Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266310857
Code sériel : 18027
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm
Double amnésie
Date de parution : 14/01/2021
Éditeurs :
Pocket

Double amnésie

Date de parution : 14/01/2021
Deux femmes dans l’œil du cyclone... D’un côté, Abby Le Guen, mère de famille bourgeoise et névrosée : si elle ne nie pas avoir exécuté, dans son sommeil, son médecin... Deux femmes dans l’œil du cyclone... D’un côté, Abby Le Guen, mère de famille bourgeoise et névrosée : si elle ne nie pas avoir exécuté, dans son sommeil, son médecin de mari, elle refuse farouchement d’expliquer les raisons de son geste... De l’autre, Manon Bousquet, laquelle ces derniers temps se... Deux femmes dans l’œil du cyclone... D’un côté, Abby Le Guen, mère de famille bourgeoise et névrosée : si elle ne nie pas avoir exécuté, dans son sommeil, son médecin de mari, elle refuse farouchement d’expliquer les raisons de son geste... De l’autre, Manon Bousquet, laquelle ces derniers temps se sent épiée, harcelée même, persécutée... Au centre de leur tourmente : L’Œil, celui qui sait tout, voit tout, qui distribue les cartes et mène le jeu... Lui seul possède les pièces manquantes de ce puzzle sanglant : sales petits secrets, souvenirs dérobés, rancune de classe et vengeance à froid...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266310857
Code sériel : 18027
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

C'est brillantissime et intelligent.
Livresse du noir (Belgique)
Cécile Denjean nous offre un polar magistral et époustouflant.
Livres Addict
« Gémellité, famille, secrets, sont les ingrédients de ce thriller domestique passionnant. »
zonelivre.fr

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Muguf Posté le 14 Avril 2022
    Céline Denjean est en train de devenir une grande du polar français. Son écriture se bonifie à chaque roman, quel bonheur d'assister à ça en tant que lectrice ! Dans celui-ci, on retrouve Heloïse Bouquet, après le drame raconté dans "Le Cheptel". Réquisitionnée par sa jumelle Manon, qu'un corbeau menace, elle revient avec elle en Bretagne, où elles ont grandi. L'intrigue s'ouvre sur une scène forte et sordide à la fois, puis se développe entre trois points de vue, avec une temporalité fragmentée. Des passés troubles, un corbeau, des mémoires amputées... Foncez.
  • Juliestrange Posté le 31 Mars 2022
    Je récidive et me suis lancée avec confiance dans « double amnésie » …. Céline Denjean fait partie des autrices francophones de thrillers /polars que je place en haut du podium…. Je voue un culte à cette auteure talentueuse ! Troisième ouvrage que j’ai l’immense chance de découvrir , de lire avec avidité , troisième réussite, troisième coup de cœur troisième fois que je tombe en adoration devant cette superbe plume … J’aurais pourtant dû débuter par « la fille de Kali « ou encore « le cheptel « car j’ai à peine fait la connaissance du capitaine Héloïse Bouquet, héroïne récurrente , personnage emblématique de ces précédents ouvrages ! Cependant je vous rassure directement on peut lire double amnésie sans avoir découvert les autres , l’autrice me l’a elle même confirmé chacun de ses romans peuvent se lire indépendamment elle les a construit ainsi ce qui est une bonne chose , c’est une attention délicate que j’apprécie fortement …. Maintenant !Comment vous décrire double amnésie avec simplicité ? Cet ouvrage est une véritable tornade ! Il est absolument fantastique et passionnant , les 668 pages sont un présent et on ne les voient pas défiler … En toute honnêteté, je me suis plongée avec un immense intérêt dans... Je récidive et me suis lancée avec confiance dans « double amnésie » …. Céline Denjean fait partie des autrices francophones de thrillers /polars que je place en haut du podium…. Je voue un culte à cette auteure talentueuse ! Troisième ouvrage que j’ai l’immense chance de découvrir , de lire avec avidité , troisième réussite, troisième coup de cœur troisième fois que je tombe en adoration devant cette superbe plume … J’aurais pourtant dû débuter par « la fille de Kali « ou encore « le cheptel « car j’ai à peine fait la connaissance du capitaine Héloïse Bouquet, héroïne récurrente , personnage emblématique de ces précédents ouvrages ! Cependant je vous rassure directement on peut lire double amnésie sans avoir découvert les autres , l’autrice me l’a elle même confirmé chacun de ses romans peuvent se lire indépendamment elle les a construit ainsi ce qui est une bonne chose , c’est une attention délicate que j’apprécie fortement …. Maintenant !Comment vous décrire double amnésie avec simplicité ? Cet ouvrage est une véritable tornade ! Il est absolument fantastique et passionnant , les 668 pages sont un présent et on ne les voient pas défiler … En toute honnêteté, je me suis plongée avec un immense intérêt dans cette histoire sordide qui comporte des sujets assez percutants assez malsains, graves : L’inceste , la dépression,le trouble de la personnalité borderline, l’infanticide …secrets de famille inavouables … Céline Denjean aborde tout cela brillamment très facilement pour nous faire entrer dans ce monde sinistre où il est difficile de sortir secoués ,indemnes … C’est extrêmement marquant … L’autrice à cette particularité de nous offrir des récits poignants qui sont compliqués à oublier ensuite on y repense encore longtemps après … Abby Le Guen épouse dévouée et fragile a tué son mari le respectable médecin Yohann Le Guen … Elle l’a abattu froidement d’un coup de fusil de chasse alors qu’il dormait profondément… Elle se mure à présent dans le silence impossible de lui décrocher des aveux elle semble protéger quelqu’un, mais qui ? Manon jeune maman de deux enfants , sœur jumelle de notre fameuse Héloïse Bouquet est harcelée par « l’œil « ce corbeau prend plaisir à lui envoyer des menaces et des cadeaux , jusqu’à lui reprocher le pire des crimes …l’infanticide … Héloïse va dont venir en aide à sa jumelle (elle qui n’est pas en très grande forme après un drame survenu dans « le cheptel », une perte atroce ….un deuil quelle n’a pas eu le temps de faire …) Avec l’aide d’Amanda une journaliste futée et déterminée (autre personnage récurent des ouvrages de Céline Denjean )elle va tout mettre en oeuvre pour secourir cette soeur devenue une étrangère … Manon ne se souvient pas des crimes dont on l’accuse , cela fait écho à une sombre période de sa vie d’adolescente où elle se nourrissait avidement de substances illicites fuguait sans cesse donnait du fil à retordre à sa famille … Chaque protagoniste à son importante et a été créer superbement … L’intrigue tient la route, l’auteure nous balade entre passé et présent de chacun ….. C’est assez riche en révélations , prévisible même , mais tellement bien décrit , tellement ingénieux qu’on se délecte qu’on plonge dans les excès de la famille Le Guen , dans les démons qui habitent chacun de ces personnages … La Bretagne très bel environnement… La famille Le Guen très beau spécimen d’une famille bourgeoise respectable qui dissimule les pires secrets qui puissent exister !!! Héloïse Manon deux sœurs jumelles dont les retrouvailles ne sont pas forcément joyeuses , énormément de rancoeur et de distance se sont installés au fil des années la communication tourne souvent très vite en dispute, cependant une évolution positive … Je ne dévoile pas plus d’éléments , seulement que cet ouvrage m’a grandement donné envie de découvrir les trois autres qu’il me reste à lire (la fille de kali , le cheptel , le cercle des mensonges ) Lire Céline Denjean n’est jamais décevant la qualité est toujours au rendez-vous l’envie de la lire encore reste profondément ancrée… Je ne peux que vous conseiller chaudement de découvrir ses ouvrages qui vous foutent une claque vous bottent les fesses vous hantent encore après … J’en redemande encore , je ne me lasse pas , impossible un talent pareil on ne peut s’en défaire !!!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • patriciabiron Posté le 11 Mars 2022
    Après Le Cheptel, mon premier roman de Céline Denjean, nouveau coup de ❤️ pour Double amnésie. Parce que j’aime les thrillers psychologiques qui prennent leur temps pour poser l’histoire et dresser des portraits avant de nous embarquer, qui nous torturent les méninges à loisir, qui font des aller/retour dans le temps pour mieux nous accrocher, et qu’on n’a pas envie de poser avant de connaître le fin mot de l’histoire. Nous sommes en Bretagne. Je retrouve ici la gendarme Eloïse Bouquet (Le cheptel) en disponibilité depuis la perte récente de son compagnon. Elle répond à l’appel de Manon sa sœur jumelle qu’elle n’a pas revue depuis des années. Épiée et menacée, Manon craint pour sa vie et celle de ses enfants. Parallèlement une affaire fait grand bruit dans le coin. Abby Le Guenn vient d’abattre d’un coup de fusil, son mari Yohann, un médecin respectable. Depuis, elle refuse d’expliquer son geste et se mure dans le silence. Dès les premiers