombres (suicide, vieillesse, perte d’autonomie, mensonge), se dégage une vision très optimiste de l’amour et de la vie. Une plume qui suscite l’émotion et qui rend addict qui donne envie de découvrir ses autres romans.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés