RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Uglies

            12-21
            EAN : 9782266230636
            Code sériel : J1654
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Uglies

            Guillaume FOURNIER (Traducteur)
            Date de parution : 20/09/2012

            Dans le monde de l'extrême beauté, les gens normaux sont en danger.

            Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'Opération et à intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de...

            Dans le monde de l'extrême beauté, les gens normaux sont en danger.

            Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'Opération et à intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally découvre le monde des rebelles. Là-bas, elle apprend que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation.
            Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266230636
            Code sériel : J1654
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            12-21
            9.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Amygaga Posté le 28 Mars 2019
              Mon petit résumé : Tally habite à Uglyville, elle est moche et le restera jusqu'à ses 16 ans ou elle se fera opéré et deviendra belle et parfaite. Elle habitera a New Pretty Town ou elle pourra retrouver son ami d'enfance et faire la fête jusqu'au bout de la nuit. Mais peu de temps avant son anniversaire, elle se fait une amie : Shay. Cette dernière veut rejoindre le camp des rebelles. Ce qui va attirer des problèmes à Tally....pour devenir belle, elle devra trahir sa meilleure amie et tous les rebelles... Tally est face un dilemme : rester moche toute sa vie ou trahir sa meilleure amie ? Je le trouve très intéressant : de nos jours on choisirait sans hésiter la deuxième option, mais Tally elle veut tenir la promesse faite à Shay qu'elle ne la trahira pas, je trouve ça magnifique ! On découvre un univers riche et captivant. Quant au personnage de Tally, j'avoue qu'au début elle m'a paru agaçante avec des objectifs superficiels et à suivre le troupeau comme lui a si bien appris la société. Mais elle évolue et, courageuse, elle devient un modèle pour tous.
            • RShaka Posté le 18 Février 2019
              Un livre que j'ai commencé sans aucune conviction, mais bien vite, je fus happé par l'écriture et l'histoire. L'univers de base parait basique mais on sent bien vite qu'il y a quelque chose derrière tout ça, et on ne sera pas déçu. J'ai eu grand plaisir de suivre les aventures de Tally et son évolution, mais aussi l'évolution de la société dans laquelle elle vit et qui nous donne par la même occasion de nombreuses pistes de réflexion sur notre propre monde. Une excellente trilogie, le quatrième tome étant à mettre un peu à part.
            • Lombrederrierelesmots Posté le 16 Janvier 2019
              Les premières pages de ce roman nous plongent dans un univers singulier : une société divisée en deux, d’un côté les Uglies et de l’autre, les Pretties ; les moches et les beaux. Quoi de plus intriguant qu’une société où l’apparence y occupe une place centrale. Même, elle en est devenue primordiale. Le premier chapitre nous montre à quel point cette séparation change les rapports humains. Tally, une Ugly, revoit son meilleur ami, nouvellement métamorphosé en Pretty mais leur rencontre ne se déroule pas aussi bien qu’elle l’espérait. Distrait, presque arrogant, sa nouvelle apparence ne semble pas être le seul changement qu’il a subit au cours de l’Opération. De fil en aiguille, par le biais d’une nouvelle amie, Tally se rendra compte à quel point cette société cache des secrets insoupçonnés. Mais ses découvertes ne seront pas sans conséquences. L’auteur propose une réflexion sur la beauté et l’importance des apparences. Aborder ce thème dans la littérature jeunesse est même essentiel puisque c’est à l’adolescence que l’apparence devient un fardeau pour certains. Dénoncer et questionner sont les enjeux de ce