Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221197677
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Nota Bene, les pires batailles de l'Histoire

Date de parution : 13/10/2016

Dans l’esprit qui a fait le succès de son site Nota Bene, Benjamin Brillaud, mêlant sérieux des informations et humour, s’attaque ici aux quinze pires batailles de l’histoire mondiale, de l’Antiquité à nos jours.
Au Ve siècle avant notre ère, les Perses débarquent à Marathon où ils seront écrasés par...

Dans l’esprit qui a fait le succès de son site Nota Bene, Benjamin Brillaud, mêlant sérieux des informations et humour, s’attaque ici aux quinze pires batailles de l’histoire mondiale, de l’Antiquité à nos jours.
Au Ve siècle avant notre ère, les Perses débarquent à Marathon où ils seront écrasés par une armée athénienne pourtant largement inférieure en nombre ; au début du XIVe siècle, Philippe le Bel lance la crème de l’armée française pour mater la rébellion, composée de simples artisans sous-équipés, qui décime l’essentiel de la noblesse du royaume ; durant la Seconde Guerre mondiale, neuf chasseurs alpins français résistent héroïquement à plusieurs milliers de soldats italiens.
Malgré sa puissance, son avance technologique ou encore ses effectifs en surnombre par rapport à l’ennemi, une armée n’est jamais à l’abri d’une défaite majeure quand la loi de Murphy, dite de « l’emmerdement maximum », décide de s’en mêler. Ordres mal transmis, infériorité numérique flagrante, conditions climatiques désastreuses… ce livre reconstitue ces batailles désespérées ou incongrues qui ont marqué notre mémoire par leurs issues inattendues. Autant d’épisodes tragi-comiques qui nous font regretter les cours d’histoire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197677
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Acidus Posté le 2 Juin 2021
    Nota Bene. Derrière cette locution latine se cache la plus importante (en nombre d’abonnés) chaîne spécialisée en Histoire sur Youtube. Et cette chaîne a un visage, celui de Benjamin Brillaud. Passionné d’Histoire (mais non historien de formation), il se sert du format vidéo pour parler de sa passion en la vulgarisant pour la rendre accessible et intéressante au plus grand nombre. Et c’est cette même ligne de conduite qu’il va conserver pour la rédaction de son premier livre sur « Les pires batailles de l’Histoire », un titre racoleur qui n’est pas sans rappeler ceux que l’on peut voir sur Youtube. Mais ne jugeons pas un livre sur sa couverture et son intitulé. La vulgarisation a ses défauts et ses qualités. Étant moi même passionné d’Histoire, j’ai un peu de mal avec ce concept mais en lisant cet ouvrage, je savais où je mettais les pieds. Parmi ces qualités donc se trouve le style direct et vivant avec lequel l’auteur raconte quelques pans de l’Histoire du monde. Et de ce côté-ci, ça fonctionne parfaitement. Benjamin réussit bien à faire revivre ces différentes batailles. De plus, à quelques exceptions près, il nous épargne un langage trop familier qui m’aurait rapidement saoulé. Petit bonus appréciable :... Nota Bene. Derrière cette locution latine se cache la plus importante (en nombre d’abonnés) chaîne spécialisée en Histoire sur Youtube. Et cette chaîne a un visage, celui de Benjamin Brillaud. Passionné d’Histoire (mais non historien de formation), il se sert du format vidéo pour parler de sa passion en la vulgarisant pour la rendre accessible et intéressante au plus grand nombre. Et c’est cette même ligne de conduite qu’il va conserver pour la rédaction de son premier livre sur « Les pires batailles de l’Histoire », un titre racoleur qui n’est pas sans rappeler ceux que l’on peut voir sur Youtube. Mais ne jugeons pas un livre sur sa couverture et son intitulé. La vulgarisation a ses défauts et ses qualités. Étant moi même passionné d’Histoire, j’ai un peu de mal avec ce concept