Lisez! icon: Search engine
Le témoignage du pendu
Jean-Baptiste Dupin (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 02/06/2016
Éditeurs :
10/18

Le témoignage du pendu

Jean-Baptiste Dupin (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 02/06/2016
L'inspecteur Benjamin Ross et sa compagne Lizzie Martin enquêtent sur une cause perdue : une affaire classée racontée par un condamné à mort
Un homme destiné à la corde dirait n’importe quoi pour sauver sa vie. Mais que faire si son témoignage était vrai ? Lorsque l'inspecteur Ben Ross est appelé à la prison... Un homme destiné à la corde dirait n’importe quoi pour sauver sa vie. Mais que faire si son témoignage était vrai ? Lorsque l'inspecteur Ben Ross est appelé à la prison de Newgate par un homme condamné à mort, il ne s’attend pas à accorder le moindre crédit à son témoignage.... Un homme destiné à la corde dirait n’importe quoi pour sauver sa vie. Mais que faire si son témoignage était vrai ? Lorsque l'inspecteur Ben Ross est appelé à la prison de Newgate par un homme condamné à mort, il ne s’attend pas à accorder le moindre crédit à son témoignage. Mais le récit d'un assassinat dont il a été témoin il ya plus de dix-sept années est si convaincant que Ben ne peut s’empêcher de se demander si ce qu'il a entendu est vrai. S’il est trop tard pour sauver la vie de l'homme, peut-il encore enquêter sur un crime passé inaperçu pendant toutes ces années ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264066831
Code sériel : 5084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264066831
Code sériel : 5084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Babette28 23/10/2022
    Jusqu'à présent, j'ai vraiment beaucoup aimé les précédents tomes des enquêtes de Lizzie et Ben. Malheureusement, ce n'est pas le cas avec celui-ci, car malgré une intrigue bien ficelée et bien menée, l'absence de Lizzie dans le déroulement de l'enquête donne peu de rythme et de ce fait, cela est particulièrement fade.
  • nekomusume 08/06/2022
    Quel crédit apporter au témoignage d'un homme qui sera pendu le lendemain ? Espère-t-il soulager sa conscience ou gagner du temps? L'inspecteur Ross décide de le croire et d'en faire part en haut lieu, il déterre ainsi un potentiel crime vieux de seize ans, mais où a-t-il eu lieu exactement et qui en est la victime ? Car d'après le témoignage, l'assassin ne sera pas compliqué à identifier si l'on découvre ces informations. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin me direz-vous, surtout que la hiérarchie de Scotland Yard rechigne à perdre du temps sur un témoignage aussi peu digne de confiance. Heureusement Lizzie est pleine de ressources pour seconder efficacement son mari... Dans ce tome, l'auteur s'attache plus aux mécanismes permettant de prouver la culpabilité du meurtrier qu'à la découverte de son identité. Car la difficulté réside dans le fait qu'aucun meurtre n'a été détecté au moment des faits et que les preuves ont disparues depuis longtemps. Un roman très agréable à lire, comme toujours avec cette série, et une intrigue originale que j'ai beaucoup appréciée.
  • Lauryn 25/06/2021
    J'ai vraiment adoré les premiers tomes des aventures de Lizzie Martin, avec une préférence particulière pour le précédent, "Un flair infaillible pour le crime". Celui-ci, par contre, m'a laissée un peu sur ma faim, car Lizzie est peu présente, fait un peu potiche et, même si l'intrigue est intéressante et bien menée, elle manque de peps à cause de cette absence (qui induit celle de Bessie, l'indomptable bonne du couple Lizzie-Ben). J'espère donc que les tomes suivants seront mieux équilibrés de ce point de vue, c'est vraiment ce qui fait l'intérêt de la série, de mon point de vue. La suite sur mon blog :
  • cassie56 10/06/2020
    J'avoue beaucoup aimer cette saga, plus j'avance, plus ça se renforce. Ici, l'enquête est selon moi vite résolue car le coupable se devine plus que facilement, les suspects sont vraiment peu nombreux, à tel point que je me demandais si je ne faisais pas fausse route. Cependant, je dois avouer que j'adore l'ambiance et les personnages, c'est plus léger qu'Anne Perry certes mais justement, parfois même dans un polar, on a besoin de légèreté. Je pense lire le suivant assez rapidement. Je ne peux que me répéter en disant que les couvertures sont juste sublimes et reflètent vraiment bien l'atmosphère de ces livres. En bref: c'est un court avis mais difficile d'en dire beaucoup plus sur ce "petit" livre, si vous aimez la saga, vous aimerez celui-ci
  • Lylou54 25/05/2020
    J'ai déjà lu plusieurs roman d'Ann GRANGER, notamment "La curiosité est un péché mortel", et "Un assassinat de qualité". On retrouve donc dans ce roman l'inspecteur Ben Ross et son épouse Lizzie, duo de choc, toujours aussi sympathique. L'inspecteur Ben Ross ne peut se résoudre à refuser la dernière volonté d'un homme qu'il a arrêté. La veille de sa condamnation à mort, celui-ci demande un entretien à l'inspecteur. Il lui avoue alors, avoir assisté à un assassinat il y a 17ans : alors qu'il s'approchait d'une maison en pleine forêt pendant un orage pour trouver un refuge. Il surprend, par la fenêtre, une jeune femme appuyer un cousin sur le visage d'un vieil homme jusqu'à ce que ce dernier arrête de respirer. Etant donné que les affaires l'ayant entrainé dans cette forêt ne sont pas des plus légales, il se voit mal aller trouver la police, voilà pourquoi, il n'a rien dit à l'époque. Les supérieurs de Ben ne sont pas particulièrement impatients de s'intéresser à un soi-disant meurtre vieux de 17ans. Ben envoie donc son épouse se renseigner, discrètement, dans la région. On suit en parallèle l'enquête de Ben sur la disparition de madame Canning et sa fille Charlotte. Monsieur... J'ai déjà lu plusieurs roman d'Ann GRANGER, notamment "La curiosité est un péché mortel", et "Un assassinat de qualité". On retrouve donc dans ce roman l'inspecteur Ben Ross et son épouse Lizzie, duo de choc, toujours aussi sympathique. L'inspecteur Ben Ross ne peut se résoudre à refuser la dernière volonté d'un homme qu'il a arrêté. La veille de sa condamnation à mort, celui-ci demande un entretien à l'inspecteur. Il lui avoue alors, avoir assisté à un assassinat il y a 17ans : alors qu'il s'approchait d'une maison en pleine forêt pendant un orage pour trouver un refuge. Il surprend, par la fenêtre, une jeune femme appuyer un cousin sur le visage d'un vieil homme jusqu'à ce que ce dernier arrête de respirer. Etant donné que les affaires l'ayant entrainé dans cette forêt ne sont pas des plus légales, il se voit mal aller trouver la police, voilà pourquoi, il n'a rien dit à l'époque. Les supérieurs de Ben ne sont pas particulièrement impatients de s'intéresser à un soi-disant meurtre vieux de 17ans. Ben envoie donc son épouse se renseigner, discrètement, dans la région. On suit en parallèle l'enquête de Ben sur la disparition de madame Canning et sa fille Charlotte. Monsieur Canning, particulièrement odieux, est persuadé que son épouse a été enlevée. Cette enquête est l'occasion d'évoquer la condition des femmes au XIXè S. Le style est fluide, le roman se lit facilement. Mais j'avoue que les enquêtes ne m'ont pas passionnées. On comprend, en effet, assez vite ce qui s'est réellement passé, bref peu de suspens...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…