Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266290012
Code sériel : 12354
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Les fourberies de Scapin

Date de parution : 06/12/2018
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur. Mais il est découragé, épuisé par les soucis, la maladie. Il ne lui reste plus que deux années à vivre. Composées à la hâte, Les Fourberies de Scapin franchiront les siècles comme une de...
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur. Mais il est découragé, épuisé par les soucis, la maladie. Il ne lui reste plus que deux années à vivre. Composées à la hâte, Les Fourberies de Scapin franchiront les siècles comme une de ses œuvres les plus étourdissantes. Veut-il, avant de s'en aller, nous dire que la vie n'est qu'une farce et une tromperie ?
Il endosse l'habit du valet napolitain, ce génie de l'embrouille et de l'impudence, ivre de ruses et d'insolence, acharné à ridiculiser les vieillards et la société. « C'est un rôle exténuant. J'y laisserai ma peau mais ils en auront pour leur argent. »
Près de quatre siècles après, Molière nous parle encore à travers ce marginal prodigieux, pour nous contraindre au rire et au plaisir.
 
@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
 

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266290012
Code sériel : 12354
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Hauchama Posté le 3 Février 2020
    Pourtant parmi les plus connues, ce n'est pas la pièce que je préfère de Molière.
  • Ambre70 Posté le 24 Janvier 2020
    Une pièce de théâtre... Un classique... Mais aussi un humour incroyable qui est une véritable bouffée d'air frais ..! Les fourberies de Scapin est le premier livre de Molière que j'ai lu et à l'époque je n'avais que 12 ans... C'était il y'a littéralement une décennie..! Pourtant mes souvenirs sont intacts, je me souviens à quel point j'avais ri en lisant ces scènes plus absurdes les unes que les autres. Elle m'a d'ailleurs donné l'envie de lire d'autres ouvrages du même grand auteur français. Scapin est un personnage complexe et malin, il est très attachant et malgré ses farces successives nous avons envie qu'il arrive à ses fins. Les personnages gravitant autour de lui le mettent parfaitement en valeur mais ne sont pas pour autant oubliés. Ils sont tous très bien décris et Molière ne s'arrête pas en surface. Je vous conseille de le lire, non pas pour votre devoir de culture mais bien pour le plaisir ! Il vaut vraiment la peine de s'y attarder et écrire ces lignes me donnent d'ailleurs envie de m'y replonger et de revoir l'adaptation sur les planches que j'avais visionné en cours de français !
  • Bazart Posté le 13 Janvier 2020
    “Les fourberies de Scapin” est certainement la pièce la plus drôle de Molière, une farce vive et enlevée sans temps mort. Rappelons très vite l’argument: Scapin, repris de justice et serviteur roué doit aider deux jeunes godelureaux à échapper au mariage arrangés que leur imposent leurs père. Belle occasion pour lui de manipuler ces deux jeunes hommes bien-nés et de se moquer des vieux barbons. Dans les bas-fonds du port de Naples, Scapin se joue du monde d’en haut, Scapin c’est Guignol, c’est la revanche des moins que rien sur les nantis.
  • bfauriaux Posté le 13 Novembre 2019
    J'ai adore quoique la critique attaque de nos jours de plus en plus Moliere cette piece est pour moi indemodable et superbe: tout ici concourt au rire et à la farce et on ne s'ennuie jamais ! Piece souvent etudiée au college elle seduira petits et grand un classique indemodable !
  • Cer45Rt Posté le 24 Octobre 2019
    Avec "Les fourberies de Scapin", Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, nous livre l'un de ses chefs-d'oeuvre ! J'estime que cette pièce, est l'une des plus réussies, du grand dramaturge. Molière nous livre ici une pièce fraîche, séduisante, bondissante, pleine d'idées, avec des dialogues réjouissants. Les personnages haut en couleurs, et les scènes qui ne le sont pas moins, se succèdent, avec rythme, et sans incohérences aucune. Molière, sait, avec art, agencer les scènes, créer des personnages comiques, tout en étant crédibles, et invente, avec intelligence, les situations nécessaires, à donner des scènes intéressantes. Toutes les péripéties, sont plaisantes. La lecture de Molière est toujours enrichissante, et "Les fourberies de Scapin", ne font pas exception à cette règle. "Les fourberies de Scapin", est aussi, une satire sociale, du genre "revanche des dominés sur les dominants", et c'est assez jouissif, de voir les ( insupportables ) dominants, malmenés par les dominés, contraints de s'humilier, etc., et, même si "Les fourberies de Scapin", n'est pas la pièce la plus profonde, de Molière, c'est, sans nul doute, l'une des plus plaisantes, des plus jouissives, l'une de celles... Avec "Les fourberies de Scapin", Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, nous livre l'un de ses chefs-d'oeuvre ! J'estime que cette pièce, est l'une des plus réussies, du grand dramaturge. Molière nous livre ici une pièce fraîche, séduisante, bondissante, pleine d'idées, avec des dialogues réjouissants. Les personnages haut en couleurs, et les scènes qui ne le sont pas moins, se succèdent, avec rythme, et sans incohérences aucune. Molière, sait, avec art, agencer les scènes, créer des personnages comiques, tout en étant crédibles, et invente, avec intelligence, les situations nécessaires, à donner des scènes intéressantes. Toutes les péripéties, sont plaisantes. La lecture de Molière est toujours enrichissante, et "Les fourberies de Scapin", ne font pas exception à cette règle. "Les fourberies de Scapin", est aussi, une satire sociale, du genre "revanche des dominés sur les dominants", et c'est assez jouissif, de voir les ( insupportables ) dominants, malmenés par les dominés, contraints de s'humilier, etc., et, même si "Les fourberies de Scapin", n'est pas la pièce la plus profonde, de Molière, c'est, sans nul doute, l'une des plus plaisantes, des plus jouissives, l'une de celles que j'ai eu le plus de plaisir, à lire. [...] J'ai le souvenir d'avoir vu Les Fourberies de Scapin au théâtre-à la Comédie Française, pour être précis. j'avais aimé la voir, mais sans plus. Et comme souvent avec le théâtre, je préfère lire Les Fourberies plutôt que les voir. Sans doute parce que j'ai ainsi accès au texte brut, sans les réinterprétations liées au jeu des acteurs. Cette pièce est sans doute, l'une des plus agréables pièces de Molière, que j'ait lu. Un véritable chef-d'oeuvre, un chef-d'oeuvre exquis, un chef-d'oeuvre, de par sa composition, sa couleur, ses personnages… Une très grande pièce, où je ne m'y connais pas ( ce qui n'est pas impossible, d'ailleurs… ) ! Seconde critique collée par un administrateur.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.