mais en lisant cet ouvrage, je savais où je mettais les pieds. Parmi ces qualités donc se trouve le style direct et vivant avec lequel l’auteur raconte quelques pans de l’Histoire du monde. Et de ce côté-ci, ça fonctionne parfaitement. Benjamin réussit bien à faire revivre ces différentes batailles. De plus, à quelques exceptions près, il nous épargne un langage trop familier qui m’aurait rapidement saoulé. Petit bonus appréciable : une page d’illustration pour chaque chapitre. En revanche, la rédaction d’un passage fictionnel fut une fausse-bonne idée. Bonne idée sur la papier mais finalement inutile et lourd. L’inconvénient principal de la vulgarisation d’une discipline vient des raccourcis souvent opérés par l’auteur afin de ne pas trop alourdir son exposé. C’est un passage obligé dans ce genre d’exercice mais je dois reconnaître que Nota Bene s’en sort globalement bien. Il n’hésite pas à souligner l’incertitude de certains faits. Je regrette cependant l’absence de sources en dehors des quelques ouvrages cités en fin de livre bien que j’ai conscience que ce livre ne soit pas un travail d’historien. Benjamin Brillaud réussit son pari de rendre l’Histoire accessible et, pour de la vulgarisation, le résultat est plus que satisfaisant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Acidus Posté le 2 Juin 2021
    Nota Bene. Derrière cette locution latine se cache la plus importante (en nombre d’abonnés) chaîne spécialisée en Histoire sur Youtube. Et cette chaîne a un visage, celui de Benjamin Brillaud. Passionné d’Histoire (mais non historien de formation), il se sert du format vidéo pour parler de sa passion en la vulgarisant pour la rendre accessible et intéressante au plus grand nombre. Et c’est cette même ligne de conduite qu’il va conserver pour la rédaction de son premier livre sur « Les pires batailles de l’Histoire », un titre racoleur qui n’est pas sans rappeler ceux que l’on peut voir sur Youtube. Mais ne jugeons pas un livre sur sa couverture et son intitulé. La vulgarisation a ses défauts et ses qualités. Étant moi même passionné d’Histoire, j’ai un peu de mal avec ce concept mais en lisant cet ouvrage, je savais où je mettais les pieds. Parmi ces qualités donc se trouve le style direct et vivant avec lequel l’auteur raconte quelques pans de l’Histoire du monde. Et de ce côté-ci, ça fonctionne parfaitement. Benjamin réussit bien à faire revivre ces différentes batailles. De plus, à quelques exceptions près, il nous épargne un langage trop familier qui m’aurait rapidement saoulé. Petit bonus appréciable :... Nota Bene. Derrière cette locution latine se cache la plus importante (en nombre d’abonnés) chaîne spécialisée en Histoire sur Youtube. Et cette chaîne a un visage, celui de Benjamin Brillaud. Passionné d’Histoire (mais non historien de formation), il se sert du format vidéo pour parler de sa passion en la vulgarisant pour la rendre accessible et intéressante au plus grand nombre. Et c’est cette même ligne de conduite qu’il va conserver pour la rédaction de son premier livre sur « Les pires batailles de l’Histoire », un titre racoleur qui n’est pas sans rappeler ceux que l’on peut voir sur Youtube. Mais ne jugeons pas un livre sur sa couverture et son intitulé. La vulgarisation a ses défauts et ses qualités. Étant moi même passionné d’Histoire, j’ai un peu de mal avec ce concept mais en lisant cet ouvrage, je savais où je mettais les pieds. Parmi ces qualités donc se trouve le style direct et vivant avec lequel l’auteur raconte quelques pans de l’Histoire du monde. Et de ce côté-ci, ça fonctionne parfaitement. Benjamin réussit bien à faire revivre ces différentes batailles. De plus, à quelques exceptions près, il nous épargne un langage trop familier qui m’aurait rapidement saoulé. Petit bonus appréciable : une page d’illustration pour chaque chapitre. En revanche, la rédaction d’un passage fictionnel