Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266279895
Code sériel : 17131
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Les Filles des autres

Simon BARIL (Traducteur)
Date de parution : 08/03/2018
Il y a huit ans, Julie était kidnappée dans sa chambre en pleine nuit. Sous les yeux de sa petite sœur, terrée dans la penderie. On n’a jamais retrouvé Julie, ni l’homme au couteau qui l’a enlevée. Les Whitaker ont survécu. Comme ils ont pu. Jusqu’à ce coup de sonnette,... Il y a huit ans, Julie était kidnappée dans sa chambre en pleine nuit. Sous les yeux de sa petite sœur, terrée dans la penderie. On n’a jamais retrouvé Julie, ni l’homme au couteau qui l’a enlevée. Les Whitaker ont survécu. Comme ils ont pu. Jusqu’à ce coup de sonnette, un soir de réunion familiale. C’est Julie, amaigrie par des années d’horreur. Après la surprise et la joie des retrouvailles, les incohérences s’accumulent, Anna s’interroge : cette jeune fille est-elle vraiment la sienne ? Elle ne reconnaît plus son enfant.
Mais l’a-t-elle jamais vraiment connue ?

« Le doute s'installe et nous ronge, tandis que le suspense nous emporte. » Femme actuelle
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266279895
Code sériel : 17131
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un thriller original où la recherche de l'identité de la victime, pourtant connue, supplante celle du criminel. »
Biblioteca Magazine

