Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264078148
Code sériel : 5711
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 696
Format : 108 x 177 mm
Les Filles de la villa aux étoffes
Corinna Gepner (traduit par)
Date de parution : 04/11/2021
Éditeurs :
10/18

Les Filles de la villa aux étoffes

Corinna Gepner (traduit par)
Date de parution : 04/11/2021
Augsbourg, hiver 1916. La villa aux étoffes est devenu un hôpital militaire et la Première Guerre mondiale s'apprête à bouleverser les vies de la famille Melzer...
Augsbourg, hiver 1916.
Trois ans se sont écoulés depuis le jour où Marie a frappé pour la première fois à la porte des Melzer. Seulement trois ans... et pourtant tout a...
Augsbourg, hiver 1916.
Trois ans se sont écoulés depuis le jour où Marie a frappé pour la première fois à la porte des Melzer. Seulement trois ans... et pourtant tout a changé. Si la jeune femme est à présent l'épouse de Paul et la maîtresse des lieux, l'heure n'est plus à...
Augsbourg, hiver 1916.
Trois ans se sont écoulés depuis le jour où Marie a frappé pour la première fois à la porte des Melzer. Seulement trois ans... et pourtant tout a changé. Si la jeune femme est à présent l'épouse de Paul et la maîtresse des lieux, l'heure n'est plus à la fête dans la somptueuse demeure transformée en hôpital militaire. Les hommes ont rejoint le front, femmes et domestiques oeuvrent jour et nuit aux côtés des blessés et Marie se consacre à la gestion de l'usine familiale, dont elle découvre avec stupeur la situation critique.
Alors que s'éloigne un peu plus chaque jour l'espoir de voir Paul revenir rapidement de cette guerre terrible et que le destin de toute la famille repose sur ses seules épaules, Marie se sent vaciller. Qu'est-ce qui la retient alors d'accepter l'aide du séduisant Ernst von Klippstein, qui n'a jamais dissimulé l'intérêt qu'il lui porte ?

Au coeur des tumultes de l'Histoire, une saga familiale au souffle romanesque puissant, digne de Downton Abbey.