fut une fausse-bonne idée. Bonne idée sur la papier mais finalement inutile et lourd. L’inconvénient principal de la vulgarisation d’une discipline vient des raccourcis souvent opérés par l’auteur afin de ne pas trop alourdir son exposé. C’est un passage obligé dans ce genre d’exercice mais je dois reconnaître que Nota Bene s’en sort globalement bien. Il n’hésite pas à souligner l’incertitude de certains faits. Je regrette cependant l’absence de sources en dehors des quelques ouvrages cités en fin de livre bien que j’ai conscience que ce livre ne soit pas un travail d’historien. Benjamin Brillaud réussit son pari de rendre l’Histoire accessible et, pour de la vulgarisation, le résultat est plus que satisfaisant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Iguanette Posté le 25 Mai 2021
    Ce livre a été écrit par Benjamin brillaud alias benabarbe de la chaîne nota bene. Si tu ne connais pas Nota Bene, ce qui est possible, je t’invite très fortement à aller rendre visite à cette chaîne qui est super intéressante qui parle d’histoire mais de plein de sujets d’histoire. Le gros problème que j’ai eu entre guillemets, c’est plus une histoire de goût personnel. Les batailles et moi, ça fait deux, ce n’est pas un truc, donc j’ai mis énormément de temps à lire le livre pour cette raison. Ce n’est pas du tout par rapport à la qualité du bouquin, il balaie les batailles de l’antiquité, avec la bataille de marathon, nous passons à une bataille dans l’ empire macédonien donc toujours du côté de la Grèce. Nous passions aux croisades, il va aussi aborder la bataille de Courtrai en Belgique. Nous allons apprendre des évènements de la guerre de cent ans, que les élèves français vont étudier, en la survolant parfois un peu trop vite à mon goût. Il nous replonge dans le périple de Cortez donc tout ce qui est les Amériques et surtout avec les batailles avec l’empire. Il y en a quinze en tout, il... Ce livre a été écrit par Benjamin brillaud alias benabarbe de la chaîne nota bene. Si tu ne connais pas Nota Bene, ce qui est possible, je t’invite très fortement à aller rendre visite à cette chaîne qui est super intéressante qui parle d’histoire mais de plein de sujets d’histoire. Le gros problème que j’ai eu entre guillemets, c’est plus une histoire de goût personnel. Les batailles et moi, ça fait deux, ce n’est pas un truc, donc j’ai mis énormément de temps à lire le livre pour cette raison. Ce n’est pas du tout par rapport à la qualité du bouquin, il balaie les batailles de l’antiquité, avec la bataille de marathon, nous passons à une bataille dans l’ empire macédonien donc toujours du côté de la Grèce. Nous passions aux croisades, il va aussi aborder la bataille de Courtrai en Belgique. Nous allons apprendre des évènements de la guerre de cent ans, que les élèves français vont étudier, en la survolant parfois un peu trop vite à mon goût. Il nous replonge dans le périple de Cortez donc tout ce qui est les Amériques et surtout avec les batailles avec l’empire. Il y en a quinze en tout, il nous apprend une bataille à Zanzibar que je ne connaissais pas du tout. On termine par la baie des cochons, j’ai appris plein de choses que je ne savais pas non plus. A la fin de la bataille, il nous prend 2,3 personnages, il nous propose une superbe illustration sur la baie des cochons. Il remet dans l’ambiance par un court récit comme si c’était des personnages qui étaient dans la bataille, il nous met des personnages dans l’action. Il nous donne les références utilisées pour le livre. Est-ce que les personnages ont réellement existé, j’ai été immergée dans la bataille. C’est à recommander aux gens qu’ils qui aiment lire des passages d’histoire mais sans le côté très officiel où on est assommé de dates avec des noms illustres à retenir parce que là, on est complètement dans une présentation d’une bataille avec un contexte avec plein d’informations et on est vraiment immergé dans la bataille et on apprend avec plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Iguanette Posté le 25 Mai 2021
