En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        A malin, malin et demi

        10/18
        EAN : 9782264072665
        Code sériel : 5353
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 720
        Format : 108 x 177 mm
        Nouveauté
        A malin, malin et demi

        Jean ESCH (Traducteur)
        Date de parution : 06/09/2018
        North Bath, ancienne cité industrielle du New Jersey mal remise de la crise, continue de dépérir. Cette ville, Douglas Raymer ne l’a jamais quittée. Dégarni, enclin à l’embonpoint, il est veuf d'une femme qui s’apprêtait à le quitter. Pour qui? Voilà une question qui torture ce policier à l’uniforme mal... North Bath, ancienne cité industrielle du New Jersey mal remise de la crise, continue de dépérir. Cette ville, Douglas Raymer ne l’a jamais quittée. Dégarni, enclin à l’embonpoint, il est veuf d'une femme qui s’apprêtait à le quitter. Pour qui? Voilà une question qui torture ce policier à l’uniforme mal taillé. Avec  Sully, vieux loup de mer septuagénaire qui noie son diagnostic fatal dans l’alcool et la cigarette, ils sont les deux piliers branlants de cette ville bâtie de travers. Mais en quarante-huit heures, plus rien ne sera comme avant : un mur de l’usine s’effondre, les serpents envahissent les rues, les morts s’accumulent et entre catastrophes et révélations, tous les habitants de North Bath sont pris dans une sacrée tempête.

        Richard Russo retrouve ici les personnages d’Un homme presque parfait, et nous livre une symphonie humaine féroce et déjantée.

        Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264072665
        Code sériel : 5353
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 720
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        10.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • TmbM Posté le 9 Juillet 2018
          Si le roman met un peu de temps à se mettre en place, c'est ensuite un plaisir de suivre les protagonistes dans leurs démêlés du quotidien, dans ces petites histoires qui font les grosses embrouilles. Richard Russo s'en sort à merveille avec ce sac de nœuds et propose là une piste de réflexion assez maligne sur le vivre-ensemble dans une société morose et sans débouché apparent. L'article complet sur mon blog.
        • clefran45 Posté le 14 Mai 2018
          Voilà un auteur que je ne connaissais pas et qui promet de très belles heures de lecture devant moi. Ce roman est un bijou, l'écriture est belle, la plume est vive, le rythme est incroyable, pas une minute je ne me suis ennuyée en 600 pages. L'histoire se déroule dans une ville américaine imaginaire, une petite ville plutôt pauvre, jouxtant sa jumelle bien plus riche et imposante. Raymer est un chef de police entre 2 âges, sa femme est morte il y a peu, d'un accident stupide (tombée dans les escaliers) et lorsqu'il a découvert son corps, Raymer s'est rendu compte dans le même temps que cette femme tant aimée était sur le point de le quitter, valises faites sur le perron. De là, l'auteur tisse le fil de son récit et nous emmène dans cette petite ville découvrir les mensonges, les rancoeurs, la solitude, la violence aussi, les souvenirs qui hantent encore les personnages habitants de cette ville, les contradictions, les apparences trompeuses, la détresse également.. Pourtant, Richard Russo est tendre et bienveillant avec ses personnages, il les aime et nous les offre à nous, lecteurs. Jamais il ne cède à une ambiance glauque, la violence des rapports humains est toujours contrebalancée par une... Voilà un auteur que je ne connaissais pas et qui promet de très belles heures de lecture devant moi. Ce roman est un bijou, l'écriture est belle, la plume est vive, le rythme est incroyable, pas une minute je ne me suis ennuyée en 600 pages. L'histoire se déroule dans une ville américaine imaginaire, une petite ville plutôt pauvre, jouxtant sa jumelle bien plus riche et imposante. Raymer est un chef de police entre 2 âges, sa femme est morte il y a peu, d'un accident stupide (tombée dans les escaliers) et lorsqu'il a découvert son corps, Raymer s'est rendu compte dans le même temps que cette femme tant aimée était sur le point de le quitter, valises faites sur le perron. De là, l'auteur tisse le fil de son récit et nous emmène dans cette petite ville découvrir les mensonges, les rancoeurs, la solitude, la violence aussi, les souvenirs qui hantent encore les personnages habitants de cette ville, les contradictions, les apparences trompeuses, la détresse également.. Pourtant, Richard Russo est tendre et bienveillant avec ses personnages, il les aime et nous les offre à nous, lecteurs. Jamais il ne cède à une ambiance glauque, la violence des rapports humains est toujours contrebalancée par une vraie tendresse, une humanité qui prend le dessus. Car les personnages sont certainement liés entre eux par de la rancoeur, mais ils sont aussi bienveillants les uns envers les autres, pétris de contradictions, en dehors du personnage de Roy qui représente le mal en personne! L'humour est décapant, noir, pour décrire la maladie qui surgit, la vieillesse qui vous transforme, la folie qui s'immisce dans la vie, la honte, les mensonges..J'ai beaucoup ri, j'ai pris un vrai plaisir à lire ce roman poétique et plein de finesse, à mi chemin entre l'enquête un peu foldingue (qui était l'amant de sa femme?) et une vraie réflexion sur la vie tout simplement.. "ça ne vous gêne pas de ne pas avoir tiré meilleur profit de la vie que Dieu vous a donnée?" , car donnée par Dieu ou pas, il y a de quoi réfléchir..
          Lire la suite
          En lire moins
        • pmeunier33410 Posté le 2 Avril 2018
          Richard Russo continue ses chères études sur les petites villes du nord des États Unis en faillite économique et comme toujours c est absolument savoureux.. C est très bien écrit, les personnages sont attachants et .. c est hilarant !! Il m est arrivé plusieurs fois d éclater de rire à la lecture de ce (gros) pavé... À lire sans modération ce livre vous mettra la banane pour la semaine
        • majolo Posté le 9 Mars 2018
          Quel bonheur de retrouver Richard Russo ! Tous les ingrédients que j'aime chez Russo sont là : une petite ville sur le déclin, des habitants paumés et attachants, un humour noir dévastateur, des dialogues ciselés, un brin de folie et beaucoup d'humanité. Il y a peu d'intérêt à vous en résumer l'intrigue. Sachez que tout démarre autour d'une tombe, lors de l'enterrement du juge, en présence de Douglas Rayner, chef de la police, du maire et des huiles locales. Douglas est veuf depuis un an, dépressif et au bord du gouffre. On va le suivre pendant deux jours, deux jours d'errance et de folie douce, au cours desquels il va croiser un serpent, la foudre, des cercueils qui flottent, et toute la galerie de personnages déjantés peuplant la bourgade. C'est drôle, féroce, émouvant, un régal. J'adore.
        • Labibliothequedemarjorie Posté le 21 Février 2018
          Douglas Raymer, chef de police locale d'une petite commune au nord-est des Etats-Unis, découvre le corps de sa femme Becka en rentrant à la maison. Quelques minutes plus tard, il trouve une lettre dans laquelle elle lui indique le quitter pour un autre homme. Sully, un homme âgé et figure de la ville, apprend qu'il est porteur d'une grave maladie. Selon son cardiologue, il lui reste deux ans à vivre, peut-être même un seul. Sans aucun optimisme, il passe le plus clair de son temps dans le bar de son ex-maîtresse, à boire et à fumer. Dans un environnement miséreux, Richard Russo dresse le portrait des habitants d'une ville, pour la plupart complètement désespérés, le tout avec humour et ironie. "A malin, malin et demi", de son vrai titre "Everybody's fool" en version originale, a obtenu le Grand Prix de la littérature américaine en 2017. Ce roman est la suite de "Un homme presque parfait" (1994), précédent ouvrage de l'auteur dans lequel c'est le personnage de Sully qui tient la place centrale. Cependant, les deux livres peuvent se lire indépendamment. Sur plus de 600 pages, cette chronique sociale suit des personnages évoluant dans un univers complètement décadent et dans une existence d'une grande... Douglas Raymer, chef de police locale d'une petite commune au nord-est des Etats-Unis, découvre le corps de sa femme Becka en rentrant à la maison. Quelques minutes plus tard, il trouve une lettre dans laquelle elle lui indique le quitter pour un autre homme. Sully, un homme âgé et figure de la ville, apprend qu'il est porteur d'une grave maladie. Selon son cardiologue, il lui reste deux ans à vivre, peut-être même un seul. Sans aucun optimisme, il passe le plus clair de son temps dans le bar de son ex-maîtresse, à boire et à fumer. Dans un environnement miséreux, Richard Russo dresse le portrait des habitants d'une ville, pour la plupart complètement désespérés, le tout avec humour et ironie. "A malin, malin et demi", de son vrai titre "Everybody's fool" en version originale, a obtenu le Grand Prix de la littérature américaine en 2017. Ce roman est la suite de "Un homme presque parfait" (1994), précédent ouvrage de l'auteur dans lequel c'est le personnage de Sully qui tient la place centrale. Cependant, les deux livres peuvent se lire indépendamment. Sur plus de 600 pages, cette chronique sociale suit des personnages évoluant dans un univers complètement décadent et dans une existence d'une grande pauvreté. L'auteur nous embarque dans l'état de New-York, proche de la frontière canadienne, entouré des massifs montagneux des Catskill et des Adirondacks et des plus grands lacs. North Bath est une toute petite ville dans laquelle presque tout le monde se connaît et se retrouve dans l'unique bar de la commune. La seule usine qui s'y trouve est désaffectée, il n'y a pas de travail et certains habitants vivent de récupérations et de petits trafics. L'histoire se déroule sur deux journées seulement et on y trouve une (très grosse) palette de personnages dont certains sont des plus déplorables. Il faut bien s'accrocher durant les cinquante premières pages pour bien suivre le portrait de chacun d'eux. [...] Au fil des pages Richard Russo nous transporte dans la vie de ses personnages et dans des situations plus improbables les unes que les autres. En abordant les thèmes des violences conjugales, de l'infidélité, du manque d'argent et du chômage, on se retrouve dans une lecture bien animée durant laquelle on en ressort même essoufflé. Ce n'est cependant pas l'intrigue posée dès le départ qui importe pour l'essentiel, mais les rapports humains et les confrontations qui s'y présentent. Les personnages sont très travaillés tant dans leurs personnalités, que dans leurs vies respectives. L'auteur évoque le tout intelligemment avec beaucoup d'ironie, on ressent presque de l'affection pour les plus "paumés" d'entre eux. L'auteur ne nous présente pas l'Amérique "parfaite" mais celle des américains isolés et livrés à eux-mêmes en pleine province, éloignés des villes les plus prospères. On y rencontre des hommes et des femmes qui vivent au jour le jour, pessimistes quant à leur situation et leur avenir, le tout dans une ambiance assez glauque et pesante.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com