« Un roman historique qui saisit magnifiquement l'esprit de ce début de XXe siècle. »
Fränkische Nachrichten
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078148
Code sériel : 5711
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 696
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kyokoandbooks Posté le 11 Mai 2022
    J'ai profité du mois de la saga pour découvrir le deuxième tome de cette série qui fait beaucoup parler sur la sphère bookstagram. J'avais lu le premier tome pendant ma semaine de covidée et, si je l'avais apprécié, j'avais cependant ressenti un manque d'émotions, une difficulté à me préoccuper du destin des personnages… bref, me manquait un petit supplément d'âme qui fait d'une bonne lecture, une excellente lecture. Dans ce second tome, nous retrouvons Marie, à présent l'épouse de Paul, et la famille Melzer au grand complet. Kitty et Lisa se sont également mariées et sont parties vivre de leur côté. Mais nous sommes en 1916, et la guerre va bientôt les faire rentrer dans leurs pénates, à la Villa. Alors, est-ce que mon problème d'émotions a été réglé ? Et bien, en partie, oui. J'ai enfin réussi à m'attacher à quelques personnages. Certain(e)s restent quand même de sacrés tête à claques quasiment tout le roman, mais bon, c'est un peu comme des membres de la famille, malgré tout on s'est habitué à leur présence et même si parfois ils nous font lever les yeux au ciel, on est ému s'il leur arrive malheur. Sur ce tome, j'ai trouvé que le personnage d'Elizabeth... J'ai profité du mois de la saga pour découvrir le deuxième tome de cette série qui fait beaucoup parler sur la sphère bookstagram. J'avais lu le premier tome pendant ma semaine de covidée et, si je l'avais apprécié, j'avais cependant ressenti un manque d'émotions, une difficulté à me préoccuper du destin des personnages… bref, me manquait un petit supplément d'âme qui fait d'une bonne lecture, une excellente lecture. Dans ce second tome, nous retrouvons Marie, à présent l'épouse de Paul, et la famille Melzer au grand complet. Kitty et Lisa se sont également mariées et sont parties vivre de leur côté. Mais nous sommes en 1916, et la guerre va bientôt les faire rentrer dans leurs pénates, à la Villa. Alors, est-ce que mon problème d'émotions a été réglé ? Et bien, en partie, oui. J'ai enfin réussi à m'attacher à quelques personnages. Certain(e)s restent quand même de sacrés tête à claques quasiment tout le roman, mais bon, c'est un peu comme des membres de la famille, malgré tout on s'est habitué à leur présence et même si parfois ils nous font lever les yeux au ciel, on est ému s'il leur arrive malheur. Sur ce tome, j'ai trouvé que le personnage d'Elizabeth s'était vraiment révélé, j'ai énormément aimé son évolution. En revanche, le personnage de Marie continue à me laisser de marbre. C'est triste car elle est quand même censé être le personnage principal de la saga, il me semble, mais j'ai l'impression que finalement, c'est le personnage qui est le moins développé ! J'ai beaucoup aimé suivre cette famille allemande pendant la Première Guerre Mondiale, il faut dire que les romans se déroulant en temps de guerre ont souvent tendance à me passionner. Et comme je le disais il y a peu pour La voleuse de livres, s'il y a pléthore de livres qui présentent les conflits mondiaux du point de vue français, anglais ou américain, les romans présentant le point de vue de « l'ennemi » sont bien plus rares, j'ai donc apprécié de découvrir celui-ci. Toute l'intrigue liée à la fabrique de tissus m'a beaucoup plu, tout comme celle de l'hôpital militaire, et j'aurais aimé en lire davantage sur ces thèmes qui montrent les femmes commencer à prendre les choses en main dans une société qui reste encore patriarcale. La famille Melzer et ses domestiques a, en tout cas, trouvé sa place dans mon cœur, et avec cette fin, j'ai hâte de découvrir comment ils se relèveront dans ce nouveau monde qu'est l'après-guerre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LiseEtSesLectures Posté le 19 Avril 2022
    Ce deuxième tome de la saga familiale des Melzer m'a séduite mais moins emballée que le tome 1. J'aime toujours autant découvrir cette famille d'industriels allemands et plus particulièrement les femmes qui ont dû prendre le relais de leurs hommes partis au front. Dans ce tome on délaisse quelque peu le personnage de Marie pour d'autres personneages. J'ai aimé découvrir la nouvelle Elizabeth. D'une jeune fille jalouse et aigrie dans le premier tome on découvre une jeune femme forte, empathique et dévouée qui prend son destin en main quitte à briser quelques conventions dues à son rang. J'ai apprécié le personnage de Humbert, le domestique, qui va subir les affres de la guerre mais qui va rentrer et assumer sa vie. Et enfin, on va suivre Hannah, protégée de Marie qui va grandir et découvrir l'amour. Bref un tome riche avec parfois quelques longueurs mais qui offre un peu moment de lecture sous la plume délicate d'Anne Jacobs.
  • nathys Posté le 18 Avril 2022
