Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264078148
Code sériel : 5711
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 696
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

Les Filles de la villa aux étoffes

Corinna Gepner (traduit par)
Date de parution : 04/11/2021
Augsbourg, hiver 1916. La villa aux étoffes est devenu un hôpital militaire et la Première Guerre mondiale s'apprête à bouleverser les vies de la famille Melzer...
Augsbourg, hiver 1916.
Trois ans se sont écoulés depuis le jour où Marie a frappé pour la première fois à la porte des Melzer. Seulement trois ans... et pourtant tout a changé. Si la jeune femme est à présent l'épouse de Paul et la maîtresse des lieux, l'heure n'est plus à...
Augsbourg, hiver 1916.
Trois ans se sont écoulés depuis le jour où Marie a frappé pour la première fois à la porte des Melzer. Seulement trois ans... et pourtant tout a changé. Si la jeune femme est à présent l'épouse de Paul et la maîtresse des lieux, l'heure n'est plus à la fête dans la somptueuse demeure transformée en hôpital militaire. Les hommes ont rejoint le front, femmes et domestiques oeuvrent jour et nuit aux côtés des blessés et Marie se consacre à la gestion de l'usine familiale, dont elle découvre avec stupeur la situation critique.
Alors que s'éloigne un peu plus chaque jour l'espoir de voir Paul revenir rapidement de cette guerre terrible et que le destin de toute la famille repose sur ses seules épaules, Marie se sent vaciller. Qu'est-ce qui la retient alors d'accepter l'aide du séduisant Ernst von Klippstein, qui n'a jamais dissimulé l'intérêt qu'il lui porte ?

Au coeur des tumultes de l'Histoire, une saga familiale au souffle romanesque puissant, digne de Downton Abbey.

« Un roman historique qui saisit magnifiquement l'esprit de ce début de XXe siècle. »
Fränkische Nachrichten
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078148
Code sériel : 5711
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 696
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AngeliqueL73 Posté le 2 Novembre 2021
    Dans ce deuxième volet, nous retrouvons la famille Melzer et ses domestiques en 1916. Marie a épousé Paul et donne naissance à des jumeaux, un garçon et une fille. Mais Paul n’aura que très peu de temps pour profiter de sa petite famille, car il est appelé à servir sous les drapeaux. A cause de la guerre, les affaires de l’usine ne vont pas bien. Marie souhaite s’investir dans les affaires en l’absence de Paul mais ce n’est du goût de son beau-père qui voit en l’absence de son fils l’occasion de reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Afin d’aider les blessés de guerre, la villa est transformée en hôpital. Ce deuxième tome voie les femmes prendre le pouvoir en l’absence des hommes partis à la guerre. Elles doivent se débrouiller et s’organiser dans un monde qui n’a plus le luxe d’avant-guerre. Des personnages toujours aussi intéressant et agréable à suivre.
  • LexiDarcy Posté le 22 Octobre 2021
    Les filles de la villa aux étoffes est le deuxième tome d'une saga familiale et historique. Dans cet opus, l'histoire démarre au début du XXème siècle durant la Première Guerre mondiale. Nous sommes de retour à Augsbourg, en Allemagne, et nous retrouvons les maîtres et les domestiques de la villa des Melzer, trois ans après les avoir quittés à la fin du premier tome. J'ai beaucoup aimé me plonger dans cette suite que j'ai trouvée captivante et intéressante. Nous découvrons la guerre du point de vue des Allemands et j'ai aimé suivre les aventures des personnages dans ce contexte particulier et assister à leur évolution. J'ai notamment beaucoup apprécié Elisabeth qui est devenue un de mes personnages préférés alors que je n'avais pas beaucoup d'estime pour elle dans le premier tome. Ce roman historique, aux allures de la série Downton Abbey, m'a conquise et m'a donné très envie de me plonger dans la suite.