« Le doute s'installe et nous ronge, tandis que le suspense nous emporte. »
Femme actuelle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Annchachou Posté le 10 Août 2020
    Quelque peu dur à suivre parfois, ce roman nous entraîne dans la reconstruction d'une famille détruite quelques années plus tôt par l'enlèvement de leur petite Julie. Cette dernière réapparaît dans la famille après de longues années de résignation et de deuil. Mais qui est réellement cette jeune femme ? Les années de cette Julie sont parallèlement développées et il est parfois dur de s' y retrouver. Mais toujours est il que ma lecture a été plutôt prenante et satisfaisante !
  • LeslyAzy Posté le 2 Août 2020
    Je viens de finir ce livre et je reste un peu sur le cul. Au debut, un sujet qui a été traite dans de nombreux romans: une jeune fille kidnappée revient quelques annees plus tard chez elle. Que s'est il passé durant toutes ses années ? Est-ce bien elle? Classique. Sauf que cette fois ci, ca ne sera pas si facile. L'ecriture nous fait douter, plusieurs fois et c'est ce que j'ai beaucoup aimé. Les sujets traités m'ont fait réfléchir : le role de la mere dans cette famille qui s'interroge par rapport a ses filles, la place de la religion dans une famille non croyante, la psychologie d'une adolescente qui parait "parfaite"... Le livre est ecrit du point de vue de la mere ainsi que celui d'autres personnages qui nous emmènent doucement mais surement vers une fin tres bien ecrite. J'ai aime le dénouement, j'ai aime les nombreux rebondissements qui m'ont fait me dire "ah ben voila, on sait ce qu'il s'est passé" puis 2 pages plus tard "mais non, ce n'etait pas ca". C'est ce que je préfère lors de mes lectures : etre induite en erreur et avoir a la fin tous les details sur la vérité. Ce... Je viens de finir ce livre et je reste un peu sur le cul. Au debut, un sujet qui a été traite dans de nombreux romans: une jeune fille kidnappée revient quelques annees plus tard chez elle. Que s'est il passé durant toutes ses années ? Est-ce bien elle? Classique. Sauf que cette fois ci, ca ne sera pas si facile. L'ecriture nous fait douter, plusieurs fois et c'est ce que j'ai beaucoup aimé. Les sujets traités m'ont fait réfléchir : le role de la mere dans cette famille qui s'interroge par rapport a ses filles, la place de la religion dans une famille non croyante, la psychologie d'une adolescente qui parait "parfaite"... Le livre est ecrit du point de vue de la mere ainsi que celui d'autres personnages qui nous emmènent doucement mais surement vers une fin tres bien ecrite. J'ai aime le dénouement, j'ai aime les nombreux rebondissements qui m'ont fait me dire "ah ben voila, on sait ce qu'il s'est passé" puis 2 pages plus tard "mais non, ce n'etait pas ca". C'est ce que je préfère lors de mes lectures : etre induite en erreur et avoir a la fin tous les details sur la vérité. Ce roman remplit son role. Meme si j'ai ete parfois dans l'incompréhension lors de descriptions et de certains passages, pour moi, il a rempli mon cahier des charges.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Romileon Posté le 15 Mai 2020
    Efficace.
  • DucalmeLucette Posté le 31 Mars 2020
    Les filles des autres est, selon moi, davantage un roman noir et psychologique qu’un roman à suspense comme indiqué sur la couverture. Cela dit, malgré quelques langueurs, j’ai apprécié cette (ces) histoire(s) féminine(s) torturée(s). Quand, un soir, une jeune fille sonne à leur porte puis s’effondre, Anna et Tom reconnaissent tout de suite leur enfant disparue il y a huit ans, Julie, à l’âge de treize ans. Sa peau est livide, ses yeux sont cernés, mais c’est certain, c’est bien elle. Enfin, si Tom en est persuadé, Anna va émettre de plus en plus de doutes. Et l’incursion d’un ancien inspecteur dans sa vie va mettre à mal la réjouissance des retrouvailles. L’auteure nous emmène rapidement dans une direction qui, bien sûr, nous fait dire qu’il y aura forcément des rebondissements par la suite. Alors, en tant que lecteur, nous échafaudons des plans au fil des nombreux chapitres qui racontent tantôt les déboires de jeunes filles en proie aux démons les plus sombres, tantôt le quotidien de la famille Whitaker, mettant en lumière certaines failles. Jane, la sœur de Julie, même si le récit débute par elle et même si elle fut témoin de l’enlèvement de sa sœur, a du mal, par la... Les filles des autres est, selon moi, davantage un roman noir et psychologique qu’un roman à suspense comme indiqué sur la couverture. Cela dit, malgré quelques langueurs, j’ai apprécié cette (ces) histoire(s) féminine(s) torturée(s). Quand, un soir, une jeune fille sonne à leur porte puis s’effondre, Anna et Tom reconnaissent tout de suite leur enfant disparue il y a huit ans, Julie, à l’âge de treize ans. Sa peau est livide, ses yeux sont cernés, mais c’est certain, c’est bien elle. Enfin, si Tom en est persuadé, Anna va émettre de plus en plus de doutes. Et l’incursion d’un ancien inspecteur dans sa vie va mettre à mal la réjouissance des retrouvailles. L’auteure nous emmène rapidement dans une direction qui, bien sûr, nous fait dire qu’il y aura forcément des rebondissements par la suite. Alors, en tant que lecteur, nous échafaudons des plans au fil des nombreux chapitres qui racontent tantôt les déboires de jeunes filles en proie aux démons les plus sombres, tantôt le quotidien de la famille Whitaker, mettant en lumière certaines failles. Jane, la sœur de Julie, même si le récit débute par elle et même si elle fut témoin de l’enlèvement de sa sœur, a du mal, par la suite, à avoir un rôle important dans l’histoire. Elle n’apparaît que de temps à autre, et apporte finalement peu à l’intrigue. Tom, le père, est celui qui n’a jamais douté que sa fille ait pu survivre. Malgré que l’auteure ait souhaité insérer un petit secret le concernant, ce personnage n’est pas réellement développé non plus. Les deux protagonistes réellement mis en avant sont bien la mère et la fille disparue. Mais Amy Gentry aborde d’autres thématiques qui ont, elles, toute leur importance dans le dénouement. En outre, afin de préserver le mystère, je n’en dévoilerai rien. J’ajouterai seulement que lorsque les fils de la toile se révèlent, la noirceur prend toute son ampleur, tout comme les problématiques contemporaines concernant les adolescents. Un roman noir et psychologique à découvrir pour les fans du genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • latornadedespages Posté le 4 Novembre 2019
    Bon livre mais j'ai trouvé que ça manquait un peu d'enquête et de mystère. Certains passages de la partie passé n'était pas très clairs par moment. Le présent était bien mais ça manquait un peu d'action et j'ai trouvé la fin trop expéditive et le dénouement un peu simpliste par rapport à ce que le résumé nous promettaient. Cependant la base de l'histoire était vraiment bien.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.