roman. Mais, il peut aussi aider les jeunes lecteurs à suivre le chemin de Tally : décomplexer de leurs différences et comprendre... Les premières pages de ce roman nous plongent dans un univers singulier : une société divisée en deux, d’un côté les Uglies et de l’autre, les Pretties ; les moches et les beaux. Quoi de plus intriguant qu’une société où l’apparence y occupe une place centrale. Même, elle en est devenue primordiale. Le premier chapitre nous montre à quel point cette séparation change les rapports humains. Tally, une Ugly, revoit son meilleur ami, nouvellement métamorphosé en Pretty mais leur rencontre ne se déroule pas aussi bien qu’elle l’espérait. Distrait, presque arrogant, sa nouvelle apparence ne semble pas être le seul changement qu’il a subit au cours de l’Opération. De fil en aiguille, par le biais d’une nouvelle amie, Tally se rendra compte à quel point cette société cache des secrets insoupçonnés. Mais ses découvertes ne seront pas sans conséquences. L’auteur propose une réflexion sur la beauté et l’importance des apparences. Aborder ce thème dans la littérature jeunesse est même essentiel puisque c’est à l’adolescence que l’apparence devient un fardeau pour certains. Dénoncer et questionner sont les enjeux de ce roman. Mais, il peut aussi aider les jeunes lecteurs à suivre le chemin de Tally : décomplexer de leurs différences et comprendre que leurs défauts sont en réalité leur beauté propre. Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
              Lire la suite
              En lire moins
            • unerenardaparis Posté le 13 Janvier 2019
              Dans le futur, après l’effondrement des civilisations, des villes abritent des populations qui à l’âge de 16 ans subissent « l’Opération ». Qui consiste à les rendre tous semblables, beaux. On leur broie les os, reconstitue la peau, change leurs dents… et ils deviennent des Pretty, et ils passeront leur temps à s’amuser… Pourquoi sont-ils ainsi tous semblables ? Pour éradiquer tous conflits. Tally, l’héroïne, s’apprête à subir l’opération. Mais, à 2 semaines de son anniversaire, la découverte d’un monde extérieur, des gens normaux (dits « moches!! »), et surtout que l’Opération est en fait également un lavage de cerveaux va remettre en cause toutes ses convictions… J’aime emprunter des livres pour ado au hasard à la médiathèque. Parfois, j’ai de très bonnes surprises, parfois des déceptions. Cette série est entre les deux. L’idée de rendre tout le monde identique est intéressante, car, après tout, nous vivons dans une société ultra-formatée. Cette série est riche en rebondissant, en peuplade (Ugly,Pretty, Fumant…) et l’univers intéressant. Mais l’ensemble est très long, souffre de nombreux défauts (nombreuses incohérences…) avec une héroïne à la fois intéressante et agaçante, lancée dans une rébellion qu’elle ne maîtrise pas, et flanquée d’un triangle amoureux sans intérêt. Je trouve que cette série à un gros potentiel mais est au... Dans le futur, après l’effondrement des civilisations, des villes abritent des populations qui à l’âge de 16 ans subissent « l’Opération ». Qui consiste à les rendre tous semblables, beaux. On leur broie les os, reconstitue la peau, change leurs dents… et ils deviennent des Pretty, et ils passeront leur temps à s’amuser… Pourquoi sont-ils ainsi tous semblables ? Pour éradiquer tous conflits. Tally, l’héroïne, s’apprête à subir l’opération. Mais, à 2 semaines de son anniversaire, la découverte d’un monde extérieur, des gens normaux (dits « moches!! »), et surtout que l’Opération est en fait également un lavage de cerveaux va remettre en cause toutes ses convictions… J’aime emprunter des livres pour ado au hasard à la médiathèque. Parfois, j’ai de très bonnes surprises, parfois des déceptions. Cette série est entre les deux. L’idée de rendre tout le monde identique est intéressante, car, après tout, nous vivons dans une société ultra-formatée. Cette série est riche en rebondissant, en peuplade (Ugly,Pretty, Fumant…) et l’univers intéressant. Mais l’ensemble est très long, souffre de nombreux défauts (nombreuses incohérences…) avec une héroïne à la fois intéressante et agaçante, lancée dans une rébellion qu’elle ne maîtrise pas, et flanquée d’un triangle amoureux sans intérêt. Je trouve que cette série à un gros potentiel mais est au final assez mal exploité, la faute à une écriture trop « plan-plan ». Cette histoire aurait dû être un véritable page turner, et surtout écrite du point de vue de Tally, ce qui aurait rendu le récit plus prenant. Lecture agréable donc, mais qui ne restera pas longtemps dans ma mémoire.