Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264066831
Code sériel : 5084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Le témoignage du pendu

Collection : Grands Détectives
Date de parution : 02/06/2016
L'inspecteur Benjamin Ross et sa compagne Lizzie Martin enquêtent sur une cause perdue : une affaire classée racontée par un condamné à mort
Un homme destiné à la corde dirait n’importe quoi pour sauver sa vie. Mais que faire si son témoignage était vrai ? Lorsque l'inspecteur Ben Ross est appelé à la prison de Newgate par un homme condamné à mort, il ne s’attend pas à accorder le moindre crédit à son témoignage.... Un homme destiné à la corde dirait n’importe quoi pour sauver sa vie. Mais que faire si son témoignage était vrai ? Lorsque l'inspecteur Ben Ross est appelé à la prison de Newgate par un homme condamné à mort, il ne s’attend pas à accorder le moindre crédit à son témoignage. Mais le récit d'un assassinat dont il a été témoin il ya plus de dix-sept années est si convaincant que Ben ne peut s’empêcher de se demander si ce qu'il a entendu est vrai. S’il est trop tard pour sauver la vie de l'homme, peut-il encore enquêter sur un crime passé inaperçu pendant toutes ces années ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264066831
Code sériel : 5084
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cassie56 Posté le 10 Juin 2020
    J'avoue beaucoup aimer cette saga, plus j'avance, plus ça se renforce. Ici, l'enquête est selon moi vite résolue car le coupable se devine plus que facilement, les suspects sont vraiment peu nombreux, à tel point que je me demandais si je ne faisais pas fausse route. Cependant, je dois avouer que j'adore l'ambiance et les personnages, c'est plus léger qu'Anne Perry certes mais justement, parfois même dans un polar, on a besoin de légèreté. Je pense lire le suivant assez rapidement. Je ne peux que me répéter en disant que les couvertures sont juste sublimes et reflètent vraiment bien l'atmosphère de ces livres. En bref: c'est un court avis mais difficile d'en dire beaucoup plus sur ce "petit" livre, si vous aimez la saga, vous aimerez celui-ci
  • Lylou54 Posté le 25 Mai 2020
    J'ai déjà lu plusieurs roman d'Ann GRANGER, notamment "La curiosité est un péché mortel", et "Un assassinat de qualité". On retrouve donc dans ce roman l'inspecteur Ben Ross et son épouse Lizzie, duo de choc, toujours aussi sympathique. L'inspecteur Ben Ross ne peut se résoudre à refuser la dernière volonté d'un homme qu'il a arrêté. La veille de sa condamnation à mort, celui-ci demande un entretien à l'inspecteur. Il lui avoue alors, avoir assisté à un assassinat il y a 17ans : alors qu'il s'approchait d'une maison en pleine forêt pendant un orage pour trouver un refuge. Il surprend, par la fenêtre, une jeune femme appuyer un cousin sur le visage d'un vieil homme jusqu'à ce que ce dernier arrête de respirer. Etant donné que les affaires l'ayant entrainé dans cette forêt ne sont pas des plus légales, il se voit mal aller trouver la police, voilà pourquoi, il n'a rien dit à l'époque. Les supérieurs de Ben ne sont pas particulièrement impatients de s'intéresser à un soi-disant meurtre vieux de 17ans. Ben envoie donc son épouse se renseigner, discrètement, dans la région. On suit en parallèle l'enquête de Ben sur la disparition de madame Canning et sa fille Charlotte. Monsieur... J'ai déjà lu plusieurs roman d'Ann GRANGER, notamment "La curiosité est un péché mortel", et "Un assassinat de qualité". On retrouve donc dans ce roman l'inspecteur Ben Ross et son épouse Lizzie, duo de choc, toujours aussi sympathique. L'inspecteur Ben Ross ne peut se résoudre à refuser la dernière volonté d'un homme qu'il a arrêté. La veille de sa condamnation à mort, celui-ci demande un entretien à l'inspecteur. Il lui avoue alors, avoir assisté à un assassinat il y a 17ans : alors qu'il s'approchait d'une maison en pleine forêt pendant un orage pour trouver un refuge. Il surprend, par la fenêtre, une jeune femme appuyer un cousin sur le visage d'un vieil homme jusqu'à ce que ce dernier arrête de respirer. Etant donné que les affaires l'ayant entrainé dans cette forêt ne sont pas des plus légales, il se voit mal aller trouver la police, voilà pourquoi, il n'a rien dit à l'époque. Les supérieurs de Ben ne sont pas particulièrement impatients de s'intéresser à un soi-disant meurtre vieux de 17ans. Ben envoie donc son épouse se renseigner, discrètement, dans la région. On suit en parallèle l'enquête de Ben sur la disparition de madame Canning et sa fille Charlotte. Monsieur Canning, particulièrement odieux, est persuadé que son épouse a été enlevée. Cette enquête est l'occasion d'évoquer la condition des femmes au XIXè S. Le style est fluide, le roman se lit facilement. Mais j'avoue que les enquêtes ne m'ont pas passionnées. On comprend, en effet, assez vite ce qui s'est réellement passé, bref peu de suspens...