    J'avais adoré le tome 1, en comparaison celui ci est une petite déception. Commençons par les points positifs: la période historique est intéressante, surtout côté allemand. J'adorais Elisabeth et je ne supportais pas Kitty dans le premier tome et mon avis s'en est trouvé conforté. L'alternance de points de vue permet de se plonger dans le quotidien de tous les personnages. Les filles au premier plan - cf le titre- sont le reflet de l'évolution des mœurs et du souffle de modernité que les années 20 vont doucement apporter. Les points négatifs ? Trop de longueurs et à côté de ça, des ellipses pour chaque moment important ! C'était très frustrant. Au lieu de profiter de ces scènes majeures pour exploiter plus profondément la psychologie des personnages et amener de l'émotion, c'est amené en trois phrases à la fin d'un chapitre et celui d'après, plusieurs semaines se sont déjà écoulées et c'est à peine mentionné. Exemple [masquer] la mort de Johann Melzer, la fausse couche d'Hannah, la mort d'Alfons, Karl qui revient défiguré... [/masquer] Tout cela fait l'objet de quelques paragraphes dans le meilleur des cas et ensuite on passe très vite sur la façon dont les personnages vont réagir alors... J'avais adoré le tome 1, en comparaison celui ci est une petite déception. Commençons par les points positifs: la période historique est intéressante, surtout côté allemand. J'adorais Elisabeth et je ne supportais pas Kitty dans le premier tome et mon avis s'en est trouvé conforté. L'alternance de points de vue permet de se plonger dans le quotidien de tous les personnages. Les filles au premier plan - cf le titre- sont le reflet de l'évolution des mœurs et du souffle de modernité que les années 20 vont doucement apporter. Les points négatifs ? Trop de longueurs et à côté de ça, des ellipses pour chaque moment important ! C'était très frustrant. Au lieu de profiter de ces scènes majeures pour exploiter plus profondément la psychologie des personnages et amener de l'émotion, c'est amené en trois phrases à la fin d'un chapitre et celui d'après, plusieurs semaines se sont déjà écoulées et c'est à peine mentionné. Exemple [masquer] la mort de Johann Melzer, la fausse couche d'Hannah, la mort d'Alfons, Karl qui revient défiguré... [/masquer] Tout cela fait l'objet de quelques paragraphes dans le meilleur des cas et ensuite on passe très vite sur la façon dont les personnages vont réagir alors que c'est justement le plus important et le plus intéressant ! Avec ce choix, l'autrice rend son roman morne et sans émotions. J'ai regretté aussi que Marie n'aie plus autant d'importance. Avoir un personnage phare à travers lequel découvrir maîtres et domestiques était un atout dans le premier tome. De plus Marie change beaucoup avec son nouveau rang social et certaines de ses décisions sont décevantes. Sans la part de mystère du premier tome (qui est réellement Marie) on perd aussi l'ambiance de secrets de famille qui nous faisait dévorer les pages. J'ai lu ce roman sans déplaisir grâce aux points positifs mais avec un enthousiasme qui s'est petit à petit émoussé. Je lirai cependant la suite et j'espère qu'elle sera plus à la hauteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • a_fox_in_wonderland Posté le 12 Avril 2022
    J'avais laissé la famille Melzer à l'aube de la Première guerre mondiale cet été, il était temps de continuer. On retrouve la villa 3 ans après les événements du 1er tome, et tout a basculé puisque la guerre a éclaté. J'ai trouvé intéressant de découvrir le conflit du côté allemand : on se doute que la suite va être compliquée avec les conséquences du traité de Versailles et le paiement des dommages de guerre. Cette belle brique de quasi 700 pages se lit facilement, l'écriture est fluide et j'ai vu défiler les chapitres sans m'en rendre compte. Une chose m'a gênée cependant dans ma lecture : le résumé vante une saga familiale digne de Downton Abbey et effectivement, il n'est pas difficile de repérer la source d'inspiration. Par moment c'est même un peu trop flagrant... Je lirai quand même le 3e tome par curiosité.
  • Djustinee Posté le 1 Avril 2022
    Dans ce tome deux, retrouvez la famille Metzler en pleine guerre 14-18. Marie est maintenant mariée à Paul, qui reprend l'usine de son père. Les sœurs Metzler sont, elles aussi, mariées. Le quotidien de la famille et de ses domestiques se verra chamboulé avec l'arrivée de la guerre. Je suis ravie de mon plonger dans ce second tome dans j'avais aimé le premier et je suis ravie également de retrouver tous ces personnages rencontrés dans ce précédent tome. Globalement, je passe un très bon moment même s'il ne se passe pas grand-chose. Je dois dire que l'auteure arrive malgré tout à placer quelques événements qui arrivent à attiser ma curiosité à chaque fois ! J'ai quand même eu un passage à vide aux alentours des pages 400-450 mais l'auteure a réussi à me remettre sur le droit chemin grâce à un événement bien placé. J'ai même lu le roman d'une traite jusqu'à la dernière page, soit la page 695.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Le tour du monde en 15 livres pour la Saint-Valentin

    Retrouver son premier amour au Japon, tout plaquer par passion dans l’Angleterre victorienne, se marier à Tahiti… Surprise : les Éditions 10/18 vous emmènent avec elles pour un tour du monde de l’amour en 15 livres ! Romances, sagas, histoires d’amour classiques ou d’aujourd’hui : voici votre PAL (alias votre pile à lire) à glisser dans votre valise. 

     

     

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Un petit livre pour un maxi plaisir 

    Vous retrouverez dans cette sélection notre choix de cadeaux mini formats à petits prix !

    Lire l'article