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Saiwhisper Posté le 14 Novembre 2018
              Cette saga est presque un classique dans le genre dystopie jeunesse/ado ! Il y a plusieurs années, j’avais parcouru le premier tome en diagonale en m’étant juré que je le lirai correctement plus tard. C’est à présent chose faite. Je ne regrette pas d’avoir attendu aussi longtemps, car je ne me souvenais plus des personnages ! Seules quelques éléments concernant l’univers m’étaient restés… Du coup, j’ai quand même retrouvé un petit effet de surprise au cours de ma lecture. Si vous ne connaissez pas le genre, cette saga est très bien pour commencer, car elle contient une bonne dose d’action, des revirements de situation, un soupçon de romance et une héroïne qui évolue au fil de l’aventure. couv43052398C’est très dynamique, on ne s’ennuie jamais ! De plus, la plume est fluide et immersive. Les chapitres sont courts, ce qui donne également du rythme. En revanche, si vous avez consommé plus d’une dizaine de dystopies, mieux vaut passer votre chemin, car on reste sur du très classique : une jeune fille appartenant autrefois un monde parfait et idéal qui va côtoyer des rebelles avec qui elle va changer d’avis sur l’univers dont elle appartient… Je ne vous cacherais pas que, pour... Cette saga est presque un classique dans le genre dystopie jeunesse/ado ! Il y a plusieurs années, j’avais parcouru le premier tome en diagonale en m’étant juré que je le lirai correctement plus tard. C’est à présent chose faite. Je ne regrette pas d’avoir attendu aussi longtemps, car je ne me souvenais plus des personnages ! Seules quelques éléments concernant l’univers m’étaient restés… Du coup, j’ai quand même retrouvé un petit effet de surprise au cours de ma lecture. Si vous ne connaissez pas le genre, cette saga est très bien pour commencer, car elle contient une bonne dose d’action, des revirements de situation, un soupçon de romance et une héroïne qui évolue au fil de l’aventure. couv43052398C’est très dynamique, on ne s’ennuie jamais ! De plus, la plume est fluide et immersive. Les chapitres sont courts, ce qui donne également du rythme. En revanche, si vous avez consommé plus d’une dizaine de dystopies, mieux vaut passer votre chemin, car on reste sur du très classique : une jeune fille appartenant autrefois un monde parfait et idéal qui va côtoyer des rebelles avec qui elle va changer d’avis sur l’univers dont elle appartient… Je ne vous cacherais pas que, pour ma part, j’appartiens à la seconde catégorie. J’ai d’ailleurs trouvé l’intrigue cousue de fils blancs et comportant plusieurs facilités… Mais qu’importe, cela se lisait bien et c’est tout ce que je recherchais. La force de cette saga réside dans l’univers qui prône le culte de la beauté uniforme. Pendant seize ans, la populace est considérée comme des « Uglies », des personnes normales avec des défauts, mais qui sont irrémédiablement cataloguées comme moches. Le jour de leur anniversaire, les adolescents passent alors sur le billard pour une opération lourde et sinistre, puisque l’on va modifier entièrement leur corps, de sorte à ce qu’il représente la société idéale et parfaite. Devenus de beaux « Pretties », les jeunes perdent alors signes particuliers ainsi que leur tempérament souvent explosif… Ils rentrent dans un moule inventé de toute pièce par la société… Même si le concept a été repris à plusieurs reprises, c’était