chapitres, on apprend l’existence de L’œil, enfin de celui qui se fait appeler ainsi. On ne sait pas qui il est, mais une chose est certaine, c’est qu’il a un désir profond de vengeance, et les faits remontent à loin. Dans son viseur,... Après Le Cheptel, mon premier roman de Céline Denjean, nouveau coup de ❤️ pour Double amnésie. Parce que j’aime les thrillers psychologiques qui prennent leur temps pour poser l’histoire et dresser des portraits avant de nous embarquer, qui nous torturent les méninges à loisir, qui font des aller/retour dans le temps pour mieux nous accrocher, et qu’on n’a pas envie de poser avant de connaître le fin mot de l’histoire. Nous sommes en Bretagne. Je retrouve ici la gendarme Eloïse Bouquet (Le cheptel) en disponibilité depuis la perte récente de son compagnon. Elle répond à l’appel de Manon sa sœur jumelle qu’elle n’a pas revue depuis des années. Épiée et menacée, Manon craint pour sa vie et celle de ses enfants. Parallèlement une affaire fait grand bruit dans le coin. Abby Le Guenn vient d’abattre d’un coup de fusil, son mari Yohann, un médecin respectable. Depuis, elle refuse d’expliquer son geste et se mure dans le silence. Dès les premiers chapitres, on apprend l’existence de L’œil, enfin de celui qui se fait appeler ainsi. On ne sait pas qui il est, mais une chose est certaine, c’est qu’il a un désir profond de vengeance, et les faits remontent à loin. Dans son viseur, Manon et Abby dans un premier temps, mais les enfants Le Guenn ne perdent rien pour attendre. La vengeance est un plat qui se mange froid. Le récit se construit grâce à des retours en arrière à partir du jour du drame. C’est finement exécuté et efficace pour décortiquer les faits et remonter les pistes. C’est comme un jeu de mécano. Il faut d’abord trouver les pièces et essayer de les assembler dans le bon ordre avant d’espérer y voir plus clair. Amanda, une journaliste a l’esprit vif propose son aide à Eloïse qui, n’étant pas en service, n’a d’autre choix qu’accepter. Et si on croit tout avoir découvert au fil de notre lecture, il y a toujours un épilogue pour redresser l’histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLusdeSo Posté le 30 Janvier 2022
    Dimanche matin... J'ouvre les yeux difficilement. Ma lecture terminée hier soir m'a laissée à réfléchir. M'empêchant de m'endormir... Je ne sais pas vraiment pourquoi d'ailleurs... Peut-être parce qu'elle touche à la sphère intime ?... Mais encore une fois, c'était excellemment bien ficelé, jusqu'au bout. J'ai d'abord été désorientée par la structure temporelle du roman. J'ai toujours un peu de mal quand il y a des va-et-vient dans le temps. Il me faut un certain temps pour que je m'imprègne. Une fois bien ancrée dans l'intimité des 2 familles, retrouver Éloïse est un pur plaisir. D'autant plus qu'on découvre de nouvelles facettes de sa personnalité. On la connaissait forte et déterminée. On la voit ici cassée et fragile. L'intrigue est haletante. Habilement construite. Menée par la soif de vengeance de l'Oeil. Et encore une fois, aucun temps mort. La thématique de l'amnésie est subtilement abordée au départ. Jusqu'à comprendre les rouages. C'était bien joué ! Pour moi, encore une réussite. Et j'attaque ce soir Le cercle des mensonges !
  • Sam_L Posté le 7 Décembre 2021
    Après avoir dévoré le cheptel (le précédent roman de Céline Denjean), j’ai limite fait le siège de la médiathèque pour enfin découvrir la suite. Et je n’ai pas été déçue ! Le début du roman se situe exactement là où se termine le précédent (je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher le plaisir à ceux qui ne l’auraient pas encore lu). Heureusement que je les ai lus dans la suite l’un de l’autre ; j’aurais pu me sentir un peu frustrée d’avoir oublié quelques détails. Eloïse se lance dans une enquête qui touche en plein cœur sa vie personnelle. J’ai, encore une fois, beaucoup aimé le style d’écriture et la façon de présenter l’enquête. Dès le début, on connaît plus ou moins le dénouement et l’on remonte peu à peu le temps, mais pas de façon chronologique. Comme dans le cheptel, on retrouve différentes situations mises en parallèle, sans lien apparent, et tout le jeu, pour le lecteur, consiste à trouver comment les personnages et les péripéties s’articulent entre eux. Hâte de découvrir le prochain opus : le cercle des mensonges. Oui, oui, pas d’inquiétude, je suis en tête sur la liste d’attente de la médiathèque :))
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.