  • opheliedms Posté le 22 Septembre 2021
    Aujourd’hui je viens vous parler de la suite de la Villa aux Etoffes. Je ne vais pas faire de résumé pour vous éviter les spoils haha mais je vais vous donner mon ressenti suite à cette LC. L’histoire reprend là où elle s’est arrêtée au tome 1. On retrouve ainsi tous les personnages marquants du tome précédent avec joie. L’ambiance est plus sombre puisqu’on est début de la Première Guerre Mondiale. Les femmes du livre doivent être fortes pour surmonter l’absence de leurs maris appelés pour combattre au front, bien que cela les pèse. Elles ne vont pas se laisser aller et vont prendre les choses en main, décidant d’ouvrir un hôpital à la villa pour aider et soigner les blessés de guerre. Ces femmes sont donc fortes et unies. La guerre annonçait comme courte va au final perdurait sur plusieurs années. Elles ont un rôle essentiel puisqu’elles vont permettre le bon fonctionnement de l’usine et donc de l’économie qui est sévèrement touchée tandis que d’autres vont gérer l’aspect humain. Elles vont donc devoir s’occuper  de tâches qui jusque là leur était inconnues.  Elles sont véritablement mises en avant et on se rend bien compte qu’elles ont ainsi participé à leur manière,... Aujourd’hui je viens vous parler de la suite de la Villa aux Etoffes. Je ne vais pas faire de résumé pour vous éviter les spoils haha mais je vais vous donner mon ressenti suite à cette LC. L’histoire reprend là où elle s’est arrêtée au tome 1. On retrouve ainsi tous les personnages marquants du tome précédent avec joie. L’ambiance est plus sombre puisqu’on est début de la Première Guerre Mondiale. Les femmes du livre doivent être fortes pour surmonter l’absence de leurs maris appelés pour combattre au front, bien que cela les pèse. Elles ne vont pas se laisser aller et vont prendre les choses en main, décidant d’ouvrir un hôpital à la villa pour aider et soigner les blessés de guerre. Ces femmes sont donc fortes et unies. La guerre annonçait comme courte va au final perdurait sur plusieurs années. Elles ont un rôle essentiel puisqu’elles vont permettre le bon fonctionnement de l’usine et donc de l’économie qui est sévèrement touchée tandis que d’autres vont gérer l’aspect humain. Elles vont donc devoir s’occuper  de tâches qui jusque là leur était inconnues.  Elles sont véritablement mises en avant et on se rend bien compte qu’elles ont ainsi participé à leur manière, à l’effort de guerre en aidant selon leur niveau. L’auteure va nous livrer un véritable tableau des souffrances endurées par les soldats mais également par les familles qui se retrouvent séparées et qui vont devoir faire avec. J’ai adoré suivre l’histoire du point de vue Allemand, chose que j’ai très rarement lu et vu, rendant la lecture très intéressante et additive. On suit vraiment tout ce que subit la famille Melzer : les pertes, les restrictions auxquelles ils doivent faire face, les privations. Le fait que tout le monde soit touché les domestiques comme la famille Melzer rend l’histoire encore plus touchante, puisqu’on se rend bien compte que face à tout ceci, peu importe le rang occupé, tout le monde est concerné et touché. Que ce soit du point de vue des français ou des allemands, au final tout le monde a été durement touché et tout le monde n’attendait qu’une chose : la fin de cette guerre. Les atrocités de la guerre endurées par les soldats que se soit sur le plan physique ou moral sont très bien décrites par l’auteure et j’ai donc pu ressentir leur douleur. La plume fluide et délicate de l’auteure permet de nous faire voir des aspects de cette détresse psychologique engendrée par la guerre. J’ai vraiment préféré ce tome au précédent pour la simple et bonne raison que d’entrée de jeu on rentre dans l’histoire. Le fait que l’auteure rajoute une partie épistolaire rend la lecture encore plus additive puisqu’on entre dans l’intimité des couples, on ressent leur frustration, leur désir depuis les tranchées, donnant au récit une touche bien plus réelle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Vems Posté le 7 Août 2021