très original lors de la sortie du premier tome. Ces transformations étaient donc intéressantes et sinistres ! Les thématiques de la manipulation de masse et des secrets sont bien creusées. D’ailleurs, Tally est une demoiselle très naïve et on comprend aisément pourquoi : elle a été endoctrinée depuis sa jeunesse. Conditionnée, elle a très envie d’être intégrée dans sa société, au point de commettre le pire comme trahir son amie… On est sur le type d’héroïne classique qui a toujours vécu dans sa bulle, à écouter ce qu’on lui inculquait et à avoir des œillères… Or, côtoyer des personnes refusant le système va lui permettre d’ouvrir les yeux et remettre en cause son passé. On ne peut pas dire que son caractère m’a surprise ou que je me suis attachée à elle. J’ai simplement trouvé qu’elle jouait bien son rôle et permettait certainement une identification de la part d’un jeune lecteur. Par contre, elle m’a parfois agacée à s’empêtrer dans le mensonge ! C’est le genre de situation où on sait que tout va éclater au pire moment et que tout le monde va lui en vouloir… Que serait un monde post-apocalyptique sans information concernant le passé de cet univers ? Grâce à des informations qui arrivent au compte-goutte, on découvre des restes des Rouillés. Ces derniers sont tout simplement nous, humains. Quelque chose de grave s’est passé et notre civilisation a dû muter pour devenir celle des Pretties. J’ai trouvé que les éléments concernant ce peuple oublié arrivaient judicieusement sans être indigestes. De plus, j’ai aimé comparer l’ancienne et la nouvelle technologie ! En effet, Scott Westerfeld a inventé plusieurs objets et gadgets technologiques qui donnent un bel aspect futuriste aux romans. J’ai été grandement surprise de voir que même les bâtiments extérieurs comme les ponts étaient équipés de ces nouveautés ! En revanche, j’ai trouvé qu’il me manquait certaines choses. J’aurais, par exemple, souhaité voir un peu plus le quotidien de Tally en tant qu’Ugly. On sait que ses parents sont absents (je me suis d’ailleurs longuement demandé s’ils existaient avant de les voir débarquer) et ses amis sont tous devenus des Pretties. La jeune fille a appris à être isolée, à se débrouiller et à être autonome. Mais elle est toujours toute seule… On ne sait finalement pas trop ce qu’elle fait de ses journées, mais on voit qu’elle a une vie nocturne très active… La retranscription d’une journée type le temps d’un chapitre aurait été sympathique ! Du côté des personnages secondaires, on trouvera beaucoup de tempéraments manichéens… Les méchants sont manipulateurs, froids, impressionnants et avides de contrôle. À l’inverse, les gentils rebelles sont pacifistes, acceptent aisément les nouveaux venus, pardonnent et vivent en harmonie. Il y a très peu de nuances, ce qui est bien dommage… Seule Shay, l’amie de Tally, est un protagoniste qui se démarque des autres : fougueuse, pleine d’énergie et franche, on a parfois du mal à la cerner… Imprévisible, elle sait se montrer très sympathique mais, paradoxalement, peut être aussi pénible que rancunière. J’ai eu un peu de mal avec son lunatisme cependant, j’ai trouvé que c’était un personnage complexe et sortant du lot ! J’ai largement préféré découvrir Shay plutôt que David, l’un des chefs des rebelles… Ce dernier est niais, fade et trop gentil. Il s’attache bien trop vite de Tally et ne réfléchit pas beaucoup, même lorsqu’il a les preuves sous les yeux… Le dénouement est assez explosif et donnera envie au lecteur de poursuivre l’aventure. Pour ma part, je n’en fais pas une priorité, car je sais ce qu’il va se passer grâce à plusieurs échanges avec quelques lecteurs. Néanmoins, cette saga est disponible dans son intégralité à la médiathèque, au cas où je décide de poursuivre cette lecture dynamique et sympathique, bien que très classique.
              Lire la suite
              En lire moins
            12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
            Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !