Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266290012
Code sériel : 12354
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Les fourberies de Scapin

Date de parution : 06/12/2018
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur. Mais il est découragé, épuisé par les soucis, la maladie. Il ne lui reste plus que deux années à vivre. Composées à la hâte, Les Fourberies de Scapin franchiront les siècles comme une de...
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur. Mais il est découragé, épuisé par les soucis, la maladie. Il ne lui reste plus que deux années à vivre. Composées à la hâte, Les Fourberies de Scapin franchiront les siècles comme une de ses œuvres les plus étourdissantes. Veut-il, avant de s'en aller, nous dire que la vie n'est qu'une farce et une tromperie ?
Il endosse l'habit du valet napolitain, ce génie de l'embrouille et de l'impudence, ivre de ruses et d'insolence, acharné à ridiculiser les vieillards et la société. « C'est un rôle exténuant. J'y laisserai ma peau mais ils en auront pour leur argent. »
Près de quatre siècles après, Molière nous parle encore à travers ce marginal prodigieux, pour nous contraindre au rire et au plaisir.
 
@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
 

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266290012
Code sériel : 12354
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ileautresor Posté le 1 Juillet 2020
    Mon livre préféré de Molière. Qu'est-ce que j'ai pu rire à cette réplique du père: "Mais qu'allait-il donc faire dans cette galère!... Comme souvent, les jeunes gens ne peuvent s'épouser car leurs parents n'approuvent pas cette union. En particulier le père. Ici, Scapin recourt à un stratagème pour leur permettre d'arriver à leurs fins... Une pièce de théâtre extrêmement drôle, bien écrite et toujours accessible de nos jours. Celle que je relirais volontiers ... une lecture émaillée à l'avance d'éclats de rire.
  • SaveurLitteraire Posté le 30 Avril 2020
    Mes premiers émois avec le théâtre, mon Merlin, que ça date ! Et pourtant j'en garde un excellent souvenir, principalement pour tous les fous rires que j'ai eu à la lecture de la pièce, tous ces quiproquos et ces petites répliques qui font le charme de ce cher Molière ! J'étais peut-être moquée par les camarades, mais je m'en fichais ; au moins, Scapin et ses mésaventures m'ont consolé. Je peux aussi dire que la pièce en devient meilleure après avoir regardé une interprétation sur scène, et c'est là que le génie ressort, assurément. Merci Scapin, tes fourberies auront signé mon amitié avec ton créateur, ahah !
  • Melvyn78 Posté le 29 Avril 2020
    Molière est un maître, c’est lui qui m’a donné envie de faire du théâtre. - Au voleur ! Au voleur ! A l’assassin, au meurtrier ! Justice, juste ciel ! A lire ou à relire de toute urgence. Une pièce culte !
  • fauneeeeee Posté le 7 Mars 2020
    Bon molière je vais faire un critique pour tous, m'en voulez pas. J'aime bien molière, c'est bien écrit, il a un grand génie. J'aime les adaptations au cinéma, théâtre. J'ai pas une favorite mais parfois je les relis.
  • Hauchama Posté le 3 Février 2020
    Pourtant parmi les plus connues, ce n'est pas la pièce que je préfère de Molière.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.