    Ce deuxième tome se passe durant la première guerre mondiale. La famille Melzer ne va pas être épargnée et les hommes de la famille sont appelés au front. Nous suivons donc, comme dans le premier tome, le quotidien de la famille Melzer et de leurs domestiques, non épargnés par cette première guerre mondiale. L’entreprise familiale va devoir faire fasse à la crise, liée au manque de matières premières pour la fabrique de tissus. Notre héroïne Marie va alors s’impliquer dans cette fabrique, pour palier à l’absence de son mari Paul, voyant son beau père ne pas prendre au sérieux les idées laissées par son fils avant son départ au front. Anne Jacobs a su une nouvelle fois m’entraîner dans cette famille, traversant cette période difficile, tout en montrant bien que toutes les familles, quelque soit leur rang social, ont du faire fasse à cette guerre. Anne Jacobs va mettre en avant le rôle jouait par les femmes, se retrouvant seules. Les filles de la Villa vont se retrouver, à gérer l’entreprise familiale ou même encore s’occuper des blessés ramenés du front. Elles vont se serrer les coudes pour tenir bon, pendant ses années de guerre. Nous allons découvrir une nouvelle Elizabeth,... Ce deuxième tome se passe durant la première guerre mondiale. La famille Melzer ne va pas être épargnée et les hommes de la famille sont appelés au front. Nous suivons donc, comme dans le premier tome, le quotidien de la famille Melzer et de leurs domestiques, non épargnés par cette première guerre mondiale. L’entreprise familiale va devoir faire fasse à la crise, liée au manque de matières premières pour la fabrique de tissus. Notre héroïne Marie va alors s’impliquer dans cette fabrique, pour palier à l’absence de son mari Paul, voyant son beau père ne pas prendre au sérieux les idées laissées par son fils avant son départ au front. Anne Jacobs a su une nouvelle fois m’entraîner dans cette famille, traversant cette période difficile, tout en montrant bien que toutes les familles, quelque soit leur rang social, ont du faire fasse à cette guerre. Anne Jacobs va mettre en avant le rôle jouait par les femmes, se retrouvant seules. Les filles de la Villa vont se retrouver, à gérer l’entreprise familiale ou même encore s’occuper des blessés ramenés du front. Elles vont se serrer les coudes pour tenir bon, pendant ses années de guerre. Nous allons découvrir une nouvelle Elizabeth, femme assez effacée et résignée dans le tome 1, qui va se révéler dans ce second tome. Je trouve que l’autrice met en avant bons nombres de personnages, ce qui enrichi grandement l’histoire. Nous espérons jusqu’au bout un dénouement heureux pour chacun d’entre eux, et la fin nous donne envie de poursuivre cette lecture avec le tome 3.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bartzella Posté le 4 Juillet 2021
    Wow ! Quel roman agréable ! J'avais beaucoup aimé le Tome 1 mais celui-là encore plus ! Dans le premier tome, on se retrouve à l'aube de la guerre. Celui-ci commence environ 1 an, 1 an et demi plus tard...et on est en plein dedans. Riche ou pauvre, tout le monde écope. J'ai préféré ce livre car l'action se déroule en plusieurs endroits à la fois au lieu d'être concentrée au manoir. Aussi, plutôt que de tourner autour de deux personnages principaux, l'histoire de ce tome implique à peu près tous les personnages de façon égale. On a l'impression de mieux connaître chacun d'entre eux. Un peu moins de romance, ici l'action traite plutôt de la guerre et aussi de l'entreprise familiale des Melzer. Les femmes sont au coeur de l'action. Ce sont elles qui doivent tout gérer pendant que les hommes sont loin à se battre. Un livre intéressant en tous points de vue et, comme le tome précédent, ça se lit tout seul. C'est bien écrit, pas compliqué à suivre, et on a toujours hâte de voir ce qui se passera ! Vraiment à conseiller !
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…