    Lire la suite
    En lire moins
  • AliceFee Posté le 23 Octobre 2019
    Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Témoignage du Pendu ? "C'est une série qui m'a essentiellement séduite jusqu'ici par son cadre, son époque et ses couvertures sublimes, ce qui est déjà pas mal mais ne suffit pas forcément à vous tenir en haleine très longtemps. Mais comme j'essaie de venir à bout de mes séries en cours, je me suis finalement décidée à me lancer dans ce cinquième tome." Dites-nous en un peu plus sur son histoire... "Le dernier meurtrier que Ben a arrêté est sur le point d'être pendu lorsqu'il demande à lui parler. Il n'essaie pas de plaider sa cause, comme le policier le redoutait, mais avant de mourir, il souhaite confesser avoir assisté à un meurtre seize ans plus tôt. Mais alors que Ben voudrait enquêter, les indices sont bien minces et le principal témoin, n'est déjà plus de ce monde..." Mais que s'est-il exactement passé entre vous ? "Je n'avais pas des attentes très élevées quant à cette histoire, je dois bien l'avouer. Les deux premiers tomes étaient sympathiques, sans plus, j'avais trouvé Ben insignifiant dans le troisième et la résolution de l'enquête décevante dans le quatrième. Sans parler... Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Témoignage du Pendu ? "C'est une série qui m'a essentiellement séduite jusqu'ici par son cadre, son époque et ses couvertures sublimes, ce qui est déjà pas mal mais ne suffit pas forcément à vous tenir en haleine très longtemps. Mais comme j'essaie de venir à bout de mes séries en cours, je me suis finalement décidée à me lancer dans ce cinquième tome." Dites-nous en un peu plus sur son histoire... "Le dernier meurtrier que Ben a arrêté est sur le point d'être pendu lorsqu'il demande à lui parler. Il n'essaie pas de plaider sa cause, comme le policier le redoutait, mais avant de mourir, il souhaite confesser avoir assisté à un meurtre seize ans plus tôt. Mais alors que Ben voudrait enquêter, les indices sont bien minces et le principal témoin, n'est déjà plus de ce monde..." Mais que s'est-il exactement passé entre vous ? "Je n'avais pas des attentes très élevées quant à cette histoire, je dois bien l'avouer. Les deux premiers tomes étaient sympathiques, sans plus, j'avais trouvé Ben insignifiant dans le troisième et la résolution de l'enquête décevante dans le quatrième. Sans parler du fait que l'on a dépassé depuis longtemps le seuil de l'inspiration ou de l'hommage à Anne Perry. Pourtant, cette fois, tout s'équilibre enfin. C'est le premier tome, je crois, où je n'ai aucune critique majeure à émettre sur les personnages ou sur l'intrigue. J'ai tourné les pages sans me faire prier, j'ai trouvé l'histoire plutôt originale et j'ai aimé suivre deux enquêtes différentes, ce qui permet de ne pas s'ennuyer. Il y a un peu trop de coïncidences à mon goût et l'énigme n'est pas bien compliquée à résoudre mais c'était une lecture sympathique." Et comment cela s'est-il fini ? "La fin, même si elle colle aux réalités de l'époque, est un peu dure à digérer, pour au moins l'une des deux enquêtes. J'espérais un peu plus que ça sûrement après un récit plutôt bien réussi. Mais je referme malgré tout ce roman avec une bonne impression générale de ma lecture et j'ai cette fois bien envie de lire la suite."
    Lire la suite
    En lire moins
  • 04emma Posté le 9 Août 2019
    Ce tome commence d’une manière bien particulière avec la confession d’un condamné à mort, témoin d’un meurtre...la description de cet assassinat est plus vraie que nature, aucun doute que Ben Ross y croit, moi aussi j’y ai cru tellement je m’y suis crue ! La suite est moins surprenante même si c’est le premier tome où Lizzie enquête vraiment, mandatée à demi-mot par le Yard et se rendant sur place pour assister son mari. Bientôt sa carte de police c’est évident, ce qui n’a pas l’air d’émouvoir Ben. Encore et toujours au contact de la noblesse londonienne, avec cette fois-ci en arrière plan la difficile condition féminine (la 2ème enquête en parallèle de Ben), sans travail, sans ressource et sans fortune la femme est livrée au bon vouloir de son mari. Gare à celle qui refuse la maltraitance, le mieux qui puisse lui arriver est de se voir retirer son enfant.... Bel épisode encore une fois
  • Cormorobin Posté le 9 Décembre 2018
    C'est mon premier livre de cette auteure. Je l'ai déniché d'occasion et je l'ai lu assez vite. J'ai parcouru quelques critiques des collègues, et c'est ma foi bien vrai qu'on a l'impression, au moins avec ce "le témoignage d'un pendu" de lire quelque chose de très ressemblant avec Anne Perry, Thomas et Charlotte. C'est à s'y méprendre ! Alors dans ce livre, deux histoires, un problème conjugal d'un côté, qui nous permet de nous plonger dans les affres de la situation féminine au milieu du 19ème, et un vieux crime. Le recours à un pendu, je pense démasqué dans un autre livre, c'est plutôt astucieux. Sinon, le livre est un peu plan plan. Pas vraiment de surprise, on voit venir la résolution des deux histoires et le dénouement n'apporte là non plus pas de réelle surprise. J'ai cru comprendre que ce n'était pas le meilleur livre d'Ann Granger. Je veux bien le croire, et si je retombe sur un bouquin d'occasion, je me ferai ma propre opinion.
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.