Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266108621
Code sériel : 11170
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
La Maison des enfants
Date de parution : 17/05/2001
Éditeurs :
Pocket

La Maison des enfants

Date de parution : 17/05/2001

Margaux a raccroché sa blouse de chirurgien le jour de la mort de son compagnon qu’elle n’a pas pu sauver.
Aujourd’hui, elle travaille pour le ministère de la Santé et consacre...

Margaux a raccroché sa blouse de chirurgien le jour de la mort de son compagnon qu’elle n’a pas pu sauver.
Aujourd’hui, elle travaille pour le ministère de la Santé et consacre sa vie aux problèmes des enfants. Elle doit enquêter sur la « Maison des enfants », qui recueille des petits...

Margaux a raccroché sa blouse de chirurgien le jour de la mort de son compagnon qu’elle n’a pas pu sauver.
Aujourd’hui, elle travaille pour le ministère de la Santé et consacre sa vie aux problèmes des enfants. Elle doit enquêter sur la « Maison des enfants », qui recueille des petits que la vie n’a pas épargnés. Une tragédie a frappé l’association et si la négligence est prouvée, le ministère fermera l’établissement.
Mais dès sa première visite, conquise par le dévouement du personnel encadrant, elle se prend d’affection pour les pensionnaires.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266108621
Code sériel : 11170
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Rhaegal Posté le 28 Mars 2018
    Magnifique livre que voilà. Avec un sujet que certains qualifieraient de cousu de fil blanc, elle évite les mièvreries et autres pièges par une histoire crédible et parfaitement maîtrisée. On se laisse embarquer par le combat remarquable de Margaux aux côtés de personnages secondaires bouleversants. Une réussite.
  • ManouB Posté le 14 Décembre 2016
    Margaux Lespoir, qui porte bien son nom est envoyée à Auxerre, pour enquêter sur le suicide d'une petite fille de 11 ans, Caroline, qui s'est défenestrée du second étage de la "Maison des enfants" où elle résidait depuis peu. Diabétique, l'enfant n'était plus acceptée par sa famille qui ne pouvait plus supporter sa maladie. Margaux, de par son travail au Ministère de la santé, s'occupe des dossiers des enfants maltraités. Elle doit déterminer s'il y a faute ou non, de la part de l'équipe qui entoure les enfants recueillis dans cette maison "spéciale". Mais les choses ne sont pas si simples et une équipe formidable encadre les enfants. Tout le personnel remplit parfaitement sa mission. Les éducateurs, la psychomotricienne, la pédiatre, l'infirmière et même la cuisinière sont d'une générosité sans borne pour assurer le bien-être de ces enfants malmenés par la vie ou par leur famille. Margaux tombe sous le charme de Jacques, le directeur de la maison et de chacun des enfants, qui ont tous de graves problèmes, mais l'accueillent chaleureusement lorsqu'ils apprennent qu'elle est là pour Caroline. Elle va également découvrir, malgré le bouleversement qu'elle éprouve à se retrouver dans cette région où elle a vécu des événements personnels... Margaux Lespoir, qui porte bien son nom est envoyée à Auxerre, pour enquêter sur le suicide d'une petite fille de 11 ans, Caroline, qui s'est défenestrée du second étage de la "Maison des enfants" où elle résidait depuis peu. Diabétique, l'enfant n'était plus acceptée par sa famille qui ne pouvait plus supporter sa maladie. Margaux, de par son travail au Ministère de la santé, s'occupe des dossiers des enfants maltraités. Elle doit déterminer s'il y a faute ou non, de la part de l'équipe qui entoure les enfants recueillis dans cette maison "spéciale". Mais les choses ne sont pas si simples et une équipe formidable encadre les enfants. Tout le personnel remplit parfaitement sa mission. Les éducateurs, la psychomotricienne, la pédiatre, l'infirmière et même la cuisinière sont d'une générosité sans borne pour assurer le bien-être de ces enfants malmenés par la vie ou par leur famille. Margaux tombe sous le charme de Jacques, le directeur de la maison et de chacun des enfants, qui ont tous de graves problèmes, mais l'accueillent chaleureusement lorsqu'ils apprennent qu'elle est là pour Caroline. Elle va également découvrir, malgré le bouleversement qu'elle éprouve à se retrouver dans cette région où elle a vécu des événements personnels inoubliables, qu'elle se sent utile et vivante auprès d'eux, ce qu'elle n'a pas éprouvé depuis longtemps. Alors, lorsque le directeur lui propose de les rejoindre, elle quitte définitivement le Ministère et accepte d'entrer dans l'équipe. Mais un nouveau combat l'attend pour faire face à ceux qui veulent voir cette maison, qui les dérange, fermer définitivement mais aussi, un combat plus personnel, dont je ne vous dirai rien de plus... Les blessures de l'âme sont pires que celles du corps, mais ça on le savait déjà ! Janine Boissard dont l'humour ravageur fait du bien, nous livre ici un roman plutôt grave sur l'existence quotidienne de ces enfants maltraités. Cependant elle n'a pas son pareil pour susciter l'émotion chez le lecteur. Les petites tensions entre les personnages de l'équipe, l'histoire d'amour inévitable, les bons sentiments et les moins bons, dressent une fresque réaliste qui explique le succès de ses romans, toujours faciles à lire et cependant bien écrits. C'est une lecture, pas intellectuelle pour deux sous, mais pleine d'humanité. Une héroïne combattante, un happy-end qui fait du bien...Tous les ingrédients d'un livre populaire sont réunis ! ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Berengere71 Posté le 11 Novembre 2013
    Je n'ai qu'un mot à dire : SUPERBE !!!!!! Un vrai coup de coeur !! Je viens de lire MON premier livre de cet auteur mais je suis vraiment sous le charme le plus total !!!! Elle a une superbe façon d'écrire qui tient le lecteur en haleine depuis le premier mot jusqu'au dernier. On est très vite accrochés par l'histoire et les personnages qu'il est vraiment "déchirant" de devoir faire une pause par manque de temps. Une chose est maintenant certaine c'est que je vais lire les autres livres aussi et suivre les nouvelles parutions. Comme vous pouvez le constater, je suis vraiment sous le charme et ai voulu écrire ma satisfaction, vraiment à chaud.
  • VACHARDTUAPIED Posté le 29 Mars 2013
    Avec toujours le même talent Janine Boissard nous met une fois de plus en émois......
  • Val88 Posté le 25 Février 2012
    Après la mort accidentelle de Bernard, son mari tant aimé, Margaux change de voix professionnelle pour travailler au Ministère de la santé, à Paris. Seulement, après avoir enquêté durant une semaine à "la Maison des enfants" sur le suicide de la petite Catherine, Margaux retrouve l'envie d'aider, de soigner et d'écouter ces enfants que la vie a fragilisé et retourne s'installer à Auxerre pour renforcer l'équipe de médecin-éducateurs... Une suite tout aussi intéressante que le premier livre qui nous fait découvrir le travail difficile des médecin-éducateurs pour jeunes enfants. Janine Boissard sait nous émouvoir par la force de ces personnages mais aussi par leur sensibilité face à des situations souvent dramatiques.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.