    Ce livre a été écrit par Benjamin brillaud alias benabarbe de la chaîne nota bene. Si tu ne connais pas Nota Bene, ce qui est possible, je t’invite très fortement à aller rendre visite à cette chaîne qui est super intéressante qui parle d’histoire mais de plein de sujets d’histoire. Le gros problème que j’ai eu entre guillemets, c’est plus une histoire de goût personnel. Les batailles et moi, ça fait deux, ce n’est pas un truc, donc j’ai mis énormément de temps à lire le livre pour cette raison. Ce n’est pas du tout par rapport à la qualité du bouquin, il balaie les batailles de l’antiquité, avec la bataille de marathon, nous passons à une bataille dans l’ empire macédonien donc toujours du côté de la Grèce. Nous passions aux croisades, il va aussi aborder la bataille de Courtrai en Belgique. Nous allons apprendre des évènements de la guerre de cent ans, que les élèves français vont étudier, en la survolant parfois un peu trop vite à mon goût. Il nous replonge dans le périple de Cortez donc tout ce qui est les Amériques et surtout avec les batailles avec l’empire. Il y en a quinze en tout, il... Ce livre a été écrit par Benjamin brillaud alias benabarbe de la chaîne nota bene. Si tu ne connais pas Nota Bene, ce qui est possible, je t’invite très fortement à aller rendre visite à cette chaîne qui est super intéressante qui parle d’histoire mais de plein de sujets d’histoire. Le gros problème que j’ai eu entre guillemets, c’est plus une histoire de goût personnel. Les batailles et moi, ça fait deux, ce n’est pas un truc, donc j’ai mis énormément de temps à lire le livre pour cette raison. Ce n’est pas du tout par rapport à la qualité du bouquin, il balaie les batailles de l’antiquité, avec la bataille de marathon, nous passons à une bataille dans l’ empire macédonien donc toujours du côté de la Grèce. Nous passions aux croisades, il va aussi aborder la bataille de Courtrai en Belgique. Nous allons apprendre des évènements de la guerre de cent ans, que les élèves français vont étudier, en la survolant parfois un peu trop vite à mon goût. Il nous replonge dans le périple de Cortez donc tout ce qui est les Amériques et surtout avec les batailles avec l’empire. Il y en a quinze en tout, il nous apprend une bataille à Zanzibar que je ne connaissais pas du tout. On termine par la baie des cochons, j’ai appris plein de choses que je ne savais pas non plus. A la fin de la bataille, il nous prend 2,3 personnages, il nous propose une superbe illustration sur la baie des cochons. Il remet dans l’ambiance par un court récit comme si c’était des personnages qui étaient dans la bataille, il nous met des personnages dans l’action. Il nous donne les références utilisées pour le livre. Est-ce que les personnages ont réellement existé, j’ai été immergée dans la bataille. C’est à recommander aux gens qu’ils qui aiment lire des passages d’histoire mais sans le côté très officiel où on est assommé de dates avec des noms illustres à retenir parce que là, on est complètement dans une présentation d’une bataille avec un contexte avec plein d’informations et on est vraiment immergé dans la bataille et on apprend avec plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • luvlondon Posté le 2 Mai 2021
    J’ai découvert Nota Bene au détour de mes pérégrinations sur YouTube. J’ai de suite accroché à sa manière si piquante de raconter l’Histoire. Quand j’ai vu qu’il avait publié un livre, je n’ai pas résisté à l’envie de le parcourir. Je n’ai pas été déçue ! Son style habituel mêlé à des mots toujours aussi bien choisi, saupoudré de son humour sarcastique, font de cet ouvrage un concentré de culture que je ne vous conseille que trop !
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.